ACTION CONTRE PUMA à NÎMES LE 26 OCTOBRE

Ce samedi 26 novembre 2019, nous avons mené à Nîmes une action contre PUMA pour répondre à l’appel de PACBI.

Nous avons ciblé Decatlhon situé dans une zone commerciale. Il faisait beau, ça nous a aidé. 300 tracts distribués, 99 cartes postales signées à envoyer au Directeur général de PUMA France, mais surtout des échanges avec le public important, en famille, et très sensible à notre présence et à nos arguments.

Après une première rencontre avec un agent de sécurité de la zone commerciale, plutôt solidaire sans pouvoir l’exprimer dans le cadre de son travail, deux d’entre nous ont rencontré le responsable de la clientèle de Decathlon (le directeur était absent) qui a été à l’écoute, tout en minimisant la responsabilité de son magasin qui, selon lui, « n’a pas plus de 4 articles PUMA dans les rayons, alors que Inter Sport en est rempli » … Il a précisé qu’il était très attentif aux polémiques sur les réseaux sociaux pour éviter de « salir l’image de l’enseigne Decathlon ». Sur notre invitation, il a promis de faire remonter à la direction générale de Decathlon.

Un courrier lui a été remis qui faisait rappel de celui que nous avions envoyé en juin, avec des PJ : courrier des clubs sportifs palestiniens à PUMA, avec la liste des 200 clubs, la synthèse d’Amnesty International, la position éthique de PUMA … et 2 cartes postales, celle pour adresser à PUMA et l’autre des 4 cartes de l’évolution de l’appropriation des terres palestiniennes depuis 47 par Israël.

Bien sûr nous poursuivons la campagne et nous nous inscrivons pour la prochaine journée d’action.

Même si nous n’étions pas nombreux en terme de militantEs présentEs, l’action était portée par l’AFPS Nîmes, le Comité BDSF 30 et l’UJFP.




Journée d’action AXA à Nîmes

À Nîmes, mercredi 17 avril, journée d’action en direction d’AXA, une dizaine de militantEs se sont mobiliséEs et ont rencontré les responsables de 4 agences situées à proximité et dans un même axe.

Les échanges ont été courtois, bien que les responsables ont eu tendance à se réfugier derrière le fait qu’ils n’étaient pas des agents d’AXA mais des libéraux qui vendent des produits d’assurance … Difficile de leur faire entendre qu’en vendant ces produits ils participent au financement, de la colonisation israélienne en Palestine, et de l’entreprise d’armement israélienne Elbit Systems.

Tous nous ont conseillé d’agir auprès de la direction régionale basée à Nîmes. Nous n’avions pas retenu cette option car le lieu est désert et la visibilité quasi inexistante. Á noter que nous avions demandé à être reçuEs en décembre 2018 par la directrice régionale à laquelle nous avions envoyé un courrier avec dossier complet … sans réponse.

Mais, selon les infos récoltées auprès des différentes agences, il semblerait que ça fasse le buzz entre la direction régionale et les différentes agences !!

Dans 3 agences, un courrier argumenté leur a été remis pour leur rappeler celui du 8 décembre 2018 (dans le cadre de la semaine d’action) où nous leur avions adressé un dossier comportant différentes pièces, et dans la 4e le dossier complet a été déposé.

Nous avons également marqué notre solidarité avec les prisonniers politiques palestiniens.

Peu de passantEs en ville le mercredi mais des rencontres et échanges vraiment intéressants avec certainEs.

Nous avons appris, dans l’après-coup, la nouvelle du désinvestissement par IM AXA dans Elbit Systems en raison de son implication dans les crimes de guerre israéliens. C’est une avancée qui nous encourage à poursuivre la campagne.

 




Nîmes: AXA, on lache rien!

Vendredi 14 décembre, des militantEs mobiliséEs par l’AFPS Nîmes et le Comité BDSF 30 étaient présentEs à proximité d’un marché au cœur de la ville de Nîmes pour dénoncer la complicité de la multinationale AXA avec des banques israéliennes et Elbit Systems, entreprise d’armement israélienne. Distribution de tract, signature de la carte postale à adresser au président Mr Buberl …

Photo Anthony Maurin

Nous avons assuré une présence remarquée par les passantEs qui ont été très sensibles à nos arguments, qui ont volontiers signé la carte postale et avec lesquelLEs nous avons eu des échanges vraiment intéressants. , Quelques-unEs, assuréEs chez AXA, ont découvert les pratiques de l’entreprise et ont manifesté leur refus qu’elle finance des activités contraires au droit international et aux droits humains.

Distribution de tracts pour sensibiliser la population (Photo Anthony Maurin).

Nous avions adressé le samedi 8 décembre  un courrier à toutes les agences nîmoises pour les informer de la semaine d’action, courrier auquel nous avons joint un ensemble de documents qui éclairent sur les raisons pour lesquelles il est urgent d’agir pour que l’entreprise cesse sa complicité avec l’apartheid israélien.

Nous continuons la campagne de sensibilisation et de signature de la carte postale que nous adresserons en nombre au président de l’entreprise. (70 à ce jour). On lâche rien !!!

Le lien vers un article d’Objectif Gard, présent au début de l’action, qui recouvre assez bien la question.





Stop commerce avec l’apartheid, boycott HP à la FNAC Montpellier

Dans le cadre de la semaine de solidarité BDS France avec les prisonniers palestiniens, après Paris, Lyon et Strasbourg, les  Comités BDS France 30 et 34 (Nîmes et Montpellier) ont mené une action de boycott des produits HP diffusés par la FNAC de Montpellier.

La police qui visiblement, savait que nous avions projeté une action dans le magasin FNAC avait déployé un cordon de policiers et vigiles nous interdisant l’accès au magasin. Cela ne nous a pas empêché de mener notre action de dénonciation  des méfaits de l’entreprise criminelle HP (Hewlett Packard) qui fabrique de très nombreux outils technologiques destinés à contrôler, surveiller et opprimer le peuple palestinien et les prisonniers palestiniens. HP s’enrichit de sa collaboration au renforcement de l’apartheid israélien contre le peuple palestinien : Boycottons HP !

Les Comités BDS 30 et 34  ont dénoncé également la FNAC qui  en tant qu’un des principaux diffuseur des produits informatique HP, se fait la complice l’entreprise criminelle HP. La direction qui a envoyé un de ses cadres filmer et photographier notre action, a refusé de nous recevoir et même refusé qu’on lui remette un courrier. La FNAC se targue pourtant d’avoir des « valeurs » et une charte éthique qui nous assure que la FNAC respecte les droits Humains…Marketing, marketing…

Les militants BDS ont sillonné les 3 étages du principal centre commercial de Montpellier (Le Polygone) où ils ont fait de nombreuses prises de paroles explicatives, très bien accueillies par les passants. 800 tracts ont été diffusés pendant 1h30 de présence dans le Polygone.

Ce dessous la vidéo qui retrace cette action :

En sortant nous sommes allés saluer et soutenir nos frères et camarades Gabonnais qui tenaient un stand  car le BDS est contre tous les colonialismes !

 

Tract diffusé :(Cliquez pour agrandir)




Journée d’actions pour un embargo militaire contre Israël

Plusieurs villes ont répondu à l’appel à une journée d’action pour un embargo militaire contre Israël.

Bravo à tous les comités (par ordre alphabétique Bordeaux, Hauts Cantons, Lyon, Marseille, Millau, Montpellier, Nîmes, Orléans, Paris, Tours, Saint-Étienne, Strasbourg).

  • Nous poursuivons notre inscription dans le paysage politique malgré les tentatives d’intimidation
  • Nous rencontrons, surtout dans les grandes villes, des interlocuteurs, anti-guerres, écolos, etc, qui sont réceptifs à notre engagement

 

Nous vivons dans une période historique où dans les pays occidentaux (et ailleurs aussi) de plus en plus de gens militent pour (et cherchent à construire) des alternatives politiques et sociétales à tous niveaux, et dans ce contexte notre engagement pour BDS a un rôle particulier et important dans les champs tels que : la solidarité internationale, le vivre ensemble, la politique anti-guerres, la conception des relations internationales, etc

 

Comptes-rendus par ville :

 

  • Hauts-Cantons (34)

Distribution de 450 tracts.

160923 Embargo Hauts Cantons

  • Strasbourg (67)
A Strasbourg nous avons distribué des tracts, fait signer des pétitions embargo,  distribué des cartes postales embargo à envoyer et discuté avec un public nombreux, au centre ville de Strasbourg samedi 24 septembre.

Il y a eu beaucoup de discussions,  les gens étaient très réceptifs,  certains nous ont laissé leurs coordonnées. Nous avons continué  au   forum des associations où nous étions présents  samedi après-midi  et dimanche: plus de 110 signatures de la pétition  embargo, diffusion du 4 pages BDS,  vente  d’huile palestinienne, de brochures, etc. BDS France était bien visible ce WE à Strasbourg, malgré les pressions et intimidations dont nous faisons l’objet.

    160923 Embargo Strasbourg

 

  • Millau (12)
Distribution de tracts dans la convivialité du marché de Millau le 23 Septembre de 10 h à 12 h.
Les personnes sont friandes d’ informations même si elles sont parfois dubitatives sur la portée de l’opinion populaire.
Dans la semaine les communiqués de presse sont bien passés dans les journaux (local et régional).
La radio locale a fait un bon interview qui passera 4 fois et qui dès ce matin annonçait la Journée nationale d’aujourd’hui 24/09.
Les tee-shirts ont un grand impact de visibilité nous étions une dizaine :
Une personne dynamique quoiqu’ en voiture roulante avec d’autres disséminés dans le marché portaient  les visuels, distribuaient les tracts,tout en « tchachant ». Au marché ça « jase ».
L’ information circule bien.
Les autres étaient près d’ une table à un endroit fixe.
62 cartes ont été signées.

 

  • Bordeaux (33)
Nous étions place Saint-Projet à Bordeaux cet après-midi pour l’action embargo militaire.
Très bon contact avec les passants dont certains sont venus à la table pour signer les cartes et demander des infos sur la campagne et ce qu’ils pouvaient faire.
Quarante carte postales signées et pas mal de tracts distribués.
Tout ça dans une atmosphère sereine… et sous un soleil de plomb 🙂

160923 Embargo Bordeaux

  • Marseille (13)
Ce samedi à 15h nous nous sommes retrouvés sur le Vieux-Port, avec le Mouvement de la Paix et les organisations signataires de l’appel.
Diffusion du tract national (plus de 300), distribution de vignettes TEVA, signature de pétitions (une centaine nous n’avions pas plus de feuilles disponibles), des rencontres intéressantes et intéressées par BDS et une prise de parole après les représentants du peuple kurde fort applaudie par le public.
Au cours des quelques minutes dont chacun disposait nous avons rappelé les trois piliers de BDS, qu’il ne pouvait y avoir de paix sans justice pour le peuple palestinien, et que BDS était la réponse non violente aux violations du droit international par les autorités israéliennes. Nous avons demandé le désarmement nucléaire de l’état israélien et appelé à l’embargo sur les armes.

160923 Embargo Marseille

  • Saint-Étienne (42)

Nous étions une centaine à Saint-Étienne à nous réunir pour demander l’embargo militaire contre Israël
Les stéphanois sont toujours réceptifs à l’appel des Palestiniens à travers la campagne BDS, c’est encore plus vrai quand on parle d’embargo militaire.
Les cartes postales sont un très bon outil, 100 ont été remplies aujourd’hui
Des membres du collectif sans armes Saint-Étienne étaient parmi nous et nous ont proposé de tenir un stand à un forum anti-armes qu’ils organisent en Octobre, cela pourra nous permettre de continuer à parler de notre campagne pour l’embargo militaire.

160923 Embargo Saint-Etienne

  • Orléans (45)
Dans le cadre de la 3ème Journée de la transition, nous avons été invité à tenir un stand ce qui tombait bien avec la journée de l’Embargo militaire.
Contrairement à nos précédentes actions de rue (centre ville ou magasin) nous avons rencontré un public différent. Celui-ci est composé d’acteurs associatifs à vocation écologique, sociale et humaine.
Nous avons présenté la campagne BDS et renoué quelques contacts avec certaines associations signataires de l’appel national.
Nous avons également répondu aux questions des visiteurs, venu s’informer sur l’écologie par exemple, qui ont découvert la campagne BDS.
Le bilan est positif, nous nous sommes fait connaître auprès de ces associations, qui de part leur activité n’ont pas forcément le temps de s’informer sur les luttes périphériques.
Nous avons distribué environ 60 cartes postales.

160923 Embargo Orléans

  • Tours (37)

Notre coordination BDS 37 s’est jointe hier à la manifestation de « marche pour la paix » dans la grande rue piétonne de Tours. Nous étions une dizaine de militants et nous avons essentiellement montré et distribué les visuels embargos, en même temps que le tract d’invitation à la soirée publique « BDS » que nous organisons le 3 octobre prochain .
Nous avons pu générer de nombreuses discussions autour du cortège. La présence de BDS a été aussi l’occasion de se manifester auprès des 30 organisations qui ont apporté leur soutien à cette marche pour la paix.

160923 Embargo Tours

  • Lyon (69)

Dans l’objectif d’une Paix juste en Palestine, le collectif 69 Palestine participait à l’action nationale unitaire : « En marche pour la paix – Stop la guerre – Stop les violences ».

Le stand où les tracts et documentations sur l’embargo ont eu beaucoup de succès.
Beaucoup de signatures ont été recueillies pour la pétition « POUR L’EMBARGO SUR LE COMMERCE D’ARMES AVEC ISRAËL ! »
Dans une chaude ambiance de solidarité internationale, de nombreux contacts ont été pris…

160923 Embargo Lyon

  • Montpellier (34)

Malgré le nouveau refus de la Mairie d’accorder l’autorisation de tenir un stand et malgré les intimidations par mail de la préfecture le Comité BDS France 34, sous haute surveillance policière, a mené une action courageuse, déterminée et sans aucun incident qui a reçu un excellent accueil des montpelliérains et montpelliéraines.

Article et photos sur le site de BDS-F 34

160923 Embargo Montpellier

  • Paris (75)

Des dizaines de militant-e-s BDS ont participé à la journée d’action nationale BDS France embargo militaire ce jour.

Quelques photos sur cet album, : https://goo.gl/photos/chg96M5PoHxuvQ4aA

Nous avons débuté vers 14h sur la place de la République, ou nous avons déployé une table avec notre matériel (tracts, pétition, cartes postales pour cette journée notamment) + banderoles et pancartes « embargo militaire contre Israël ». Beaucoup d’intérêt des passants, on a eu une très bonne visibilité sur la place pendant plus d’une heure.

Ensuite nous avons lu le tract embargo appelant à la journée en expliquant pourquoi nous étions là, nous avons scandé des slogans BDS en faisant le tour de la place.

Puis nous avons rallié la « marche pour la Paix ». Là encore, présence visible de BDS France. Entre 35 et 40 personnes dans le cortège BDS embargo Israël de la Marche pour la Paix dont une vingtaine de militant-e-s avec tee shirts BDS, tenant des panneaux Embargo et trois banderoles BDS

Une trentaine de signatures sur la pétition embargo, des stickers Teva distribués et une quinzaine de contacts réalisés en une heure, place de la République.Le secrétaire général d’une fédération de la CGT est même demandeur d’un article sur l’embargo/BDS pour un journal interne, on a accepté avec grand plaisir évidemment, et on a noué de bons contacts qu’on espère continuer à développer à l’avenir.

Très bon contact avec les personnes présentes et avec les organisateurs de la Marche pour la Paix.

160923 Embargo Paris

  • Nîmes (30)

A Nîmes, les militantEs du Comité BDSF 30 et de l’AFPS Nîmes se sont tenus une grande partie de l’après midi sur l’avenue Feuchères, lieu de passage important entre la gare SNCF et les Arènes.

Nous étions très visibles avec stand, panneaux, banderoles, diffusion du tract national, signature de la pétition et des cartes postales (dont nous avons manqué), et nos tee-shirts, bien sûr, le 4 pages, la liste des produits à boycotter, les stickers Teva, etc…
Les passants ont été très interpelés par la présence de Suzanne qui a chanté (remarquablement) pour la Palestine et par la « scène de rue » qui figurait l’arrestation brutale d’une Palestinienne par deux soldats israéliens, interviewés par une journaliste sur les arrestations arbitraires, les massacres à Gaza, le droit international, le projet sioniste et l’utilisation des armes. La scène se terminait par l’arrivée de Barack Obama qui remettait un chèque de 38 milliards de $ pour l’armement israélien(photos et vidéos suivent)
Nous avons ensuite lancé des mots d’ordre pour un embargo militaire contre Israël et fait des prises de paroles.
Les contacts et échanges ont été nombreux et animés.
Notre présence régulière porte ses fruits.
embargo-nimes

 




Convergence d’actions BDS sur LIDL , fin 2015 – début 2016

Trente-six actions ont été menées d’octobre 2015 à juin 2016 sur 41 magasins LIDL dans 20 villes *(voir les CR dans le fichier joint) par plus de 390 militantEs de 18 collectifs, comités  et groupes locaux BDS France (8), AFPS (5) ou AFPS-BDSF (5), certains regroupant plusieurs dizaines d’associations, syndicats, partis.

Ils/elles ont demandé à LIDL de retirer de la vente les produits des colonies israéliennes en territoire palestinien, notamment les fruits et légumes commercialisés par Mehadrin.

Une partie des actions ont aussi demandé à LIDL de retirer les plaintes déposées par 4 magasins de Montpellier contre des militants de BDS 34.

La lutte continue pour atteindre ces objectifs.

* Montpellier (10/10 ; 23/01 ; 06/02 ; 20/02 ; 27/02 ; 02/03 ; 12/03 ; 26/03 ; 16/04 ; 03/06) ; Perpignan (06/02;23/04 ; 30/04 ; 07/05) ; Lyon (13/02 ; 23/04 ; 21/05) ; Tours (04/06 ; 11/06 ; 30/06) ; Paris (02/04 ; 23/04) ; Nimes (13/02 ; 04/06) ; Lannion (17/10) ; St-Quay Perros (17/10) ; Annonay (07/11) ; Valence (07/11) ; Albertville (22/03) ; Pau (02/04) ;  Vandeuvre (01/04) ; Nancy (02/04) ; Fontenay-sous-Bois (16/04) ; Saint-Etienne (16/04) ; Thionville (16/04) ; Metz (07/05) ; Clermont-Ferrand (03/06) ; Lamalou-les-Bains (11/06)

N.B. ces actions font suite à la journée nationale LIDL du 23 mai 2015 (actions dans 13 villes : http://www.bdsfrance.org/action-nationale-contre-lidl-23-mai-2015/ ) et à d’autres actions antérieures depuis novembre 2014 (voir notamment 15 actions au moins sur le site BDSF et 3 actions sur le site AFPS, dans plus d’une douzaine de villes)




Action au LIDL Valdegour de Nîmes ce samedi 13/02

Aujourd’hui samedi 13 février le comité BDS 30 a mené une action d’information auprès de la clientèle de LIDL Valdegour a Nîmes. Nous avons fait signer une trentaine de coupons de protestation auprès des clients de l’enseigne et nous étions 12 militants de la campagne BDS, la direction a refusé de prendre notre courrier.

Il y avait la présence d’avocats de la marque Mehadrin et des agrumes de la marque Jaffa issus de colonies illégales en Palestine occupée au regard du droit international.
Nous sommes rester un peu plus d’ 1h à LIDL.
A notre sortie nous avons eu l’accueil des forces de l’ordre qui ont relevé notre identité et nos coordonnées…
On ne lâche rien jusqu’au respect du droit international et des sanctions contre l’état colonial et voyou d’Israël !!!!!!

Nimes LIDL 2016.02.13 01   Nimes LIDL 2016.02.13 04 Nimes LIDL 2016.02.13 02  Nimes LIDL 2016.02.13 03




Rassemblements en soutien à la Palestine !

alt

Samedi 17 octobre :

Lyon
15h Place de la République
http://collectif69palestine.free.fr/spip.php?article931
https://www.facebook.com/events/1126875447343096/

Marseille
15h Vieux Port

Montpellier
14h Place de la Comédie
https://bdsf34.wordpress.com/2015/10/15/16-18-octobre-vague-internationale-bds-de-solidarite-avec-la-resistance-populaire-palestinienne/

Metz
14h Colonne Merten

Nîmes
10h30 Place de l’Horloge

Paris
A l’appel du BNC pour une vague d’actions BDS, une mobilisation BDS aura lieu samedi à Paris. Pour plus d’informations : campagnebdsfrance@yahoo.fr

Toulouse
16h Square Charles de Gaulle

Tours
15h Place Jean Jaurès

Dimanche 18 octobre :

Lille
11h Métro Wazemmes

Vendredi 16 octobre :

Strasbourg
18h Place Kleber

Jeudi 15 octobre :

Clermont-Ferrand
18h Boulevard François Mitterand




Action nationale contre LIDL – 23 Mai 2015

Compte-rendu de l’action nationale contre LIDL, le samedi 23 Mai (à Paris et Paris-Sud, Lyon, Toulouse, Montpellier, Tours, Orléans, Perpignan, Clermont-Ferrand, Nîmes, Villefranche S/Saône, Lamalou…)


Argenteuil

Notre association Argenteuil Solidarité Palestine a participé ce matin à l’opération nationale de boycott des produits israëliens dans les magasins LIDL. Les produits Jaffa, Mehadrin avaient disparu des rayons …..sans doute préventivement !!! Nous avons discuté  avec de nombreuses personnes, pris des contacts et vendu des tshirts BDS. Le combat continue !


Clermont-Ferrand

Clermont_Ferrand_3

La Coalition BDS 63 a organisé deux actions sur des magasins LIDL, le 21 mai (près de la place du 1er mai à Clermont-Ferrand) et le 23 mai (à Cébazat)

Vingt militant(e)s (AFPS, ATTAC, NPA, PG, FSU, RESF, CGT) ont participé à ces actions. En amont, des contributions au matériel, et aux visites des magasins ont aussi été faites par ADECR, EELV, JCF, MRAP, PCF, SUD, UEC.

Le tract et la pétition signés par 40 organisations, qui ont été utilisés devant les magasins LIDL, et la lettre envoyée à la direction de LIDL, sont disponibles sur http://www.france-palestine.org/Action-BDS-LIDL-26273 .

Devant chaque magasin, la gérante nous a envoyé son vigile pour nous faire quitter le parking privé, puis a appelé la police après un certain temps. Le 21 mai, deux motards sont venus, ont constaté notre action pacifique, et relevé l’identité du représentant de la Coalition BDS 63. Puis deux agents des RG sont passés en voiture, et nous leur avons expliqué le sens de notre action. Pour le 23 mai, nous avions prévenu la préfecture en amont, et la police ne s’est pas déplacée. Nous avons proposé copie de la lettre à LIDL aux deux gérantes, mais l’une d’entre elles n’en a pas voulu, considérant que cela ne regardait que la direction générale de LIDL.

Durant ces deux actions de 2 heures nous avons distribué près de 500 tracts et recueilli 128 signatures de la pétition, et reçu un très bon accueil de la grande majorité des clients, certains prenant même quelques tracts à distribuer dans leur entourage.

A noter que les fruits et légumes israéliens proposés varient selon la saison. Au cours de nos visites du mois de mai sur 5 magasins, on a trouvé surtout des mandarines Jaffa-ORRI, et des pommes de terre nouvelles Vitalis. Ainsi que toujours des lingettes bébé de marque TOUJOURS. Mais le 23 mai, pas de fruits et légumes israéliens à Cébazat. Coïncidence ?


Lamalou (34)

En réponse à l’appel national de BDS, le comité BDS 34 Hauts-Cantons a organisé une action d’information devant le Lidl de Lamalou.

Plus d’une dizaine de militants du comité se sont déplacés afin d’informer les clients sur le commerce illégal que pratique l’enseigne depuis longtemps. Certes nous avons pu constater qu’il n’y avait plus de produits issus de la colonisation dans les rayons mais il était important de sensibiliser le public sur ce commerce odieux, injuste et illégal.
Les RG avaient été prévenus de notre action ce qui n’a pas empêché les gendarmes d’intervenir sur demande de la direction nationale de Lidl ! Nous avons été contraints d’évacuer notre stand au bout d’une heure, soit disant placé sur un espace privé appartenant à l’enseigne… Nous nous sommes alors retranchés sur le carrefour à l’entrée du magasin. Cela ne nous a pas empêché de continuer à attirer l’attention des passants et de continuer à expliquer notre action et le rôle de BDS même si la
tâche s’avérait évidemment plus compliquée. Nous avons eu le plaisir de rencontrer des camardes du comité BDS de Marseille qui nous ont donné un coup de main !


Lyon

Lyon

Plus d’une douzaine de militants se sont retrouvés pour sensibiliser la clientèle au boycott des produits israéliens dans le cadre de la « journée nationale d’action Lidl ».

– 400 tracts ont été distribués, avec un très bon accueil de la clientèle et des passants.

– Un courrier a été remis à la direction qui n’a pas souhaité nous rencontrer et a choisi la police pour nous parler…

La Campagne BDS France (Boycott, Désinvestissement, Sanctions contre l’Etat d’Israël jusqu’à ce qu’il se conforme au droit international) appelait à participer le samedi 23 mai à une journée de sensibilisation et de boycott des entreprises et produits israéliens dans les magasins LIDL

Cette chaîne de magasins vend des produits israéliens : les lingettes « Toujours » et en particulier des fruits et légumes commercialisés par la société Mehadrin.

Photos : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.674517199321438.1073741874.116919255081238&type=3


Montpellier

Montpellier_mini

Nous étions une quinzaine et avons fait deux actions de boycott dans deux LIDL.

Malgré une semaine chargée à préparer la riposte à la journée sioniste du 6 et 7 juin et une diffusion de tracts le matin sur le marché de La Paillade, nous étions quinze à participer à la journée nationale d’action BDS France.

Cette semaine nous avions fait le tour des magasins LIDL pour voir où étaient les produits et qui on allait visiter. Nous n’avons trouvé aucun fruit et légume en provenance d’Israël (seulement les lingettes BB « Toujours »).

Et aujourd’hui bien sûr, pas un seul fruit et légume au LIDL « Voltaire » (que des lingettes) et pareil au LIDL St. Martin (même pas des lingettes !).

LIDL est tellement prévisible que nous avions anticipé le coup et photographié la semaine précédente divers produits dans plusieurs magasins. Et en particulier nous avons photographié des fraudes à l’étiquetage.

Des pamplemousses « Jaffa – Mehadrin » annoncés « Origine France » au LIDL Lattes

Des mandarines « Jaffa – Mehadrin » étiquetées « Origine Maroc » encore au LIDL Lattes.

Si bien que malgré l’absence de produit nous avons mené des actions très efficaces.

Nous avons expliqué la grossière manœuvre de la direction et montré qu’en raison de boycott des clients les directions des magasins répondaient par la fraude à l’étiquetage en trichant sur l’origine des produits. Ce qui a beaucoup intéressé les clients qui ont tendu l’oreille. C’est bien la preuve de la réceptivité et du soutien des clients qui n’achètent pas les produits israéliens.

Nous sommes restés 45mn au premier et plus d’une heure dans le second magasin. L’accueil est toujours aussi bon. Nous avions oublié les coupons de solidarité (faute professionnelle!) mais distribué plus de 250 tracts.

Un client nous a acheté un tee Shirt (on en a toujours avec nous) et une intervention de Saadia a été applaudie spontanément par quatre clients rejoints par quelques autres. Plusieurs personnes nous ont dit discrètement ou plus ouvertement leur soutien.

Lors d’une intervention alors que nous disions qu’ils avaient retiré les produits mais que nous reviendrions dès mardi pour vérifier, un client a dit : «  ils sont peut-être dans la réserve les produits » et on lui a répondu : « nous seuls on peut pas aller vérifier mais si vous tous êtes d’accord (il y avait une douzaine de personnes aux caisses) on peut aller voir ensemble. » Ce qui a déclenché rires et sourires complices entre nous et les clients qui tout d’un coup ont imaginé et se sont vus, avec nous, visiter la réserve. Peut-être le ferons nous un jour 🙂

Dans ces conditions vous comprendrez que la direction et la sécurité renoncent à toute tentative pour nous expulser. D’ailleurs les relations avec les agents de sécurité sont très bonnes, on se connaît, on leur a dit qu’on les comprenait, qu’on les respectait et qu’on savait qu’ils faisaient leur travail. De la même manière nous annonçons notre départ en nous excusant auprès des caissières et des personnels en disant que bien évidemment nous n’avions rien contre elles-eux etc.

Evidemment, comme d’habitude, à peine entrés dans le magasin nous informons la police de notre présence. Elle se déplace chaque fois mais n’intervient pas puisqu’il n’y a aucun motif à leur intervention.


Nîmes 

Nmes

Bien que la ville de Nîmes ait été totalement prise dans l’ambiance de la Féria de Pentecôte, le comité BDS 30 a participé, samedi 23 mai à la journée nationale contre le commerce avec Israël chez LIDL en improvisant un « BDS tour ». Les militantEs (entre 15 et 20 selon les moments) sont intervenus dans les 4 magasins de la ville de Nîmes avec diffusion du tract spécifique à l’action auprès des clientEs, signatures du coupons… et lettre remise à la responsable avec mission de la faire remonter à la direction.

Des vigiles nous attendaient à l’entrée des différents magasins avec la consigne de nous interdire l’entrée.

Les fruits et légumes incriminés avaient été retirés quelques jours auparavant, mais nous avions des photos qui témoignaient qu’ils y étaient les semaines précédentes.

Pour la première intervention qui se passait à l’extérieur, nous pouvons dire que les clients ont été pris en otages par l’enseigne puisqu’ils ont fermé les portes pendant un certain temps. Nous avons tout de même pu rencontrer une « responsable » à l’extérieur et mener notre action d’information.

Pour la seconde, il a fallu « forcer » l’entrée… et bien que ça ait été un peu tendu avec les vigiles, nous avons évité l’affrontement et pu pénétrer dans la première partie du magasin, avec panneaux et banderole. Des prises de parole ont été faites de façon audible au micro.

A la sortie, deux motards de la gendarmerie étaient à proximité de même qu’une voiture de la police, mais ils ne savaient même pas pourquoi ils avaient été appelés. C’est nous qui les avons informés et rassurés.

Pour la troisième, l’accueil a été plutôt courtois même si nous devions rester à l’extérieur. Deux militants ont été reçu (rapidement mais aimablement) par la responsable. L’action s’est déroulée comme nous le souhaitions.

En début d’après midi, nous nous sommes mêlés au rassemblement contre MONSANTO au cœur de la ville où nous avons rencontré des militantEs solidaires de la Campagne BDS : Confédération paysanne, faucheurs volontaires, NPA, CGT cheminot, etc.

Nos tee shirt ont attiré des personnes, très intéressées, avec lesquelles des contacts ont été pris.

Notre 4ème et dernière intervention dans un LIDL à deux pas des ZUP nord et ouest de la ville s’est déroulée sans encombre. Si les clientEs ont été majoritairement favorables à notre action, la « responsable », manifestement hostile, nous a fait savoir qu’elle n’avait que faire de nos interventions et qu’ils ne changeraient pas leur politique … mais ne nous a pas précisé de quelle politique il s’agissait.

La journée a été longue mais riche, tant par les qualités de sérieux et d’engagement des militantEs, que par l’accueil des clientEs sensibles à l’information que nous leur avons apportée.

Du côté des « responsables » des magasins rencontrés, certains paraissent embarrassés car ils ne sont que des salariéEs.

Nous avons fait savoir que nous allions revenir …

Le petit plus, c’est d’avoir donné du travail à des personnes appelées spécifiquement ce jour là pour assurer la sécurité …Dans toutes les enseignes les vigiles présents étaient plutôt solidaires … mais avaient à accomplir leur mission.

On lâche rien NON AU COMMERCE AVEC ISRAEL CHEZ LIDL !!!


Orléans

LIdl_St_Jean_de_Braye_23.05.15Dans le cadre de la journée nationale contre LIDL, 6 membres du collectif de BDS Orléans ont réalisé une diffusion de tracts devant le magasin Lidl de St Jean de Braye (45).

Elle a commencé dans la tension puis s’est finalement très bien déroulée.
Comme les autres villes nous avons constaté qu’aucun fruits et légumes en provenance d’Israël n’étaient sur les étalages. Nous avons au départ demandé à rencontrer le directeur pour lui remettre une lettre, afin de lui demander de ne plus distribuer les produits Mehadrin et les lingettes Toujours. Etant indisponible une de ses collaboratrice nous informe qu’elle fera suivre le courrier. Nous lui avons ensuite indiqué que nous tracterons sur le parking. C’est à ce moment que le ton a changé.
Au bout de 2 minutes de tract, une représentante est sortie et a cherché à nous intimider en voulant appeler la police, mais nous ne nous sommes pas laissés faire et avons continué de tracter sur le parking. Elle est revenue nous voir nous informant qu’elle avait scanné notre lettre et qu’elle a été envoyée à la direction régionale, à Tours. Elle nous a également demandé, sur un ton beaucoup plus apaisé, si on ne pouvait pas se diviser en petit groupe pour ne pas effrayer la clientèle.
Les polices municipale et nationale sont venus sur les lieux et les échangent furent très courtois.
Très bon accueil du public.


Paris

Paris_mini

Nous étions une vingtaine de militants de la Campagne BDS (Génération Palestine, UJFP, Front de Gauche et Argenteuil Palestine Solidarité) à mener cette action nationale contre LIDL, pendant deux heures.
Nous avions repéré des produits incriminés dans le grand magasin LIDL situé sur le Boulevard de Belleville à Paris.
600 tracts ont été distribués aux passants et aux clients du magasin et des dizaines de signatures ont été ajoutées à notre pétition qui sera adressée à la Direction LIDL.
L’ambiance était bonne enfant, les échanges cordiaux en règle générale avec les clients entrants et sortants du magasin, ainsi qu’avec les passants.
La police a été toutefois contactée par un anonyme (certainement une passante qui nous avait injurié peu avant), indiquant qu’un groupe antisémite commettait des dégradations au magasin.Ils nous ont d’abord dit que nous n’avions pas le droit d’être ici, du fait qu’aucune autorisation n’avait été au préalable déposée à la Préfecture, mais nous avions anticipé : le boulevard sur lequel nous étions ne nécessitait aucune autorisation. L’agent de police s’est bien évidemment trouvé bête, arguant que nous étions « malins » et que nous détournions un peu la loi…
Ne leur restait que le relevé d identité, qui a été refusé , et ils n’ont pas insisté, d’autant qu’on leur disait qu’on avait terminé et qu’on s’apprêtait à lever l’ancre.
Nous avons longuement échangé avec le Directeur du magasin, très sympathique et à l’écoute. Il a même discuté avec les agents de police, leur disant que notre présence ne le dérangeait pas, tant qu’on restait aussi pacifiques devant l’enseigne.
Nous lui avons expliqué qu’il s’agissait d’une action nationale, menée dans plusieurs villes de France, et que l’on avait déjà contacté le PDG de Lidl France à Rungis.
Il ne connaissait pas précisément la problématique, et a été ravi d’apprendre que certains de ses produits étaient vendus de manière totalement illégale. Il fera remonter l’information, et a sourit quand on lui a suggéré d’agir à son niveau, en réduisant progressivement les stocks de lingettes, couches, fruits et légumes avec pour origine Israël, jusqu’à en arriver à les supprimer totalement.


Paris Sud

Dans le cadre de la journée nationale Lidl lancée par la Campagne BDS France, le Collectif Palestine 13e, impulsé par l’AFPS Paris-Sud, a organisé une action Lidl dans le 13e arrondissement de Paris.

Nous étions 6, avons distribué environ 300 tracts, réalisé 17 signatures sur l’adresse aux enseignes du 13e arrondissement, dont Lidl, ce qui porte le total des signatures sur cette adresse à 314.

Nous avons remis également des skickers Teva à certains des signataires, occasion de donner des informations sur les raisons de cette campagne.


Perpignan

Perpignan Nous étions 5 à Perpignan du comité BDS France 66, nous avons distribué des tracts en centre ville car il n’y avait aucun LIDL avec des produits Mehadrin et Jaffa. Par contre « Toujours » les lingettes sionistes. Nous avons tenu une table place Arago avec tee shirts et drapeaux palestiniens.


Toulouse

Nous étions une dizaine à Toulouse sur un LIDL, il n’y avait pas de produits frais venant de Palestine et on est restés plus d’une heure à l’extérieur, 200 tracts distribués, très bonne réception des clients. A un moment donné, deux employés sont sortis nous demander de partir puis ont appelé de gérant, lequel a lu le tract, a promis de transmettre la lettre qui lui était destinée, et… nous a souhaité « bonne distribution » avant de repartir.


Tours

Tours

Nous étions une dizaine de militants devant le LIDL de Tours Nord ce samedi matin (nouveau quartier exploré), où nous sommes restés durant 1h15.

Nous n’avons pas été dérangés par la Direction locale du magasin, malgré la lettre et le tract remis au personnel en début d’action.

Il y a 4 jours, il y avait dans ce magasin, des pamplemousses et des pommes de terre « Israël », il n’y avait plus rien ce matin hormis les lingettes (hier dans un autre magasin LIDL de l’agglomération, il n’y avait pas non plus de produits israéliens). Ont-ils flairés la journée nationale LIDL ?

L’accueil a été en général bon dans ce quartier peu exploré, habité par une population plutôt modeste. Pas mal d’encouragements pour que nous continuions nos actions.

Nous avons également distribué des tracts aux personnes qui fréquentaient la piscine toute proche sur le même parking (la population plus jeune nous a réservé un très bon accueil) , et nous avions prévu aussi un panneau sur l’affaire foot-FIFA (mais assez peu de discussions initiées à ce sujet).


Villefranche s/Saône

Villefrance
Nous étions une dizaine de militants du collectif caladois pour le peuple palestinien a nous rendre au magasin Lidl, notre action s’inscrivait dans le cadre de la campagne BDS France, événement national d’appel au boycott contre les enseignes Lidl initiée par cette même campagne.
A notre venue tous les fruits et légumes en provenance d’Israël avaient été vidés de leurs étalages, comme par hasard tout avait disparu alors que quelques jours auparavant, nous remarquions que la vente de ses fruits et légumes étaient belle et bien là.
Nous avons quand même vidé les rayons où figuraient les lingettes et autres produits en provenance d’Israël
Nous avons demandé à rencontrer le responsable a qui nous avons remis un courrier et lui expliquant le pourquoi de notre présence et que c’était pas la première fois que nous signalions la vente de ces produits en lui rappelant que sa direction régionale n’avait pas donné suite au courrier qui lui avait été adressé en février (action BDS contre Lidl février 2015).
Des slogans, des prises de paroles, des tracts distribués au sein de l’enseigne et la mise en évidence de nos pancartes ont été l’essence de notre action.
Au bout de 3/4 h de présence, la police nationale faisait son apparition et après s’être entretenue avec nous sur le pourquoi de notre action, nous demandait gentiment d’évacuer les lieux.
Un courrier en recommande sera envoyé prochainement à la direction Rhône-Alpes de Lidl et le boycott de Lidl n’est certainement pas terminé.




« Patron ! C’est les BDS ! Ils occupent la Direction Régionale de LIDL à Lunel »

Pour conclure la première étape de la campagne BDS FRANCE contre Mehadrin chez LIDL, les comités de Nîmes et Montpellier ont occupé la Direction Régionale de LIDL et obtenu une entrevue avec le directeur régional.

« on lâche rien » ‪#‎boycottisrael‬ ‪#‎mehadrindegage‬




2 mars : BDS FRANCE 30 et 34 occupent la Direction Régionale LIDL et obtiennent une rencontre

Malgré des courriers des comités BDSFrance 66 (Perpignan), 34 (Montpellier ), (26) Valence  et 30 (Nîmes) la direction régionale de LIDL refusait de nous recevoir. Pour conclure la journée nationale d’action du 28 février contre Mehadrin chez LIDL, les comités BDS France 30 et 34 avaient décidé d’obtenir une rencontre avec la direction régionale de LIDL. Alors nous nous sommes invités le 2 mars en fin de matinée dans ses locaux de Lunel. Déjouant les portes codées ,18 membres de BDS France se sont installés dans l’accueil des bureaux, au rez de chaussée et demandé à voir le directeur régional.

group

Derrière les bureaux de la direction régionale de LIDL. (Photo au sortir de l’action)

D’autres images et vidéo à venir.

nicole
naima

L’accueil a été plutôt hostile et menaçant. Sortez d’ici, c’est un lieu privé, nous allons appeler la police, nous avons porté plainte contre vous, nous avons appelé un huissier (qui sera une huissière)…

assises

banderol

LIDL n’aime pas la presse. Nous avons appelé une journaliste de Midi Libre, deux sont venues et se sont faites refouler sans ménagement, « ici c’est un lieu privé vous ne pouvez pas entrer », deux d’entre nous les ont accompagnées à l’extérieur et leur ont expliqué la situation.

Les gendarmes sont arrivés, nous nous sommes présentés, ils ont relevé les identités et ont laissé quelques fonctionnaires dans le hall d’entrée sans rien nous dire.

Finalement le directeur (M. Augier) s’est déplacé, il déclaré qu’il était prêt à recevoir une personne, nous avons dit que nous souhaitions être deux au minimum, qu’on n’acceptait d’y aller à un seul, il a refusé. S’en sont suivi dans le hall, des échanges au cours desquels nous avons développé nos arguments devant une dizaine de cadres de LIDL qui ont quand même écouté ce qu’on avait à dire. Un des arguments de l’adjoint au directeur  était de nous dire, à l’intermarché juste à côté il y a 18 produits référencé d’Israël, pourquoi n’y allez-vous pas ? On lui a proposé de mettre un tee shirt et d’y aller ensemble 🙂 …

Pourquoi dites-vous qu’on aime Israël ? » nous on travaille c’est tout. Visiblement le slogan « LIDL aime Israël à fait mouche! Cela confirme que l’image d’Israël non seulement n’est pas porteuse mais quelle est un handicap commercial …

La direction finit par nous recevoir ! Malgré plusieurs demandes de quitter les lieux faites par l’adjoint  nous avons montré notre détermination à rester. Assis et silencieux ça pouvait durer longtemps, aussi le directeur a finalement accepté de recevoir deux d’entre nous avec son adjoint. Pendant 25 mn nous avons exposé nos positions. Il s’est montré beaucoup moins arrogant et péremptoire.

Au fond la direction se retranche derrière la règlementation qui n’interdit pas le commerce  ni avec Mehadrin ou tout autre entreprise israélienne.

Nous leur avons répondu que c’était vrai, mais qu’il y avait des recommandations de l’Union Européenne et surtout que d’autres entreprises (la COOP au Royaume-Uni et Aldy au Pays-Bas) avaient décidé de ne pas commercer avec certaines entreprises israéliennes en raison de leur activité dans et/ou avec les colonies. Qu’en raisons des valeurs de justice et des droits humains, nous leur demandions d’anticiper la règlementation et ainsi avec la COOP, Aldy et d’autres, contribuer à faire bouger les choses. Nous lui avons réaffirmé que LIDL aurait tout à gagner (sur tous les plans) à prendre cette décision.

Ils nous ont dit qu’ils ne faisaient pas de politique, qu’ils travaillaient tout simplement. Nous avons répliqué : « Auriez-vous commercé avec l’Afrique du Sud du temps de l’apartheid et vendu les oranges Outspan ? vous êtes exactement dans la même situation. Le commerce avec l’Afrique du Sud n’était pas – au début – interdit par la loi ni par les règlements. Alors qu’auriez-vous fait ? ne nous répondez pas mais réfléchissez-y. »  L’adjoint a voulu donner la réponse type : « oui mais c’est pas nous, ce sont les centrales d’achat… ». D’accord, admettons, vos centrales d’achat auraient acheté les oranges Outspan, alors, les auriez-vous vendues et auriez-vous porté plainte contre les boycotteurs des oranges Outspan ?

Evidemment la réponse n’était pas dans ses fiches ! Nous nous sommes levés et  mis fin à  l’entretien sur ces mots.

En sortant, le directeur un peu inquiet nous a demandé ce qu’on allait faire.

– Tant qu’il y aura des produits israéliens nous serons là…

– Non mais maintenant ?

– Nous sommes venus parce que vous refusiez de répondre favorablement à notre demande de RDV. Vous nous avez reçu, on s’est expliqué, nous espérons que vous allez réfléchir aux enjeux et maintenant on s’en va, c’est tout.

Un premier écho dans la presse... http://www.midilibre.fr/herault/lunel/

Source: https://bdsf34.wordpress.com/2015/03/02/2-mars-bds-france-30nimes-et-34-montpellier-occupent-la-direction-regionale-lidl-et-obtiennent-une-rencontre-avec-le-directeur-et-son-adjoint/




Comptes rendus des actions BDS « Orange » du 20 décembre


Action Nationale BDS réussie au HAVRE contre Orange !

alt


Action Nationale BDS réussie à GRENOBLE contre Orange !!

Une quinzaine de personnes des différentes organisations du groupe de coordination BDS grenoblois  se sont retrouvés au centre ville de Grenoble, au nouveau et très chic centre commercial « Caserne de Bonne » pour une action contre le contrat entre Orange et la société de téléphonie israélienne Partner qui installe ses antennes et ses boutiques en Palestine occupée et vend ses services aux colons et à l’armée. La galerie commerciale étant privée, nous n’étions pas devant mais à 50m de la boutique Orange. En effet si on s’installe devant la boutique on est viré par la police, ce qui ne nous laisse pas assez de temps pour travailler tranquillement.

En effet à Grenoble on ne fait pas beaucoup de bruit lors de nos animations, mais on distribue des tracts (350 ce coup là), on discute beaucoup avec les gens (très réceptifs quoique ce samedi pressés par leurs courses de noëëël), et on fait signer beaucoup de cartes postales, 101 ce samedi, score correct en une heure et demie de présence.  Nous avions l’autorisation de la Mairie, pompiers et policiers municipaux étaient très aimables.

Trois d’entre nous sont passés dans la boutique. Nous avons expliqué au  responsable du magasin ce qu’on faisait devant chez lui, on lui a suggéré de faire remonter ça à sa hiérarchie, et il nous a dit que tant qu’il n’y a pas de trouble dans sa boutique il n’était pas obligé. On lui a dit que « alors d’accord, si vous insistez, on passera foutre le bordel, mais pas aujourd’hui, désolé« .

Entre samedi 13 et samedi 20 décembre il y a eu 15 actions contre Orange en France. Il faut maintenir et augmenter la pression contre Orange pour que les discussions avec la direction aboutissent.

Les cartes postales ont été envoyés au PDG et à l’agence régionale aujourd’hui, avec la lettre d’accompagnement.

alt

Le groupe de coordination BDS à Grenoble :  Union Juive Française pour la Paix ; Centre d’Information Inter Peuples, Cercle Juif pour une Paix Juste, Confédération Nationale du Travail, Échirolles Palestine Solidarité, Fédération Syndicale Unitaire, Association France Palestine Solidarité de l’Isère ; Les Alternatifs-Isère, Nouveau Parti Anticapitaliste, Pour une Alternative à Gauche 38, Solidaires Étudiants. bds.gre.38@gmail.com


Action Nationale BDS réussie à Nîmes contre Orange !!
ORANGE DOIT CESSER SA COMPLICITE
AVEC LA COLONISATION ISRAELIENNE

Double action à Nîmes :

– devant la boutique Orange où nous avons eu un impact fort puisqu’elle a baissé le rideau tout le temps de notre intervention. 300 tracts distribués, environ 200 signatures, et dans l’ensemble un bon accueil et des échanges intéressants avec les personnes interpelées. Le courrier que nous avions préparé sera adressé directement au PDG.

alt

– dans le magasin Carrefour où nous avons ciblé sur Sodastream, dattes Medjoul, avocats Mehadrin …

Nous avons été cernés par un groupe impressionnant de membres de « la sécurité » qui nous ont empêchés de circuler et voulaient nous faire sortir.

Alors qu’ils voulaient nous isoler, ils ont produit le contraire car nos voix ont largement porté et les clients se sont attroupés, et pour la plupart, solidaires.

200 tracts et listes boycott diffusés.

Ils ont fait venir un huissier pour faire le constat de notre action … de même que la police (en petit nombre). Une plainte de Carrefour pourrait suivre …

PS – le directeur qui a refusé de prendre notre courrier nous a dit qu’on était pas sympas un jour pareil où ils attendaient 15000 personnes ! hi hi ! c’est bien pour ça qu’on était là !


Action Nationale BDS réussie à Paris Chatelet contre Orange !! Nous étions une quinzaine de  militant-e-s à être intervenus ce samedi 20 décembre à Paris, à la boutique Orange rue de Rivoli (Chatelet).

Quelques PHOTOS de notre action:

https://plus.google.com/photos/103443993096431512362/albums/6095013259637941521?hl=fr
Pendant plus d’une heure et demi, nous avons distribué environ 1000 tracts, fait signer la pétition, discuter avec des passants/clients.

Le directeur nous a confirmé qu’il ferait remonté l’information à la direction d’Orange.

alt


Action Nationale BDS réussie à Béziers contre Orange !!

Action Boycott contre Orange au polygone Béziers. Le magasin a dû fermer ses portes.

alt

Action boycott Orange réussi la boutique a baissé sa grille un bon moment  !!

alt


Action Nationale BDS réussie à Orléans contre Orange !!

Le collectif BDS Orléans vient d’organiser une action bds Orange. Elle à eu lieu devant une agence Orange dans le centre ville. Cible stratégique, elle est devant le parvis du centre commercial le plus fréquenté d’Orléans. 500 tract ont été distribués et plusieurs personnes furent surprise de découvrir la complicité d’Orange.

Très bon accueil du directeur de l’agence, à qui nous avons préciser que nous reviendrons.

alt

Il semblait lui surpris de connaître le partenariat entre Orange et Partner Communications…

Nous étions peu nombreux (7 personnes) mais tout c’est bien passée pour la reprise de notre activité.

Pour le collectif BDS Orléans


Action Nationale BDS réussie à Lyon contre Orange  !!

Le 20 décembre, rue Victor Hugo à Lyon, plus d’une vingtaine de militants ont répondu présents à l’appel du Collectif 69 et de l’AFPS Lyon pour une action ciblée sur Orange, dans le cadre de la campagne nationale lancée par BDS, les 13 et 20 décembre, à la veille des fêtes de fin d’année (voir ci-après). Une centaine de signatures (pétition et cartes Orange) a été recueillie. Un millier de tracts a été distribué.
Orange avait demandé à un huissier d’être présent et celui-ci a pris des photos de notre action. Orange est donc très « attentif » à nos actions, actions que nous renouvellerons l’année prochaine tant que la situation sera la même.

alt


Action Nationale BDS réussie à Montélimar contre Orange aujourd’hui !!

Amis BDS ,

Le 20 décembre, la mère Noël et les rois mages , ont demandé à Orange de Montélimar – Drôme- de désinvestir d’Israël et de ses colonies en Palestine …

On lâche rien  Hasta la victoria !

alt


Action Nationale BDS réussie à Lille contre Orange aujourd’hui !!

Nous étions une dizaine devant la boutique Orange, rue Neuve et piétonnière de Lille, en ce samedi très commercial, pour rappeler que la société Orange doit cesser son partenariat avec la société de téléphonie mobile israélienne Partner installée en Palestine occupée et qui travaille avec l’armée d’occupation.

Le tract a été remis aux salariés de la boutique avec demande de transmission à la direction régionale d’Orange.
Plusieurs d’entre-eux ont signé la pétition (à l’extérieur de la boutique) qui a recueilli 53 nouvelles signatures.

alt

Lors de cette mobilisation, pendant une bonne heure, nous avons distribué plus de 700 tracts et rappelé aux passants/consommateurs :
–  » Orange, entreprise coloniale, viole le droit international »
– « l’entreprise Orange viole les droits humains et contribue aux massacres des enfants palestiniens »,
– « Orange viole le droit international, ne collaborez pas avec Orange ! »
– « l’entreprise coloniale Orange doit quitter la Palestine occupée ».

Si certains refusaient le tract à l’entrée du magasin, beaucoup l’ont pris en sortant…
Quelques personnes qui avaient l’intention d’y entrer, ont fait marche arrière !
Plusieurs jeunes ont demandé à pouvoir emporter des tracts pour les diffuser à leurs connaissances.

Et des échanges toujours très intéressants.

Notre 2ème action devant cette boutique en appelle d’autres, tant que cette entreprise n’aura pas rompu ce contrat inique, qui bafoue le droit le plus élémentaire du peuple palestinien à recouvrer sa terre.

Mireille
pour AFPS 59/62-BDS


Action BDS ‪#‎Orange‬ à ‪#‎Metz‬ le 20 décembre 2014 :

alt

Collectif BDS Metz.

Action BDS ‪#‎Orange‬ à St Etienne le 20 décembre 2014 :

Aujourd’hui action BDS Orange à 15h devant centre 2 et à 16h à l’agence du centre ville, nous avons pu expliquer aux passants le rôle d’orange dans la colonisation en Palestine… Nous avons recueilli de nombreuses signatures pour la pétition et on peut dire que le responsable d’orange était très en colère, malgré les appels à la police, tout s’est bien passé, les forces de l’ordre sont passés plusieurs fois devant nous sans nous déranger dans notre action…

alt

Merci à tous les militants BDS qui ont passé cet aprèm dans le froid après une opération qui s’appelle « ou sont les produits israéliens » à Auchan… Un indice : pas du tout à leur place !

alt

Et merci à tous ceux qui se sont déplacés pour nous soutenir, pour venir signer la pétition, et tous ceux plus globalement qui nous encouragent à continuer !
La vie change avec orange… Sauf pour les palestiniens !

Collectif Stéphanois de soutien au peuple Palestinien


D’autres villes vont prochainement envoyer leurs compte rendus.




Pendant 5 heures, nous avons occupé la rue pour demander : « Libérez Al Qods-Jérusalem ! » !

AFPS Nîmes, AFD, Les ATERNATIFS, APLR, ATTAC, CCIPPP, CIMADE, CMF, COMITÉS BDS FRANCE 30, 34-MONTPELLIER, ENSEMBLE !, MAN, MIB34, MRAP, NPA, PG, SAVE AL AQSA,, SOLIDAIRES,34, UJFP,

Pendant plus de 5h nous avons occupé la rue et la Place de la Comédie pour dénoncer Israël et exprimer notre soutien au Peuple Palestinien et en particulier aux maqdissis qui font face à une grande offensive de judaïsation d’Al QODS !

IMG_6619

13h Installation de la tente « Palestine »

 

(LES PHOTOS SONT APRÈS LE TEXTE)

Extraits et résumé de l’intervention de José Luis pour le comité BDS France 34 :

« Le 29 novembre 1947 est la date de l’adoption par l’ONU de la résolution 181 qui annonce la création d’un état juif et qui définit le Plan de partage de la Palestine. Au moment où se discute la question de la reconnaissance de la Palestine à l’ONU, vous noterez qu’en 1947 la Palestine est nommée en tant que telle, par son nom dans tous les textes et qu’elle a déjà une existence reconnue et des frontières également reconnues par la communauté internationale. Vous mesurez par la même l’énormité de la régression, l’énormité des dégâts et de la catastrophe que ce plan de partage, totalement illégitime, a engendré pour la Palestine et le peuple palestinien.

Le plan de partage de la Palestine en 1947 a ouvert la porte à l’expansionnisme colonial des sionistes juifs qui ont unilatéralement crée l’état d’Israël en 1948 .

Depuis cette date l’Etat juif mène de front une double politique. D’une part, une politique de nettoyage ethnique qui vise à chasser tous les palestiniens de toute de la Palestine historique et d’autre part, une politique de colonisation de peuplement qui consiste à importer des juifs du monde entier pour occuper les terres volées aux palestiniens. (...)

Il décrit ensuite les deux formes que prend le nettoyage ethnique. La forme violente comme en 48 (Nakba), Jenine 2002 et les attaques contre Gaza (2006, hiver 2009, 2012 et été 2014), et la formemoins violente mais tout autant destructrice, le sociocide qui vise la destruction de toute la société palestinienne dont un épisode aigüe se déroule depuis trois mois à Al Qpds-Jérusalem. Il énumère alors l’intensification de la répression et les 1300 maqdissis (habitants d’Al Qods) depuis juillet…l’intensification des expulsions et confiscations de terres, qui touchent évidemment les villages qui ont manifesté en nombre leur solidarité avec leurs frères de Gaza cet été. Et enfin il rapporté les attaques et les profanations contre les lieux saints et la mosquée Al Aqsa en particulier. Cité les Palestiniens qui du  FPLP jusqu’au Jihad islamique, affirment haut et fort : « que ce n’est pas un conflit religieux et que ça n’a jamais été un conflit religieux ! »

Car ce qu’Israël ne supporte pas c’est que les Palestiniens viennent dans leur mosquée pour y prier et y étudier sans demander la permission au colonisateur. Ce qu’Israël ne supporte pas c’est qu’en défendant Al Aqsa contre les envahisseurs, les palestiniens musulmans ne défendent pas seulement leur propre religion, mais qu’ils défendent aussi un lieu historique et une civilisation, une histoire millénaire falsifiée par les archéologues et les historiens sionistes qui travaillent à la judaïsation de la Palestine. Car c’est de cela dont il s’agit : La judaïsation totale de Al qods ! et la judaïsation ce n’est pas seulement mettre des colons sur les terres ou dans les maisons volées aux palestiniens, ce n’est pas seulement remplacer des palestiniens par des juifs venus de n’importe où. La judaïsation comme mode de nettoyage ethnique, voire d’épuration ethnique consiste en plus à effacer toute trace passée, présente et donc future de la présence palestinienne, de l’identité palestinienne, de la culture palestinienne, musulmane et arabe sur la terre de Palestine.

Ce sont les raisons pour lesquelles nous avons dédié cette manifestation à la résistance des maqdissis !

Il a conclu :

Alors que pouvons nous faire ?

Bien sûr il faut manifester comme aujourd’hui et plus nombreux encore pour montrer que nous soutenons les palestiniens, bien sûr il faut demander des sanctions européennes, mais cela ne suffit pas, il faut faire plus ici même, il faut « attaquer Israël », le démasquer et l’affaiblir pour l’obliger à reculer, arrêter ses crimes, ses massacres, le blocus de Gaza, la judaïsation d’Al Qods et de toute la Palestine. Pour cela nous avons le BDS : Boycott désinvestissement, Sanctions.  Rejoignez-nous dans les actions de boycott des entreprises israéliennes dans les magasins, rejoignez nous pour empêcher la journée sioniste de jérusalem en juin 2015 à Montpellier !!

Ainsi nous manifesterions contre la judaïsation d’Al Qods et nous laisserions ici, à Montpellier commémorer et fêter chaque année (et ça dure depuis 37 ans !!) l’acte qui a ouvert la porte à cette judaïsation ? l’acte d’occupation et de colonisation d’Al Qods en 1967 !

Ainsi nous laisserions les sionistes montpelliérains en présence du Consul d’Israël, du CRIF et de presque tous nos élus PS en particulier, nous les laisserions commémorer et fêter « Jérusalem une et indivisible capitale du peuple juif et de l’état d’Israël. ? »

Ainsi nous laisserions tranquille le jumelage de Montpellier avec la ville israélienne de Tibériade ? Comment peut-on être jumelé avec un pays qui pratique l’apartheid ? comment peut –on être jumelé avec une ville israélienne qui discrimine ses citoyens palestiniens ? Comment peut-on être jumelé avec une ville qui abrite les garnisons de soldats israéliens qui occupent militairement depuis 1967 le plateau syrien du Golan ?

Vous voyez nous avons beaucoup de choses à faire, ici même, à Montpellier, contre Israël et pour les Palestiniens. Et il y a la place pour tout le monde et du travail pour tout le monde, pour les jeunes, pour les moins jeunes, pour les mamans, les papa…

Alors laissez votre nom votre téléphone au stand, on vous contactera et ensemble nous allons faire reculer Israël !

Stop au blocus de Gaza, stop à la judaïsation de Jérusalem et de toute la Palestine !

Stop aux attaques contre Al Aqsa et les lieux saints,

Vive la Palestine Libre

Vive le BDS !

RASSEMBLEMENT, ANIMATIONS ET MANIFESTATION.

Dès 13h le comité BDSFrance 34 plantait sa tente Palestine sur la place de la Comédie. En attendant le départ de la manifestation les membres du comité on présenté des saynètes de la vie quotidienne en Palestine (Les expulsions de maisons dans les quartiers de Silwan et Cheik-Jarrah, des scènes de cheik-point).

IMG_6626

On se prépare pour la scène sur les expulsions à Siwan…IMG_6631

Ces scènes attirent beaucoup de monde

IMG_6632 IMG_6638

le cheik-point

IMG_6640

Husein, président de l’Association des Palestiniens du L.R a établit une communication en direct avec un Palestinien de Al QODS qui nous décrit la situation…

IMG_6643 IMG_6659

Départ de la manifestation, près de 200 personnes

et nous serons plus de 250 à l’arrivée !!!

IMG_6660 IMG_6663 IMG_6666 IMG_6670

Après un long parcours nous arrivons la nuit tombée. Cette année la municipalité a dressé pour les fêtes de Noël un grand globe terrestre sur la place de la Comédie. Nous avons fait une grande ronde autour du globe et scandé : « LE MONDE ENTIER SOUTIEN LA PALESTINE « !! ET PUIS:  » BOYCOTT ISRAËL »

globe




Action coordonnée de boycott dans 8 villes du sud

Des actions ont eu lieu dans 8 villes : à Toulouse, Perpignan, Béziers, Montpellier, Nîmes, Avignon, Montélimar et Marseille.

Nous saluons les démarrages des comités BDS France 66, BDS France Béziers (34) et BDS Marseille et le comité BDS France de Montélimar en cours de constitution dont c’était la toute première action !! Bravo aussi à Toulouse BDS 31 qui redémarre les actions en magasins !

alt

A Béziers la police est intervenue et a profité de ce que 4 personnes n’avaient pas leur carte d’identité pour les embarquer au poste de police. Tout le comité est allé au Commissariat pour montrer notre solidarité avec les interpellés qui ont été relâchés au bout d’une heure.
Moralité : Toujours avoir sur soi sa carte d’identité quand on fait une action !
A Marseille les vigiles du Carrefour Le Merlan ont été particulièrement agressif contre les vidéo. A Montpellier prévenus de notre arrivée ils espéraient nous filtrer mais n’y sont pas parvenus.
La prochaine fois il faudra être plus discrets sur le magasin qu’on choisira de cibler.
Partout les actions ont été bien accueillies par les clients et on ne signale aucun incident .

AVIGNON : PALESTINE VAUCLUSE :
en attente du compte rendu et des photos de l’action qui a bien eu lieu comme partout ailleurs.

BEZIERS : COMITE BDS FRANCE 34-BÉZIERS
Action Boycott à Villeneuve les Beziers. CARREFOUR ne respecte pas leur propre CHARTE. Sociale et éthique. Pour ses fournisseurs. Un commerce responsable, respectueux de la légalité et engagé dans les 10. Principes du pacte mondial.
1) Droit de l’homme:
Pincipe nº1: les entreprises sont invités à promouvoir et à respecter la protection du droit international relatif aux droits de l’homme dans leur sphère d’influence; et Principe nº2: à ce que leurs propres sociétés NE SE RENDENT PAS COMPLICE DE VIOLATIONS DES DROITS DE L’ HOMME
alt

MARSEILLE : BDS MARSEILLE

Action BDS Du 18 Octobre 2014. Malheureusement pas de vidéos car la sécurité de carrefour ne nous a pas laissé filmer. Merci à tous les participants A très bientôt

MONTPELLIER : COMITE BDS FRANCE 34

Opération réussie BDS-SUD contre Mehadrin et Sodastream à Carrefour-Lattes  !!
Ils étaient prévenus. L’un d’entre nous arrivé à l’avance a été reconnu et on lui a demandé de sortir du magasin. Ce qu’il a fait pour nous prévenir. On s’est rapidement re-réunis et on a décidé d’y aller quand même (évidemment!). On a réussi à rentrer discrètement et on a mené plus d’une heure et demi d’action dans le magasin, distribué 600 tracts (et on en a manqué). Les vigiles étaient un peu agressifs,  mais tout le monde s’est contenu. Bon accueil des clients. Une jeune femme a même demandé le micro pour nous soutenir, plusieurs personnes nous ont accompagné un moment dans le magasin…Bravo à tous les membres du comité présents et au groupe qui a organisé cette action !
Mission accomplie sur toute la ligne !! c’est la conclusion du debriefing !

alt


MONTÉLIMAR : (Comité BDS France en cours de constitution)

Première action de boycott pour certains parmi  les sept  personnes présentes cet après midi à l’action BDS Sud  Carrefour. Nous  avons été rejoints spontanément  par  des clients de ce magasin  sensibles  et solidaires de la cause palestinienne.
altNous  avons demandé à être reçus par le directeur de Carrefour qui nous a envoyé des  » cadres  » responsables . Nous leur avons remis la Charte de l’engagement de Carrefour pour un commerce respectueux  des droits de l’homme  tout en  leur expliquant que leur magasin ne la respectait pas étant donné qu’il commercialise  des produits  issus des colonies israéliennes en Palestine occupée alors  qu’ Israël   viole les droits de l’homme et commet des  crimes  de guerre et contre l’humanité . De ce fait Carrefour se rend complice de ce pays.

alt

Les deux cadres nous ont rassurés que nous ne leur apprenions rien, qu’il étaient au courant mais que les responsabilités ne leur incombaient pas et qu’elles relevaient de l’échelon  national…

Le directeur est enfin venu à notre rencontre alors que nous distribuions des tracts à l’entrée du parking du magasin    pour nous rassurer   sur le fait qu’il avait déjà, l’après-midi même, transmis nos doléances à sa direction nationale .  (il  nous a été interdit de  tracter dans les sas d’entrée  du magasin et sur son parking…)


NÎMES : COMITÉ BDS FRANCE 30
alt
Nîmes action de boycott réussie contre Mehadrin et Soda stream à Carrefour Nimes étoile action mené dans le cadre de la journée de boycott Bds-sud dans 8 villes du sud /Marseille, Avignon, Montelimar ,Nîmes ,Béziers ,Perpignan et Toulouse .rejoignez nous dans ce combat pour la justice et contre l’impunité d’Israël .
Cette action était dédié à notre frère Alain qui ne pouvait être là pour des raisons de santé.

alt       alt


PERPIGNAN : COMITE BDS FRANCE 66

Perpignan: Action de boycott réussi contre MEHADRIN et SODASTREAM à CARREFOUR route de canet. Action menée dans le cadre de la journée de boycott BDS-SUD dans 8 villes du SUD / Marseille, Avignon, Montélimar, Nîmes, Montpellier, Béziers, Montpellier et Toulouse !!
alt

TOULOUSE : Comité BDS 31

alt
Action réussie de BDS31 au Carrefour Purpan de Toulouse. Près de 35 militant-e-s ont intervenu sans encombres pendant près de 40 minutes en direction d’un public attentif. Des prises de parole sur Mehadrin et les produits agricoles israéliens, sur les lingettes made in Israel et sur Sodastream se sont alternées. Les militant-e-s ont distribué un tract et fait signer une pétition demandant l’arrêt de la vente des produits israéliens par Carrefour. Néanmoins signe inquiêtant, la police appelée par la direction est entrée dans le magasin au milieu des clients, bloquant certains passages alors que BDS avait veillé à ne pas gêner les clients.
Cette action réalisée entièrement à la base était la première action de grande ampleur dans un magasin depuis 2011.



Mobilisations BDS réussies pour la Journée de la terre le 29 mars 2014

Dans différentes villes de France, des militant-e-s de la Campagne BDS France se sont mobilisés pour la journée de la terre. Ci-dessous, comptes rendus et photos des différentes initiatives.

Saint-Denis :

« Nous avons  distribué plusieurs centaines de tracts et 4 pages BDS, tenu des affiches et des banderolles BDS. Un accueil très positif globalement du public, qui parfois ne connaissait pas la Campagne BDS. »

Strasbourg :

« A Strasbourg, nous étions une douzaine mobilisés cet après-midi (avec les tee-shirts BDS) pour distribuer beaucoup de tracts et discuter avec les passants devant le magasin  Boulanger de Vendenheim (banlieue de Strasbourg). Nous avions un tract BDS sur Sodastream, la liste BDS des entreprises à boycotter, un tract  énumérant un certain nombre de victoires de la campagne BDS dans différents pays et différentes pancartes à propos de Sodastream et de l’occupation de la Palestine. L’accueil fut très positif, beaucoup  de gens se sont arrêtés, ont pris nos  tracts,  discuté avec nous et nous ont encouragé ! Même le  directeur, à qui nous avions remis une lettre pour lui demander de retirer Sodastream  de ses rayons, est venu discuter avec nous  sans  aucune agressivité, nous demandant si nous intervenions aussi auprès d’autres grandes surfaces ( nous l’avons rassuré à ce propos, bien entendu !).  Il faisait très beau, ce qui a facilité encore notre opération. »

Metz :

action_de_rue_BDS_29.03.2014_024« Le collectif PalestineBDS, soit une douzaine de personnes s’est mobilisé hier après midi au lieu dit Colonne Merten à Metz, par un beau soleil qui a facilité les échanges..Voir en pièces jointes les photos du stand où durant plus de 2 heures, les passants venaient nombreux pour signer les pétitions (en direction de Taubira , Méhadrin, les élus) et déguster thé, dattes et spécialités palestiniennes que nous proposions.

En peu de temps nous avons écoulé 400 tracts appelant au recto à boycotter les dattes israéliennes et au verso à acheter les dattes palestiniennes mises en vente à ADM . En peu de temps nous avons récolté 123 signatures sur la pétition de Mme Taubira , un peu moins à peine pour les autres pétitions. Une trentaine de personnes très intéressées par nos actions et nos réunions , nous ont laissé leur numéro de téléphone. A part 3 ou 4 sionistes qui nous ont insultés, la plupart des gens s’arrêtaient au stand, visiblement très satisfaits de notre présence et nous ont félicités pour cette action de rue très réussie.

Une action à refaire

Un grand merci à nous tous! »

Montpellier :

« Hommage aux Martyrs, scènes de la vie quotidienne en Palestine occupée et appel à rejoindre la Campagne BDS France tels étaient les thèmes de la Journée de la Terre à Montpellier. « La Comédie sourit à la Palestine ». RETOUR DES RÉFUGIÉS, FIN DE LA COLONISATION ET ÉGALITÉ ABSOLUE POUR LES PALESTINIENS DE 48. Cette initiative du Comité BDS France 34 était soutenue par APLR, ATTAC, CCIPPP, CIMADE, CMF, C. SOUTIEN AU 20 FÉVRIER, ENSEMBLE, LDH, MAN, MDPL, MRAP, NPA, PG SOLIDAIRES, UJFP. »

1978707_589603517802819_2003845934_n
Perpignan :

Collectif paix et justice en Palestine 66 :
Nous étions 26 participants à l’action BDS du « Collectif 66 Paix et justice en Palestine » le 29 mars à Perpignan, à l’occasion de la célébration de la journée de la Terre . Devant la Boutique Orange du Quai Vauban en centre ville, nous avons récolté 90 signatures en une heure sur la pétition réclamant la rupture de contrat d’Orange avec Partner. 500 tracts recto-verso ont été diffusés (tirés gracieusement par un syndicat) argumentant la campagne BDS d’un côté et dénonçant la complicité de Orange de l’autre. Tout cela devant la grande banderole du Collectif déployée « Boycott ! La colonisation, c’est Non ! BDS ! ». Des membres du personnel sont venus discuter avec nous et ont été informés que les syndicats nationaux CGT et Solidaires de l’entreprise Orange exigeaient de leur Direction la rupture de cet accord. La presse présente était : l’Indépendant (voir article du dimanche 30 septembre « France télécom dans le collimateur ») et le Travailleur catalan. Les pétitions vont maintenant être transmises à la Direction régionale de Orange avec le courrier au responsable. Opération du 29 réussie grâce à une présence remarquée et suffisamment nombreuse pour permettre pas mal de discussions avec clients et passants. Mais à poursuivre, dans les PO comme partout, afin qu’Orange sache que son image devra subir l’épreuve de la scandaleuse vérité sur sa complicité avec la colonisation de la Palestine  !

alt    alt

Orléans :

1794660_589829561113548_467570868_n« Pour commémorer la Journée de la terre, notre collectif à décidé de diffuser des tract sur le parvis de la plus grande galerie marchande d’Orléans. Elle y abrite un magasin Carrefour et fait partie des endroits les plus fréquentés d’Orléans.
Nous étions une petite dizaine à tracter.
Une lettre a été envoyée au directeur de ce magasin.
L’accueil du public fut très favorable et quelques personnes nous ont témoigné des messages de sympathie.
Cela est positif pour la suite car les personnes prenaient le temps de nous écouter.
Mais il est à noter que certaines personnes se sont volontairement arrêtées pour nous demander des informations.
Cet aspect est très positif car cela semble indiquer que les Orléanais deviennent de moins en moins fermés à la discussion. »

Nîmes :

Samedi 29 mars ACTION BDS au Carrefour de Nîmes Ouest, le plus important. Nous étions 27, tous identifiables avec nos tee shirts de la Campagne BDS.

alt « Nous avons ciblé dans un premier temps Sodastream que nous avons retiré des rayons, interpellé et informé les clients, bien audibles (mégaphone), panneaux ++, distribué 200 tracts, rencontré le Directeur à qui un courrier précis a été remis (+ l’article de François Dubuisson) pour demander que ces produits soient retirés. Les échanges avec la direction ont été courtois (le directeur faisait le gentil, ignorant ++, embarrassé de notre présence mais ne sachant comment faire pour limiter notre intervention sans heurts). Il y a eu un très bon accueil des clients, quelques uns nous ont suivis. L’Information générale s’est présentée, mais nous a laissé terminer l’action (ils nous connaissent et savent que nous sommes sérieux) Dans un second temps, nous nous sommes dirigés lentement en lançant des mots d’ordre, vers la boutique Carrefour Voyages où nous avons expliqué notre démarche et remis un courrier au jeune homme présent qui nous a promis de le faire remonter. Là encore, diffusion de flyers et de tracts auprès des clients + signature d’une pétition (une 40aine de signatures).. »

Saint-Gaudens :

https://dl.dropboxusercontent.com/u/53465543/-27MARS14%20LE%2018%20H.mp3
(à partir de 10 minutes 10 sec)




Projection à Nîmes de « Ramallah’s Maradona »

La soirée faisait suite au tournoi de foot en solidarité avec le peuple palestinien à Nîmes le 5 juin 2013, contre la tenue de l’Euro Espoirs des moins de 21 ans en Israël et en l’honneur de sportifs palestiniens emprisonnés.

Malgré les fortes intempéries ce soir là, environ 80 personnes ont assisté à la projection, représentant un public d’horizons très divers : militants, sympathisants mais également des responsables d’associations de foot, d’anciens joueurs, des amoureux du ballon rond… Le débat qui a suivi en a été enrichi. La présence de Stéphane Valentin a beaucoup apporté à la qualité des échanges. Il était accompagné par Aïda, jeune femme palestinienne de Jénine, qui a fortement impressionné l’auditoire.

Le film en lui même aborde de nombreuses questions, mais la mise en lumière de l’équipe de foot féminine palestinienne a particulièrement retenu l’attention.

nimes

L’accent a été mis sur la campagne Carton rouge à Israël qui répondait à l’appel des clubs sportifs palestiniens en direction de l’UEFA « visant à ne pas récompenser Israël pour sa politique raciste à leur égard ».

Nous avons lancé un appel pour sensibiliser le public sur les phases finales du championnat d’Europe féminin des moins de 19 ans qui doit avoir lieu en Israël en juin 2015 et sur la nécessité de tout mettre en œuvre pour convaincre l’UEFA de ne pas lui laisser cet honneur.

Le projet de faire un film, ici en France, sur la question de la solidarité aux sportifs palestiniens, a été abordée par un ancien footballeur professionnel présent à la soirée et Stéphane Valentin. Ce projet a séduit un certain nombre de personnes. le rendez vous est presque pris !

Nicole Z. pour le Comité BDS 30 et l’AFPS Nîmes




Des militants BDS interpellent Julien Clerc à Nîmes

Jeudi 26 juin 2013, des militants du comité BDS 30 (Campagne BDS France) et d’Europalestine sont intervenus lors du concert de Julien Clerc à Nîmes.

Dans ce bel espace des Jardins de la Fontaine, une foule nombreuse se pressait. Nous avons distribué la lettre des opposants israéliens (boycott de l’intérieur) et avions des panneaux. Le public nous a réservé un bon accueil, public divers, parfois bien au courant, parfois mal informé, quelquefois des discussions sur l’opportunité du boycott, sur les initiatives telle celle de Daniel Barenboim … mais toujours intéressantes. Peu de refus, y compris de certains élus de droite, sauf de l’un d’entre eux…

Nous étions une quinzaine. Une partie des militantEs sont entréEs avec un billet et se sont mêlés aux spectateurs. Ils sont intervenus à tour de rôle (voir la vidéo ci-dessus) pour interpeller Julien Clerc « Julien n’y va pas » et ont cherché à parler avec lui. Il a fini par réagir et dire de pauvres paroles pour justifier d’aller chanter à Tel Aviv… Au moins, il a dû en parler publiquement !
Lorsqu’il reviendra d’Israël, puissance occupante, et poursuivra sa tournée en France, nous lui demanderons ce qu’il a appris du HCR à Tel Aviv et s’il fallait ainsi cautionner la politique d’apartheid menée par cet Etat.

pour le Comité BDS30

Nicole ZIANI

alt




Lancement réussi de la campagne contre l’agriculture coloniale

Ce 9 février 2013, lancement dynamique et réussi de la campagne internationale contre les sociétés agricoles israéliennes

Dans villes en France comme ailleurs dans le monde, ce samedi 9 février 2013, des militant-e-s de la Campagne BDS se sont mobilisés dans le cadre de la journée de lancement de la campagne contre l’agriculture coloniale israélienne. Cible prioritaire : l’entreprise israélienne Mehadrin.

A Villefranche au « Grand Frais »

{youtube}GYe40sbVOgs{/youtube}

A Bagnolet
{youtube}ipMiGNQ5GJw{/youtube}
Voir aussi des photos et vidéos sur la page Facebook spécifique

A Lille
{youtube}GyJ6jho0QS8{/youtube}

A Montpellier
{youtube}m14Xi9-Birs{/youtube}
A Rouen par le collectif Intifada 76
{youtube}EsSfUcm-7ig{/youtube}

A Orléans
Photo
{youtube}FDyioxVcjV8{/youtube}

{youtube}a2YJf4JCREw{/youtube}

A Strasbourg
Une action BDS ce samedi matin, où, malgré le froid vif, une douzaine de militants du Collectif Judéo  Arabe et Citoyen pour  la Palestine ont diffusé un tract devant deux magasins Simply à Neudorf.

A Marseille
plusieurs centaines de tracts distribués devant le carrefour.

A Nimes
{youtube}S02eCOW3-pA{/youtube}

Et aussi : à Belfort, Lyon




Action des comités BDSF 30 et 34 à la Direction des Douanes

En prélude à la journée internationale contre l’agriculture coloniale israélienne : Action des comités BDSF 30 & 34 à la Direction des Douanes

Midilibre.fr

Les pro-palestiniens de Montpellier mènent une opération anti-Mehadrin

Parmi les manifestants figurait le pasteur Nunez. (JEAN-MICHEL MART)

Une trentaine de militants a investi ce jeudi matin, le hall des douanes de Montpellier.« > Lire l’article

 
Dans le journal Midi Libre Papier (très gros tirage)

alt
 
Dans L’Hérault du jour :
alt

En vidéo :

{youtube}VUVQ83BMv6Q{/youtube}