Menu

PUMA

Présentation

Le fabricant mondial de vêtements de sport Puma est impliqué dans des violations du droit international et des droits de l’homme.

En effet, à la suite d’Adidas, Puma devient le principal sponsor de l’Association israélienne de football (IFA). L’IFA, tel que documenté par Human Rights Watch, comprend des clubs des colonies illégales.  A ce titre, Puma est doublement complice : d’une part en parrainant une association  qui est complice elle-même des violations israéliennes du droit international et des droits humains, d’autre part, en ayant pour  titulaires de licence exclusifs en Israël, des entreprises qui  ont des activités dans les colonies israéliennes illégales :

l’entreprise Delta Galil Industries, distributeur exclusif en Israël jusqu’à la fin 2020, l’entreprise Al Srad Ltd.( Corporation Irani), nouveau distributeur exclusif depuis janvier 2021.

  • L’occupation militaire israélienne expulse les familles palestiniennes, y compris les enfants, de leurs maisons pour céder la place à ces colonies. Les colonies israéliennes sont considérées comme des crimes de guerre au regard du droit international.

    Plus de 200 clubs sportifs palestiniens ont appelé Puma à mettre fin à l’accord de parrainage et à cesser de soutenir l’accaparement illégal des terres par Israël. Puma se présente comme une entreprise soucieuse de l’égalité mais qui finance l’apartheid que l’IFA contribue à soutenir.

    En juillet 2018, il a été annoncé qu’Adidas ne sponsorisait plus l’IFA suite à une campagne internationale et à la remise de plus de 16 000 signatures au siège d’Adidas.

    Nous pouvons recommencer.

    Ce qui a été réussi avec Adidas peut l’être avec Puma :

    Puma devient la nouvelle cible de la campagne.

    Rejoignez les athlètes palestiniens qui appellent au boycott de Puma jusqu’à ce que Puma mette fin à son soutien aux accaparements illégaux de terres par Israël.

    IL NE TIENT QU’A NOUS QUE PUMA CESSE DE SPONSORISER L’ASSOCIATION ISRAELIENNE DE FOOTBALL

  • Objectif principal :

    • Que Puma renonce à son sponsoring de l’IFA, comme l’avait fait Adidas.

    Objectifs secondaires :

    • Qu’Israël ne fasse plus partie de la FIFA
    • Que d’autres clubs internationaux cessent leurs rapports amicaux avec Israël

    Les colonies israéliennes sont des accaparements illégaux de terres qui font partie intégrante de l’infrastructure d’occupation israélienne poussant les familles palestiniennes autochtones à quitter leurs terres, privant les Palestiniens de leurs ressources naturelles et privant les Palestiniens de leur droit de circuler. Le parrainage par Puma de l’IFA contribue à maintenir son implication directe dans les violations des droits de l’homme et du droit international hors du terrain, permettant au régime de colonisation israélien de se poursuivre et de s’étendre.

    L’IFA a refusé de prendre des mesures pour mettre fin à sa complicité, bien qu’elle ait été condamnée à plusieurs reprises par des conseillers de l’ONU, des dizaines d’élus, la société civile et des groupes de défense des droits humains représentant des millions et des personnalités publiques. Dans une tentative de détourner les critiques, Puma a répondu à la campagne en affirmant une «dévotion à l’égalité universelle».

    Il est temps pour Puma de respecter son engagement déclaré en faveur des droits de l’homme et de mettre fin à toute activité dans les colonies israéliennes illégales.

  • Cette campagne est décidée fin 2018 par le Pacbi (Campagne Palestinienne pour le Boycott Académique et Culturel d’Israël).

    Elle débute par un  appel  d’athlètes palestiniens, notamment la joueuse de l’équipe nationale palestinienne de football féminine Aya Khattab, le marathonien Mohammad Alqadi et l’équipe masculine de football d’Islami Ramallah,  au boycott de Puma jusqu’à ce que Puma mette fin à son soutien à l’accaparement illégal de terres par Israël.

    Se joignent à cet appel plus de 200 clubs sportifs palestiniens qui  demandent à Puma de mettre fin à l’accord de parrainage et de cesser de soutenir les saisies illégales de terres par Israël.

     

    Le Pacbi cherche des relais de cette campagne dans le monde entier et établit une liste  internationale de coordinateurs.

     

    1ère volet : faire signer l’appel des clubs et des sportifs palestiniens par le plus possible de clubs sportifs du monde entier puis envoyer les signatures à Puma …

    2ème volet : organisation de journées internationales d’action : Intervention dans les magasins Puma, devant les bureaux de Puma ou les bureaux des équipes sponsorisées par Puma. Actions relayées par les réseaux sociaux.

     

    4 journées internationales d’action avec le hashtag #BoycottPuma  ont eu lieu:
    1ère : 15 juin 2019

    2ème : le 26 octobre 2019.

    3ème : le 4 mai 2020 action partiellement en ligne

    4ème : le 12 décembre 2020 partiellement en ligne

     

    A travers la planète, dans plus de 20 pays (Allemagne, Royaume-Uni, Italie, Espagne, Suisse, Suède, Etats-Unis, Malaisie, Japon, Australie…) des associations organisent des actions pour exiger de Puma qu’il prouve que son engagement déclaré pour la justice sociale n’est pas qu’un coup de marketing.

    Des milliers de tweets et de posts ont été publiés pour dénoncer l’hypocrisie de la campagne #Reform de Puma. Des hashtags de Puma ont été détournés #Reform et #PumaFam…

     

  • Depuis le début 2021, Puma a changé de distributeur, le nouveau distributeur est : Al Srad Limited.

     

    Puma prétend, comme il le prétendait pour Delta Galil Industries, que le nouveau détenteur de sa licence n’a aucune activité ou succursale dans les colonies.

    C’est faux. Al Srad Ltd., qui fait partie de la Corporation Irani (nom du dirigeant), exploite la chaîne de magasins de vêtements Factory 54, qui est elle aussi un sponsor de l’IFA. Factory 54 a un magasin dans le centre commercial Mamilla, qui est situé dans le « no man’s land » qui entoure Jérusalem Est occupée et fait partie de l’entreprise israélienne de colonisation-annexion illégale.

    puma-echange-un-distributeur-israelien-complice-pour-un-autre-maintient-son-soutien-aux-violentes-confiscations-de-terre-par-israel

Les derniers articles concernant cette campagne
Plus d'articles
Impact

Agir

 

Matériels de la campagne Puma

 

Puma mise sur son image de marque. Les campagnes populaires et les actions de boycott peuvent faire pression sur l’entreprise pour qu’elle mette fin à son implication dans les violations du droit international par Israël. Impliquez les associations sportives locales dans votre campagne.

 

<strong>Prenez l’engagement #BoycottPuma</strong>

Faites savoir à Puma que vous respecterez l’appel des athlètes palestiniens à #BoycottPuma jusqu’à ce qu’il cesse de soutenir les colonies israéliennes illégales poussant les familles palestiniennes hors de leurs terres.

&nbsp;

<strong>Organisez une manifestation</strong> dans les bureaux de Puma

Remettez la lettre des clubs palestiniens aux bureaux de Puma. (Lien pour la lettre)

&nbsp;

Puma a des bureaux en Allemagne, au Royaume-Uni, en Espagne, au Portugal, en Italie, en Suède, en Norvège, en Finlande, au Danemark, en Autriche, aux Pays-Bas, en France, en République tchèque, en Pologne, en Turquie, en Afrique du Sud, aux EAU, aux États-Unis, en Argentine, au Chili, au Mexique, Pérou, Inde, Australie, Singapour, Malaisie, Indonésie, Japon, Corée du Sud, Hong Kong.

&nbsp;

<strong>Organisez une action créative</strong> dans une boutique Puma

Faites preuve de créativité. Organisez un match de football ou un événement sportif simulé dans une boutique Puma. Utilisez le localisateur de magasins Puma pour trouver les magasins de marque Puma dans votre ville.

&nbsp;

<strong>Engagez le monde du sport pour soutenir la campagne.</strong>

Demandez aux fan-clubs, aux associations sportives, aux équipes populaires, aux tournois antiracistes et aux personnalités du sport de montrer leur soutien à la campagne avec une photo ou une publication sur les réseaux sociaux avec le hashtag #BoycottPuma. Demandez-leur de soutenir l’appel palestinien en s’engageant à ne pas utiliser l’équipement Puma.

&nbsp;

<strong>Organisez une conférence ou un atelier de travail.</strong>
Impliquez les associations sportives locales dans un atelier ou une conférence publique sur les attaques israéliennes contre les sports palestiniens et la campagne de boycott de Puma. Contactez-nous pour d’éventuels orateurs: <a href= »mailto:pacbi@bdsmovement.net »>pacbi@bdsmovement.net</a>

&nbsp;

<strong>Campagne de désinvestissement</strong>

Vérifiez si votre fonds de pension, votre banque ou toute autre institution dont vous êtes membre est un investisseur dans Puma et demandez-leur de se désinvestir. Contactez-nous pour obtenir de l’aide à ce sujet: <a href= »mailto:pacbi@bdsmovement.net »>pacbi@bdsmovement.net</a>

&nbsp;

<strong>Surveillez les événements sponsorisés par Puma</strong>

Surveillez les  comptes Twitter de Puma (<a href= »https://twitter.com/i/lists/1110591258601361410″>https://twitter.com/i/lists/1110591258601361410</a> )  pour obtenir des informations sur les événements publics. Exhortez les organisateurs à refuser le parrainage de Puma. S’ils ne le font pas, organisez une manifestation créative lors de l’événement.

&nbsp;

<strong>Appelez les équipes sponsorisées par Puma à #BootPuma</strong>

Puma sponsorise des équipes, des ligues, des athlètes et des artistes. Vérifiez si les équipes locales sont parrainées par Puma et encouragez-les à abandonner Puma. Appelez les athlètes locaux parrainés par Puma à utiliser leur influence pour convaincre Puma de mettre fin à son accord de parrainage avec l’IFA. Suivez #PumaFam pour connaître les nouvelles offres de sponsoring. Contactez-nous pour des exemples de lettres d’approche: <a href= »mailto:pacbi@bdsmovement.net »>pacbi@bdsmovement.net</a>

Victoires de la campagne
— 03/06/21 —

Le Qatar Sports Club dit qu’il ne renouvellera pas le contrat PUMA à la suite des appels au boycott

Puma est le seul sponsor international de l’Association israélienne de football [IFA], qui comprend six clubs dans des colonies israéliennes illégales en Cisjordanie. Le Qatar Sports Club a annoncé qu’il n’avait
Le Qatar Sports Club dit qu’il ne renouvellera pas le contrat PUMA à la suite des appels au boycott
— 03/08/18 —

La justice marque un but. Adidas ne sponsorise plus la Fédération Israélienne de Football

31 juillet 2018 / De Palestinian Campaign for the Academic and Cultural Boycott of Israel (PACBI) / Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël Suite à une campagne mondiale, Adidas
La justice marque un but. Adidas ne sponsorise plus la Fédération Israélienne de Football