Posts In Category

DESINVESTISSEMENT

image_pdfimage_print

Le Conseil régional des transports londoniens rejoint la Campagne pour le Déraillement de Veolia et Alstom Le mouvement syndical palestinien salue le Conseil régional des transports londoniens du Syndicat national des cheminots, travailleurs des transports maritimes et des transports (RMT) pour avoir rejoint la Campagne pour le déraillement de Veolia et Alstom.
logo.WP

Omar Barghouti – « Who Profits » « Who Profits » : Veolia possède et exploite la décharge de déchets de Tovlan, dans les Territoires palestiniens occupés, pour les déchets israéliens Veolia n’est pas seulement impliquée dans le projet de tramway israélien illégal pour relier des colonies israéliennes à Jérusalem, la société possède et
alt

La multinationale française Véolia doit réduire ses activités après des pertes de 67,2 millions d’euros La campagne BDS a coûté à Véolia des contrats importants en Europe à cause de son projet illégal en Israël Ces pertes suivent de près les malheurs financiers d’Agrexco, une autre cible principale du BDS.
alt

AFPS – BDS France Mardi 17 mai s’est tenue l’Assemblée Générale annuelle de Veolia. Des militants de l’Association France Palestine Solidarité, de BDS-France, de PSC (Palestine Solidarity Campaign – Royaume Uni) venus spécialement de Londres et le coordinateur européen du BNC (Boycott National Campaign) avaient préparé en commun une intervention

G4S désinvestit en Cisjordanie 11 Mars 2011 Après que DanWatch a révélé que le groupe de sécurité G4S fournissait des services de sécurité aux postes de contrôle du Mur, aux prisons et aux commissariats de police de Cisjordanie, la société danoise a annoncé qu’elle cessera certaines de ses activités dans
Action_Muji_-Artistes_againste_the_occupation-

Une action de projection : Les artistes contre l’occupation ont projeté sur le mur d’une boutique à Tokyo en lui remerciant de boycotter Israël le 12 déc 2010.

Israël compte 4 fournisseurs de services de téléphonie mobile : Cellcom, Pelephone et MIRS, et enfin Partner qui opère sous la marque Orange. Ces opérateurs téléphoniques participent de l’occupation et le groupe FT-Orange est donc complice du non-respect du droit et des résolutions internationales. Pour défendre les droits des Palestiniens,

MUJI annule le lancement d’un magasin en Israël suite aux protestations3 décembre 2010TOKYOhttp://www.japantoday.com/category/business/view/muji-operator-cancels-israel-store-launch-amid-protests La compagnie japonaise Ryohin Keikaku a décidé d’annuler le lancement prévu en Israël d’un magasin de vente de ses produits de consommation de marque MUJI, quand la pression du public contre le projet s’est élevée. La société

par Alternative Information Center – Vendredi 15 octobre 2010 Véolia a signé un accord de principe pour vendre ses parts dans le Jerusalem Light Rail à la coopérative de transport israélienne Egged, rapporte TheMarker [1] aujourd’hui (15 octobre). Cette vente représente une victoire substantielle pour la campagne internationale à direction palestinienne Boycott, Désinvestissements  et Sanctions (BDS) contre Israël.

La multinationale Unilever, sous la pression grandissante de la campagne internationale de Boycott, Désinvestissement et Sanctions contre l’apartheid israélien, a décidé de déménager son usine de Barkan, dans les territoires palestiniens occupés depuis 1967, vers les territoires des frontières internationales de 1948 : http://alternativenews.org/english/index.php/topics/economy-of-the-occupation/2916-bds-success-unilever-to-move-factory-out-of-west-bank

De nombreuses entreprises israéliennes et aussi internationales appuient l’occupation, la colonisation et l’apartheid israéliens. Ces entreprises ont construit leurs intérêts dans ces politiques d’oppression et profitent de la situation. Elles font passer leurs bénéfices avant le respect des droits du peuple palestinien et du droit international humanitaire.   Un exemple:

Le désinvestissement signifie mettre fin aux investissements en Israël et dans les entreprises qui soutiennent l’occupation, la colonisation et l’apartheid israéliens. Il s’agit d’encourager et d’inciter les acteurs économiques à désinvestir de l’économie israélienne afin de faire payer un « prix économique » à la continuation de l’occupation, de la colonisation et