Tournée nationale de rencontres-débats autour du livre « Mirage Gay à Tel Aviv »

Nous avons le plaisir de vous informer des rencontres-débats organisées autour du livre

« Mirage Gay à Tel Aviv » (éditions Libertalia, 2017)

en présence de l’auteur Jean Stern

=> Présentation de l’ouvrage sur le site de l’éditeur

« “Fier d’être un gay, fier d’être un visiteur gay dans un pays fier d’être Israël”. Aussi simplette semble-t-elle, la formule Lave Plus Rose cartonne, surtout quand la baise est mémorable. Ensuite, de réseau en réseau, dans leur sphère publique comme dans leur cercle d’amis, les gays de retour de Tel Aviv ne tarissent pas d’éloge sur leur séjour, et contribuent à remplir les charters de touristes homonationalistes émoustillés d’avance. […] Cerise sur le gâteau, Israël fait de sa politique ultrasécuritaire un joker. Pour jouir en toute quiétude, les gays d’aujourd’hui saluent la “sécurité” du pays ; comme ceux qui draguaient autrefois au Maroc ou en Tunisie cherchaient la “discrétion”. C’est le grand succès du pinkwashing : le séjour ludique à Tel Aviv prend le ton d’un pèlerinage politique. »

Dans cette enquête inédite et à contre-courant, Jean Stern démonte une stratégie marketing et politique orchestrée par l’État israélien – le pinkwashing – qui consiste à camoufler la guerre, l’occupation, le conservatisme religieux et l’homophobie derrière le paravent sea, sex and fun d’une plaisante cité balnéaire, Tel Aviv. De Tsahal, armée affichée « gay-friendly », au cinéma – porno ou branché – empreint d’orientalisme, en passant par la frénésie nataliste chez les gays via la gestation pour autrui, l’auteur raconte l’envers du décor d’un rouleau compresseur. Ce « mirage rose » est décrié par les homosexuels palestiniens et les militants radicaux LGBT israéliens, juifs comme arabes.

L’auteur

Cofondateur de GaiPied en 1979, puis journaliste à Libération et à La Tribune, Jean Stern a publié Les Patrons de la presse nationale. Tous mauvais (La Fabrique, 2012).

Dates des rencontres

23 février à Marseille,
18h30, à l’équitable café cours Julien
BDS France Marseille et Palestine 13
https://www.facebook.com/events/2023188057953178/

28 février à Villeurbanne
20h, au Rita-Plage au 68 cours Tolstoï
https://www.facebook.com/events/336587103498721/

1er mars à Lyon
à 20h, à la Maison des Passages, 44, rue Saint Georges (5e arr)
Union Juive Française pour la Paix (UJFP)
https://www.facebook.com/events/554011978331137/

2 mars à Saint-Etienne.
20h, au Remue-Méninges, 43 rue Michelet
BDS France Saint-Etienne en partenariat avec les Démineurs

3 mars à Grenoble
19h30, au 102 rue d’Alembert (avec repas)
Coordination BDS Grenoble

4 mars à Lyon
14h au Centre LGBTI de Lyon, 19, rue des capucins (1e arr.)
Collectif Lesbien Lyonnais
https://www.facebook.com/events/1619010091515751/

21 mars à Metz,
à 19h30. à La Palette, local – café de Couleurs Gaies, 11 rue des Parmentiers
Couleurs gaies et UJFP

En juin à Paris
+ d’infos à venir

 

Cette tournée est coordonnée par la Campagne BDS France.




Saint Étienne: Action BDS devant une agence AXA

Vendredi 9 février 2018
A Saint-Étienne, une quinzaine de militants ont participé à l’action pour demander à cette entreprise française de se désinvestir d’Israël .
Les passants ont pu comprendre que l’entreprise Axa investit dans Elbit system et 3 banques israéliennes, profitant ainsi de l’oppression du peuple Palestinien
L’échange avec le directeur d’agence a été cordial et il a entendu les revendications de la campagne BDS…
Boycott Israël jusqu’au respect des 3 revendications du peuple palestinien !
#BDS
#AxaNassurezPaslApartheidIsraelien




Formation BDS avec la JC à Saint-Étienne

Samedi 20 janvier, BDS42 et la JC de Saint-Étienne organisaient une journée de formation
Le matin, la JC proposait une formation sur l’histoire de la Palestine et l’après midi, BDS42 abordait la campagne BDS.
Ce fut un moment militant fort, et les camarades de la jeunesse communiste ont réaffirmé leur volonté de s’impliquer dans la campagne BDS
Beaucoup de discussions intéressantes avec les participants, qui disent avoir apprécié ce moment d’échange et appris beaucoup sur la Palestine.

Malgré les intimidations, nous continuerons à développer la campagne BDS!




Saint-Étienne contre l’annexion de Jérusalem par Israël et la venue de Netanyahu en France !

Malgré la neige, environ 200 personnes étaient réunies ce samedi 9 décembre à Saint-Étienne. A l’appel de BDS 42, ces citoyens étaient venus protester contre la décision de Trump d’annexer Jérusalem et d’y installer l’ambassade américaine. Ce fut également l’occasion de d’énoncer la venue de Netanyahu à l’Élysée dans un contexte de violations graves des droits des palestiniens et d’aggravation du régime d’apartheid israélien.
Une fois de plus, le peuple n’est pas dupe et est largement solidaire de la juste lutte des palestiniens.
La campagne BDS s’impose comme réponse à l’impunité d’Israël dans l’occupation et la colonisation de la Palestine

Prochaine manifestation :
Samedi 16 décembre à 14h place du peuple




1ère conférence #IAW à Saint-Étienne

La première conférence de l’Israeli Apartheid Week à Saint-Etienne fut un succès !

Hazem Jamjoum nous a offert un peu plus de deux heures de conférence exceptionnelle !
Nous avions prévu qu’une camarade Palestinienne ferait la traduction, finalement il a souhaité s’exprimer en français
Une cinquantaine de personnes sont venues assister à cette soirée.
Le discours de Hazem est vraiment passionnant, nous avons appris beaucoup.
Il a très bien expliqué le rôle et les stratégies du Fonds National Juif (KKL) dans le vol des terres, et le rôle de l’agence juive dans la colonisation de peuplement, cela a été très apprécié..
Il a également expliqué la notion de crime d’apartheid, et les nuances entre celui d’Afrique du Sud et celui en cours en Palestine.
Les retours sur la conférence sont très positifs, notamment lorsqu’il a présenté le boycott comme « culture de résistance populaire »
Ce genre de soirée nous donne plein d’énergie pour continuer à porter la campagne BDS.
Et comme le dit Hazem : « Le but de la campagne BDS c’est de dire aux autres états : non tu ne peux pas avoir de relations normales avec Israel car ce n’est pas un pays normal, c’est un pays qui commet des crimes contre l’humanité ».

Un grand merci, Hazem! Et au Collectif 69 pour l’aide apportée.




Belle soirée pour le boycott culturel et universitaire à Saint-Étienne !

Belle soirée pour le boycott culturel et universitaire à Saint-Étienne !

Vendredi 27 janvier Eyal Sivan et Armelle Laborie étaient à l’université pour présenter leur livre

Un Boycott Légitime Pour le BDS culturel et universitaire de l’état d’Israël

Une quarantaine de personnes étaient présentes pour échanger avec eux sur ce volet de la campagne BDS

Le comité BDS 42 les remercie chaleureusement et s’engage à travailler dans cette direction !

Le livre, toujours basé sur des documents israéliens, est excellent et bien documenté.

A lire absolument !




Tournée nationale pour la sortie du livre « Un Boycott légitime »

Nous avons le plaisir de vous informer des rencontres organisées pour la présentation du livre

« Un boycott légitime, pour le BDS universitaire et culturel de l’Etat d’Israël » (La fabrique 2016) 

en présence des auteurs, Eyal Sivan et Armelle Laborie.

Deux nouvelles dates, ce week-end à Saint-Étienne et Lyon!

Eyal Sivan et Armelle Laborie seront ce week-end à Saint-Étienne et Lyon pour présenter leur livre:
  •  Saint-Étienne:  vendredi 27 janvier, à 18h00

Université Jean Monnet, 10 rue Tréfilerie

  • Lyon:  samedi 28 janvier, à 15h00

Librairie Terre des Livres, 86 rue de Marseille, Lyon.


Défendre la liberté d’appeler au boycott ne va pas à l’encontre de la liberté critique ou de la liberté d’expression, il en fait partie.
L’idée même d’utiliser le boycott de la culture et du savoir comme un moyen de pression politique provoque la perplexité, la réticence ou même le rejet. Alors que le boycott des institutions universitaires et culturelles israéliennes, composant essentiel de la campagne mondiale Boycott Désinvestissement Sanctions (BDS), recueille un nombre croissant de soutiens partout dans le monde, il reste méconnu voire ignoré en France. Il est sujet à de fausses interprétations et donne lieu à des polémiques, y compris parmi les partisans sincères de la paix en Palestine-Israël. Ces interrogations et objections sont dues à une ignorance des termes de l’appel palestinien au boycott universitaire et culturel d’Israël, et se nourrissent aussi de la méconnaissance, des idées fausses et de la perception déformée qui sont diffusées en France au sujet des universités et de la culture israéliennes. Le livre « Un boycott légitime » décrit leur réalité et le contexte dans lequel leur image idéalisée est produite.

Dates des rencontres

  • 12 novembre, à Marseille
18h30, Solidaires 13 , 29 boulevard Longchamp
Comité BDS France Marseille
  • 14 novembre, à Montpellier
16H conférence au café Le Riche Place de la Comédie
18H30 présentation à La Cimade 28 rue du Faubourg Boutonnet
Comité BDS France Montpellier
  • 15 novembre, à Perpignan

15h, conférence de presse Librairie Torcatis 10 Rue Mailly
18h, rencontre de présentation Salle du Travailleur Catalan 44 Avenue de Prades
Comité BDS France 66

  • 16 novembre, à Toulouse

18h, Bourse du travail
Comité BDS France Toulouse

  • 17 novembre, à Bordeaux

18h, Université Bordeaux 3
Palestine 33 / UJFP

  • 22 novembre, à Lyon

18h 30, Bourse du Travail Place Guichard Lyon 3ème
Comité BDS Lyon/ UJFP

  • 24 novembre, à Paris

18h30, CICP 21 ter Rue Voltaire, 75011 Paris (Métro Rue des Boulets)
BDS France-Paris-/UJFP/Aurdip

  • 29 novembre, à Saint Nazaire

20h00, Agora – Maison des Associations, 2bis Avenue Albert de Mun – Saint Nazaire
Comité Solidarité Palestine Région Nazairienne (CSPRN)

Voir aussi le site de l’éditeur: un_boycott_legitime_catalogue_la_fabriqueCatalogue La Fabrique: Un Boycott Légitime

 




Le collectif BDS 42 apporte son total soutien au Président du BDS 57

Le mardi 24 janvier 2017, le président du collectif BDS 57 comparaîtra devant le Tribunal de grande Instance de Metz
L’accusateur est l’entreprise israélienne TEVA.
En février 2015, dans le cadre d’une campagne nationale à laquelle nous participions également, le collectif BDS 57 -dont notre camarade Richard- intervenait auprès des pharmaciens pour les inciter à ne pas commercialiser les génériques TEVA.
Nous réfutons fermement l’accusation de discrimination car nos luttes et nos campagnes de sensibilisation sont toutes fondées sur des valeurs pacifiques et à vocation anti-raciste et universaliste.
La campagne BDS a pour but de promouvoir la justice en Palestine /Israël. Elle est le résultat d’un consensus chez les palestiniens et le dernier outil non violent à notre disposition pour mettre fin à l’occupation. Nous revendiquons le droit des palestiniens à l’autodétermination.
Pour nous, être citoyen français, c’est utiliser notre liberté d’expression pour défendre des valeurs universelles comme la paix et la justice. Et nous refusons d’être poursuivis pour cela !
Nous réaffirmons notre droit au boycott car c’est l’arme des faibles face aux puissants.
Nous demandons une nouvelle fois l’abrogation des circulaires Alliot-Marie et Mercier, lois liberticides et injustes dans un état de droit.
Notre total soutien va à notre camarade Richard injustement poursuivi et nous demandons sa relaxe ainsi que celle de tous les militants BDS poursuivis en France.

Le collectif BDS 42




Journée BDS Saint-Étienne le 10/12/16

Le samedi 10 décembre à La Gueule Noire, 16 rue du Mont, Saint-Étienne

de 10h à 22h.

(Entrée gratuite-Adhésion La Gueule Noire-Prix libre)

La société civile palestinienne a lancé la campagne « BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) » afin de lutter contre la colonisation et l’apartheid.

Rejoignez-nous pour parler de cette résistante non-violente.




Journée d’actions pour un embargo militaire contre Israël

Plusieurs villes ont répondu à l’appel à une journée d’action pour un embargo militaire contre Israël.

Bravo à tous les comités (par ordre alphabétique Bordeaux, Hauts Cantons, Lyon, Marseille, Millau, Montpellier, Nîmes, Orléans, Paris, Tours, Saint-Étienne, Strasbourg).

  • Nous poursuivons notre inscription dans le paysage politique malgré les tentatives d’intimidation
  • Nous rencontrons, surtout dans les grandes villes, des interlocuteurs, anti-guerres, écolos, etc, qui sont réceptifs à notre engagement

 

Nous vivons dans une période historique où dans les pays occidentaux (et ailleurs aussi) de plus en plus de gens militent pour (et cherchent à construire) des alternatives politiques et sociétales à tous niveaux, et dans ce contexte notre engagement pour BDS a un rôle particulier et important dans les champs tels que : la solidarité internationale, le vivre ensemble, la politique anti-guerres, la conception des relations internationales, etc

 

Comptes-rendus par ville :

 

  • Hauts-Cantons (34)

Distribution de 450 tracts.

160923 Embargo Hauts Cantons

  • Strasbourg (67)
A Strasbourg nous avons distribué des tracts, fait signer des pétitions embargo,  distribué des cartes postales embargo à envoyer et discuté avec un public nombreux, au centre ville de Strasbourg samedi 24 septembre.

Il y a eu beaucoup de discussions,  les gens étaient très réceptifs,  certains nous ont laissé leurs coordonnées. Nous avons continué  au   forum des associations où nous étions présents  samedi après-midi  et dimanche: plus de 110 signatures de la pétition  embargo, diffusion du 4 pages BDS,  vente  d’huile palestinienne, de brochures, etc. BDS France était bien visible ce WE à Strasbourg, malgré les pressions et intimidations dont nous faisons l’objet.

    160923 Embargo Strasbourg

 

  • Millau (12)
Distribution de tracts dans la convivialité du marché de Millau le 23 Septembre de 10 h à 12 h.
Les personnes sont friandes d’ informations même si elles sont parfois dubitatives sur la portée de l’opinion populaire.
Dans la semaine les communiqués de presse sont bien passés dans les journaux (local et régional).
La radio locale a fait un bon interview qui passera 4 fois et qui dès ce matin annonçait la Journée nationale d’aujourd’hui 24/09.
Les tee-shirts ont un grand impact de visibilité nous étions une dizaine :
Une personne dynamique quoiqu’ en voiture roulante avec d’autres disséminés dans le marché portaient  les visuels, distribuaient les tracts,tout en « tchachant ». Au marché ça « jase ».
L’ information circule bien.
Les autres étaient près d’ une table à un endroit fixe.
62 cartes ont été signées.

 

  • Bordeaux (33)
Nous étions place Saint-Projet à Bordeaux cet après-midi pour l’action embargo militaire.
Très bon contact avec les passants dont certains sont venus à la table pour signer les cartes et demander des infos sur la campagne et ce qu’ils pouvaient faire.
Quarante carte postales signées et pas mal de tracts distribués.
Tout ça dans une atmosphère sereine… et sous un soleil de plomb 🙂

160923 Embargo Bordeaux

  • Marseille (13)
Ce samedi à 15h nous nous sommes retrouvés sur le Vieux-Port, avec le Mouvement de la Paix et les organisations signataires de l’appel.
Diffusion du tract national (plus de 300), distribution de vignettes TEVA, signature de pétitions (une centaine nous n’avions pas plus de feuilles disponibles), des rencontres intéressantes et intéressées par BDS et une prise de parole après les représentants du peuple kurde fort applaudie par le public.
Au cours des quelques minutes dont chacun disposait nous avons rappelé les trois piliers de BDS, qu’il ne pouvait y avoir de paix sans justice pour le peuple palestinien, et que BDS était la réponse non violente aux violations du droit international par les autorités israéliennes. Nous avons demandé le désarmement nucléaire de l’état israélien et appelé à l’embargo sur les armes.

160923 Embargo Marseille

  • Saint-Étienne (42)

Nous étions une centaine à Saint-Étienne à nous réunir pour demander l’embargo militaire contre Israël
Les stéphanois sont toujours réceptifs à l’appel des Palestiniens à travers la campagne BDS, c’est encore plus vrai quand on parle d’embargo militaire.
Les cartes postales sont un très bon outil, 100 ont été remplies aujourd’hui
Des membres du collectif sans armes Saint-Étienne étaient parmi nous et nous ont proposé de tenir un stand à un forum anti-armes qu’ils organisent en Octobre, cela pourra nous permettre de continuer à parler de notre campagne pour l’embargo militaire.

160923 Embargo Saint-Etienne

  • Orléans (45)
Dans le cadre de la 3ème Journée de la transition, nous avons été invité à tenir un stand ce qui tombait bien avec la journée de l’Embargo militaire.
Contrairement à nos précédentes actions de rue (centre ville ou magasin) nous avons rencontré un public différent. Celui-ci est composé d’acteurs associatifs à vocation écologique, sociale et humaine.
Nous avons présenté la campagne BDS et renoué quelques contacts avec certaines associations signataires de l’appel national.
Nous avons également répondu aux questions des visiteurs, venu s’informer sur l’écologie par exemple, qui ont découvert la campagne BDS.
Le bilan est positif, nous nous sommes fait connaître auprès de ces associations, qui de part leur activité n’ont pas forcément le temps de s’informer sur les luttes périphériques.
Nous avons distribué environ 60 cartes postales.

160923 Embargo Orléans

  • Tours (37)

Notre coordination BDS 37 s’est jointe hier à la manifestation de « marche pour la paix » dans la grande rue piétonne de Tours. Nous étions une dizaine de militants et nous avons essentiellement montré et distribué les visuels embargos, en même temps que le tract d’invitation à la soirée publique « BDS » que nous organisons le 3 octobre prochain .
Nous avons pu générer de nombreuses discussions autour du cortège. La présence de BDS a été aussi l’occasion de se manifester auprès des 30 organisations qui ont apporté leur soutien à cette marche pour la paix.

160923 Embargo Tours

  • Lyon (69)

Dans l’objectif d’une Paix juste en Palestine, le collectif 69 Palestine participait à l’action nationale unitaire : « En marche pour la paix – Stop la guerre – Stop les violences ».

Le stand où les tracts et documentations sur l’embargo ont eu beaucoup de succès.
Beaucoup de signatures ont été recueillies pour la pétition « POUR L’EMBARGO SUR LE COMMERCE D’ARMES AVEC ISRAËL ! »
Dans une chaude ambiance de solidarité internationale, de nombreux contacts ont été pris…

160923 Embargo Lyon

  • Montpellier (34)

Malgré le nouveau refus de la Mairie d’accorder l’autorisation de tenir un stand et malgré les intimidations par mail de la préfecture le Comité BDS France 34, sous haute surveillance policière, a mené une action courageuse, déterminée et sans aucun incident qui a reçu un excellent accueil des montpelliérains et montpelliéraines.

Article et photos sur le site de BDS-F 34

160923 Embargo Montpellier

  • Paris (75)

Des dizaines de militant-e-s BDS ont participé à la journée d’action nationale BDS France embargo militaire ce jour.

Quelques photos sur cet album, : https://goo.gl/photos/chg96M5PoHxuvQ4aA

Nous avons débuté vers 14h sur la place de la République, ou nous avons déployé une table avec notre matériel (tracts, pétition, cartes postales pour cette journée notamment) + banderoles et pancartes « embargo militaire contre Israël ». Beaucoup d’intérêt des passants, on a eu une très bonne visibilité sur la place pendant plus d’une heure.

Ensuite nous avons lu le tract embargo appelant à la journée en expliquant pourquoi nous étions là, nous avons scandé des slogans BDS en faisant le tour de la place.

Puis nous avons rallié la « marche pour la Paix ». Là encore, présence visible de BDS France. Entre 35 et 40 personnes dans le cortège BDS embargo Israël de la Marche pour la Paix dont une vingtaine de militant-e-s avec tee shirts BDS, tenant des panneaux Embargo et trois banderoles BDS

Une trentaine de signatures sur la pétition embargo, des stickers Teva distribués et une quinzaine de contacts réalisés en une heure, place de la République.Le secrétaire général d’une fédération de la CGT est même demandeur d’un article sur l’embargo/BDS pour un journal interne, on a accepté avec grand plaisir évidemment, et on a noué de bons contacts qu’on espère continuer à développer à l’avenir.

Très bon contact avec les personnes présentes et avec les organisateurs de la Marche pour la Paix.

160923 Embargo Paris

  • Nîmes (30)

A Nîmes, les militantEs du Comité BDSF 30 et de l’AFPS Nîmes se sont tenus une grande partie de l’après midi sur l’avenue Feuchères, lieu de passage important entre la gare SNCF et les Arènes.

Nous étions très visibles avec stand, panneaux, banderoles, diffusion du tract national, signature de la pétition et des cartes postales (dont nous avons manqué), et nos tee-shirts, bien sûr, le 4 pages, la liste des produits à boycotter, les stickers Teva, etc…
Les passants ont été très interpelés par la présence de Suzanne qui a chanté (remarquablement) pour la Palestine et par la « scène de rue » qui figurait l’arrestation brutale d’une Palestinienne par deux soldats israéliens, interviewés par une journaliste sur les arrestations arbitraires, les massacres à Gaza, le droit international, le projet sioniste et l’utilisation des armes. La scène se terminait par l’arrivée de Barack Obama qui remettait un chèque de 38 milliards de $ pour l’armement israélien(photos et vidéos suivent)
Nous avons ensuite lancé des mots d’ordre pour un embargo militaire contre Israël et fait des prises de paroles.
Les contacts et échanges ont été nombreux et animés.
Notre présence régulière porte ses fruits.
embargo-nimes

 




Mobilisation BDS réussie à Saint Etienne contre l’équipe raciste du Beitar le 25 août dernier

Le 25 août alors que l’ASSE s’apprêtait à rencontrer son adversaire israélien, 300 personnes se sont rassemblées à Saint-Etienne pour protester contre la présence du Beitar Jérusalem dans le cadre des barrages de l’UEFA Europa league.

Réunis pour alerter sur la politique raciste et colonialiste du gouvernement israélien, les militants BDS ont insisté sur la nécessité de porter le message des Palestiniens à travers la campagne BDS.

Cette mobilisation était l’occasion de rappeler que la colonisation continue et que le régime israélien d’apartheid doit cesser

De plus, le Beitar Jérusalem, club qui revendique ouvertement son racisme anti-arabe n’était pas le bienvenu à St Etienne ! et il a été accueilli comme il se doit !
Pour les militants, Il n’est pas question 
de faire comme si Israël était un État comme un autre ni de participer au « blanchiment » de la politique israélienne sous couvert de compétition sportive.

Ce rassemblement initié par BDS France 42 a rassemblé tout le mouvement de solidarité avec la Palestine avec la participation de : Collectif 69, FUIQP (Front uni des immigrations et des quartiers populaires), AFPS Saint-Etienne, Europalestine Paris, JC Loire, Collectif Anti Armes et UJFP.

Vous pouvez lire la lettre ouverte à l’ASSE ici :  https://www.bdsfrance.org/lettre-ouverte-aux-presidents-de-lasse-roland-romeyer-et-bernard-caiazo-a-lentraineur-christophe-galtier-aux-membres-du-staff-aux-joueurs-et-aux-responsables-des-clubs-de-support/

Le soir, une cinquantaine de militants étaient éparpillés dans le stade.

A la vingtième minute du match, des drapeaux Palestiniens ont fleuri au stade Geoffroy Guichard

Les supporters stéphanois du club Green Angels ont déployé des banderoles dénonçant le racisme du club et de ses violents supporters, ainsi que des dizaines de drapeaux palestiniens

« Stupidity is Beitar, tolerance is Better» et All racists are Bastards

C’est sur cette note que le club israélien quitte la compétition l’entraîneur israélien déclarant : « ... Nous avons joué dans un volcan ».

Les images des drapeaux et des banderoles dans les tribunes se sont largement diffusées dans les réseaux sociaux, plusieurs tweets n’hésitant pas à faire référence au Celtic de Glasgow ! 

La campagne BDS continuera à progresser jusqu’à ce que les droits des Palestiniens soient respectés !

BDS France 42

Ci dessous quelques photos de cette belle mobilisation, une interview de France 3 Rhône-Alpes de deux membres de BDS France, et une revue de presse (non exhaustive) .

 

 

14095828_10210402414196872_4751788322427494469_n

lila-e81e3-19f8c

prise_parole-4beae-ffbf8

14079914_10210402413716860_7234830398953943152_nasse2

asse

en_bas-593dd-195bf

 

14068175_10210402413556856_4519339780378010555_n

Articles:

-ASSE-Beitar Jerusalem : plusieurs collectifs appellent au boycott d’Israël avant le match: Activ Radio

-Les supporters de-St Étienne affichent leur soutien à la Palestine: Le Courrier de l’Atlas

Dans la presse sportive:

-ASSE : Drapeaux palestiniens, expulsions, et grosse amende à venir: Foot01

-La provocation Green Angels contre Beitar Jérusalem:  Football Club

-Ces drapeaux palestiniens qui font polémique dans les stades: Le Figaro Scan Sports

FR 3 Rhône-Alpes:

English

BDS Demonstration in Saint-Etienne against the racist football club Beitar-Jerusalem

 26 August 2016

On 25 August, as the Saint-Etienne team was preparing to meet its Israeli opponent, a demonstration was held to protest at the presence of Beitar-Jerusalem, competing in the play-off match held in the framework of the UEFA Europa League.

The BDS activists, who had assembled to denounce the racist and colonialist policies of the Israeli government, stressed the need to spread the Palestinians’ message via the BDS campaign.  The demonstration was an occasion to remind all that the colonisation goes on apace and that the Israeli apartheid regime must come to an end.

It was made very clear that the Beitar-Jerusalem club, which openly displays its anti-Arab racism, was not welcome in Saint-Etienne!

For the activists, it is out of the question to pretend that Israel is a state like any other, or to participate, under the cover of sporting competitions, in the white-washing of Israeli policies.

A letter had previously been sent to the Saint-Etienne Club, addressed to the presidents, staff and players: https://www.bdsfrance.org/lettre-ouverte-aux-presidents-de-lasse-roland-romeyer-et-bernard-caiazo-a-lentraineur-christophe-galtier-aux-membres-du-staff-aux-joueurs-et-aux-responsables-des-clubs-de-support/

The demonstration, initiated by BDS France 42 (Saint-Etienne), was held with the participation of members of the Collective 69 (Rhône-Alpes),  FUIQP, the France-Palestine Solidarity Association, Europalestine, the Young Communists Movement, the Anti-Weapons Collective and the French Jewish Peace Union.

In the evening at the stadium, twenty minutes into the match, dozens of Palestinian flags were held up.  The Green Angels supporters displayed banners denouncing the racism of the Beitar club and its violent supporters: “Stupidity is Beitar, Tolerance is Better” and  “All Racists are Bastards” .

After the match, the Israeli coach declared: “We played inside a volcano”.

Photos of the flags and banners in the stadium were widely shared on social networks, with several tweets referring to the Scottish club Glasgow Celtic.

The BDS Campaign will go on until the Palestinians’ rights are respected!

BDS France 42

Below are some photos of the demonstration, together with a video of two BDS activists being interviewed by the France 3 Rhône-Alpes TV channel.




Lettre ouverte aux Présidents de l’ASSE Roland Romeyer et Bernard Caïazo, à l’entraîneur Christophe Galtier, aux membres du staff, aux joueurs, et aux responsables des clubs de supporters de l’Équipe masculine professionnelle de l’Association Sportive Saint-Étienne.

Le tirage au sort a désigné votre adversaire pour le premier tour de l’UEFA Europa League : l’équipe israélienne Beitar Jérusalem. Vous avez rencontré ce club israélien le mercredi 17 août 2016 à l’extérieur, en Israël. A l’heure où vous vous préparez à le recevoir pour le match retour, nous tenons à vous transmettre notre consternation, du fait de ces déplacements qui contredisent les valeurs sportives et antiracistes que vous et le sport êtes supposés défendre.

Connaissez-vous le club Beitar Jérusalem et ses supporters que vous allez recevoir ?

Le club Beitar est un club ultra-raciste qui a été fondé par David Horn, le chef du mouvement de jeunesse du parti du même nom, parti ultra sioniste et d’extrême droite. Et l’équipe était composée de jeunes de ce parti. En Israël, sport et politique sont donc intimement liés.

Les supporters de ce club, qui se font appeler La Familia, sont ultrasionistes, racistes et extrêmement violents. Leur slogan favori est « Mort aux arabes » et leur drapeau porte l’inscription « Beitar pur pour toujours ». Fin juillet, 19 de ces supporters ont été inculpés pour « tentative de meurtre, de sabotage aggravé, de délits racistes, de possession illégale d’armes et de violation de la législation contre les violences dans le sport » selon la police israélienne. Six d’entre eux sont en prison pour participation au meurtre du jeune palestinien brûlé vif en 2014.

Le Beitar n’a jamais recruté de joueurs arabes de nationalité israélienne alors qu’ils représentent plus de 17% de la population d’Israël. En 2013, le sélectionneur a tenté de recruter deux joueurs d’origine tchétchène. Leur entrée sur le terrain a été accueillie par des réactions de haine de la part des supporters et des joueurs du Beitar sous prétexte que ces joueurs étaient musulmans. Les violences ont duré plusieurs semaines, les locaux du club ont même été incendiés et les trophées détruits.

De plus, Jérusalem est une ville dont la situation est à rappeler. En 1948, 800.000 Palestiniens ont été chassés de chez eux.  La ville, sous occupation israélienne depuis 1967 malgré de nombreuses résolutions de l’ONU, a été illégalement annexée par Israël.  La communauté internationale ne la reconnaît pas comme capitale d’Israël pour cette raison.  La France y a un consulat  pour les territoires palestiniens occupés.  Ses habitants palestiniens y sont régulièrement chassés de chez eux, leurs maisons détruites ou confisquées.  Des quartiers entiers sont ainsi « nettoyés ».

Ce n’est pas seulement un triste épisode de l’Histoire. En effet, depuis maintenant 68 ans, Israël  n’a jamais cessé ce processus d’expropriation et d’épuration ethnique de Jérusalem-Est. Cette politique spécifique fait partie de l’ensemble des agressions contre la population palestinienne, de crimes de guerre répétés, d’occupation et de colonisation des terres palestiniennes, de milliers de palestiniens emprisonnés sans jugement par le biais de la « détention administrative » reconductible tous les 6 mois pendant des années, tout cela en violation totale des droits de l’Homme et du droit international.

Cet État tente par tous les moyens d’imposer au reste du monde l’image d’un pays  » normal  » où l’on pourrait jouer de grandes compétitions sportives et oublier qu’à quelques kilomètres, l’armée impose un blocus illégal aux 2 millions d’habitants de la bande de Gaza depuis plus de 9 ans… La politique discriminatoire du gouvernement israélien à l’égard du peuple palestinien est considérée comme un apartheid, crime défini et caractérisé par le droit international après la fin du régime d’apartheid sud-africain des années 1948 -1994.

Les nombreuses restrictions de mouvement imposées à la population palestinienne des territoires occupés (blocus de Gaza, mur de l’apartheid et check points en Cisjordanie) par Israël pénalisent fortement les sportifs palestiniens. Elles se traduisent souvent par l’impossibilité pour toute une équipe de se regrouper, de se déplacer, de jouer à domicile en particulier à Jérusalem-Est ou à l’extérieur. Les sportifs sont également arrêtés et emprisonnés sans inculpation officielle, ni présentation devant un quelconque organe judiciaire, ni raison fournie aux proches.

Pour information, en juillet 2016, 7000 prisonniers politiques palestiniens sont dans les geôles israéliennes dont 350 enfants. Depuis 1967, plus de 800.000 palestiniens sont passés par les prisons israéliennes, et parmi eux des footballeurs: Sameh Maraabeh, Zakaria Daoud Issa, Imad Abbasi, Ziad Hassan, Omar Abu Rouis et Mohammed Ibrahim Nimr ces dernières années. Leurs carrières sont désormais brisées, comme l’a été celle du footballeur Mahmoud Sarsak détenu pendant trois ans, et libéré en 2012 suite à une grève de la faim héroïque de plus de 90 jours, au péril de sa vie.
Israël brise les carrières des sportifs palestiniens prometteurs par l’emprisonnement mais aussi par le meurtre et les blessures: par exemple, lors de l’agression meurtrière de Gaza appelée « Opération Plomb Durci » en 2008-9, trois footballeurs palestiniens ont été tués délibérément, en témoignent les blessures par balles.

Parmi ceux qui ont été tués lors de la dernière attaque de l’été 2014 par Israël, figurent Ahmad Muhammad al-Qatar et Uday Caber, deux joueurs de football de 19 ans à l’aurore de leur carrière.

En parallèle Israël détruit les infrastructures palestiniennes ou empêche leur développement (blocus à Gaza, blocage des équipements envoyés par la FIFA, droits de douane élevés…).

La FIFA s’est saisie de la question en créant en 2013 un groupe de travail mais les tentatives de médiation ont échoué. Suite à la menace de la demande palestinienne de suspendre Israël, retirée à la dernière minute lors du dernier Congrès de la FIFA de 2015, un comité de surveillance est mis en place. Mais aucune mesure concrète n’a été prise pour améliorer la situation(au moins trois footballeurs ont été emprisonnés depuis début 2016).

Ainsi Monsieur le Président, messieurs les dirigeants, membres du staff, joueurs, contribuez-vous à laBeitar-250 normalisation de cet apartheid en accueillant Israël à travers le club du Beitar Jérusalem pour le match retour le 25 août prochain au Stade Geoffroy Guichard. En le permettant, vous participez à donner une image « fair-play » trompeuse à un État oppresseur et injuste.

Peut-être ignorez-vous que les organisations de la société civile palestinienne ont lancé un appel, aux sportifs entre autres, à toutes les consciences morales en fait, pour qu’ils ne se rendent pas « jouer » en Israël tant que cet état continue d’ignorer les résolutions des Nations Unies, de violer les normes du droit international et de priver les Palestiniens de leurs droits humains les plus élémentaires.

Alors nous citoyens de notre ville, et amoureux du vrai sport nous vous demandons: restez fidèles aux principes éthiques et aux vraies valeurs du sport, ne vous laissez pas manipuler, refusez d’être complices d’une propagande visant sous couvert du sport à masquer les réalités de l’État colonial et d’apartheid qu’est l’État d’Israël.

Ne jouez pas avec l’apartheid !

Nous restons à votre entière disposition pour tout supplément d’information.

Cordialement,

Comité BDS France 42
Campagne BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) France
CICP 21 ter rue Voltaire
75011 Paris

campagnebdsfrance@yahoo.fr
http://www.bdsfrance.org

 




Convergence d’actions BDS sur LIDL , fin 2015 – début 2016

Trente-six actions ont été menées d’octobre 2015 à juin 2016 sur 41 magasins LIDL dans 20 villes *(voir les CR dans le fichier joint) par plus de 390 militantEs de 18 collectifs, comités  et groupes locaux BDS France (8), AFPS (5) ou AFPS-BDSF (5), certains regroupant plusieurs dizaines d’associations, syndicats, partis.

Ils/elles ont demandé à LIDL de retirer de la vente les produits des colonies israéliennes en territoire palestinien, notamment les fruits et légumes commercialisés par Mehadrin.

Une partie des actions ont aussi demandé à LIDL de retirer les plaintes déposées par 4 magasins de Montpellier contre des militants de BDS 34.

La lutte continue pour atteindre ces objectifs.

* Montpellier (10/10 ; 23/01 ; 06/02 ; 20/02 ; 27/02 ; 02/03 ; 12/03 ; 26/03 ; 16/04 ; 03/06) ; Perpignan (06/02;23/04 ; 30/04 ; 07/05) ; Lyon (13/02 ; 23/04 ; 21/05) ; Tours (04/06 ; 11/06 ; 30/06) ; Paris (02/04 ; 23/04) ; Nimes (13/02 ; 04/06) ; Lannion (17/10) ; St-Quay Perros (17/10) ; Annonay (07/11) ; Valence (07/11) ; Albertville (22/03) ; Pau (02/04) ;  Vandeuvre (01/04) ; Nancy (02/04) ; Fontenay-sous-Bois (16/04) ; Saint-Etienne (16/04) ; Thionville (16/04) ; Metz (07/05) ; Clermont-Ferrand (03/06) ; Lamalou-les-Bains (11/06)

N.B. ces actions font suite à la journée nationale LIDL du 23 mai 2015 (actions dans 13 villes : http://www.bdsfrance.org/action-nationale-contre-lidl-23-mai-2015/ ) et à d’autres actions antérieures depuis novembre 2014 (voir notamment 15 actions au moins sur le site BDSF et 3 actions sur le site AFPS, dans plus d’une douzaine de villes)




Action BDS à Saint Etienne le 16 avril 2016

A Saint-Etienne le 16 avril dernier, nous étions plus de 20 à demander à Lidl d’arrêter de vendre les produits Mehadrin de l’apartheid israélien.
De nombreuses personnes ont accepté de signer la pétition appelant Lidl à stopper ce commerce immoral avec Israel, tant que cet état persistera dans la colonisation et l’apartheid.
Un remerciement chaleureux à l’équipe Nuit Debout Sainté qui a participé à cette action avec nous !
La convergence des luttes est en marche 😉
BDS Saint Etienne
13041292_1710968389186117_15938128193198615_o
12983890_1710968202519469_3321505226942582364_o
12973145_1710968412519448_4589900680737296506_o



IAW 2016 : Participez dans votre ville!

Un an après le succès de la semaine contre l’apartheid israélien 2015, la campagne BDSFrance vous invite à participer à l’édition 2016 dans votre ville!Affiche_IAW_FR_2016
Cette semaine contre l’apartheid (IAW), commencée en 2005, a lieu dans plus de 150 villes dans l’objectif de dénoncer le projet colonial israélien et développer la campagne de Boycott, Désinvestissement, Sanctions.

Depuis octobre dernier, des dizaines de milliers de Palestiniens se soulèvent contre le régime colonial israélien à travers toute la Palestine historique. Ce soulèvement, mené par les jeunes palestiniens dont de nombreux étudiants, est une réponse à l’intensification du nettoyage ethnique et à la politique d’oppression mise en place par Israël à Jerusalem (capitale de la Palestine) et dans tout le pays.

Alors que le gouvernement français, soutien officiel du régime sioniste, réprime le mouvement de soutien au peuple palestinien, ces évènements seront l’occasion d’envoyer un message clair: face à la répression et aux intimidations, nous continuerons à affirmer notre solidarité avec la résistance du peuple palestinien et à soutenir l’appel au Boycott, Désinvestissement, Sanctions lancé par la société civile palestinienne elle-même.

Au programme actions de rue, expositions photos, conférences, projections et rencontres !
IsraeliApartheidWeek en France
IsraeliApartheidWeek international

#IsraeliApartheidWeek 2016: le programme complet!

Bordeaux (Plus d’infos à venir)
*14 mars à 18H : Conférence avec Yasser Qous, Kristian Davis Bailey et Siham Assbague
*16 mars à 18H : Conférence avec Julien Salingue, Naji Owdah et Wadia Layla
Université de Bordeaux

Grenoble (Plus d’infos à venir)
*16 mars : Défilé anti-apartheid avec une troupe de Batucada dans le quartier de la Villeneuve
20h : Conférence « histoire populaire des luttes anti-apartheid » avec Kristian Davis Bailey, Kenjah Comité Traite Négrière Esclavage (CTNE)
salle polyvalente des Balladins
Organisateurs: BDS, FUIQP, Comité Traite Négrière Esclavage (CTNE)

Lille (Plus d’infos à venir)
*8 mars à 19h: »la lutte des femmes ici et ailleurs » A la salle concorde de Lille, 65 rue Saint Bernard 59000 Lille (métro porte des postes) avec Fatiha Ajbli, Docteure en Sociologie spécialisée sur les problématiques d’emploi des nouvelles générations de Françaises musulmanes
*9 mars à 18H: Conférence « Les violences d’Etat » avec Kristian Davis Bailey Yasser Qous et Said Bouamama – MDE de Lille1 avenue Carl Gauss Villeneuve d’Ascq – Metro Cité Scientifique + buffet et concert
Organisateurs : Generation Palestine Lille
Plus d’infos : https://www.facebook.com/events/957360547646687/

Marseille (Plus d’infos à venir)
Expositions Photo
Projection : Les prisonniers Palestiniens
*17 mars : Conférence « solidarité et militantisme en milieu universitaire »

Montpellier (Plus d’infos à venir)
*1er Mars 20h – cinema Utopia : « Roadmap to Apartheid » à l’initiative du comité BDSFrance34
*12 mars – Action de boycott contre l’apartheid
*13 mars 15h – Cimade – Liberté pour les prisonniers palestiniens avec Shadid Atili (ex ministre de l’eau), Raed Amer (Pdt du club des prisonniers Palestiniens) et Issa Qaraqe (Responsable du comité pour les prisonniers palestiniens)
*17 mars : Université Paul Valery
Co-organisé par Solidaires Etudiant-e-s (Univ. Paul Valéry) et le Comité BDSFrance 34.
– 12h-14h Animations, stand, prises de parole, diffusion de tracts…sur le campus.
– 18h  L’apartheid israélien : Témoignages Palestiniens
– Wadia Layla, étudiant, réfugié, camp de Deishe (au sud de Betléem)
– Naji Owdah, animateur, réfugié, Camp de Deishe.
Soutenue par (premiers signataires) : Alternative Libertaire (AL), Association des Palestiniens du Languedoc-Roussillon,(APLR), ATTAC Montpellier, Campagne Civile internationale pour la Protection du Peuple Palestinien ( CCIPPP34), CIMADE L.R, Collectif des musulmans de france (CMF), Comité de soutien à Georges Ibrahim Abdallah (CSGIA), Mouvement pour une Alternative Non-violente (MAN), Tricoteuses en furie (TF), Union Juive Française pour la Paix (UJFP),

Nantes (Plus d’infos à venir)
*9 Mars à 17h30, Salle de conférence (Censive) : « Colonisation et Apartheid vus du ciel », par Génération Palestine,
*11 Mars à 12h30, Amphi A (Tertre) : « La résistance de la jeunesse palestinienne », avec Kristian Davis Bailey (Black4Palestine) et Wadia Layla (Militant palestinien),
*12 Mars à 18h, à B17 : « Répression des luttes aux Etats-Unis, en Palestine et en France », avec Kristian Davis Bailey (Black4Palestine) et le collectif « Nantes en résistances »,
*14 Mars à 12h, Amphi C (Tertre) : « Le mouvement BDS en France », avec Marie-France Cohen-Solal (Campagne BDS),
*16 Mars à 17h30, Salle de conférence (Censice) : Projection de « Roadmap to Apartheid », de Ana Nogueira et Eron Davidson.
Organisateurs : Solidaires Etudiant-e-s et Generation Palestine 44
Plus d’infos : https://www.facebook.com/events/462993230570098/

Nîmes (Plus d’infos à venir)
* 2 mars :
– de 11h30 à 14h30 => stand d’information et saynettes de rue,  à l’entrée de la Faculté Vauban, Montée du Fort
– de 17h30 à 19 h => rassemblement de solidarité avec les prisonniers palestiniens et saynettes de rue, avenue Feuchères (près de la gare SNCF)
co-organisée par le Comité BDSF30, l’AFPS Nîmes, Femmes en Noir, UJFP, Europalestine

Paris (Plus d’infos à venir)
*14 mars, « Education contre l’occupation », 18H30 – 21H00: Projection du film « Depuis que je suis né » à l’université Paris 8, suivie d’un échange avec la réalisatrice puis d’une conférence débat avec Nadji Owdah et Wadia Layla. Organisée par le Collectif Palestine Paris 8 et le syndicat Solidaires Etudiant-es.
https://www.facebook.com/events/921188327970620/
*19 mars, Soirée de soutien à Georges Ibrahim Abdallah, 19h, au CICP, suivi d’un concert de Rap
*20 mars, match amical organisé par le Ménilmontant Football Club 1871 (AFA) et Generation Palestine Paris dans l’après midi suivi d’un débat/échange avec Kristian Davis Bailey et les militants.
*22 mars, conférence sur « Lutter contre l’apartheid à l’université », à partir de 18h à l’université Paris 8. Organisée par Generation Palestine Paris et le Collectif Palestine Paris 8. Kristian Davis Bailey et unE militantE du collectif seront les principaux intervenants.
https://www.facebook.com/events/209980499355607/
*23 mars : Soirée sur le thème « Racisme structurel et institutionnel, cas des USA, de la France et de la Palestine », organisée par Generation Palestine Paris à la Maison de la citoyenneté, Ivry, à partir de 18H30. Les invités sont Kristian Davis Bailey, Marjorie Moya et unE militant de GP
https://www.facebook.com/events/197770277245966/

Rennes (Plus d’infos à venir)
*14 mars Porteur de Parole – métro Villejean-Université
*15 mars à partir de 17h30 : conférence avec Nadji Owdah et Wadia Layla – Université de Rennes 2, amphi E3
*16 mars à partir de 17h30: ciné-débat, présentation et diffusion entre autre d’un court métrage réalisé par un groupe de jeunes partis l’été dernier en Palestine – Université de Rennes 2, amphi E3
*19 Mars : action BDS
*23 mars : conférence avec Julien Salingue présentation de son dernier ouvrage, la Palestine des ONG – IEP de Rennes

Rouen (Plus d’infos à venir)
Programme du Groupe AFPS et CRPJDPI (Collectif Rouennais pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens)
* 2 mars – 18h – Maison de l’université – Mont Saint Aignan – Amélie LEFEBVRE, avocate au barreau de Paris, spécialiste de la CPI : « La cour pénale internationale et la Palestine. Etat de droit ou loi de la jungle? »
* 19 mars – 14h30 – Action BDS- camp de Gaza, Parvis Saint Sever, Rouen gauche
* 30 mars : Bernard Pellegrin. Les relations diplomatiques France / Israël de 1945 à 2012. De la fission au fusionnel. Une relation compliquée! !
* 23 avril – 14h30 – Action BDS- camp de Gaza, Parvis Cathédrale Rouen,

Saint-Etienne (Plus d’infos à venir)
BDS42 et Union des étudiants communistes Loire
* 1er Mars à partir de 18h  à l’université Jean Monnet => Projection Les Panthères Noires d’Israël parlent »
* 12 mars Conférence – débat avec Mustafa Muhammad
* 22 mars conférence débat avec Eric Hazan
(Plus d’infos à venir) : Diffusion de « Roadmap to Apartheid » suivi d’une discussion et présentation de la campagne BDS

Toulouse (Plus d’infos à venir)
* 15 mars – 12h30 – Université Jean Jaurès/Mirail amphi 9  => rencontre avec Kristian Davis Bailey (Black for Palestine)
* 15 mars – 20h30 – Maison de Quartier de Bagatelle => rencontre avec Kristian Davis Bailey (Black for Palestine)
« L’apartheid universitaire en Palestine et les luttes de la jeunesse en Palestine, aux Etats-Unis et en France ».
* 16 mars – 12h30 – Université Jean Jaurès/Mirail amphi 9 => Projection/débat autour du film Roadmap to Apartheid
* 17 mars – 12h30/14h – Université Jean Jaurès/Mirail => interventions artistiques en solidarité avec la Palestine (cirque, graf’, buffet)
* 18 mars – 18h – terrain de foot de l’Université Jean Jaurès/Mirail => tournoi de foot en solidarité avec la Palestine
Organisateurs : BDS France Toulouse
Plus d’infos : https://www.facebook.com/events/754776691289453/

 




Comptes rendus des actions BDS « Orange » du 20 décembre


Action Nationale BDS réussie au HAVRE contre Orange !

alt


Action Nationale BDS réussie à GRENOBLE contre Orange !!

Une quinzaine de personnes des différentes organisations du groupe de coordination BDS grenoblois  se sont retrouvés au centre ville de Grenoble, au nouveau et très chic centre commercial « Caserne de Bonne » pour une action contre le contrat entre Orange et la société de téléphonie israélienne Partner qui installe ses antennes et ses boutiques en Palestine occupée et vend ses services aux colons et à l’armée. La galerie commerciale étant privée, nous n’étions pas devant mais à 50m de la boutique Orange. En effet si on s’installe devant la boutique on est viré par la police, ce qui ne nous laisse pas assez de temps pour travailler tranquillement.

En effet à Grenoble on ne fait pas beaucoup de bruit lors de nos animations, mais on distribue des tracts (350 ce coup là), on discute beaucoup avec les gens (très réceptifs quoique ce samedi pressés par leurs courses de noëëël), et on fait signer beaucoup de cartes postales, 101 ce samedi, score correct en une heure et demie de présence.  Nous avions l’autorisation de la Mairie, pompiers et policiers municipaux étaient très aimables.

Trois d’entre nous sont passés dans la boutique. Nous avons expliqué au  responsable du magasin ce qu’on faisait devant chez lui, on lui a suggéré de faire remonter ça à sa hiérarchie, et il nous a dit que tant qu’il n’y a pas de trouble dans sa boutique il n’était pas obligé. On lui a dit que « alors d’accord, si vous insistez, on passera foutre le bordel, mais pas aujourd’hui, désolé« .

Entre samedi 13 et samedi 20 décembre il y a eu 15 actions contre Orange en France. Il faut maintenir et augmenter la pression contre Orange pour que les discussions avec la direction aboutissent.

Les cartes postales ont été envoyés au PDG et à l’agence régionale aujourd’hui, avec la lettre d’accompagnement.

alt

Le groupe de coordination BDS à Grenoble :  Union Juive Française pour la Paix ; Centre d’Information Inter Peuples, Cercle Juif pour une Paix Juste, Confédération Nationale du Travail, Échirolles Palestine Solidarité, Fédération Syndicale Unitaire, Association France Palestine Solidarité de l’Isère ; Les Alternatifs-Isère, Nouveau Parti Anticapitaliste, Pour une Alternative à Gauche 38, Solidaires Étudiants. bds.gre.38@gmail.com


Action Nationale BDS réussie à Nîmes contre Orange !!
ORANGE DOIT CESSER SA COMPLICITE
AVEC LA COLONISATION ISRAELIENNE

Double action à Nîmes :

– devant la boutique Orange où nous avons eu un impact fort puisqu’elle a baissé le rideau tout le temps de notre intervention. 300 tracts distribués, environ 200 signatures, et dans l’ensemble un bon accueil et des échanges intéressants avec les personnes interpelées. Le courrier que nous avions préparé sera adressé directement au PDG.

alt

– dans le magasin Carrefour où nous avons ciblé sur Sodastream, dattes Medjoul, avocats Mehadrin …

Nous avons été cernés par un groupe impressionnant de membres de « la sécurité » qui nous ont empêchés de circuler et voulaient nous faire sortir.

Alors qu’ils voulaient nous isoler, ils ont produit le contraire car nos voix ont largement porté et les clients se sont attroupés, et pour la plupart, solidaires.

200 tracts et listes boycott diffusés.

Ils ont fait venir un huissier pour faire le constat de notre action … de même que la police (en petit nombre). Une plainte de Carrefour pourrait suivre …

PS – le directeur qui a refusé de prendre notre courrier nous a dit qu’on était pas sympas un jour pareil où ils attendaient 15000 personnes ! hi hi ! c’est bien pour ça qu’on était là !


Action Nationale BDS réussie à Paris Chatelet contre Orange !! Nous étions une quinzaine de  militant-e-s à être intervenus ce samedi 20 décembre à Paris, à la boutique Orange rue de Rivoli (Chatelet).

Quelques PHOTOS de notre action:

https://plus.google.com/photos/103443993096431512362/albums/6095013259637941521?hl=fr
Pendant plus d’une heure et demi, nous avons distribué environ 1000 tracts, fait signer la pétition, discuter avec des passants/clients.

Le directeur nous a confirmé qu’il ferait remonté l’information à la direction d’Orange.

alt


Action Nationale BDS réussie à Béziers contre Orange !!

Action Boycott contre Orange au polygone Béziers. Le magasin a dû fermer ses portes.

alt

Action boycott Orange réussi la boutique a baissé sa grille un bon moment  !!

alt


Action Nationale BDS réussie à Orléans contre Orange !!

Le collectif BDS Orléans vient d’organiser une action bds Orange. Elle à eu lieu devant une agence Orange dans le centre ville. Cible stratégique, elle est devant le parvis du centre commercial le plus fréquenté d’Orléans. 500 tract ont été distribués et plusieurs personnes furent surprise de découvrir la complicité d’Orange.

Très bon accueil du directeur de l’agence, à qui nous avons préciser que nous reviendrons.

alt

Il semblait lui surpris de connaître le partenariat entre Orange et Partner Communications…

Nous étions peu nombreux (7 personnes) mais tout c’est bien passée pour la reprise de notre activité.

Pour le collectif BDS Orléans


Action Nationale BDS réussie à Lyon contre Orange  !!

Le 20 décembre, rue Victor Hugo à Lyon, plus d’une vingtaine de militants ont répondu présents à l’appel du Collectif 69 et de l’AFPS Lyon pour une action ciblée sur Orange, dans le cadre de la campagne nationale lancée par BDS, les 13 et 20 décembre, à la veille des fêtes de fin d’année (voir ci-après). Une centaine de signatures (pétition et cartes Orange) a été recueillie. Un millier de tracts a été distribué.
Orange avait demandé à un huissier d’être présent et celui-ci a pris des photos de notre action. Orange est donc très « attentif » à nos actions, actions que nous renouvellerons l’année prochaine tant que la situation sera la même.

alt


Action Nationale BDS réussie à Montélimar contre Orange aujourd’hui !!

Amis BDS ,

Le 20 décembre, la mère Noël et les rois mages , ont demandé à Orange de Montélimar – Drôme- de désinvestir d’Israël et de ses colonies en Palestine …

On lâche rien  Hasta la victoria !

alt


Action Nationale BDS réussie à Lille contre Orange aujourd’hui !!

Nous étions une dizaine devant la boutique Orange, rue Neuve et piétonnière de Lille, en ce samedi très commercial, pour rappeler que la société Orange doit cesser son partenariat avec la société de téléphonie mobile israélienne Partner installée en Palestine occupée et qui travaille avec l’armée d’occupation.

Le tract a été remis aux salariés de la boutique avec demande de transmission à la direction régionale d’Orange.
Plusieurs d’entre-eux ont signé la pétition (à l’extérieur de la boutique) qui a recueilli 53 nouvelles signatures.

alt

Lors de cette mobilisation, pendant une bonne heure, nous avons distribué plus de 700 tracts et rappelé aux passants/consommateurs :
–  » Orange, entreprise coloniale, viole le droit international »
– « l’entreprise Orange viole les droits humains et contribue aux massacres des enfants palestiniens »,
– « Orange viole le droit international, ne collaborez pas avec Orange ! »
– « l’entreprise coloniale Orange doit quitter la Palestine occupée ».

Si certains refusaient le tract à l’entrée du magasin, beaucoup l’ont pris en sortant…
Quelques personnes qui avaient l’intention d’y entrer, ont fait marche arrière !
Plusieurs jeunes ont demandé à pouvoir emporter des tracts pour les diffuser à leurs connaissances.

Et des échanges toujours très intéressants.

Notre 2ème action devant cette boutique en appelle d’autres, tant que cette entreprise n’aura pas rompu ce contrat inique, qui bafoue le droit le plus élémentaire du peuple palestinien à recouvrer sa terre.

Mireille
pour AFPS 59/62-BDS


Action BDS ‪#‎Orange‬ à ‪#‎Metz‬ le 20 décembre 2014 :

alt

Collectif BDS Metz.

Action BDS ‪#‎Orange‬ à St Etienne le 20 décembre 2014 :

Aujourd’hui action BDS Orange à 15h devant centre 2 et à 16h à l’agence du centre ville, nous avons pu expliquer aux passants le rôle d’orange dans la colonisation en Palestine… Nous avons recueilli de nombreuses signatures pour la pétition et on peut dire que le responsable d’orange était très en colère, malgré les appels à la police, tout s’est bien passé, les forces de l’ordre sont passés plusieurs fois devant nous sans nous déranger dans notre action…

alt

Merci à tous les militants BDS qui ont passé cet aprèm dans le froid après une opération qui s’appelle « ou sont les produits israéliens » à Auchan… Un indice : pas du tout à leur place !

alt

Et merci à tous ceux qui se sont déplacés pour nous soutenir, pour venir signer la pétition, et tous ceux plus globalement qui nous encouragent à continuer !
La vie change avec orange… Sauf pour les palestiniens !

Collectif Stéphanois de soutien au peuple Palestinien


D’autres villes vont prochainement envoyer leurs compte rendus.