Le boycott et le droit

image_pdfimage_print

En tant qu’outil d’expression citoyenne pour l’application du Droit international, la campagne BDS est non seulement légale, mais lutte contre l’illégalité de la politique israélienne. C’est une évidence qu’il faut pourtant parfois rappeler. Ce site vous en fournit un argumentaire factuel et juridique très documenté.

Par le groupe juridique de BDSMai 2010 Vous trouverez dans cette rubrique, à la disposition de tous, un premier travail de synthèse effectué par le groupe juridique de BDS. Dans notre action, le

L’antisémitisme L’antisémitisme, comme tous les racismes, s’attaque aux individus en raison de leur appartenance à un groupe auquel on prête des caractéristiques particulières. Au cours de l’histoire, les Juifs, comme d’autres minorités, ont

Le boycott de produits fabriqués en violation du droit international et du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes est un moyen légitime de s’opposer à une injustice qui est une menace permanente pour

1. Pourquoi publier notre argumentaire juridique sur internet ? 2. Le boycott, ce n’est pas se faire justice soi-même 3. L’exploitation des territoires occupés est un crime de droit international 4. La Cour Internationale de Justice 5. La Cour Pénale Internationale 6. Le droit européen et l’arrêt Brita 7. Où en sont les poursuites contre les militants ? 8. Comment concrètement organiser la défense ?