Samedi 30 avril  nous étions plus d’une quinzaine à sillonner Strasbourg  pour défendre le droit au boycott et appeler les Strasbourgeois à rejoindre la campagne  BDS jusqu’à ce qu’Israël respecte le droit international. Ce fut une opération réussie, 1000 tracts distribués, beaucoup de discussions avec des passants de tous âges
header4

Le 17 février 2016, des représentant-e-s des enseignants, du personnel, des titulaires de bourses de recherche et des chercheurs associés de l’Institut Simone de Beauvoir (SdBI) ont voté à l’unanimité  leur soutien à la résolution ci-dessous concernant l’appel palestinien pour un mouvement de boycott, de désinvestissement et de sanctions : En
logoBDSF34couleur

COMMUNIQUÉ Procès consécutif à la plainte de la LDH contre deux porte-parole du Comité BDS France 34 POURQUOI NOUS FAISONS APPEL : PAS D’INFRACTION SANS INTENTION Le 6 avril 2016 le tribunal a rendu son jugement.  Il nous a déclarés coupables de : « Contestation de l’existence de crime contre l’humanité (…)» et de
devantmedfel2

Du 26 au 28 avril 2016, comme chaque année et depuis 2010 se tient dans cette période à Perpignan : le MEDFEL. C’est le plus important salon professionnel dédié à la filière des fruits et légumes méditerranéens. Plus de 6000 acheteurs fréquentent le salon qui accueille plus de 300 exposants ; stands,

Adri Nieuwhof Lors de son congrès national du 16 avril, le parti libéral D66 – D pour « démocrates » – a appelé ses législateurs à promouvoir les demandes de l’Union européenne afin qu’Israël mette un terme à la construction de colonies dans les territoires occupés, ainsi qu’à d’autres violations des droits
saadiaAGnuitdebout

Samedi 23 avril 2016, le Comité BDS France 34 était présent place de la Comédie. Les drapeaux palestiniens flottaient fièrement pendant que Camille au micro dénonçait le système d’emprisonnement massif des Palestiniens par Israël. Nous avions commencé notre stand à 16h de façon à tuiler avec Nuit debout dont l’AG

Article de l’Agence France Presse — 20 avril 2016 à 14:51 NDLR : Contrairement à ce qu’affirme l’auteur de l’article, la campagne BDS n’est pas interdite en France. La confirmation en octobre 2015, par la Cour de cassation, de la condamnation de militants qui avaient mené une opération de boycott de
12973145_1710968412519448_4589900680737296506_o

A Saint-Etienne le 16 avril dernier, nous étions plus de 20 à demander à Lidl d’arrêter de vendre les produits Mehadrin de l’apartheid israélien. De nombreuses personnes ont accepté de signer la pétition appelant Lidl à stopper ce commerce immoral avec Israel, tant que cet état persistera dans la colonisation
image1

SAMEDI 16 AVRIL JOURNÉE NATIONALE D’ACTION CONTRE L’APARTHEID ISRAÉLIEN CHEZ LIDL ET COMMÉMORATION DE LA JOURNÉE NATIONALE DES PRISONNIERS « Je suis client de Lidl, je REFUSE de voir des PRODUITS ILLÉGAUX ISRAÉLIENS dans vos rayons et vous demande de RETIRER VOTRE PLAINTE contre les militants BDS ! » ACTIONS
Bouveret Clermont

En cette « journée de la terre en Palestine », plus de 60 personnes ont assisté le 30 mars 2016 à la conférence de Patrice Bouveret [1] à Clermont-Ferrand. Cette conférence était organisée dans le cadre de l’Appel du 26 avril de la Compagnie théâtrale Brut de béton production [2], en partenariat avec AFPS
nuit debout clermont 1

Trois militant-e-s AFPS 63 et BDSF 63 ont distribué environ 1.000 tracts « Liberté d’expression et droit au boycott » durant la manifestation du 9 avril (près de 3.000 personnes) contre le projet de loi sur le travail. Puis, à l’arrivée de la manifestation, vers 17h, une dizaine d’entre elles/eux ont installé
amnesty-international

Israël doit protéger les défenseurs des droits humains Un soldat israélien dans la Vieille ville d’Hébron © Jacob Burns/Amnesty International [15/04/2016] Arrestations et détentions arbitraires, blessures, actes de torture, restrictions imposées aux associations: les actes d’intimidation et attaques à l’encontre des défenseurs des droits humains se multiplient en Israël et

PÉTITION ADRESSÉE À : Manuel Valls, Premier ministre Pour signer la pétition La guerre menée par l’État d’Israël contre le peuple palestinien n’est ni raciale, ni religieuse, ni communautaire : c’est une guerre coloniale. Depuis des décennies, le peuple palestinien subit l’occupation, la colonisation, le blocus, la fragmentation, la négation de tout
rcm2-250

RCF Lyon (Radio Chrétienne Francophone) organisait une rencontre, ce mardi 5 avril, sur le thème ‘’Le pèlerinage en Terre Sainte aujourd’hui’’ et ce en présence de la Directrice Générale et du Directeur de la Communication de l’Office du Tourisme d’Israël. Les militants de la campagne BDS se sont « invités » aux festivités afin

Loin de chercher une solution juste et pacifique avec les Palestiniens, Israël, à travers ses gouvernements successifs, s’engage toujours plus dans la violence de l’occupation, de la colonisation, la violation des droits humains et du droit international. Face à l’impunité de l’État Israélien, aux violations du droit et à l’inaction

« Ne collaborez pas avec les crimes culturels d’Israël dans le pillage des parchemins de la Mer Morte et respectez le droit international » Jérusalem occupée, 26 mars 2016— La campagne Palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël (PACBI) appelle le gouvernement allemand et l’Académie des Sciences et des Humanités de
DSC06662 (2) (800x598)

Environ 23 militants de 11 organisations (AFPS, BDSF, UNEF, CGT, ATTAC, FSU, NPA, ADECR, LDH, PCF, RESF) de la Coalition BDS 63 (41 orgas), et des citoyen(ne)s, ont participé à l’action BDS du samedi 2 avril, devant 3 magasins Carrefour à Clermont (Market de la rue St-Alyre, City de la place Gaillard et

Nous étions une quinzaine samedi 2 avril 2016 devant le Centre Halles de Strasbourg. Nous  avons distribué 550 tracts pour  appeler au boycott  de l’Apartheid en Israël et défendre le droit au boycott d’Israël. L’accueil de  nombreux clients des magasins du Centre Halles (notamment Darty  et Les Galeries Gourmandes/Simply) fut
13-mediapart

Le 19 janvier, des personnalités lançaient un appel au boycott des produits israéliens : « Nous ne nous plierons pas à la décision de la Cour de cassation du 20 octobre 2015 ! ». Cet appel est suivi d’une pétition allant dans ce sens : « Nous nous associons à l’appel publié dans
IMG_0043

Pour la liberté d’expression et le droit à l’appel au boycott, et en soutien aux 12 inculpés de Colmar-Mulhouse. Tractage en centre ville, Rassemblement, Vente de t-shirts BDSF, Prises de parole, Manifestation, Réception en préfecture, Message au gouvernement de 40 organisations, Article de presse Malgré le nombre relativement faible de