A la Une

  Nous recevons cette année Mme Rania Madi, avocate et juriste palestinienne – membre de Badil, Centre de Ressources pour le droit à la Résidence et le droit des Réfugié-e-s palestinien-ne-s, grande spécialiste de cette question. Résidant à Genève où elle travaille auprès de plusieurs institutions européennes, elle nous fera

12 mars 2019 – Campagne Palestinienne pour le Boycott Académique et Culturel d’Israël (PACBI)   La société civile palestinienne en appelle à tous les visiteurs étrangers, en particulier à ceux qui font un pèlerinage et aux gens de conscience pour qu’ils ne nuisent pas à notre lutte pour nos droits

Le 25 février 2019   Parmi les derniers événements en France dans la période actuelle, il y a eu le traditionnel dîner annuel du CRIF. Dîner marqué par le non moins traditionnel discours du président de la République et aussi par l’inquiétude face à la multiplication récente d’actes antisémites. Le

Depuis quelques années, plusieurs villes de France mettent en place dans le cadre de la semaine contre l’apartheid israélien ( IAW) plusieurs évènements en vue de causer de la situation en Palestine, des politiques d’apartheid mises en place par l’état colonial Israélien et de parler d’un des outils de résistance

Actualités BDS en France et dans le monde

Soirée de mobilisation contre Elbit Systems le 21 février 2019 à Bruxelles  Intervention sur l’expérience de BDS France   Pour introduire mon exposé je veux d’abord rappeler que l’État français a une longue histoire de son soutien à la politique militaire israélienne. Il y eu le soutien avec la Grande

La conférence avec Rania Madi s’est déroulée le 21 Mars à l’Université de Rennes 2 marquant le 3ème RDV rennais dans le cadre de cette 15ème édition de l’IAW. Mme MADI a pu revenir sur la définition de l’apartheid, l’origine de ce mot, son application juridique et du pourquoi il

Nous avons commencé la semaine contre l’apartheid israélien, lundi 18 mars en diffusant le film – documentaire « The lab », suivit d’un débat. dans un lieu militant, car la fac de lettres « Paul Valéry » nous a refusé l’accès à une salle. Une trentaine de personnes présentent, une majorité venue grâce aux
image_pdfimage_print

DANS VOTRE RÉGION

COMMANDEZ VOS OUTILS


SHARE

Accueil