A la Une

12 novembre 2018 / par la Campagne Palestinienne pour le Boycott Académique et Culturel d’Israël (PACBI) Le gouvernement israélien veut utiliser les stars de Bollywood pour blanchir son oppression contre les Palestiniens. Joignez vous à nous pour les exhorter à refuser de participer. N’allez pas en Israël tant que les

La pétition ci-dessous est la version en français d’une pétition initiée par le PACBI (Palestinian Campaign for the Academic and Cultural Boycott of Israel): Nous, soussigné-e-s, habitant-e-s d’Europe et d’ailleurs, faisons appel aux membres de l’Union Européenne de Radiotélévision – les diffuseurs publics – pour qu’ils se retirent du Concours de l’Eurovision

31 octobre 2018 par Palestinian Campaign for the Academic and Cultural Boycott of Israel (PACBI) Joignez les actions sur les réseaux sociaux et organisez une campagne #BoycottPuma pour inciter le fabricant global de sportswear à mettre fin à son soutien des colonies illégales d’Israël qui chassent les familles palestiniennes hors

30 octobre 2018 – Campagne Palestinienne pour le Boycott Académique et Culturel d’Israël (PACBI) En tant que gagnante de l’Eurovision pour Israël, Barzilaï représente l’État et participe aux efforts du gouvernement israélien pour créer une nouvelle image qui perpétue une fausse impression de normalité, tout en blanchissant ses violations des

Actualités BDS en France et dans le monde

L auditoire à été captivé par les intervenants à  Strasbourg hier mercredi 14 novembre, invités par D’ailleurs Nous Sommes d’Ici et le Collectif Judéo Arabe et Citoyen pour la Palestine. – Pierre Stambul à présenté son livre passionnant  » La Nakba ne sera jamais légitime », livre rempli d’éléments historiques peu

Compte-rendu du festival pour la Palestine, 2ème édition, organisé à Metz les 18, 19 et 20 octobre 2018 dans le cadre « Le Temps de la Palestine » Comme convenu il y a deux ans à la suite du premier festival Palestine programmé en octobre 2016 à Metz, le Collectif BDS 57

Mardi 13 novembre, La Criée à Marseille recevait L’Orchestre National de Jérusalem dans le cadre de la Saison Croisée France Israël. Plus de 300 tracts distribués aux spectateurs, de beaux échanges avec le public qui pour la plupart découvrait l’implication de l’État israélien, de son odieuse ministre de la Culture.

Le débat sur le boycott culturel d’Israël rebondit autour de l’attitude controversée du chorégraphe Ohad Navarin. De nombreux articles de la presse nationale ont donné la parole à Ohad Naharin, le directeur du ballet israélien Batsheva, à l’occasion de sa tournée dans le cadre de la «saison croisée France-Israël». Cette
image_pdfimage_print

DANS VOTRE RÉGION

COMMANDEZ VOS OUTILS


SHARE

Accueil