Posts In Category

BDS, QU’EST-CE QUE C’EST ?

image_pdfimage_print
alt

Alerte de la part de nos amis japonais ! Pétition urgente à l’attention de l’entreprise Classic Japan : Ne rachetez pas Agrexco, ne soutenez pas l’occupation! Le mois dernier, l’entreprise d’exportation israélienne, Agrexco, a fait faillite, suite à la campagne BDS internationale contre les entreprises impliquées dans la colonisation illégale
Dernier jour pour le magasin Ahava de Londres

Des photos récentes montrant un magasin presque vide et des cartons qui attendent le camion de déménagement laissent penser que la compagnie illégale Ahava va bientôt quitter la rue Monmouth, à Londres. C’est le résultat final de la campagne londonienne de dénonciation d’Ahava, qui s’est révélée être complice des violations
alt

La Coalition contre Agrexco (CCA) réunie en Assemblée générale le 17 septembre 2011 a enregistré avec grande satisfaction la disparition de l’entreprise israélienneAgrexco.Créée en mai 2009 la CCA s’était donné comme cible l’entreprise Agrexco et comme objectif : « Agrexco ni à Sète ! ni ailleurs ! ».A cette fin

La société civile palestinienne se réjouit de la liquidation d’Agrexco, et appelle a célébrer cette victoire BDS BNC (Comité national palestinien du BDS), 12 septembre 2011 – Les partisans des droits palestiniens crient victoire alors que la cible Agrexco est forcée à la liquidation– Les documents du tribunal avertissent que
alt

Echos dans la presse locale et régionale Agrexco en liquidation judiciaireFR3 – Par Carine Alazet   L’un des bateaux de la société Agrexco à quai, dans le port de Sète. La société d’exportation de fruits et légumes israélienne est en faillite. Une mauvaise nouvelle pour le port de Sète Pour

15 août 2011 – L’enchérisseur irlandais Total Produce ne cherche plus à acheter Agrexco – Une tendance claire vers l’entrée en crise financière de compagnies boycottées – La campagne de boycott fait monter la pression internationale sur Israël. Il est ressorti jeudi que la compagnie irlandaise Total Produce n’était plus
alt

La multinationale française Véolia doit réduire ses activités après des pertes de 67,2 millions d’euros La campagne BDS a coûté à Véolia des contrats importants en Europe à cause de son projet illégal en Israël Ces pertes suivent de près les malheurs financiers d’Agrexco, une autre cible principale du BDS.
Normaliser l'apartheid israélien par les événements sportifs internationaux

Par Eleanor Kilroy L’utilisation du sport pour unir les enfants divisés par la violence de la rue et traumatisés par la guerre est une idée convaincante. « Un jeu sérieux : l’objectif est la paix » est le titre d’un article d’Alison Craiglow Hockenberry paru dans Huffington Post le 7 juillet. Il
(JPG)

Communiqué de la Coalition contre Agrexco, du 21 juillet 2011 Déclaration politique après le Forum contre Agrexco Communiqué de presse Coalition contre Agrexco : Montpellier, le 21 juillet 2011 Vous trouverez ci-dessous la Déclaration politique après le Forum contre Agrexco, forum européen qui s’est tenu les 4&5 juin 2011 à Montpellier.
alt

Communiqué de presse Londres, 2 juillet 2011   Le représentant de la Fédération Syndicale Indépendante Egyptienne : « Nous appelons le mouvement syndical mondial à rompre ses liens avec la Histadrout et à soutenir la Coalition des syndicats palestiniens pour le BDS ». Kamal Abu Aita, représentant de la Fédération Syndicale Indépendante Egyptienne (EIUF)
alt

Les sportifs palestiniens protestent contre le choix d’Israël pour accueillir le championnat d’Europe des moins de 21 ans en 2013 (voir lettre ci-dessous). Maintenant, c’est à nous d’envoyer un message clair à l’UEFA: sa décision de récompenser Israël pour ses violations des lois internationales ne sera pas toléré. Prends part
N_et_p

Nature et progrès est une fédération de consommateurs et de professionnels engagés depuis 1964 dans l’agro-écologie : « Nous appellons tous nos adhérents quels qu’ils soient à boycotter les produits de la société Carmel-Agrexco en provenance d’Israël. »

Les difficultés financières de l’entreprise coloniale sont maintenant du domaine public (cf divers articles en fin de communiqué ) : 14 millions d’€ de pertes, vague de licenciements prévues, désaffection de partenaires commerciaux annoncées… Le flibustier qui avait soudoyé l’administration politique de la région Languedoc-Roussillon et tenté d’acheter la paix

Le 23 mai 2011, la Campagne BDS France interpelle les 6 syndicats de France Télécom pour dénoncer la collaboration entre cette entreprise et plusieurs entreprises israéliennes impliquées dans des cas de complicité de crimes de colonisation, crimes de guerre etc. La Campagne BDS France lance un appel solennel à tous
logobds

Pour le respect du droit international, Orange doit se désinvestir d’Israël ! Message de la Campagne BDS France envoyé à la CGT, la CFDT, FO, la CFTC, la CGC et SUD Paris, le 23 mai 2011 L’appel palestinien Rappelons qu’aucun droit ne régit le travail des Palestiniens en Cisjordanie. Il ne
alt

Le 15 juin 2011, Christian Bourquin successeur de Georges Frêche à la présidence de la Région L. R. va inaugurer le terminal fruitier de Sète. 45 millions d’euros des contribuables ont été investis par la Région pour ce terminal frigorifique au seul profit de l’entreprise israélienne d’état Agrexco/Carmel. C’est là

James Haywood et Ashok Kumar publié le jeudi 19 mai 2011, traduction : JPP Contact : James Haywood Président élu Syndicat des étudiants de l’université Goldsmith – Londres Le syndicat des Universités de Londres (ULU) a voté par dix voix contre une, pour lancer et mener une campagne pour le
alt

AFPS – BDS France Mardi 17 mai s’est tenue l’Assemblée Générale annuelle de Veolia. Des militants de l’Association France Palestine Solidarité, de BDS-France, de PSC (Palestine Solidarity Campaign – Royaume Uni) venus spécialement de Londres et le coordinateur européen du BNC (Boycott National Campaign) avaient préparé en commun une intervention

Omar Barghouti donne une interview exclusive à la docteure Hanan Chehata de MEMO (Middle East Monitor) pour parler des victoires et des difficultés du mouvement grandissant de boycott, désinvestissement et sanctions contre Israël.

Les guerres commencent ici. Des entreprises européennes profitent de la guerre pour réaliser des profits et la perpétuent de par leurs activités. Nos gouvernements ne réagissent toujours pas.