Home»COMITES LOCAUX»34»Succès de la tournée de Farid Esack a Paris, Lyon, Lille, Bordeaux, Toulouse et Montpellier !

Succès de la tournée de Farid Esack a Paris, Lyon, Lille, Bordeaux, Toulouse et Montpellier !

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Malgré les pressions du lobby pro-israélien, succès de la tournée de Farid Esack à Paris, Lyon, Lille, Bordeaux, Toulouse et Montpellier !

 

Dans le cadre de la semaine contre l’apartheid israélien (IAW), la Campagne BDS France a organisé la tournée de Farid Esack en France du 26 mars au 1er avril. Farid Esack est une figure majeure de la lutte sud-africaine pour la libération, ancien commissaire pour l’égalité des genres nommé par Nelson Mandela et éminent universitaire international. Il est actuellement président de BDS Afrique du Sud, une plateforme qui soutient l’appel palestinien pour le boycott, le désinvestissement et les sanctions contre Israël.

 

Farid Esack, lors des conférences a fait le parallèle entre l’apartheid israélien et l’apartheid sud-africain et a souligné que le boycott d’Israël est plus urgent que dans le cas de l’Afrique du Sud.

 

Son parcours et son expérience personnels,  la rigueur de ses analyses, son charisme militant, sa volonté d’être en prise avec les différentes situations qu’il a rencontrées dans ses étapes ici, nous ont beaucoup apporté et  nous renforcent dans notre détermination à lutter efficacement contre l’apartheid israélien. Nous lirons avec intérêt les newsletters de BDS South Africa.

 

Mensonge du lobby pro israélien et pétition pour la liberté d’expression

 

Le 24 mars, l’UEJF publiait sur son site internet un appel, à l’attention des présidents d’Universités, pour interdire la conférence arguant que Farid Esack incarnait l’antisémitisme et la violence.

La réponse faites à ces allégations fallacieuses a été unanime et rapide. En effet, comme en témoigne cette pétition, lancée 2 jours plus tard et signée par plusieurs ministres sud-africains et plus de 400 universitaires renommés dans le monde entier, « le professeur Esack, dans toutes ses publications et discours, a montré un engagement remarquable pour les principes de justice et de lutte contre toutes formes de racisme -y compris l’antisémitisme, le sexisme, l’exploitation économique et l’homophobie. Son engagement dans la lutte pour la justice en faveur du peuple Palestinien n’est que la suite logique d’une vie d’engagement pour la justice. »

Une lettre ouverte à destination des administrateurs des universités françaises a également été publiée par la Campagne palestinienne pour le boycott  académique et culturel d’Israël (PACBI)  pour leur demander d’arrêtez de réduire au silence les défenseurs des droits palestiniens.

 

Succès des conférences dans les Universités

 

Malgré ce soutien considérable en faveur du maintien des conférences, l’Université Paris1 a décidé d’appliquer la censure de l’événement prévu qui s’est finalement déroulé devant les grilles de l’établissement, attirant beaucoup de passants qui n’auraient pas participé à la conférence.

Les autres Universités ont adopté une position plus raisonnable en indiquant qu’elles ne succomberaient pas au mensonge du lobby pro-israélien.

Ainsi les conférences prévues à l’Université de Lille1, de l’IEP de Bordeaux, de Toulouse2 et de Montpellier Paul-Valéry ont été de véritables succès.

A noter : aucune difficulté pour l’événement à Lille1, des pressions infructueuses de l’UEJF jusqu’à le tenue des conférences à Bordeaux IEP et Toulouse 2, et le soutien du syndicat majoritaire SNESUP à Montpellier Paul Valery.

 

Le maire de Toulouse a osé

 

Deux autres événements étaient également prévus dans des salles municipales à Lyon et Toulouse.

Alors que l’évènement à Lyon s’est déroulé sans problème, le maire de Toulouse a eu une position étonnante en interdisant la conférence par voie de presse trois heures avant sa tenue suscitant un large soutien contre l’interdiction. Une action juridique est en cours afin de faire condamner le maire.

La campagne BDS France se félicite du succès de cette tournée et vous invite à participer nombreux et nombreuses à l’IAW 2016.

Voir la vidéo de la tournée :

Previous post

Des cinéastes au Festival du film de Locarno : « Ne donnez pas carte blanche à l’apartheid israélien »

Next post

Le comité BDS France 34 fait sa Comédie à Montpellier