A la Une

Actualités BDS en France et dans le monde

Voici des documents pratiques à télécharger : Tract sur l’analyse juridique « Le boycott est légal » Plainte sur le droit douanier Plainte sur le délit de tromperie Plainte BDS pour que le ministère saisisse le CIJ / CPI Lettre pétition aux parlementaires européens

L’Europe ne peut être un marché pour les produits issus du crime de colonisation Groupe juridique BDSMai 2010 La nécessité de mettre fin à l’impunité Personne ne peut ignorer les violations du droit commises par Israël. Conseil de sécurité, Assemblée générale de l’ONU, Cour Internationale de Justice (CIJ)[1],  rapports Dugard[2]

Cette analyse générale, rédigée par l’équipe juridique de BDS, s’adresse à tous. C’est un schéma général qui pose les bases du cadre juridique d’ensemble, et qui doit être approfondi en fonction des situations particulières. Les militants de BDS n’ont pas à redouter la justice, dont au contraire ils attendent la victoire. Mais le droit est technique, et l’ objet de cette note, fruit d’une réflexion collective, est de le rendre plus lisible. Ces textes ne sont d’ailleurs pas figés, et ils évolueront au fil du temps, en fonction des éléments nouveaux.

En tant qu’outil d’expression citoyenne pour l’application du Droit international, la campagne BDS est non seulement légale, mais lutte contre l’illégalité de la politique israélienne. C’est une évidence qu’il faut pourtant parfois rappeler. Ce site vous en fournit un argumentaire factuel et juridique très documenté.

Par le groupe juridique de BDSMai 2010 Vous trouverez dans cette rubrique, à la disposition de tous, un premier travail de synthèse effectué par le groupe juridique de BDS. Dans notre action, le droit est notre premier allié. Il ne remplace pas les choix politiques, surtout pas, mais il est

Bethléem, Ma’an News, 28 avril 2010 http://www.maannews.net/eng/ViewDetails.aspx ?ID=280198 En prévision de la commémoration de la Nakba le mois prochain, les étudiants et associations de jeunesse Palestiniennes de Cisjordanie et de Gaza ont signé un mémorandum promulguant un boycott massif des produits et des programmes israéliens. Ce document appelle à un arrêt

XXVeme CONGRES NATIONAL FIOM-CGIL  Droits de l’Homme et loi internationale pour tous : Pas d’impunité pour la politique israélienne en Palestine !    L’occupation israélienne des territoires palestiniens, commencée il y a plus de 40 ans, l’expansion continuelle des colonies illégales dans les territoires occupés de Cisjordanie et de Jérusalem Est, et

http://www.stopagrexcoitalia.org/ Campagne de boycott de la société Agrexco L’Europe, l’ONU et la Communauté internationale considèrent les colonies israéliennes construites sur le territoire palestinien non seulement illégales mais comme un obstacle sérieux à la paix au Moyen-Orient. Pourtant, la colonisation de vastes zones de  Cisjordanie continue, confisquant la terre, les ressources,

« Moment de vérité à Jérusalem » La paix entre Israéliens et Palestiniens est un problème ancien, hélas. Il fait en ce moment l’objet d’analyses indépendantes les unes des autres et cependant concordantes sur un point : les intéressés n’y arriveront pas seuls, une intervention extérieure est nécessaire. Pour cette raison, on voit

Sète: 1 300 personnes ont manifesté contre l’implantation d’Agrexco sur le port Sète a été le point d’orgue, hier, d’une journée d’action nationale contre cette société israélienne accusée d’exploiter les paysans palestiniens. « Agrexco, casse-toi, le port de Sète n’est pas à toi ! ». C’était l’un des slogans les
image_pdfimage_print

DANS VOTRE RÉGION

COMMANDEZ VOS OUTILS


SHARE

Accueil