Home»Actus»Seconde action Parisienne contre le Trophée des Champions à Tel Aviv au PSG samedi 17 juillet

Seconde action Parisienne contre le Trophée des Champions à Tel Aviv au PSG samedi 17 juillet

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Nous étions 4 militant·e·s de nouveau mobilisé·e·s devant le centre d’entrainement du PSG, ce samedi en marge du second match de pré-saison du club parisien.

Nous avons pu donner notre tract en mains propres et discuter avec les joueurs Bernat, Dagba, Kerher, Fressange, Kalimuendo et surtout avec le directeur sportif Leonardo, qui était l’un de nos objectifs du jour. Nous souhaitions également nous rapprocher de Hakimi, mais celui-ci, positif au Covid, était absent. Et enfin, nous avons pu également expliquer notre démarche à des joueurs de l’équipe adverse du jour, le FC Chambly.

La présence de 4 véhicules de police, d’agents de sécurité supplémentaires et la mise en place de barrières nous font penser que nous étions très attendus. N’ayant pas déployé de banderoles cette fois-ci, nous avons pu poursuivre notre action parmi la trentaine de supporters présents. Il faut noter qu’aucun d’entre eux ne s’est opposé à notre démarche et qu’au contraire une majorité s’est montrée relativement compréhensive.

Une anecdote avec l’ancienne joueuse Laure Boulleau, désormais coordinatrice de l’équipe féminine et présentatrice sur la chaine PSGTV (elle est aussi consultante foot pour Canal+ pour info) nous a semblé intéressante. Faisant mine de vouloir faire un selfie, nous lui avons proposé notre tract. A peine avons-nous eu le temps de lui expliquer son contenu, celle-ci s’est défendue d’un « pour le Trophée des Champions ? Désolé je ne peux pas l’accepter je suis salariée du club ». Comme si l’info avait circulé au sein du club. Enfin, nous avons pu échanger avec un journaliste de RMC qui a parfaitement compris et respecté la raison de notre présence.

Previous post

Succès BDS : Ben & Jerry's met fin à un accord de licence israélien

Next post

Atelier BDS à l'Université d'Eté des mouvements sociaux et des solidarités à Nantes le 25 août à 9h30