50 villes sur six continents rejoignent la journée internationale d’action #BoycottPUMA

Par la Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël (PACBI), le 23 septembre 2021

#BoycottPuma était en tendance sur les réseaux sociaux, avec une portée Twitter de 9 millions, qui a depuis presque doublé pour atteindre 17 millions. Tant que PUMA ne mettra pas fin à son soutien à l’apartheid israélien, la campagne de boycott menée par les Palestiniens ne peut que s’amplifier.

Le samedi 18 septembre, dans plus de 50 villes sur les six continents, les défenseurs des droits des Palestiniens et les amateurs de sport ont participé à la journée internationale d’action #BoycottPUMA. Juste après la Journée internationale d’action, la portée de #BoycottPUMA sur Twitter atteignait le chiffre impressionnant de 9 millions. Depuis, elle a presque doublé pour atteindre 17 millions.

Des manifestations ont eu lieu dans les bureaux de PUMA, dans les magasins de la marque PUMA et chez les détaillants pour protester contre le soutien de l’entreprise allemande de vêtements de sport à l’apartheid israélien. Des lettres ont été remises aux directeurs de magasins et des tracts distribués aux clients.

Dans une vidéo de campagne largement diffusée, des athlètes palestiniens ont été rejoints par des athlètes d’Asie, d’Afrique, d’Europe et d’Amérique du Nord appelant à boycotter PUMA jusqu’à ce que Puma mette fin à son accord de sponsoring avec l’Association israélienne de football (IFA). L’IFA régit et défend les équipes installées dans des colonies israéliennes illégales sur des terres palestiniennes volées. En outre, le licencié exclusif de PUMA en Israël opère dans le « no man’s land » entourant Jérusalem-Est occupée, qui fait partie de l’entreprise illégale de colonisation et d’annexion d’Israël. La campagne de boycott a été lancée par plus de 200 équipes sportives palestiniennes.

Plus de 64 000 personnes ont signé une pétition lancée récemment par l’organisation internationale de défense des droits SumOfUs, qui demande à PUMA de mettre fin à « sa complicité avec l’État d’apartheid israélien ».  Retrouvez et signez la pétition ici.

SumOfUs a récemment rencontré le PDG de PUMA et a demandé à l’entreprise de suivre l’exemple de Ben & Jerry’s et de mettre fin à son implication dans les colonies israéliennes illégales.

Sur les médias sociaux, le deuxième hashtag le plus utilisé avec @PUMA était #BoycottPUMA. Le premier était #PumaFam, le propre hashtag de PUMA, qui s’est retourné contre l’entreprise avec le message « Nous ne sommes pas #PumaFam ». PUMA a d’ailleurs été contraint de cesser d’utiliser son propre hashtag. En troisième position, on trouve #AnimalCrossing, le hashtag d’une nouvelle chaussure PUMA en collaboration avec le jeu Nintendo lancé le même jour. C’est vrai, #BoycottPUMA a surpassé PUMA et Nintendo.

Même les médias israéliens ont noté que « le hashtag #BoycottPUMA a également été tendance sur les médias sociaux au cours des derniers jours. »

Certaines branches des socialistes démocrates d’Amérique (DSA) aux États-Unis se sont jointes à la campagne et à la journée d’action. Le fan club Oakland Roots Radicals a lancé une campagne appelant l’équipe de football américaine à mettre fin à son accord avec Puma. Le fan club Porcomunas de l’équipe brésilienne Palmeiras a également rejoint la campagne. En juillet, Black Lives Matter UK a annoncé son soutien à la campagne #BoycottPUMA.

Les équipes de plusieurs pays abandonnent PUMA, et les ambassadeurs célèbres et les partenaires commerciaux de PUMA commencent à soulever des questions éthiques.

Tant que PUMA n’aura pas mis fin à son soutien à l’apartheid israélien, la campagne #BoycottPUMA ne peut que prendre de l’ampleur.

Contactez-nous pour vous impliquer : pacbi@pacbi.org  //  campagnebdsfrance@yahoo.fr

Retrouvez ici les actions menées dans plusieurs villes de France lors de la journée d’action.

Vous trouverez ci-dessous les tweets de la Journée mondiale d’action.




Le 18 septembre, participez à la journée d’action Boycott Puma !

Alors que les Palestiniennes et les Palestiniens résistent et que plusieurs entreprises appellent à ne plus supporter la colonisation israélienne, il est temps d’appeler PUMA à cesser de soutenir l’apartheid israélien.

Aidez-nous à convaincre le PDG de PUMA qu’il est préférable de cesser de soutenir l’apartheid israélien plutôt que de se battre contre la campagne de boycott.

Rejoignez l’action LE 18 SEPTEMBRE ! Pour agir, vous pouvez :

  1. Faire une action de rue avec votre comité local. Pour rejoindre un comité local, cliquez ici
  2. Ecrire au PDG de Puma France 4, Place Adrien Zeller 67000 Strasbourg Vous trouverez un modèle de lettre en cliquant ici
  3. Envoyer un mail aux dirigeants de Puma :

michael.laemmermann@gmail.com

info@puma.com

service@puma.com

benoit.menard@puma.com        

christin.kluth@puma.com

patrick.eglmaier@puma.com

polina.ivanova@puma.com

albina.imeri@puma.com

  1. Téléphoner dans les bureaux de Puma :

Siège de PUMA France        03 88 65 38 38 

Service Client 01 80 14 45 18   //   01 42 33 81 01

  1. Poster des visuels sur les pages Facebook de Puma :

https://www.facebook.com/bjoern.gulden

https://www.facebook.com/PUMAFrance/

https://www.facebook.com/groups/pumamarket/

https://www.facebook.com/groups/PUMA.Style.PH/

https://www.facebook.com/PUMATraining/

Vous pouvez utiliser les visuels ci-dessous

 

  1. Signer et faire signer la pétition : https://actions.sumofus.org/a/puma-sponsor-officiel-de-l-apartheid
  1. Tweeter :

Vous pouvez identifier les comptes ci-dessous :

PUMA South Africa   @PUMASouthAfrica

PUMA     @PUMA

Pumabrasil     @pumabrasil

Pumagolf   @PUMAGolf

PUMAmexico   @PUMAmexico

PUMA Football   @pumafootball

PUMA Argentina             @PUMAArgentina

PUMA Teamwear  @PUMATeamwear

PUMAmexico           @PUMAmexico

  • Modèles de tweets (cliquez pour tweeter)

Rejoignez les plus de 58 000 personnes qui demandent à @Puma de cesser de sponsoriser l'apartheid israélien et la colonisation illégale ! Signez la pétition https://actions.sumofus.org/a/puma-sponsor-officiel-de-l-apartheid … Cliquez pour tweeter

58K pers. demandent à @Puma de stopper son implication dans l'apartheid israélien. Puma sponsorise l'Association israélienne de foot, qui inclut les équipes installées dans des colonies israéliennes illégales sur des terres… Cliquez pour tweeter

#BoycottPuma pour envoyer un message clair à cette entreprise et lui demander de cesser sa complicité avec la colonisation israélienne #BoycottPuma #PumaFam Cliquez pour tweeter

Puma se félicite d’aider tous les sportifs MAIS il soutient les attaques de sportwashing d’Israël sur le sport palestinien. #BoycottPuma #PumaFam Cliquez pour tweeter

Je boycotte Puma, équipementier complice des violations du droit international et des droits humains par Israël. #BoycottPuma #PumaFam Cliquez pour tweeter

Puma dit qu'il s'engage contre le racisme MAIS il soutient le football d'Israël, un pays qui pratique le racisme et l'apartheid. #BoycottPuma #PumaFam Cliquez pour tweeter

La campagne contre Puma rend le PDG de Puma nerveux ! Ce serait plus simple d’arrêter de soutenir le football israélien… #BoycottPuma #PumaFam Cliquez pour tweeter

Ne trahissez pas vos valeurs, mettez fin au parrainage de la Fédération de football israélienne qui compte des équipes installées dans les colonies sur la terre volée aux Palestiniens. #BoycottPuma Cliquez pour tweeter

PUMA se réclame ouvertement de l'égalité universelle, des droits civils pour tous et de l'antiracisme. Alors soyez conséquents : cessez de sponsoriser les équipes de foot implantées dans les colonies israéliennes #BoycottPuma Cliquez pour tweeter

Pour plus d’informations, cliquez ici

 




BDS France sera à la fête de l’Humanité du 10 au 12 septembre 2021 !

Le 8 septembre 2021

Du 10 au 12 septembre 2021, retrouvez le stand BDS France à la fête de l’Humanité 2021 au Village du monde à La Courneuve- parc Georges Valbon. Pour en apprendre plus au sujet du boycott de l’apartheid israélien et de la solidarité avec les Palestiniennes et Palestiniens, n’hésitez pas à nous rejoindre !

Pour venir, prendre le RER B jusqu’au Bourget, puis le T11 Express jusqu’à Dugny-La Courneuve, ou bien marcher une vingtaine de minutes depuis la gare RER du Bourget.

Accédez à l’événement ici

En apprendre plus sur la fête ici

 




Nous inquiétons le PDG de PUMA. Participez à la journée d’action Boycott Puma, le 18 septembre

Par la Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël (PACBI), le 17 août 2021

Alors que les Palestiniens continuent de lutter contre l’accaparement illégal des terres par Israël et que des entreprises comme Ben & Jerry’s s’engagent à mettre fin à leur implication dans les colonies israéliennes illégales, il est temps pour nous tous et toutes d’intensifier la pression sur Puma pour qu’il mette fin à son soutien à l’apartheid israélien.

Puma s’inquiète de la campagne croissante de boycott.

Dans une note interne divulguée, Puma a déclaré que l’escalade de la violence par Israël contre les Palestiniens en mai avait entraîné une augmentation des demandes de ses « partenaires commerciaux et ambassadeurs » sur sa complicité dans l’apartheid israélien.

Le mois dernier, l’organisation mondiale de défense des droits SumOfUs a demandé à rencontrer Puma au sujet de son soutien aux colonies israéliennes illégales. Non seulement Puma a accepté, mais même l’  « agité » PDG  s’est joint à la rencontre!

Alors que les Palestiniens continuent de lutter contre l’accaparement illégal des terres par Israël et que des entreprises comme Ben & Jerry’s s’engagent à mettre fin à leur implication dans les colonies israéliennes illégales, il est temps pour nous tous d’intensifier la pression sur Puma.

Participez à la Journée internationale d’action #BoycottPuma,

18 septembre

Inscrivez votre groupe pour recevoir des informations et du matériel

Puma a de quoi s’inquiéter.

Des équipes, depuis l’Asie jusqu’en Europe, abandonnent Puma pour son parrainage de l’Association israélienne de football, qui inclut les équipes dans les colonies israéliennes illégales, forçant les familles palestiniennes à quitter leurs terres.

Et la campagne continue de grandir.

En juillet, Black Lives Matter UK a annoncé son soutien à la campagne, tout comme le club de football Clapton CFC, et 50 lieux à travers le Royaume-Uni ont boycotté les actions de Puma.

En juin, le Qatar Sports Club a annoncé qu’il ne renouerait pas avec Puma et des villes de toute la France ont protesté contre la complicité de Puma dans l’apartheid israélien.

Le fan club des Oakland Roots Radicals vient de lancer une campagne appelant l’équipe de football américaine à mettre fin à son accord avec Puma.

Aidez à convaincre Puma de mettre fin à son soutien à l’apartheid israélien.

Enregistrez votre groupe pour la Journée internationale d’action #BoycottPuma, le 18 septembre

 Le mois dernier, le célèbre fabricant de glaces Ben & Jerry’s a annoncé qu’il ne renouvellerait pas son contrat avec son partenaire israélien concernant les ventes de ses produits dans les colonies israéliennes illégales, déclarant que cela était « incompatible » avec les valeurs de l’entreprise.

Puma doit décider maintenant si le soutien aux colonies israéliennes illégales est conforme à ses valeurs.

Passez à l’action: 

Vous trouverez ci-dessous des idées pour la journée d’action #BoycottPuma.

Faites preuve de créativité! Apportez des thèmes sportifs à vos actions et partagez-les sur les réseaux sociaux.

Utilisez les hashtags #BoycottPuma et #PumaFam.

  • Organisez une action dans un magasin ou un détaillant Puma

Utilisez le localisateur de magasins Puma ou recherchez Puma sur Google Maps pour trouver des magasins de marque Puma dans votre ville.

 

  •  Marquez un but #BoycottPuma pour les droits des Palestiniens 

Faites une cage #BoycottPuma et marquez un but pour les droits des Palestiniens ou organisez un match de football simulé. Partagez une photo ou une vidéo sur les réseaux sociaux avec le hashtag #BoycottPuma

 

  • Impliquez le monde du sport 

Encouragez les associations sportives locales, les joueurs, les équipes sportives populaires, les clubs de supporters et les tournois sportifs antiracistes à se joindre à des actions avec des photos et des vidéos.

 

  • Possédez-vous des équipements de marque Puma ? Rebaptisez-les ! 

Écrivez « Boycott » au-dessus du logo de l’équipement Puma que vous possédez, ou scotchez simplement le logo Puma. Faites une courte vidéo ou prenez une photo de vous tout en renommant votre équipement Puma et publiez-la sur les réseaux sociaux.

 

 Exemple de tweet :

J'ai acheté du matériel @Puma avant de savoir que Puma soutient les colonies israéliennes illégales sur les terres palestiniennes volées. Cliquez pour tweeter

 

Jusqu'à ce que Puma mette fin à sa complicité dans l'apartheid israélien, je soutiens les équipes palestiniennes appelant à #BoycottPuma et je vais #RebrandPuma. Au revoir #PumaFam ! Cliquez pour tweeter

 

  • Appelez les équipes sponsorisées par Puma à #BootPuma

Vérifiez si les équipes locales sont sponsorisées par Puma et exhortez-les à abandonner Puma. Contactez-nous pour un exemple de lettre : pacbi@bdsmovement.net.  Prenez une photo avec le maillot de votre équipe tout en tenant une pancarte #BoycottPuma

 

  • Livrez ou envoyez la lettre de 200 clubs palestiniens aux bureaux de Puma 

Puma a des bureaux en Allemagne, au Royaume-Uni, en Espagne, au Portugal, en Italie, en Suède, en Norvège, en Finlande, au Danemark, en Autriche, aux Pays-Bas, en France, en République tchèque, en Pologne, en Turquie, en Afrique du Sud, aux Émirats arabes unis, aux États-Unis, en Argentine, au Chili, au Mexique, Pérou, Inde, Australie, Singapour, Malaisie, Indonésie, Japon, Corée du Sud, Hong Kong.

 

  • Organisez une conférence ou un atelier

Impliquez les associations sportives locales dans un événement sur les attaques israéliennes contre les sports palestiniens et la campagne #BoycottPuma. Contactez-nous pour d’éventuels intervenants : pacbi@bdsmovement.net

 

  • Lancez une campagne de désinvestissement

Vérifiez si votre fonds de pension, votre banque ou toute autre institution dont vous êtes membre est un investisseur dans Puma et demandez-leur de se désinvestir. Contactez-nous pour obtenir de l’aide à ce sujet : pacbi@bdsmovement.net

 

Source : BDS Movement




[Communiqué BDS France] Solidarité avec le peuple palestinien sur la route du Tour de France

Solidarité avec le peuple palestinien sur la route du Tour de France

Communiqué de la campagne BDS France

Le 19 juillet 2021

Du départ jusqu’à l’arrivée, les drapeaux palestiniens ont fleuri.

La 108e édition du Tour de France se termine aujourd’hui dimanche 18 juillet dans la honte. Pour la deuxième année consécutive, le Tour de France a été l’occasion pour l’équipe israélienne de faire la promotion d’un État qui pratique l’apartheid à l’encontre de sa population palestinienne. Pour rappel, Sylvan Adams, le propriétaire de l’équipe “Israël Start up Nation”, assumait clairement vouloir promouvoir la marque Israël, dans cette vidéo , et l’on voit bien aujourd’hui, avec l’affaire Pegasus, ce que représente « Israel Start Up Nation »

Heureusement, à chaque étape, la campagne BDS France, avec d’autres groupes, était présente pour porter la contestation de cette présence israélienne et faire fleurir les drapeaux palestiniens (visualisez les différentes mobilisations sur cette carte). Sur les réseaux sociaux, de nombreuses dénonciations de cette opération de propagande ont vu le jour. Cette mobilisation quotidienne est essentielle : elle témoigne que partout la solidarité avec le peuple palestinien se développe.

Bravo à toutes celles et tous ceux dans de nombreuses villes et villages de France  qui ont fait vivre cette lutte pour la justice !

La mobilisation contre le blanchiment de l’apartheid par le sport se poursuit : l’annulation du match de football du 4 août entre le FC Barcelone et le club raciste du Beitar Jérusalem est une belle victoire de la campagne pour le boycott d’Israël.

Mais la pression doit s’amplifier pour imposer l’annulation du “classico des légendes” prévu le 8 août avec les anciennes stars du Barça et du Real de Madrid. Retrouvez ici l’appel à action « Le FC Barcelone a annulé ! Exhortez l’Atlético Madrid et l’Inter Milan à ne pas jouer sous l’apartheid en Israël ». Enfin, deux clubs français, le PSG et le LOSC, ont prévu de jouer le Trophée des champions à Tel Aviv le 1er août. Il faut les pousser à refuser de jouer dans le pays champion de l’apartheid. Agissez en ligne ici !

La campagne BDS France

 




Cette fois, c’est différent ! 

Par le Comité national palestinien BDS (BNC), le 13 juillet 2021

Alors qu’Israël a déclenché une nouvelle vague de terreur contre les Palestiniens, nous avons assisté à une solidarité mondiale sans précédent avec notre lutte pour la libération. Omar Barghouti, cofondateur du mouvement BDS, explique pourquoi il pense que la liberté, la justice et l’égalité sont plus proches que jamais.

Sans précédent ! C’est devenu le mot le plus couramment utilisé pour décrire l’élan de solidarité mondiale avec la lutte pour la libération des Palestiniens lors de la dernière vague de terreur israélienne qui s’est abattue sur nous à Gaza, Jérusalem, Lydda, Acre, Haïfa, Jaffa, le Naqab et ailleurs.

Les syndicats et les mouvements de justice sociale, qui représentent des dizaines de millions de personnes, et plusieurs milliers d’artistes, d’universitaires, d’étudiants, de féministes, d’organisateurs d’évènements en faveur de la justice climatique, de militants LGBTQI+, sans oublier un nombre extraordinaire de célébrités de la musique, du cinéma et du sport, ont déclaré leur soutien aux droits des Palestiniens, et beaucoup d’entre eux ont déclaré leur soutien à BDS. Les Palestiniens de toute la Palestine historique et en exil ont réaffirmé notre unité en tant que peuple dans notre quête d’autodétermination.

Soutenez notre mouvement pour la liberté, la justice et l’égalité afin qu’il se développe encore davantage.

Faites un don maintenant

Alors que je poursuivais mes études aux États-Unis, j’ai visité Ramallah occupée au cours de l’été 1987. En tant que fils de réfugiés palestiniens, je ne pouvais entrer à l’époque qu’avec un permis de visite demandé par ma grand-mère et délivré par les autorités militaires israéliennes. J’ai été choqué de voir à quel point tant de Palestiniens étaient devenus complaisants à l’égard de l’occupation et de l’apartheid israéliens. Mais la lutte héroïque de ma grand-mère, mon expérience de la vie et ma connaissance encore en évolution de l’histoire de la résistance populaire palestinienne m’ont sauvé de la dépression.

J’ai appris à ne jamais accepter un simple instantané de la réalité, aussi dévastateur soit-il, comme une description précise de la situation actuelle ou, surtout, de la direction qu’elle peut prendre. En effet, quelques mois après avoir quitté la Palestine pour les États-Unis cette année-là, l’Intifada a éclaté, brisant toute complaisance et replaçant la quête palestinienne pour la libération sur l’agenda international. Les Palestiniens se sont souvent avérés être comme un phénix, renaissant de ses cendres de manière inattendue.

Aujourd’hui, à nouveau, notre peuple se réunit comme jamais auparavant. Nous nous affirmons en exigeant la justice, et non en mendiant la charité pour nous aider à vivre avec l’injustice. Plus important encore, nous disons au monde que nous avons besoin de votre part de plus de courage, de plus de décence pour mettre fin à votre complicité avec le régime d’occupation militaire, de colonialisme et d’apartheid d’Israël. Plus que jamais, nous avons besoin de campagnes BDS stratégiques et efficaces.

Faites un don pour le mouvement BDS pour soutenir l’unité, la dignité et la justice des Palestiniens.

Cette fois, c’est vraiment différent. Cela fait des années que nous semons les graines d’une solidarité significative et efficace. Nous avons diffusé notre analyse du régime d’oppression d’Israël et du rôle indispensable que les États, les entreprises et les institutions jouent dans son maintien. Et maintenant, nous voyons nos semis donner leurs premiers fruits. La route est encore longue et cahoteuse, mais la destination est plus claire que jamais : la justice et la liberté, enfin.

Omar Barghouti

Cofondateur du mouvement BDS, corécipiendaire du prix Gandhi pour la paix 2017.

Source : BDS Movement

Traduction MUV pour BDS France

 

 




Appel à action pour la Palestine le 17 juillet ! – Non à la participation israélienne au Tour de France 2021

English version below

Bravo à vous qui avez fait fleurir les drapeaux palestiniens sur toutes les étapes du Tour de France contre le blanchiment de l’apartheid israélien par le sport !

Continuons à nous mobiliser :

  • Sur les dernières étapes du tour jusqu’au 18 juillet date d’arrivée
  • Sur les réseaux sociaux particulièrement le 17 juillet à midi pour notre tempête de tweets avec les hashtags #TDF2021 et #IsraelApartheidNation

Pour participer, il suffit de cliquer !

Israël hors du #TDF2021 ! La campagne #BDS dénonce cette opération de propagande honteuse ! #IsraelApartheidNation Le communiqué : bit.ly/3gOJfFl pic.twitter.com/r4jsIBzBbQ Cliquez pour tweeter

Non au blanchiment d’Israël par le sport. #TDF2021 #IsraelApartheidNation pic.twitter.com/EafOK9Vl4B Cliquez pour tweeter

L’Etat d’Israël envoie une équipe au Tour de France et empêche les Palestiniens de pratiquer les sports librement #TDF2021 #IsraelApartheidNation pic.twitter.com/1XSjQOKQd0 Cliquez pour tweeter

Le tour de France #TDF2021 ne fera pas détourner l’attention des crimes Israéliens #ApartheidNation pic.twitter.com/r4jsIBzBbQ Cliquez pour tweeter

Pas de maillot jaune mais carton rouge pour #IsraelApartheidNation Pas de participation au #TDF2021! pic.twitter.com/brT4LwyDs2 Cliquez pour tweeter

#IsraelApartheidNation est une tentative de normalisation. La colonisation et l’apartheid ne doivent pas être normalisés #TDF2021 pic.twitter.com/0mhVzS2xaJ Cliquez pour tweeter

Le Tour de France ne réussira pas à détourner l’attention de la colonisation et des crimes israéliens #TDF2021 #IsraelApartheidNation pic.twitter.com/9K3BZusgHF Cliquez pour tweeter

L’Etat d’Israël envoie une équipe au Tour de France et empêche les Palestiniens de pratiquer les sports librement #TDF2021 #IsraelApartheidNation pic.twitter.com/I4XFEuixNr Cliquez pour tweeter

L’équipe israélienne du Tour de France ne fera pas oublier le sort des Palestiniens : Gaza, l’occupation, la répression des résistants, la situation des réfugiés #TDF2021 #IsraelApartheidNation pic.twitter.com/F4brSKjIDx Cliquez pour tweeter

Le Tour de France ne doit pas blanchir #IsraelApartheidNation #TDF2021 pic.twitter.com/3i3WpYEEGT Cliquez pour tweeter

Retrouvez notre communiqué ici et suivez BDS France sur nos réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Instagram

Pour vos publications, n’hésitez pas à utiliser les visuels ci-dessous.

 

 


Tour de France 2021: Call to action in solidarity with Palestine

No to the Israeli participation to the Tour de France 2021

 

Hail to those who displayed the palestinian flags at every stages of the Tour de France to protest against the use of sports events to whiten Israël’s apartheid.

Let’s keep on mobilizing !

  • For the final stages of the event until the arrival on July 18th
  • On social network, in particular, on July 17th at 12pm  for our tweetstorm using the hashtags #TDF2021 and #IsraelApartheidNation 

 

The #TDF2021 must not be silent about Israeli's oppressions. Boycott #IsraelApartheidNation pic.twitter.com/BImYMVMgdf Cliquez pour tweeter

The great sporting event #TDF2021 should not be used to conceal palestinians’ oppression. Boycott #IsraelApartheidNation pic.twitter.com/FZQwryZzCQ Cliquez pour tweeter

This palestinian cyclist will never be able to attend the #TDF2021. No to Tour de France which legitimizes Israeli's apartheid #IsraelApartheidNation pic.twitter.com/Aozq5R13Gx Cliquez pour tweeter

#TDF2021 Israel start up nation is not a cycling team but a smokescreen to hide Israel's crimes #IsraelApartheidNation pic.twitter.com/FweOmHW5IH Cliquez pour tweeter

#TDF2021 The cycling team Israel StartUp Nation is a shameful propaganda operation for Israël's apartheid #IsraelApartheidNation pic.twitter.com/kuXt2yECEv Cliquez pour tweeter

Read our statement  here and follow BDS France on Twitter, Facebook, Instagram

You can use the visuals below.




Puma et le nettoyage ethnique d’Israël à Silwan et Sheikh Jarrah

Le 6 juillet 2021

À quelques kilomètres de là où les Palestiniens luttent pour #SaveSilwan et #SaveSheikhJarrah du nettoyage ethnique progressif d’Israël, Puma maintient son soutien à l’apartheid israélien. Jusqu’à ce que ça s’arrête, nous choisirons #BoycottPuma, pas #PumaFam !

La semaine dernière, des bulldozers israéliens ainsi que des policiers et des soldats israéliens lourdement armés ont pris d’assaut le quartier palestinien de Silwan à Jérusalem-Est occupée, lors de la dernière série de démolitions de maisons palestiniennes par l’apartheid israélien.

A Silwan, tout comme à Sheikh Jarrah et dans toute la Palestine historique, Israël mène depuis des décennies une politique de nettoyage ethnique progressif par l’expansion des colonies. Dans le même temps, il réprime violemment les Palestiniens qui tentent de sauver leurs maisons et leurs moyens de subsistance.

Qu’est-ce que Puma a à voir avec ça ? 

Juste au nord de Silwan et Sheikh Jarrah se trouve un terrain officiel de l’Association israélienne de football (IFA). L’IFA comprend un certain nombre d’équipes et de terrains dans des colonies israéliennes illégales qui forcent les familles palestiniennes à quitter leurs maisons. Puma est le sponsor principal de l’IFA. Non seulement cela, mais à un peu plus d’1 km se trouve un point de vente de luxe du distributeur exclusif de Puma en Israël, Factory 54, construit sur un terrain occupé en violation du droit international.

Lorsque des entreprises internationales comme Puma prêtent leur image de marque pour couvrir l’apartheid israélien et le colonialisme de peuplement, cela permet à Israël de poursuivre son nettoyage ethnique progressif des Palestiniens autochtones.

Dites à Puma : Soutenir l'apartheid israélien et le nettoyage ethnique donne une très mauvaise image. Choisissons #BoycottPuma, pas #PumaFam ! Cliquez pour tweeter

Puma sait que ce qu’il fait est mal. Récemment, Puma a été surpris en train de mentir, encore une fois, à ses propres partenaires commerciaux et ambassadeurs. Puma a faussement affirmé qu’il parrainait l’Association palestinienne de football dans le but de saper la campagne croissante de boycott et d’apaiser les inquiétudes justifiées concernant le soutien de Puma à l’apartheid israélien.

Dites à Puma : Au lieu de mentir et de limiter les dégâts, arrêtez de soutenir l'apartheid israélien ! Choisissons #BoycottPuma, pas #PumaFam ! Cliquez pour tweeter

Les athlètes vedettes défendent les droits des Palestiniens en nombre sans précédent et des équipes depuis l’Asie jusqu’en Europe abandonnent Puma. Il est grand temps que Puma fasse ce qu’il faut et mette fin à son soutien à l’apartheid israélien en abandonnant l’Association israélienne de football.

Agissez pour le 16e anniversaire du mouvement BDS. Rejoignez la campagne #BoycottPuma.

Source : BDS Movement

 




APPEL A ACTION ! – Israël hors du tour de France !

Pour la deuxième année consécutive, Israël participera au tour de France pour donner une bonne image. Pourtant Israël ne respecte pas le droit international, continue à occuper, opprimer, enfermer les palestiniens et les palestiniennes. Pour lutter contre cette nakba qui dure depuis 73 ans, nous soutenons la campagne BDS et nous appelons au boycott de cet état qui impose l’apartheid au peuple palestinien, ainsi que de nombreux autres crimes contre l’humanité.

Aujourd’hui, nous sommes mobilisés contre la participation d’Israël au Tour de France car nous refusons que les compétitions sportives soient instrumentalisées à des fins de propagande.

Nous vous invitons à rejoindre nos deux actions sur Twitter mercredi 23 juin et samedi 26 juin à midi

N’hésitez pas à relayer les tweets de BDS France et à cliquer ci-dessous sur les messages prêt-à-tweeter avec les #IsraelApartheidNation #TDF2021

1.

Pas de maillot jaune mais carton rouge pour #IsraelApartheidNation Pas de participation au #TDF2021 ! https://bit.ly/3gOJfFl  Je tweete ceci

2.

#IsraelApartheidNation est une tentative de normalisation. La colonisation et l’apartheid ne doivent pas être normalisés #TDF2021 https://bit.ly/3wRFK7X Je tweete ceci 

3.

La fête du #TDF2021 ne doit pas occulter l’oppression des palestiniennes. Boycott #IsraelApartheidNation https://bit.ly/3gOJfFl  Je tweete ceci

4.

#IsraelStartupNation n’est pas qu’une équipe de cyclisme c’est un paravent pour cacher les crimes israéliens. #TDF2021 https://bit.ly/3gOJfFl Je tweete

5.

La normalisation par le sport de #IsraelApartheidNation n’est pas acceptable. #TDF2021 https://bit.ly/3wRFK7X Je tweete ceci

6.

Le #TDF2021 ne doit pas rouler pour l’apartheid israélien. Boycott sportif pour l’équipe #IsraelApartheidNation qui représente un état criminel https://bit.ly/3gOJfFl Je tweete ceci

7.

Israël hors du #TDF2021 ! La campagne #BDS dénonce cette opération de propagande honteuse ! #IsraelApartheidNation https://bit.ly/3wRFK7X  Je tweete ceci 

8.

Le Tour de France ne doit pas blanchir #IsraelApartheidNation #TDF2021 https://bit.ly/3gOJfFl  Tweet

9.

Le Tour de France ne doit pas devenir un instrument des politiques israéliennes #TDF2021 #IsraelApartheidNation https://bit.ly/3wRFK7X Tweet

10.

L’Etat d’Israël envoie une équipe au Tour de France et empêche les Palestiniens de pratiquer les sports librement #TDF2021 #IsraelApartheidNation https://bit.ly/3gOJfFl  Tweet

11.

Le Tour de France ne réussira pas à détourner l’attention de la colonisation et des crimes israéliens #TDF2021 #IsraelApartheidNation https://bit.ly/3gOJfFl Tweet

12.

Au Tour de France 2020, le drapeau israélien ne fera pas oublier le drapeau palestinien #IsraelApartheidNation  #TDF2021 https://bit.ly/3wRFK7X  Tweet

13.

L’équipe israélienne du Tour de France ne fera pas oublier le sort des Palestiniens : Gaza, l’occupation, la répression des résistants, la situation des réfugiés #TDF2021 #IsraelApartheidNation  https://bit.ly/3gOJfFl Tweet

14.

Pour gagner contre les opérations de propagande israélienne, un bon moyen : Boycott, Désinvestissement, Sanctions #TDF2021 #IsraelApartheidNation https://bit.ly/3wRFK7X  Tweet

15.

Soutien total au boycott sportif de l’état colonial #IsraelApartheidNation #TDF2021 https://bit.ly/3gOJfFl  Tweet

Vous pouvez également illustrer vos tweets avec les visuels que vous trouverez ici.




Israël hors du tour de France 2021 ! – Communiqué de la campagne BDS France

Du 26 juin au 18 juillet 2021, aura lieu une compétition sportive très attendue : la 108ème édition du tour de France. Les coureurs cyclistes parcourront en 21 étapes, pas moins de 3600 km à travers la France.

Cette compétition sportive fait partie du patrimoine culturel français, elle devrait donc résister aux opérations de propagande du régime israélien d’apartheid qui, sous couvert d’une loi dite Loi de l’Etat-Nation du peuple juif,  n’accorde pas les mêmes droits aux citoyens israéliens suivant leur origine ethnique et leur religion.

En effet, pour la deuxième année consécutive, une équipe israélienne appelée Israel-Start-up Nation sera sur la ligne de départ. Le milliardaire canadien Sylvan Adams, principal financeur de cette équipe, a souhaité contribuer au « rayonnement d’Israël » en s’offrant cette année Chris Froome, pluri-vainqueur du tour de France.

Alors que Chris Froome s’engage à rouler pour Israël, les expulsions continuent pour les Palestiniens de Jérusalem, et à Gaza les Palestiniens essaient de se reconstruire après les récents bombardements qui ont décimé des familles entières et détruit de nouvelles infrastructures. Le milliardaire Sylvan Adams qui aime se faire appeler « l’ambassadeur autoproclamé de l’état d’Israël » joue la carte du sport pour changer l’image guerrière qui colle à Israël et favoriser sa normalisation avec le monde arabe. Il assumait clairement vouloir promouvoir sa marque Israël, dans cette vidéo. 

Ainsi, le gouvernement israélien trouve là une nouvelle occasion de détourner l’attention de sa politique criminelle, en particulier dans le contexte international  des fortes protestations après les tentatives d’expulsions de Palestiniens dans le quartier de Sheikh Jarrah à Jérusalem, les bombardements sur Gaza qui ont fait plus de 200 morts et des centaines de blessés (dont de nombreux enfants) et les milliers d’arrestations. Face à cette réalité : colonisation, expropriations, destructions de maisons, crimes de guerre et d’apartheid, la participation d’Israël au tour de France constitue une opération de blanchiment inacceptable !

La campagne BDS France dénonce cette opération de propagande honteuse, et appelle le tour de France à ne pas être complice de l’apartheid !

N’ayons cesse de développer la campagne Boycott Désinvestissement Sanctions, campagne qui inclut le boycott  sportif de l’état colonial et d’apartheid israélien

Nous appelons les gens de conscience à faire fleurir les drapeaux palestiniens sur le tour de France pour rappeler à cet état d’apartheid qu’il n’est pas bienvenu en France.

Des mobilisations ont déjà eu lieu pendant le critérium du Dauphiné et nous appelons à amplifier la solidarité avec la Palestine sur toutes les étapes du Tour de France 2021

Nous vous invitons à remplacer le hashtag #IsraelStartUpNation par #IsraelApartheidNation sur tous nos réseaux sociaux pour rappeler la vraie nature de la force d’occupation israélienne

La campagne BDS France

 




Le trophée des champions – Lettre au PSG et au LOSC

Le 31 mai 2021

Aux joueurs des clubs PSG et LOSC,
Aux dirigeants des deux clubs,

Nous avons été très surpris d’apprendre, par le journal L’Équipe, que Le Trophée des champions 2021 se tiendrait à Tel Aviv le 1er août.
Nous connaissons tous les lois du sport, le fameux fair-play qui consiste à respecter les règles sur le terrain, mais nous connaissons aussi l’éthique qui entoure la famille football, et ses valeurs humaines, essentiellement : le respect de l’adversaire, l‘antiracisme, et dernièrement la lutte contre l’homophobie.
Alors quand Israël, qui colonise et opprime la Palestine depuis 73 ans, vient d’infliger au peuple palestinien un nouvel épisode dramatique de bombardements au cours duquel 254 Palestiniens ont été assassinés, dont 67 enfants, comment est-il envisageable d’organiser ce trophée des champions à Tel Aviv, comme si le football devait ignorer ces bombardements mortifères ?
Nous savons tous qu’Israël utilise le sport, entre autres, pour tenter de blanchir son image de régime d’oppression. C’est un pays qui ne respecte pas le droit international, qui a été condamné plusieurs fois par les Nations-Unies mais qui, malgré cela, continue et amplifie sa politique de colonisation et d’apartheid envers le peuple palestinien.
Aujourd’hui nous vous demandons de ne pas aller jouer ce match en Israël ou, si vous y allez, de manifester votre désapprobation de ce régime par tout moyen qui vous plaira, par exemple en demandant aux joueurs de porter un brassard noir ou en brandissant un drapeau palestinien à l’issue du match comme l’ont fait plusieurs footballeurs dont Riyad Mahrez le deuxième attaquant de Manchester City lors d’un match le 23 mai dernier (cliquez ici).
Nous vous remercions de l’attention que vous porterez à notre demande de justice et restons à votre disposition pour toutes informations complémentaires.

Bien à vous,

La campagne BDS France.




Trop c’est trop : NON à la politique de l’UE et à la coopération avec Israël !

Le 15 mai 2021

Le 15 mai marque le 73ème anniversaire de la Nakba, lorsqu’Israël et les milices sionistes ont violemment forcé la majorité du peuple palestinien hors de chez lui et l’ont transformé en réfugiés, le privant de ses droits fondamentaux et de la possibilité de retour.

La Nakba ne s’est jamais arrêtée et depuis 73 ans Israël continue à expulser de plus en plus de Palestiniens de leurs maisons et de leurs terres. Le nettoyage ethnique qui continue à Jérusalem Est, avec le déplacement imminent de Palestiniens de Sheikh Jarrah, s’est produit dans un contexte d’escalade des atrocités israéliennes à Jérusalem et dans toute la Palestine. Des milliers de Palestiniens ont été blessés et 150 ont été tués, dont 40 enfants au cours des dernières semaines.

Ces derniers jours, le volume des manifestations populaires de Palestiniens dans tout le territoire sous apartheid israélien – la Cisjordanie occupée y compris Jérusalem Est et la bande de Gaza ainsi que l’intérieur d’Israël – s’est accru. Ces manifestations se sont heurtées à une répression brutale de la part des forces de sécurité israéliennes.

La réaction de l’Europe à la détresse du peuple palestinien est la même réaction cynique qu’elle a envers les migrants et réfugiés : elle considère les opprimés comme l’ennemi, le criminel. Les Palestiniens comme les migrants sont considérés comme une menace et on attend d’eux qu’ils disparaissent en silence, pour que le système qui requiert leur oppression ne soit pas contesté.

Les gouvernements et institutions européens ne sont pas seulement silencieux face à l’apartheid israélien, ils le tolèrent, le soutiennent et en profitent, tandis qu’en même temps ils appliquent leur propre système de ségrégation et de confinement de migrants et de réfugiés à l’intérieur de leurs frontières.

Les gouvernements européens et transnationaux mettent en œuvre et profitent d’une politique de guerre et d’exploitation économique qui continue à déplacer des gens chaque jour – que ce soit en Palestine ou dans le reste du monde.

Non seulement la tendance de l’Europe à la militarisation, en particulier la militarisation de ses frontières, détourne l’argent public des politiques sociales mais elle finance directement l’industrie de l’armement israélienne via des achats/ leasing et financement de recherche et développement de nouvelles technologies de sécurité.

L’usage de drones militaires fabriqués par les grosses entreprises israéliennes Elbit Systems et Israeli Aerospace Industries (IAI) contre des migrants aux frontières de l’Europe est paradigmatique de la complicité européenne avec le régime d’occupation militaire vieux de plusieurs décennies, avec le colonialisme de peuplement et avec l’apartheid et ses propres crimes, et de l’acquisition par l’Europe du modèle israélien.

Depuis 2018, Frontex et EMSA ont passé des contrats à Elbit et à IAI pour la fourniture de drones militaires. Elbit Systems développe ses drones en lien avec l’armée israélienne et fait la promotion de sa technologie en mettant en avant qu’ils sont testés sur le terrain – sur les Palestiniens. Il fournit 85% des drones utilisés par Israël dans ses attaques militaires à répétition, son siège inhumain continu et ses attaques sur Gaza.

En 2020, la Grèce a annoncé qu’elle allait louer des drones Héron d’IAI pour étendre ses capacités de sécurité aux frontières. Plus tard dans la même année, Frontex a annoncé qu’il signait un contrat de 50 millions d’euros avec Airbus (IAI étant sous-traitant) et avec Elbit pour la fourniture de vols de surveillance par drones sur la Méditerranée pour les deux prochaines années. Avec ces contrats, Frontex franchit un pas dans son activité de sécurité aux frontières, dans l’extension de son rôle dans la politique européenne des migrations et des frontières et dans l’acquisition de son propre équipement au lieu de compter sur celui des États membres. Pour des réfugiés qui tentent de traverser la Méditerranée cela peut avoir des conséquences encore plus dévastatrices, en particulier à la lumière de récentes publications sur la complicité de Frontex dans des renvois illégaux de Grèce en Turquie et des rejets vers la Lybie.

Aujourd’hui nous devons rester unis.

En tant que groupes de solidarité avec la Palestine, de groupes de migrants et contre la militarisation, nous transmettons aux institutions de l’UE la demande de plus de 7 000 citoyens pour que les agences de l’UE aux frontières Frontex et EMSA mettent fin à leurs contrats avec des corporations militaires israéliennes et cessent d’utilisr des drones tueurs contre les migrants.

Lisez la pétition en entier ici

Désinvestissez de Frontex pour mettre fin à la politique criminelle anti-migrants de l’UE. Arrêt immédiat des liens militaires avec Israël.

Aidez-nous s’il vous plait à renforcer notre lutte commune pour la justice et l’égalité et pour un monde sans murs :

– Envoyez un message public à l’UE disant que vous soutenez les revendications de la pétition
– Contactez vos députés pour leur faire savoir que vous soutenez la pétition et que vous voulez qu’ils fassent pression au niveau de l’UE
– Parlez dans votre groupe, approuvez notre Déclaration Unitaire et devenez partie prenante de notre lutte pour les droits des Palestiniens, contre la militarisation et contre la politique anti-migrants de l’UE.

Un Monde Sans Murs – Europe

Membres du réseau Un Monde sans Murs – Europe

1. European Coordination of Committee for Palestine (ECCP), Europe

2. Stop Wapenhandel, Netherlands

3. Comitato Nomuos/Nosigonella- Catania, Italy

4. BDS Berlin, Germany

5. Mugak Zabalduz Karabana, Donostia, Basque Country, Spanish State

6. Solidaridad Para El Desarrollo Y La Paz, Spanish State

7. Comité De Solidariedade Com A Palestina, Portugal

8. Ongi Etorri Errefuxiatuak, Spanish State

9. Caravana Abriendo Fronteras, Spanish State

10. Shadow World Investigations, UK

11. Stop The War On Migrants, Netherlands

12. Josoor, Austria

13. New Weapons Research Group, Italy

14. Centre Delàs D’estudis Per La Pau, Catalunya, Spanish State

15. Comitato Bds Campania, Italy

16. Bds Italy, Italy

17. Movimento Pelos Direitos Do Povo Palestino E Pela Paz No Médio Oriente (MPPM), Portugal

18. Legal Center Lesvos, Greece

19. Stop Maren Mortum, Spanish State

20. BDS France, France

21. Jewish Voice For A Just Peace In The Middle East, Germany

22. BDS Greece, Greece

Source : Stop the wall

Traduction SF pour BDS France




Lettre ouverte à tous ceux et toutes celles qui ont accepté un contrat avec l’équipementier Puma

Le 20 mai 2021

Vous avez, comme tous-tes les citoyen-ne-s  concerné-e-s par ce qui se passe dans le monde, été interpellé-e-s par la situation particulièrement dramatique que vit actuellement le peuple palestinien.

Malgré ce que disent nos médias qui nous parlent de heurts entre Palestiniens et Israéliens  qui auraient commencé  il y a seulement deux semaines, vous savez comme nous qu’en réalité ces évènements s’inscrivent  dans une longue séquence de colonisation, de dépossession, de nettoyage ethnique…, de façon particulièrement flagrante et criante ces dernières semaines à Jérusalem, dans le quartier de Cheikh Jarrah où des dizaines de milliers de Palestiniens se sont mobilisés contre les expulsions de familles palestiniennes.

Vous savez comme nous que c’est à cause de cette politique israélienne de colonisation et d’apartheid qu’aujourd’hui le peuple palestinien subit des bombardements meurtriers, notamment dans la bande de Gaza, où il y a déjà plus de 230 Palestiniens assassinés dont soixante-sept enfants , trente-six femmes, des  médecins, des infirmiers, des universitaires, deux footballeurs, quinze personnes âgées, et plus de 1500 blessés, jusqu’à présent.

Depuis plus de dix jours et malgré la  pandémie, Gaza subit des destructions massives de maisons, les gens ne savent où se réfugier … c’est l’horreur absolue !

L’ONG Care déclare : «  L’urgence à Gaza ce n’est plus le Covid, la seule clinique faisant les tests a été bombardée, l’urgence c’est comment rester vivant… »

Parce que vous avez un contrat avec l’équipementier Puma, nous nous adressons à vous pour attirer votre attention sur le fait que l’entreprise Puma  se rend complice, depuis plus de trois ans maintenant, avec ce régime de colonisation et d’apartheid de l’état d’Israël, par son parrainage de l’IFA (Association israélienne de Football), qui elle-même inclut des clubs de colonies israéliennes illégales.

A l’appel de la société civile palestinienne, une campagne d’appel au boycott de Puma a été mise en place dans le cadre de la campagne internationale BDS (boycott-désinvestissement-sanctions) avec le #BoycottPuma.

Vous avez ici et maintenant l’occasion de montrer votre solidarité avec ce peuple qui souffre depuis plus de 70 ans, soit en renonçant à votre partenariat avec Puma jusqu’à ce que Puma cesse son parrainage du football israélien, soit en usant de votre influence auprès de Puma pour obtenir son propre  renoncement.

De nombreux sportifs et artistes ont manifesté, chacun à leur façon, leur solidarité avec la Palestine, comme Eric Cantona et Rachida Brakni, Paul Pogba, Frank Ribéry, Benjamin Mendy, Riyad Mahrez, Achraf Hakimi,  Ahmed Hassan « Koka », Khabib Nurmagomedov, Shkodran Mustafi, Frédéric Kanoute , Mohamed Aboutrika, Nasser Soumi, Tayssir Batniji, Ihab Shanti, Khaled Hourani, Rula Halawani, Iman Aoun, Mohammad Musalam, Khalil Abu Arafeh, Ernest Pignon-Ernest, Jacques Tardi, Farida Rahmani, Kolin Kobayashi, Roger Waters, Ken Loach

Vous aussi pouvez aider à mettre un terme  aux massacres à Gaza et à faire respecter les droits humains et le droit international !

Nous comptons sur vous pour que vous aussi vous usiez de votre notoriété et de votre influence pour aider ce peuple à retrouver sa liberté et à faire triompher la justice.

La campagne BDS France.

Exemples de victoire de BDS sur Puma :

– Le Liverpool FC rejette l’offre de parrainage de Puma et a annoncé qu’il signerait avec Nike, plutôt qu’avec Puma, en tant que fournisseur officiel de ses équipements à partir de la saison prochaine.

–  Le club de deuxième division anglaise Lutton a rompu le contrat qui le liait à Puma en soutien à la cause palestinienne

– La plus grande université de Malaisie, Universiti Teknologi MARA (UiTM), a mis fin à un accord de sponsoring avec la marque mondiale de sportswear Puma à cause du soutien de la compagnie pour les colonies israéliennes illégales en territoire palestinien occupé.

– Le club de football britannique Chester FC confirme qu’il ne renouvellera pas le parrainage de Puma, après avoir déclaré que des « pratiques de travail éthiques » figuraient parmi ses critères.

L’ancien joueur du FC Barcelone Oleguer Presas et le Donegal Celtic FC à Belfast soutiennent cette campagne. Des dizaines d’équipes amateurs de rugby, de football et de basket-ball la soutiennent également.

Vous voulez en savoir plus sur la campagne BDS France ? Cliquez ici.

 




Solidarité avec la grève générale palestinienne à travers la Palestine historique

Le 18 mai 2021

Les Palestiniens de Jérusalem et de toute la Palestine historique observent demain une grève générale pour protester contre les massacres perpétrés par Israël à Gaza, la répression coloniale et d’apartheid et le nettoyage ethnique contre les communautés palestiniennes partout dans le monde.

Les Palestiniens appellent à une solidarité significative avec notre grève générale. Le démantèlement du régime d’occupation militaire, de colonisation et d’apartheid d’Israël est entre nos mains. Dans vos mains aussi. Nous comptons sur vous pour mettre fin à la complicité de votre État, institution, organisation, syndicat, église, etc. avec les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité perpétrés par Israël contre le peuple palestinien autochtone. Le silence et le double langage sont immoraux, car ils renforcent l’impunité criminelle d’Israël.

Voici 5 actions que vous pouvez faire pour montrer que le démantèlement du régime d’oppression d’Israël est aussi entre vos mains :

1. Inondez les députés, les élus à tous les niveaux, les administrateurs d’université, les dirigeants de fédérations syndicales, entre autres, de lettres leur demandant de soutenir des sanctions ciblées pour démanteler l’apartheid israélien, en commençant par un embargo bilatéral sur tous les échanges commerciaux sécuritaires-militaires et la recherche militaire conjointe. Si vous faites partie d’un syndicat portuaire, mobilisez-vous pour bloquer la manutention des cargaisons israéliennes, notamment militaires.

2. Portez un keffieh palestinien (ou des parties de celui-ci) en tant que symbole de solidarité, ou affichez-le depuis votre fenêtre ou sur vos médias sociaux (profil), si vous en avez un.

3. Rejoignez un groupe BDS près de chez vous, ou créez-en un s’il n’y en a pas. Une campagne durable et stratégique est la forme la plus efficace de solidarité significative.

4. Déclarez que votre communauté, votre église, votre syndicat, votre quartier, votre association est une Zone Libre d’Apartheid (ZLA) qui refuse d’acheter les produits et services des entreprises israéliennes et internationales qui sont complices de l’apartheid et du colonialisme israéliens.

5. Commencez/intensifiez la planification de la prochaine journée d’action mondiale massive du samedi 22 mai, en vous appuyant sur les manifestations mondiales inspirantes du week-end dernier. Montrer aux Palestiniens de Gaza et du monde entier, une fois encore, que nous ne sommes pas seuls.

Source : BDS Movement

Traduction JPB pour BDS France




Sheikh Jarrah : ce qu’il se passe et comment vous pouvez agir maintenant 

Le 9 mai 2021

Regarder l’écrasement sanglant par l’apartheid Israël des manifestations populaires palestiniennes à Sheikh Jarrah nous appelle à l’action. Nous avons précédemment démontré notre capacité collective sous la forme de #BDS. Voici 9 actions que vous pouvez entreprendre pour lutter contre l’impunité israélienne et #SaveSheikhJarrah.

Au cours des derniers jours et semaines, les manifestations palestiniennes à Jérusalem-Est occupée ont pris de l’ampleur. Elles ont du faire face à une répression brutale de la part des forces de sécurité de l’apartheid israélien, notamment des policiers formés dans l’académie de formation de la police israélienne appartenant en partie à G4S et Allied Universal.

Les résidents palestiniens autochtones de Sheikh Jarrah ont mené de longues batailles juridiques devant les tribunaux israéliens contre les ordres d’expulsion qui feraient  d’eux des « nettoyés ethniquement », expulsés de force de leurs maisons et remplacés par des colons israéliens illégaux.

La semaine dernière, le 7 mai 2021, les colons israéliens ont soumis leur réponse aux réclamations légitimes des habitants de Sheikh Jarrah devant la cour israélienne, un appareil du régime d’apartheid israélien.

Les familles palestiniennes ont ensuite [reçu un délai] jusqu’à aujourd’hui, lundi 10 mai 2021, pour obtenir un «accord» avec les colons concernant le droit à disposer de leurs maisons. Sheikh Jarrah appartient aux familles palestiniennes. Il fait partie du territoire palestinien occupé et, par conséquent, toute présence de colons israéliens dans ce territoire équivaut à un crime de guerre au regard du droit international. L’entreprise de colonisation d’Israël fait partie intégrante de son système d’apartheid contre tou.te.s les Palestinien.ne.s.

 

La décision de la cour israélienne de donner un délai aux «deux parties» pour rechercher un compromis et parvenir à un accord est un détournement d’attention à visée coloniale. C’est aussi une tactique utilisée pour épuiser les protestations en cours et la pression publique sur #SaveSheikhJarrah. D’autres manifestations sont prévues dans les jours à venir, et les habitants s’engagent à rester inébranlables.

Regarder de loin la violence brutale d’Israël contre des manifestant.e.s palestinien.ne.s non armé.e.s qui défendent leurs maisons et leur dignité peut susciter des sentiments de colère mêlés d’impuissance. Nous avons déjà prouvé que l’action collective sous la forme de #BDS fonctionne au mieux pour exprimer une solidarité véritable et efficace. Voici 9 actions que vous pouvez entreprendre pour lutter contre l’impunité israélienne et #SaveSheikhJarrah

 

AGISSEZ !

  1. Premièrement, utilisez le pouvoir des réseaux sociaux pour mettre en évidence ce qui se passe. Utilisez #SaveSheikhJarrah dans tous vos messages sur les réseaux sociaux. Partagez des images et des vidéos d’activistes de Sheikh Jarrah qui font face à la censure des réseaux sociaux. Amplifiez les voix des résident.e.s palestinien.ne.s de Sheikh Jarrah.
  2. La semaine dernière, Human Rights Watch a déclaré dans son rapport novateur ce que les Palestinien.ne.s disent depuis des décennies. Israël est un État d’apartheid. Maintenant, le consensus mondial se construit. Le régime d’oppression israélien, y compris ses actions à Sheikh Jarrah, correspond à la définition de l’apartheid de l’ONU. Nous pouvons travailler ensemble pour démanteler l’apartheid israélien, car la solidarité mondiale et les boycotts ont contribué à mettre fin à l’apartheid sud-africain. Soutenez notre campagne et utilisez #UNInvestigateApartheid sur les réseaux sociaux pour ajouter votre voix à l’appel mondial.
  3. Les entreprises de sécurité israéliennes réalisent des millions de dollars d’exportations mondiales chaque année en vendant des biens et des services testés sur la population palestinienne autochtone, y compris celles et ceux qui luttent contre le nettoyage ethnique à Sheikh Jarrah. Le système de reconnaissance faciale d’AnyVision et la technologie d’espionnage de NSO sont parmi les exemples les plus évidents des outils de surveillance et de répression de masse de l’apartheid israélien. Israël les teste sur les Palestinien.ne.s et les exporte vers les dictatures et les gouvernements d’extrême droite du monde entier pour soutenir leurs crimes et leurs violations des droits de l’homme. Faites pression sur votre parlement / gouvernement pour imposer un embargo militaire contre Israël #MilitaryEmbargo contre Israël.
  4. G4S et maintenant Allied Universal détiennent une participation de 25% dans l’académie nationale de police d’Israël où la police israélienne apprend la répression brutale et violente utilisée contre les résident.e.s et les militant.e.s de Sheikh Jarrah. Certaines de ces tactiques militarisées finissent par être partagées avec les États-Unis et d’autres forces de police lors d’un entraînement conjoint. Rejoignez notre campagne et exhortez les dirigeants d’Allied Universal à se désengager de l’apartheid israélien. Sur les réseaux sociaux, utilisez #StopG4S pour exiger qu’ils se retirent de l’apartheid israélien.
  5. Hewlett Packard Enterprise et Hewlett Packard (HPE et HP) jouent un rôle clé dans le régime israélien d’occupation militaire, de colonisation et d’apartheid contre les Palestinien.ne.s autochtones. Ils fournissent des systèmes informatiques à l’armée israélienne et entretiennent des centres de données via leurs serveurs pour la police israélienne qui réprime violemment des manifestant.e.s pacifiques défendant leurs maisons à Sheikh Jarrah. Signez l’engagement international et utilisez #BoycottHP sur les réseaux sociaux.
  6. La société basque CAF a signé un contrat pour étendre le service de tramway israélien de Jérusalem Light Rail (JLR) aux colonies illégales. Les colonies sont définies comme des crimes de guerre en vertu du Statut de Rome de la Cour pénale internationale. Le JLR passe par Sheikh Jarrah où des colons illégaux soutenus par l’État israélien, leurs forces militaires et policières tentent de nettoyer ethniquement le quartier palestinien Sheikh Jarrah.Utilisez les réseaux sociaux pour demander #CAFGetOffIsraelsApartheidTrain
  7. Le fabricant allemand de vêtements de sport PUMA parraine l’Association israélienne de football, qui comprend des équipes et des terrains dans les colonies israéliennes illégales, y compris Givat HaMivtar, juste au nord de Sheikh Jarrah dans Jérusalem-Est occupée. Rejoignez la campagne lancée par 200 équipes palestiniennes pour #BoycottPuma. Partagez des actions sur les réseaux sociaux détournant la campagne #OnlySeeGreat de PUMA avec les Palestinien.ne.s #OnlySeeApartheid.
  8. Boycottez tous les produits des colonies israéliennes ! Les produits israéliens comme les dattes et les avocats, dont beaucoup sont produits par des sociétés opérant dans les colonies, se trouvent dans les supermarchés locaux. Demandez à votre supermarché de ne plus en stocker.
  9. L’action internationale peut aider à arrêter Israël sur sa lancée. Envoyez un courriel ou appelez les élus de votre pays et exhortez-les à adopter les conclusions de Human Rights Watch sur l’apartheid israélien et, surtout, ses recommandations visant à conditionner toutes les relations avec Israël au démantèlement de son régime d’apartheid.

Source : BDS Movement

Traduction RF Pour BDS France




Toujours voir grand ? Les Palestinien.ne.s ne voient que l’apartheid sponsorisé par PUMA

Le 1er mai 2021

La nouvelle campagne de PUMA, Only See Great, prétend proposer un univers marqué par l’optimisme et l’espoir.
Toujours voir grand ? Les Palestinien.ne.s ne voient que l’apartheid, sponsorisé par PUMA.
Où qu’ils/elles regardent, les Palestinien.ne.s ne voient que les colonies israéliennes illégales qui les privent de leurs terres.
Où qu’ils/elles regardent, les Palestinien.ne.s ne voient que les checkpoints militaires et les murs qui encerclent et réduisent leurs lieux d’habitation, d’apprentissage, de travail et de jeu.
Où qu’ils/elles regardent, les Palestinien.ne.s ne voient que des soldats israéliens armés qui envahissent les terrains de football, les campus universitaires et même les chambres d’enfants pendant la nuit.

Dites à PUMA : Les Palestiniens #OnlySeeApartheid sponsorisé par PUMA Cliquez pour tweeter

La campagne PUMA prétend explorer « l’idée-même de l’excellence, et ce que la lutte pour l’atteindre implique. »
Les Palestinien.ne.s luttent tous les jours pour passer outre les obstacles que l’apartheid israélien dresse devant eux partout.
Les Palestinien.ne.s trouvent la grandeur dans leur lutte pour la liberté, la justice et l’égalité depuis des décennies.

Rejoignez-les.

Dites à PUMA: nous n'avons pas besoin de coups et de slogans marketing “inspirants”. Nous voulons que PUMA arrête de soutenir l'apartheid israélien Cliquez pour tweeter

PUMA est le principal sponsor de l’Association Israélienne de Football, qui inclut des équipes des colonies israéliennes illégales.
Plus de 200 équipes et athlètes palestinien.ne.s demandent de #BoycottPuma jusqu’à ce qu’il mette un terme à son soutien au régime d’apartheid israélien et à l’occupation militaire. Des équipes sportives et des athlètes du monde entier les soutiennent.
Le marathonien Ahmad Tala a déclaré « Je suis obligé de courir en rond autour de ma ville de Ramallah parce que courir près des colonies israéliennes illégales est trop dangereux. PUMA sponsorise l’oppression et la dépossession des Palestinien.ne.s par Israël. »
L’ancien joueur de rugby irlandais Duncan Casey a dit « Le sport est une question de fair play et d’inclusion. Ceux qui disent que le sport et la politique ne devraient pas se mélanger ont le luxe de le faire parce que la
politique n’affecte pas leur vie. La politique de l’apartheid affecte la vie des Palestinien.ne.s chaque jour. Tout comme l’ont fait les athlètes contre l’apartheid en Afrique du Sud, nous pouvons utiliser nos voix pour soutenir nos collègues palestinien.ne.s et pour aider à convaincre PUMA d’abandonner l’équipe de l’apartheid. »
Alors que les actionnaires de PUMA se réuniront le 5 mai, agissez maintenant pour dire à PUMA : les Palestinien.ne.s ne voient que l’apartheid. Cessez de sponsoriser l’oppression israélienne.

Tweet:
#OnlySeeGreat ? #ToujoursVoirGrand Les Palestinien.ne.s ne voient seulement que l'apartheid #OnlySeeApartheid, sponsorisé par @Puma. Nous n'avons pas besoin de slogans marketing “inspirants”. Nous voulons que Puma cesse de soutenir… Cliquez pour tweeter

Vous pouvez également relayer sur Twitter la vidéo suivante :

Retrouvez ici les visuels de la campagne, que vous pouvez utiliser lors de l’action en ligne




Journée de la terre 2021 : Plusieurs actions en France pour demander à CAF de descendre du train de l’apartheid !

La Campagne BDS France, le 2 avril 2021

Samedi 27 mars, un stand d’information était installé dans le centre ville de Lyon par les militant.e.s BDS du collectif 69. Ils ont pu informer les passants des campagnes BDS et expliquer la campagne en direction du groupe CAF.

Mardi 30 mars, 8 militant.e.s de BDS Paris se sont rendus devant l’antenne à Paris de la société CAF. Parmi eux, deux camarades sont rentrés dans les bureaux pour remettre le tract au représentant de CAF.

Il les a reçus poliment, a pris le temps d’écouter les arguments de BDS, et a gardé le tract.

Il les a questionnés sur le boycott d’Alstom – qui fait par ailleurs partie des 112 sociétés condamnées par l’ONU pour avoir des activités dans les colonies israéliennes.

Quand les camarades se sont présentés comme faisant partie de BDS, le représentant de CAF a dit se souvenir d’avoir reçu un courrier explicatif provenant de BDS, qu’il avait transféré à ses supérieurs. BDS marque les esprits dans l’entreprise CAF !

Pendant ce temps, à Saint-Etienne, la Journée de la Terre a été l’occasion de rappeler la grève palestinienne de 1976 et de participer à la journée internationale d’action en direction de CAF. Saint-Etienne est l’une des 3 villes en France dont le tramway est fabriqué par l’entreprise basque.

Les militant.e.s BDS ont pu expliquer aux passants que cette entreprise, qui fabrique le tramway de Saint-Etienne, est impliquée dans la colonisation de Jérusalem. L’agrandissement de la ligne de tramway de Jérusalem contrevient au droit international qui a mis la ville de Jérusalem sous statut international. Le tramway CAF permettra de relier de nouvelles colonies illégales à la ville de Jérusalem. De nombreu.ses stéphanois.e.s ont témoigné leur solidarité, et ont accepté de prendre des photos pour dire à CAF de descendre du train de l’apartheid.

Nous, militant.e.s BDS, appelons les villes françaises soucieuses du droit international à ne pas choisir l’entreprise CAF tant qu’elle ne descendra pas du train de l’apartheid !

Nous continuons la campagne BDS, comme résistance face à l’occupation, l’oppression et l’apartheid, pour l’égalité des droits, et pour le retour des réfugié.e.s




Boycottons les dattes de l’apartheid israélien!

La culture des dattes est l’activité agricole principale de près de 50 % des colonies illégales de la vallée du Jourdain en Palestine occupée et contribue fortement à leur viabilité économique.

La vallée du Jourdain est la région la plus fertile de Palestine, mais à cause des restrictions d’accès, seule 4% de la terre est cultivée par des palestiniens et 86% des terres agricoles sont confisquées par les colons israéliens.

Les colons détournent aussi 80% de l’eau au profit de leurs colonies, et des palmeraies en particulier. Les colonies de la vallée du Jourdain bénéficient de 300 litres d’eau par personne et par jour, contre 20 litres pour la plupart des communautés palestiniennes (l’Organisation mondiale de la santé recommandant une consommation minimum de 100 litres par personne et par jour). La quasi-totalité des puits est à l’usage exclusif des colons.

Les Palestiniens de la vallée du Jourdain sont aussi soumis à des destructions d’habitation et d’infrastructures, amenant ainsi des déplacements forcés de population. Les écoles ne sont pas épargnées. Les exercices de l’armée israélienne ont amené le déplacement de 357 personnes entre janvier et juin 2016.

Dans l’impossibilité de cultiver leur propre terre, des centaines de travailleurs palestiniens – y compris des enfants – travaillent dans les colonies agricoles israéliennes. Au plus haut point de la récolte, ils peuvent travailler 12 heures par jour dans des conditions très difficiles.

Pour toutes ces raisons, solidaires du peuple palestinien spolié de son droit à vivre librement sur sa terre, nous appelons à boycotter les dattes de l’apartheid israélien.

Pendant le Ramadan en particulier, un grand nombre de commerçants proposent à leurs clients des dattes Medjoul en provenance des colonies installées dans la Vallée du Jourdain. Si l’origine de ces produits n’est pas toujours mentionnée afin de tromper le consommateur, les marques néanmoins sont connues : Mehadrin, Hadiklaim, Jordan Valley, Jordan Plains, Jordan River, Bet Sheva, Solomon…

Télécharger l’affiche ICI

Refusez-les ! N’hésitez pas à exiger poliment mais fermement du commerçant qu’il cesse de proposer ces produits de l’apartheid à la vente, en prenant les autres clients à témoin.

Quelles que soient leurs réponses, n’oubliez pas qu’en matière de commerce, le client décide, et que plus nombreux nous serons à nous exprimer ouvertement sur cette situation intolérable due à l’occupation israélienne, plus ces commerçants se poseront des questions sur la légitimité et la pertinence de la commercialisation de ces produits.

Voir également sur ce sujet cet article: http://collectif69palestine.free.fr/spip.php?article1109

 

Télécharger l’affiche

Télécharger l’affiche  

Télécharger l’affiche

Télécharger l’affiche




Journée palestinienne de la terre: emmenez Puma dans une visite virtuelle de son soutien aux accaparements illégaux de terres par Israël

Par la Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël (PACBI), le 29 mars 2021

Puma affirme qu’il ne soutient pas les colonies israéliennes illégales, mais le logo de Puma est sur la carte officielle de l’Association israélienne de football des équipes des colonies.

Puma affirme ne pas soutenir les équipes dans les colonies israéliennes illégales.

Faux!

Puma sponsorise l’Association israélienne de football (IFA). L’IFA ne comprend pas seulement des équipes dans les colonies israéliennes illégales sur des terres palestiniennes volées, il plaide activement pour leur maintien.

Le logo de Puma se trouve directement sous une carte officielle des emplacements des équipes des colonies sur le site Web de l’IFA.

Puma ne peut pas nier l’évidence. Tweetez à Puma cette visite virtuelle de son soutien aux accaparements illégaux de terres par Israël.  PUMA dit qu'il ne soutient pas la colonisation israélienne illégale sur des terres volées. Oops...C'est bien le logo de @PUMA que l'on voit sur une carte des équipes dans les colonies. Pour le #LandDay, choisissez #BoycottPuma, et non #PumaFam… Cliquez pour tweeter

Puma ne fait ces fausses déclarations que parce qu’il est sous la pression de la campagne grandissante #BoycottPuma. 

Puma se soucie profondément de son image de soi-disant champion de la justice sociale.

À l’occasion de la Journée  palestinienne de la terre, et chaque jour, dites à Puma qu’il ne peut pas soutenir l’égalité universelle tout en parrainant l’apartheid israélien.

Source : BDS Movement

Traduction JC pour BDS France




AXA continue à investir dans l’apartheid israélien. Boycottons AXA dès maintenant !

Le 19 mars 2021

En mars 2021, la coalition Stop au soutien d’AXA à l’apartheid israélien a commandé à Profundo une enquête sur les liens financiers entre d’un côté AXA et Equitable Holdings (anciennement AXA Equitable Holdings) et d’un autre côté cinq banques israéliennes: Bank Hapoalim, Bank Leumi, First International Bank of Israel, Israel Discount Bank, et Mizrahi Tefahot Bank – ainsi que la plus grosse société israélienne d’armement, Elbit Systems, toutes profondément complices de l’apartheid israélien. Profundo ayant fourni les données demandées, la coalition prend la responsabilité de leur interprétation et des conclusions de cette mise à jour.

AXA a désinvesti plus d’un million de dollars (843 000 €) des banques israéliennes au cours de l’année passée. 

Les investissements d’AXA dans quatre banques israéliennes (Bank Hapoalim, Bank Leumi, Israeli Discount Bank et Mizrahi Tefahot Bank) ont diminué de 7,14 millions de dollars (6 millions €) en 2020 à 5,95 millions de dollars (4,21 millions €) en 2021 du fait de la vente de parts (et non des fluctuations du cours de l’action).

Depuis son désinvestissement du plus gros fabricant d’armes d’Israël, Elbit, en décembre 2018, AXA n’a pas réinvesti dans cette société.

Les investissements de Equitable dans Elbit et dans les cinq banques israéliennes ont aussi diminué de 115,6 millions de dollars (97,6 millions €) en 2020 à 95,5 millions de dollars (80,7 millions €) en 2021, baisse également causée par la vente de parts. Cette tendance à la baisse vaut pour toutes les banques sauf la banque Hapoalim. Equitable a augmenté son nombre de parts et la valeur des parts dans la banque Hapoalim. AXA, comme l’an dernier, possède 9,93% de ce que détient Equitable au 1er mars 2021.

Le fonds de pension New Zealand a récemment désinvesti des cinq principales banques israéliennes inscrites dans la base de données de l’ONU sur les entreprises complices de la colonisation illégale engagée par Israël. Ce fonds avait investi à hauteur de 6 millions de dollars (5 millions €) dans ces banques, l’équivalent de ce qu’AXA y a investi.

Une évaluation du fonds de pension néo-zélandais a conclu que la possession de parts dans les principales banques israéliennes serait une violation de sa politique d’investissement responsable. Le document citait le vote de 2016 de New Zealand en soutien à la résolution 2334 du Conseil de sécurité de l’ONU  qui réaffirme le caractère illégal des colonies d’Israël. La France aussi a voté en faveur de cette résolution historique. AXA devrait suivre et désinvestir de l’apartheid israélien.

Rejoignez des dizaines de milliers de personnes en signant l’engagement à boycotter AXA (cliquez ici) !

Source : BDS movement

Traduction SF pour BDS France