Succès en France de la 14ème semaine contre l’apartheid israélien ! (IAW)

[English below]

Cycle de conférences, actions BDS, soirée musicale, séance d’autoformation … 9 villes en France ont mis en place une série d’événements dans le cadre de deux semaines contre l’apartheid israélien s’étalant du 12 au 23 Mars 2018.

Lundi 12 : Sciences Po Paris et Mediapart – Lundi 12 : Montpellier Université Paul Valéry – Mercredi 14: Toulouse Université Jean Jaurès et Maison Blanche – Jeudi 15: Université Grenoble Alpes – Vendredi 16: Université Jean Monnet St Étienne – Lundi 19: Rennes – Mardi 20: St Nazaire Lycée Expérimental – Jeudi 22 : Lyon Université Lyon 2 – Vendredi 23: Marseille

Pour rappel, la Semaine contre l’apartheid israélien (IAW) a deux objectifs principaux :

  • Alerter l’opinion publique sur le fait qu’Israël est un État d’apartheid et que cette situation  doit être abolie comme l’a été l’apartheid en Afrique du Sud
  • Rallier des soutiens à la campagne de  Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) lancée et portée par la société civile palestinienne depuis 2005.

L’année dernière marquait les 100 ans de lutte depuis la déclaration Balfour, 2018 marque les 70 ans de résistance à la Nakba* toujours en cours et qui a constitué le thème de cette semaine contre l’apartheid israélien.

Nous avons ainsi eu l’occasion de recevoir deux intervenantes pour deux tournées en France dans le cadre de l’IAW:

la 1ère semaine, Mme Virginia Tilley, professeure de science politique à la Southern Illinois University-Carbondale (États-Unis), co-auteure, avec Richard Falk, du rapport de l’ONU intitulé « Les pratiques israéliennes à l’égard du peuple palestinien et la question de l’apartheid ». Rapport censuré par le Secrétaire général de l’ONU.

La deuxième semaine, Mme Adri Nieuwhof, chercheuse et défenseuse des droits humains, journaliste pour l’Electronic Intifada, qui a fait campagne contre l’apartheid en Afrique du Sud et a dirigé plusieurs ateliers pour organiser la campagne BDS en Palestine et en Europe.

Certaines des villes organisatrices ont reçu des pressions locales de la part de relais d’Israël, néanmoins l’ensemble des événements prévu ont eu lieu et ce majoritairement  au sein  des campus universitaires. Le public était également au rendez-vous!

Inspiré-e-s par la résistance populaire en Palestine, nous avons, en tant qu’allié-é-s, fait de l’Israel Apartheid Week 2018 une contribution pertinente à la lutte palestinienne pour la liberté et la justice.

Retrouvez tous les détails de chaque événement sur Facebook: IAW France, BDS France , et sur Twitter: CampagneBds

 

*Nakba : (catastrophe en arabe) n’est pas un événement, mais un processus qui continue aujourd’hui :  l’expulsion des Palestinien-ne-s de leur terre.

Le 15 mai 1948, la Palestine est rayée des cartes au lendemain de la proclamation de l’État d’Israël que la communauté internationale s’est empressée de reconnaître. Dans les mois qui ont précédé et suivi ce jour funeste, des centaines de villes et villages palestiniens furent détruits par les forces armées sionistes, forçant deux tiers de la population palestinienne à prendre la route de l’exil. La Nakba (catastrophe) palestinienne n’est pas juste une période révolue, c’est une entreprise systématique de déracinement des Palestinien-ne-s de leur terre et de répression pour les priver de toute expression politique propre.

 

Success of the 14th IAW in France against

Israeli Apartheid

In the framework of IAW, several events which included a series of lectures and debates, BDS actions, a musical evening and a self-training session were organised from 12 to 23 March 2018 in the following French cities: Paris, Lyon, Montpellier, Toulouse, Grenoble, Saint Etienne, Rennes, Saint Nazaire and Marseille.

IAW has two major purposes:

– To alert public opinion to the fact that Israel is an apartheid state and that this situation must be brought to an end, as happened in the case of South Africa.

– To win support for the Boycott-Divestment-Sanctions (BDS) Campaign, launched and backed by Palestinian civil society since 2005.

Last year marked 100 years of struggle since the Balfour Declaration and 2018 marks 70 years of resistance to the Naqba*, which is still in progress, and which was the theme of the 2018 IAW.

We were glad to welcome two speakers who toured France during IAW:

Virginia Tilley, Professor of Political Science at Southern Illinois University-Carbondale in the USA and co-author, together with Richard Falk, of the United Nations report entitled: “Israeli Practices towards the Palestinian People and the Question of Apartheid”.  The report was subsequently censored by the UN Secretary-General.

Adri Nieuwhof, researcher and human-rights defender, journalist for the Electronic Intifada, who campaigned against apartheid in South Africa and who has conducted several workshops to organise the BDS campaign in Palestine and in Europe.

In some cities the organisers came under local pressure from agents of Israel, nevertheless all the events took place and were well attended, most of them being held on university campuses.

Inspired by and as allies of the popular resistance in Palestine, we made the French IAW 2018 a fitting contribution to the Palestinian struggle for freedom and justice.

Details of each event can be found on the Facebook page IAW France, on BDS France (website and FB) and on Twitter CampagneBDS.

* The Naqba (catastrophe in Arabic) was not an event but is a process, which continues to this day: the expulsion of the Palestinians from their land. On 15 May 1948, Palestine was wiped off the map when the proclamation of the State of Israel was hurriedly recognised by the international community. In the months that preceded and followed that fateful day, hundreds of Palestinian towns and villages were destroyed by the zionist armed forces and two-thirds of the population were compelled to flee into exile.