Compte-rendu de la rencontre du 26 novembre avec Haitham Khatib

Près de cinquante personnes sont venues rencontrer Haitham Al Khatib, militant de la résistance populaire dans son village de Bil’in, paysan, reporter, photographe, artiste, à l’appel de 5 groupes locaux de l’AFPS, de l’Association de Palestiniens en Ile-de-France, de la Campagne BDS France-Paris, du Comité Montreuil Palestine, du Forum Palestine Citoyenneté et de l’UJFP.

Après la projection d’une courte vidéo émouvante sur sa vie, il a informé les participant.e.s, avec émotion, de l’agression d’un journaliste palestinien par l’armée d’occupation et de la mort d’un prisonnier atteint d’un cancer, laissé sans soin, qui souhaitait mourir dans les bras de sa mère.

Puis il a décrit les conditions de vie dans son village soumis aux agressions journalières de l’armée d’occupation, village qui est un des premiers à s’être engagé dans la résistance populaire.

Haitham a ensuite répondu aux questions posées et notamment à celle sur la campagne BDS. Il a précisé que cette campagne dérange Israël et a insisté sur la nécessité de son intensification à l’échelle internationale, comme l’une des seules solutions pour les Palestiniens.

Des clés USB de la vidéo projetée ont été vendues ainsi que des cartes postales représentant les réalisations dHaitham.

Trois pétitions ont été proposées à la signature : pour la libération de Khalida Jarrar, la libération des enfants palestiniens emprisonnés par Israël, l’arrêt des bombardements sur Gaza et la levée du blocus.




AXA, l’apartheid israélien n’est pas vert ! À Paris le 29/11/19

Cet après-midi, en ce jour de solidarité avec le peuple palestinien et pour le climat, des militant-e-s de la Campagne BDS France à Paris étaient mobilisés devant une agence AXA pour expliquer que l’apartheid n’est pas vert !

Plusieurs centaines de tracts ont été distribués. AXA doit désinvestir de l’apartheid israélien.

Un compte rendu plus complet suivra, à l’échelle internationale il  y a aussi eu des mobilisations similaires à Berlin et Bruxelles.

Quelques photos sur ce lien

 




Paris, 26/11/2019: Rencontre avec Haitam Khatib

Rencontre avec Haitham AL KHATIB Photographe, reporter, artiste,

Militant de la résistance populaire à l’occupation israélienne dans son village de Bil’in

MARDI 26 NOVEMBRE 2019 à 19h

Au CICP –21 ter rue Voltaire –75011 Paris

Nous vous invitons à venir nombreuses, nombreux, débattre de la situation en Palestine, avec Haitham Défenseur acharné des droits à l’existence du Peuple palestinien, il témoigne,avec ses photos, ses vidéos, ses figurines, du combat mené par les Palestiniens contre la politique criminelle de l’État d’apartheid israélien:

«Ces années remplies de drames et de sentiment d’impuissance m’ont amené à prendre un appareil photo et à l’utiliser comme un outil ou une arme pour protéger ma famille et mon village du harcèlement et de l’intrusion des forces d’occupation israéliennes… En publiant sur internet des photos honnêtes et sans artifice de la vie quotidienne du village je veux m’assurer que la souffrance des Palestiniens ne sera pas oubliée par le monde. Mon autre objectif est de montrer que les Palestiniens ne sont pas des terroristes et que, de fait, c’est la vie que nous enseignons! »

Premiers signataires:AFPS Paris Centre, AFPS Paris 14/6, AFPS Paris-Sud, Association de Palestiniens en Ile-de-France, Campagne BDS France-Paris, Comité AFPS de Gentilly, France Palestine Rueil et Suresnes, Comité Montreuil Palestine, Forum Palestine Citoyenneté, UJFP…

Télécharger l’invitation




150 personnes à Paris au rassemblement POUR UN MONDE SANS MUR

A Paris, 23 organisations :

AFAPREDESA, AFASPA, AFPS, Association des Amis de la RASD, Association des Libertés, Droits de l’homme et non-violence-(Colllectif Faty Koumba), BDS France, CNT, Campagne pour la libération des enfants palestiniens emprisonnés par Israël, Comité de solidarité avec les indiens des Amériques (CSIA Nitassinan), Comité pour le Respect des Libertés et des Droits de l’Homme en Tunisie (CRLDHT),  CSPCL Chiapas, Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR), Forum Palestine Citoyenneté, LGBT pour la Palestine, MAN, Mouvement de la Paix, MRAP, Plateforme pour la Solidarité avec le peuple du Sahara occidental, Solidaires, Survie Paris, UJFP, Union des Tunisiens pour l’Action Citoyenne (UTAC)

ont répondu à l’appel, lancé par l’ONG palestinienne « Stop the Wall » relayé par plus de 400 organisations, réseaux et mouvements dans le monde entier pour UN MONDE SANS MURS « De la Palestine au Mexique TOUS les murs doivent tomber ».

Nous étions 150 personnes ce samedi, Place St Michel pour dénoncer, rassemblées comme dans d’autres villes en France et dans le monde, TOUS LES MURS, murs réels d’apartheid, anti-migrant-e-s et murs invisibles, en Palestine, au Sahara Occidental, au Mexique, à Calais, partout ailleurs…, solidaires de toutes les populations opprimées.

Pour :

  • sensibiliser le public sur les effets dévastateurs des murs dans nos vies ;
  • créer des liens entre les victimes des murs et les mouvements qui luttent contre ces murs ;
  • faire tomber les murs qui exploitent, discriminent, oppriment et expulsent
  • sanctionner tous ceux qui tirent profit des murs

Un grand merci aux organisations présentes dont les représentant-e-si ont pris la parole pour expliquer les raisons de leur implication dans ce rassemblement.

Les photos des murs disposées sur la place ont suscité des réactions parfois étonnées de la part des passants plus de 1 000 tracts (Appel, tracts AFPS et AFAPREDESA…) ont été distribués et deux chansons contre les murs, diffusées,

Un grand merci aussi à notre camarade photographe qui a pris les photos.

Lien pour les autres photos 




Action #BoycottPuma à Paris le 26 octobre 2019

Nous étions près d’une vingtaine de militant-e-s BDS France Paris, AFPS Paris Sud et Paris 14/6 à intervenir le 26 octobre 2019 au PUMA Store de Paris, dans le cadre de la journée internationale #BoycottPUMA, avec des mobilisations prévues dans plus de 20 pays.

Quelques photos en pièce jointe et sur cet album:

https://photos.app.goo.gl/3p8LrHWWLGwK4WY5A

Nous avons déroulé la banderole de la Campagne, avec les pancartes et le nouveau tee shirt #BoycottPuma.

Un camarade est intervenu pour expliquer notre présence, vidéo sur ce lien :

Nous avons pu diffuser les 300 tracts AFPS/BDS Paris que nous avions imprimés.

Il y avait un camion de police devant le magasin, la police nous a décalé de l’entrée du magasin mais nous avions quasiment fini tous nos tracts quand elle nous a demandé de quitter les lieux.

Le public était très réceptif à nos informations, beaucoup d’entre eux ignoraient la complicité de PUMA avec l’apartheid israélien.

Avant l’action, après un échange courtois avec la responsable du PUMA Store, nous lui avons remis la lettre de la Campagne BDS France afin qu’elle puisse la transmettre à la direction de PUMA.

Merci à tous nos soutiens pour cette belle mobilisation non-violente.




Action BDS culturel à Paris le 29 septembre: Catherine Ringer, ne chantez pas pour l’apartheid israélien!

Le 29 novembre dernier,  nous étions près d’une dizaine de militant-e-s BDS France à Paris à avoir distribué à cent spectateurs la lettre de la Campagne à l’attention de Catherine Ringer, devant la Philarmonie :
La distribution s’est très bien déroulée, public bien sympathisant, on a eu des retours majoritairement approbatifs, des gens nous ont même demander quoi faire à leur niveau
Quelques photos en pièce jointe et dans cet album photo:
 
Petite vidéo:
Nous avons pu expliquer entre autres que le gouvernement israélien se servait des artistes comme Catherine Ringer et de la culture en général comme d’un instrument de propagande, et évoquer le fait que plus 1,8 millions de personnes à Gaza sont actuellement sous un blocus inhumain entre autres.
Nous espérons que Catherine Ringer se placera du bon coté de l’Histoire, et refusera de chanter pour l’apartheid israélien.
amicalement,
Imen



Rencontre le 24/09/19 : AXA, les énergies fossiles et la colonisation israélienne : Stop!

AXA dans les énergies fossiles et la colonisation israélienne:

Comment y mettre fin?

Dans le cadre de la semaine d’action internationale pour le climat, contre le greenwashing, une soirée est organisée le 24 septembre prochain à Paris, à 19H au CICP.

Les investissements d’AXA dans les énergies fossiles et la colonisation israélienne: Comment y mettre un terme?

Avec

  • Lucie Pinson des Amis de la Terre,
  • Olivier Schulz, campagne AXA à BDS France,
  • l’Union Syndicale Solidaires (sous réserve),

Invitée: Hala Marshood du centre de recherches « Who Profits »

Inscriptions à : rencontre24septembre@gmail.com

CICP : 21 ter, rue Voltaire
Métro Rue-des-Boulets ou Nation

 




La Campagne BDS France à la fête de l’Humanité 2019

Comme chaque année, la campagne BDS France sera présente à la

FÊTE DE L’HUMANITÉ DU 13 AU 15 SEPTEMBRE 2019,

VILLAGE DU MONDE

 

Venez rencontrer les militants qui pourront vous renseigner sur les différents volets de la campagne!

Des livres, dvd, documents, tee-shirts, stickers, drapeaux palestiniens, keffiehs et autres matériels militants seront en vente.

Deux  débats sont organisés  sur notre stand.

Voir le programme ci-dessous:

  • UJFP/BDS France : SAMEDI 14 septembre 2019 de 14h00 à 15H45

Débat : De la partition à l’apartheid

Intervenants : Majd Kayyal,  journaliste et romancier de Haifa, Jim Cohen, universitaire.

  • BDS France : SAMEDI 14 septembre 2019 de 16h00 à 17H30 

 10 ans de campagne BDS France 

Avec  plusieurs membres de l’Équipe d’animation de la Campagne BDS France

 

  • BDS France : DIMANCHE 15 septembre 2019 de 13h00 à 14H30

Résistances populaires en Palestine occupée et rôle du BDS – Focus sur Jérusalem

Rencontre avec Amany Khalifa, coordinatrice palestinienne de «Grassroots Al-Quds » et Salah Hamouri, avocat franco-palestinien

 

Infos pratiques pour venir à la fête :

https://fete.humanite.fr/Venir




Rassemblement contre l’inauguration de la Place Jérusalem

Paris le 30 juin 2019

Les militant-e-s de BDS France Paris étaient présent-e-s au rassemblement contre l’inauguration de la Place de Jérusalem par la mairie de Paris, inauguration en présence du maire raciste et fervent acteur de la colonisation de Jérusalem annexé par l’État d’apartheid israélien.

Ce rassemblement était organisé par le Collectif « Ni guerre ni État de Guerre » et par le Collectif national CNPJDPI, qui ont rassemblé une centaine de manifestant-e-s Place du Maréchal Juin dans le 17ème arrondissement, non loin de la Place de Jérusalem.

Album Photo du rassemblement, merci à Jean-Claude Saget, photographe

Photo : Jean-Claude Saget




Action BDS à Paris : Israël apartheid, PUMA complice !

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Samedi 15 Juin 2019

Action BDS à Paris : Israël apartheid, PUMA complice !

 À l’appel d’associations sportives et de la société civile palestiniennes, ce samedi 15 juin était une journée d’action internationale visant la société allemande spécialisée dans le sport Puma, pour protester contre son sponsoring de l’Association israélienne de football – l’Israel Football Association (IFA) – car celle-ci intègre 6 clubs des colonies illégales. Des mobilisations avaient lieu dans plus de 20 pays dans le monde.

Dans ce cadre, vingt-cinq militant·e·s de la Campagne BDS France à Paris se sont réuni·e·s devant le Puma Store, Boulevard Sébastopol, pour exhorter l’équipementier à mettre fin à ce sponsoring de l’Association Israélienne de Football.

Après avoir rencontré et dialogué dans un échange constructif avec le responsable du Puma Store, lequel s’est engagé à transmettre les raisons de cette interpellation à la direction de Puma, les militant·e·s de la Campagne BDS se sont disposé·e·s devant l’enseigne afin d’informer les passant·e·s du sponsoring honteux, qui lie Puma à l’IFA. Ils ont notamment dénoncé le fait que six colonies israéliennes en Cisjordanie occupée ont des clubs affiliés à l’IFA. Ainsi, lorsque Puma sponsorise l’IFA, elle participe à l’essor du football dans les colonies illégales et donne par conséquent son aval au développement des colonies et de la politique d’apartheid israélienne.

 La LDJ, groupuscule violent d’extrême droite pro-israélien, a tenté d’empêcher ce rassemblement en agressant physiquement et verbalement les militant·e·s de la campagne BDS. Mais sans succès, puisque la police est intervenue et les a neutralisés. Cela a même eu l’effet inverse puisque de nombreux·ses passant·e·s, choqués par leur brutalité, se sont interposé·es, ont filmé ces agressions et ont repris les slogans « Israël Apartheid Boycott », « Hey Puma, on est là et on lâchera pas », « Boycott Puma ».

Cette action BDS a donc pu se dérouler jusqu’à ce que les militant·e·s y mettent un terme, et fut même une réussite puisqu’une prise de parole a été réalisée, que trois cents tracts ont été rapidement distribués dans ce quartier central et très passant. De très nombreuses personnes ont pu constater que les défenseurs du régime d’apartheid israélien n’avaient pour seuls arguments que la haine et la violence.

Les militant·e·s de la Campagne BDS ne se laisseront en aucun cas intimider et continueront à se mobiliser jusqu’à ce que Puma respecte sa charte éthique et le droit international en cessant de sponsoriser l’Association israélienne de football !

Plus de photos ICI

 

 




PalestineVision à Argenteuil, un beau moment de solidarité !

Plus de 120 personnes ont assisté hier soir à la « PalestineVision » qui a été organisée pour un boycott actif de l’Eurovision qui se tenait au même moment à Tel Aviv, en Apartheid Israël.

 

Après des interventions sur BDS, la vidéo de l’émission  « Palestine Vision  » a été projetée,  qui a permis à certains-es de découvrir la culture et la chanson palestiniennes, avec ces « Chansons pour la Palestine », composées depuis 70 ans.

On peut maintenant la voir ICI dans son intégralité.

Se sont succédées ensuite de belles prestations artistiques, avec les chants/musiques de nos camarades Atmane de BDS France Saint-Étienne, Hassan de BDS France Tours, et la chanteuse palestinienne Abeer d’Artists for Palestine.

Un beau et fort moment militant, qui a attiré de nombreux habitant-e-s du quartier populaire de la dalle d’Argenteuil.
Un grand bravo à tous-tes les camarades d’Argenteuil Palestine Solidarité qui ont travaillé dur pour cette soirée alternative !

Imen Habib, Dominique Grange, Tardi et Abeer Hamad




Événement exceptionnel « Palestinevision » à Argenteuil le 18 mai

Après la soirée du 12 mai organisée au CICP par la Campagne BDS France à Paris, Artists for Palestine et l’Association Argenteuil Solidarité Palestine, une nouvelle soirée

 PalestineVision

aura lieu le 18 mai à partir de 19h, Salle Saint Just sur la dalle d’Argenteuil.

Il s’agira d’un Eurovision alternatif au concours officiel, qui se tiendra en même temps que des initiatives de plusieurs groupes solidaires en Europe.

Cette soirée relayée en Palestine et partout dans le monde entre dans le cadre de la Campagne de Boycott de l’Eurovision en Israël, initiée depuis plusieurs mois par des Artistes Palestinien.ne.s, et relayée par la société civile palestinienne au travers de la Campagne BDS.

Sur la dalle d’Argenteuil, illuminée par des bougies dédiées à toutes les victimes de la barbarie coloniale, la diffusion filmée des chansons pour la Palestine dans l’Eurovision alternatif s’opèrera en même temps qu’un grand  « Ftour Solidaire »

Soyons nombreux à participer à cet évènement exceptionnel !!

Ce sera une manière de protester contre l’instrumentalisation de l’art pour une opération de propagande visant à redorer l’image d’Israël.

 Nous vous invitons à diffuser très largement cette émission sur vos listes de diffusion, vos pages Facebook, vos comptes Twitter etc…afin de dénoncer cet Eurovision 2019 au pays de l’apartheid israélien !

Plus d’infos sur le site du Temps de la Palestine

À samedi !!




Chansons pour la Palestine

À l’appel de BDS France Paris et de « Artists for Palestine »

Pour un boycott actif de l’Eurovision 2019 en Israël Apartheid

#ApartheidFreeEurovision

Venez participer, le Dimanche 12 mai 2019, de 18H30 à 21h15, au CICP*, à l’enregistrement filmé de l’événement « 70 ANS DE CHANSONS POUR LA PALESTINE »

À l’issue du tournage, un repas palestinien vous sera proposé.

* CICP, 21 ter rue Voltaire, 75011 Paris (métro rue des Boulets – ligne 9, ou RER A Nation)

Merci de confirmer votre inscription à : boycotteurovision@gmail.com

 




Journée internationale du 17 avril en direction d’AXA – Paris

BDS France Paris est intervenu lors de la journée internationale du 17 avril en direction d’AXA devant une agence du 20ème arrondissement.

Nous étions une dizaine, avons déployé notre banderole et des visuels et diffusé le tract en pièce jointe.
Voir l’album photos
 
 Une camarade BDS de Saint-Étienne était avec nous et a interprété de beaux chants justifiant le BDS et mis au point par le comité de sa ville.
Une autre camarade s’est dévouée pour aller expliquer notre action au gérant de l’agence ; il a prétendu ne rien connaitre sur les investissements d’AXA que nous dénonçons.
 
Les réactions des passant-e-s étaient largement soit sympathisantes soit attentives à nos explications



Journée de la Terre: rassemblement du 30/03/19 à Paris

Le rassemblement organisé à Ménilmontant à Paris par le CNPJDPI pour la Journée de la Terre le samedi 30 mars a rassemblé environ 200 personnes.

Il y avait ce jour-là de nombreuses autres initiatives militantes à Paris : manifs des gilets jaunes, du DAL, 5 initiatives Palestine ainsi que d’autres en banlieue, etc. Nous étions environ une quinzaine de BDS France Paris.

Voir l’album photos, qui ne montre qu’une partie du public . L’intervenant sur une photo de l’album représentait le FUIQP.

Nous sommes intervenus sur la base du tract en pièce jointe et avons été applaudis !

Des camarades ont été interviewés par Al Jazeezira.

 




Des militants BDS de Gaza et de France mènent un événement conjoint dans la Semaine de l’Apartheid Israélien (IAW)

26 mars 2019

The Gaza Voice

C’est l’une des actions les plus importantes de la Semaine de l’Apartheid Israélien. Nos camarades de France nous ont rejoints via Skype pour un échange. Sabreen Al-Najjar, la mère de Razan Al-Najjar, a participé à l’événement. Elle a parlé de sa fille et de la façon dont BDS peut la soutenir dans son combat contre l’apartheid israélien. Razzan Al-Najjar est une infirmière palestinienne qui a été tuée par les forces d’occupation israéliennes alors qu’elle participait à la Grande Marche du Retour. Depuis lors, Razzan est devenue un symbole de résistance dans le monde.

Dr. Haidar Ed, professeur de littérature anglaise et cofondateur du mouvement BDS mondial, a fait un discours dans cet événement. Il a souligné l’importance de ces activités et a décrit avec éloquence le rôle de la résistance populaire, spécialement le BDS et le GRM, en soutenant et en défendant les droits fondamentaux des Palestiniens.

Les militants BDS de Gaza ont dit que BDS France était l’une des plus importantes campagnes pour le peuple palestinien.

Khalil Abu Yaha, militant BDS de Gaza, a dit : « Il est temps pour le monde de tenir Israël pour responsable de ses crimes contre l’humanité. Ce combat commun qui lie le peuple palestinien et nos camarades de France, ainsi que nos camarades du monde entier, va certainement nous conduire à la fin de l’apartheid israélien et de l’occupation israélienne. Merci à tous ceux qui se sont joints à nous, merci à BDS France, et spécialement à Imen et Abeer. »

#IAW

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source : The Gaza Voice

Traduction : J. Ch. pour BDS France




24/03/19 – BDS France Paris invité par BDS Gaza pour IAW 2019

La Campagne BDS France à Paris a eu l’immense honneur d’être invité par les militant-e-s BDS à Gaza pour l’évènement qu’ils-elles organisaient dans le cadre de la semaine contre l’apartheid israélien, IAW 2019.

Nous nous sommes réunis, ce dimanche 24 mars à partir de midi à Paris à l’invitation de Haidar Eid, professeur de littérature et coordinateur du BNC (la direction palestinienne du BDS) à Gaza, pour participer à un skype dans une période marquée à la fois par l’édition 2019 de l’Israël Apartheid Week et par la proximité de la Journée de la Terre et de la commémoration du premier anniversaire du lancement des Marches du Retour.

Nous étions une douzaine de militant-e-s et avons été à la fois ému-e-s et stimulé-e-s par cette rencontre, que nous avons vécue comme une brèche symbolique et mobilisatrice contre le blocus.

Haidar Eid puis Sabreen Najjar, la mère de Razan Najjar, la jeune infirmière assassinée au printemps dernier par des snipers israéliens, ont pris la parole.

Puis nous sommes intervenus pour saluer le courage des résistant-e-s palestinien-ne-s de Gaza et l’héroïsme des martyr-e-s assassiné-e-s pour le seul fait d’avoir manifesté lors de la Grande Marche du Retour, et pour dire que nous sommes convaincu-e-s que le droit au retour est une exigence essentielle pour la libération du peuple palestinien.

Nous avons ensuite relaté nos mobilisations de solidarité et affirmé :

– que de multiples mobilisations de solidarité auront lieu le 30 mars pour la Journée de la Terre et que BDS France sera dans la rue malgré les tentatives d’intimidation des lobbys sionistes et la complicité de notre gouvernement ; et que nous participerons à un meeting organisé le 2 avril par l’association des Palestinien-ne-s d’Ile de France pour commémorer la Journée de la Terre et soutenir les Marches du Retour,

– que malgré des censures des autorités nous poursuivons l’IAW, pour laquelle nous avons invité Rania Madi, juriste palestinienne membre de BADIL,

– que nous sommes activement engagés dans la campagne pour l’embargo sur le commerce d’armes avec Israël et particulièrement en direction de la société AXA qui est complice des violations du droit international par Israël (elle participe notamment au capital de l’entreprise militaire israélienne Elbit Systems), les 2 prochaines échéances étant la journée de mobilisation européenne du 17 avril lors de la journée des prisonniers palestiniens et l’assemblée générale annuelle d’AXA le 24 avril,

– que nous continuons à nous mobiliser contre la tenue de l’Eurovision 2019 à Tel Aviv et que nous avons perturbé en direct devant des millions de téléspectatrices et téléspectateurs la retransmission d’une demie-finale pour la sélection de la/du candidat-e de la France.

Il y a eu ensuite un débat et d’autres témoignages de solidarité.

Nous remercions la militante palestinienne et traductrice Abeer pour sa précieuse traduction.

Photo : Dominique Grange

 

Voici un reportage en photos de ce moment important      :

https://photos.app.goo.gl/wqEvdUTz4UGdGTPD9




Action BDS lors de l’émission « Destination Eurovision », en direct sur France 2 : Pas de service public au service de l’apartheid israélien !

20 janvier 2019

Samedi soir 19 janvier avait lieu la retransmission en direct sur France 2 de la seconde demi-finale de l’émission Destination Eurovision, destinée à sélectionner l’artiste qui représentera la France au concours de l’Eurovision 2019 prévue à Tel Aviv, en mai prochain.

Des militant·e·s de la Campagne BDS France à Paris sont intervenu·e·s sur le plateau brandissant des affiches « Non à l’Eurovision 2019 en Israël », « Pas d’Eurovision pour l’apartheid israélien ! », « Ne chantez pas pour l’apartheid israélien », « Solidarité avec le peuple palestinien ! », « Free Palestine ! BDS ! », « Boycott Israël Apartheid ».

Cette action non-violente, qui n’a pas suscité d’hostilité marquée de la part du public, avait pour objectif de :

  • Protester contre l’organisation de l’Eurovision 2019 dans l’État d’apartheid israélien. Israël utilise la culture pour blanchir son image, pour occulter ses crimes et sa politique d’occupation, de colonisation et d’apartheid vis-à-vis du peuple palestinien. Plus particulièrement dans le contexte actuel d’une colonisation illégale grandissante en Cisjordanie occupée et des Marches du Grand Retour à Gaza, où l’armée israélienne tue et blesse grièvement à balles réelles des Palestinien.ne.s non armé·e·s, qui manifestent pacifiquement pour le respect de leurs droits fondamentaux, chaque semaine depuis plusieurs mois.
  • Exhorter la direction du groupe de télévision publique France Télévisions en tant que diffuseur et membre de l’Union Européenne de Radio-télévision à ne pas diffuser le concours et à déplacer son organisation dans un autre pays. Dans un communiqué envoyé à 20 Minutes, France Télévisions rappelle que « l’Eurovision est avant tout un divertissement d’une ampleur internationale unique et ouvert à une très grande diversité artistique. La musique, qui n’a pas de frontière, en est son essence, avec pour ambition universelle le dialogue entre les peuples, l’ouverture et le vivre-ensemble. » Or comment peut-on s’exprimer ainsi alors que l’Etat destiné à accueillir l’Eurovision pratique l’apartheid, exclue la population autochtone palestinienne, contrevient à la « Charte d’éthique » dont se réclame France Télévisions qui vise entre autres à « contribuer au respect des droits de la personne, notamment de sa dignité, et la lutte contre les discriminations » et à la « promotion du vivre ensemble » (décembre 2017). Nous avions adressé un courrier dans ce sens à Madame la Présidente Directrice Générale Delphine Ernotte, aux membres du conseil d’administration et du comité d’éthique, resté sans réponse à ce jour.
  • Appeler les artistes candidate·s à l’émission Destination Eurovision, le jury, et le chef de la délégation française à l’Eurovision Steven Clerima à se retirer de ce concours.

L’action a été remarquée par de nombreux médias (dont Le Parisien, RTL, 20 minutes, Yahoo, Télé-Loisirs …)*

La Campagne BDS France dénonce également les honneurs réservés à l’artiste israélienne Netta Barzilai. Véritable ambassadrice culturelle du régime israélien d’occupation et d’apartheid, la chanteuse représentante d’Israël gagnante de l’Eurovision 2018 participe activement aux efforts de propagande du gouvernement de Netanyahou.

Cette action s’intègre dans la campagne internationale initiée par les artistes et journalistes palestiniens ainsi que l’organisation palestinienne PACBI (Palestinian Campaign for the Academic and Cultural Boycott of Israel), qui appellent au boycott de l’Eurovision 2019 s’il est organisé par Israël. Cette initiative est soutenue par plus de 140 artistes internationaux parmi lesquels le dessinateur français Tardi, le réalisateur Alain Guiraudie, le bassiste de Pink Floyd Roger Waters, ou le réalisateur britannique Ken Loach. De nombreuses mobilisations ont lieu en Europe et dans plusieurs villes de France.

 

Dernièrement, la Campagne BDS France a co-initié une pétition nationale soutenue par soixante-quinze organisations.

La Campagne BDS France reste déterminée à continuer d’intervenir contre toute tentative de blanchiment de l’apartheid israélien !

La Campagne BDS France Paris

————————————————–

*Revue de presse non exhaustive

20 minutes https://www.20minutes.fr/arts-stars/culture/2431143-20190119-destination-eurovision-opposants-tenue-eurovision-israel-montes-scene-direct

Yahoo Actualités https://fr.news.yahoo.com/destination-eurovision-perturb%C3%A9e-opposants-%C3%A0-isra%C3%ABl-230312422.html

Le Huffington Post https://www.huffingtonpost.fr/2019/01/19/destination-eurovision-le-plateau-investi-en-direct-par-des-opposants-a-la-tenue-de-lemission-en-israel_a_23647359/

Télé Loisirs https://www.programme-tv.net/news/evenement/destination-eurovision-2019/223725-destination-eurovision-des-militants-contre-la-tenue-du-concours-en-israel-envahissent-le-plateau-video

Le Parisien http://www.leparisien.fr/culture-loisirs/tv/destination-eurovision-perturbee-par-des-opposants-a-israel-20-01-2019-7992426.php

RTL France https://www.rtl.fr/culture/medias-people/destination-eurovision-des-militants-contre-l-eurovision-en-israel-font-irruption-7796282166

Europe 1 https://www.europe1.fr/medias-tele/destination-eurovision-des-opposants-a-leurovision-en-israel-envahissent-le-plateau-en-direct-3841919

Metly https://www.melty.fr/destination-eurovision-2019-des-opposants-au-deroulement-de-l-eurovision-en-israel-interrompent-l-emission-photos-a669786.html

JeanMarcMorandini.com http://www.jeanmarcmorandini.com/article-389595-la-reponse-de-france-2-aux-manifestants-qui-ont-envahi-hier-soir-en-prime-en-direct-le-plateau-de-destination-eurovision-video.html

Pure Médias http://www.ozap.com/actu/incident-dans-destination-eurovision-2019-des-manifestants-envahissent-la-scene-en-direct/573591




Semaine d’action nationale #AXA à Paris

Malgré les nombreuses stations de métro et de RER fermées pour cause de manifs des Gilets jaunes et de déploiement policier, nous avons été une douzaine à intervenir à Paris – par un temps maussade et froid – le samedi 15 décembre devant l’une des rares agences AXA ouvertes ce jour.
Deux camarades de SumOfUs ont participé à l’intervention et ont bien assuré sa médiatisation (filmage et photos)
Il y a eu quelques réactions négatives ou d’indifférence, mais beaucoup plus de réactions de solidarité. Une camarade a eu une discussion intéressante avec des Gilets jaunes.
Nous avons diffusé le tract, co-signé par BDS France Paris, SumOfUs, l’AFPS Paris-Sud et l’AFPS 14-6, et 10 cartes postales/pétitions ont été signées.
Nous avions la banderole « AXA n’assurez pas l’apartheid israélien »  et aussi les visuels :
AXA doit mettre fin à sa complicité
AXA tire profit de l’oppression du peuple palestinien
AXA = assistance à l’apartheid israélien
et : Embargo militaire contre Israël
Nous avons remis un dossier au responsable de l’agence.
Au cours de la semaine nous sommes allés dans 3 agences. Dans l’une d’elles le responsable de l’agence nous a dit qu’en tant que responsable d’agence il est sensible à l’éthique de son entreprise mais qu’il veut d’abord bien lire le dossier que nous lui remettons avant de se forger un point de vue.



Mobilisation samedi dernier à Paris contre le concert de Netta Barzilai, ambassadrice culturelle de l’apartheid israélien

BDS France Paris et LGBT pour la Palestine ont protesté au cours de la nuit de samedi à dimanche dernier, à l’appel de la PACBI et la communauté LGBT palestinienne, devant la salle Wagram de Paris contre la tenue du concert de Netta Barzilai.

 

Véritable ambassadrice culturelle du régime israélien d’occupation et d’apartheid, la chanteuse représentante d’Israël gagnante de l’Eurovision 2018 participe activement aux efforts du gouvernement pour blanchir ses crimes et ses violations des droits du peuple palestinien.

Il y avait une centaine de spectateur·rice·s, à l’ouverture des portes pour le début du concert, ce qui est peu étant donné la capacité maximale de la salle Wagram de 800 personnes.

Nous étions 8 militant·e·s et nous avons distribué des tracts et brandi des visuels et une banderole BDS.

La majorité du public fut surprise, car elle ne connaissait pas Netta ou ne savait pas qu’elle est impliquée dans la propagande du gouvernement israélien. Certain·e·s étaient d’accord et ont compris notre action mais sont tout de même allé·e·s au concert. D’autres, n’étaient pas du tout d’accord ou nous ont ignoré·e·s.

La police est venue avant le début de notre action, ce qui nous fait penser que nous avions été repéré·e·s. Les agents nous ont laissé·e·s et nous ont posé quelques questions à la fin.

Avant le concert, Netta Barzilai avait été invitée à la mairie de Paris.

Des actions similaires ont eu lieu à Berlin et à Cologne. Demain à Londres.

Photos ici