Posts In Category

GENERAL

image_pdfimage_print

Santana a renoncé à se produire en Israel. Cette information intervient suite à une lettre du PACBI l’invitant à prendre position contre l’apartheid israelien. Son manager vient de communiquer sur l’annulation du concert de l’artiste initialement prévu en Israël pour le 3 juin. Voici le message du manager de Santana, publié

La banque danoise Danske a annoncé hier  qu’elle retirait ses investissements de deux société israélienne au motif qu’elles violent le droit international. Elbit Systems équipe en appareils de surveillance le mur de séparation condamné par la CIJ, et Africa Israel construit des logements dans les colonies. L’ambassadeur n’est pas content, pour lui les banquiers n’ont de compte à rendre qu’à leurs actionnaires !

liste incomplète, voir aussi les articles d’information… Journée de la terre et d’action mondiale BDS: Mobilisations réussies de la campagne BDS France !  (30 mars 2012) Procès BDS: C’est Israel qu’il faut inculper! Solidarité avec tous les militants Halte aux procès politiques contre les défenseurs du droit ! 18 Aout

Q: Est-ce que le boycott sert à quelque chose? R: En Afrique du Sud, dans les années 1980, la pression internationale a été suffisamment forte pour créer un changement politique et juridique important. C’est le même processus qui se développe aujourd’hui.

Q: Comparer Israël et l’Afrique du Sud de l’Apartheid n’est-il pas exagéré? R: Toute comparaison est imparfaite et c’est pourquoi nous avons accumulé les arguments montrant que la situation des Palestiniens en Israël et dans les territoires occupés s’apparente, par de nombreux aspects, à celle vécue par les Noirs en

Q: Pourquoi s’en prendre à Israël et pas à de plus grosses puissances? R: Pourquoi pas Israël ? Nous dénonçons l’injustice et l’oppression partout où elle s’exerce, d’Afghanistan à la Tchétchénie, d’Irak en Kanaky…

Q: Le boycott n’est-il pas une punition collective contre tous les Israéliens? R: En l’état actuel, l’appel au boycott ne concerne que les institutions, pas les individus, si toutefois ces individus sont clairement détachés de toute organisation israélienne, sioniste ou liée au gouvernement israélien.

Q: Le boycott n’est-il pas une mesure trop sévère à l’égard des Israéliens? R: En l’état actuel, la campagne BDS prend de l’ampleur autour de quelques cibles, principalement de grandes multinationales ou entreprises israéliennes (Caterpilar, Veolia, Agrexco par exemple). C’est la réputation des israéliens qui est affectée, plus que leur

Q: Le boycott n’est-il pas un obstacle au libre échange? R: Le droit des peuples est supérieur à la liberté d’entreprendre.

Q: Le boycott s’attaque-t-il aux produits casher? R: Bien sûr que non! Ce sont les responsables de l’oppression des Palestiniens qui sont visés: entreprises, gouvernement et institutions israéliennes, mais aussi, par exemple, les entreprises françaises qui collaborent à cette oppression.

Q: Le boycott désigne-t-il des produits identifiés comme absolument « bons » ou « mauvais »? R: Non. L’appel au boycott, lancé par la société civile palestinienne, laisse aux groupes de solidarité du monde entier le soin de définir localement les produits visés par le boycott, en tenant compte de toutes les exceptions et

Royaume-Uni : nouvelles recommandations pour l’étiquetage des produits alimentaires des colonies illégales de Cisjordanie James MeikleGuardian.Co.Uk Des autocollants pourront indiquer « Produit d’une implantation (colonie) israélienne », mais cette initiative n’est pas un boycott, précise-t-on au ministère des Affaires étrangères britannique.

Q: Le boycott n’affecte-il pas aussi les Palestiniens eux-mêmes? R: En 2005, l’appel au boycott a été lancé par les Palestiniens qui en ont bien mesuré les conséquences et qui sont prêts à en payer le prix.

Q: Le boycott universitaire et culturel ne coupe-t-il pas court à toute possibilité de dialogue? R: Bien sûr que non, puisque le boycott ne s’attaque qu’aux institutions. Un tel dialogue existe d’ailleurs, mais il est limité car, contrairement aux idées reçues, une très faible minorité d’intellectuels israéliens s’oppose à l’occupation

jeudi 15 octobre 2009 –  Selon les Palestiniens, Mohamed Othman est le premier prisonnier politique arrêté uniquement pour avoir recommandé le boycott d’Israël.  

Le Comité National Palestinien du BDS se réjouit du document « Kairos de Palestine ».

Michel Paul   Quarante députés israéliens sur 120 ont menacé d’appeler les Israéliens à boycotter les produits britanniques. Ils protestent contre une mesure de Londres visant les exportations en provenance des colonies juives, a indiqué jeudi une parlementaire.

Intervention à Orléans de Julien S. membre de la Campagne BDS France: Julien sur le Boycott-Désinvestissements-Sanctions (BDS) 1/2envoyé par julsalg. – L’info internationale vidéo.

Dans le cadre de la Campagne BDS, plus d’une cinquantaine de militants de différentes associations se sont rassemblés ce mardi 3 novembre 2009 à 18h30 devant le Forum des Images afin de protester contre le maintien du festival controversé « Tel Aviv, le paradoxe ».