A la Une

Votée récemment, cette résolution vise à susciter des menaces de sanctions pénales contre toute mobilisation dénonçant résolument la politique d’apartheid israélienne, et notamment contre le mouvement BDS. Beaucoup de publications condamnant le projet de résolution ont circulé sur internet et dans divers médias avant le vote, par exemple cet appel

Cher , Alors que nous planifiions notre récolte de fonds de la fin de l’année, notre site internet de BDS a subi une attaque sans précédent. Plus de 3,9 millions de tentatives d’accès à notre site ont été enregistrées, ce qui indique une campagne de hacking bien organisée, apparemment dans

21 novembre 2019 / par le Comité National palestinien BDS (BNC)   La crise climatique catastrophique est alimentée par les inégalités mondiales et mise en œuvre parles gouvernements et les sociétés complices qui placent le profit avant les gens et la planète. Partout, les moins puissants sont les plus touchés.

12 Novembre 2019 – Comité National Palestinien BDS (BNC) / Union Européenne En obligeant l’UE et les États membres à étiqueter les produits des colonies illégales d’Israël, la plus haute juridiction de l’UE a porté un coup significatif à la politique de transfert de population par Israël de l’apartheid La

Actualités BDS en France et dans le monde

Environ 230 personnes d’origines diverses (dont une demi-douzaine de Palestiniens) ont participé le 30 novembre aux 8h pour la Palestine à l’espace Nelson Mandela de Clermont-Ferrand, à l’appel de l’AFPS 63 et BDSF 63, dont 150 ont assisté à la conférence de Sarah Katz et Pierre Stambul sur Gaza, à

BDS a été au centre des débats de nos 8h pour la Palestine le 30 novembre à Clermont-Ferrand, à l’appel de l’AFPS 63 et BDSF 63, avec 230 participants, dont 150 qui ont assisté à la conférence de Sarah Katz et Pierre Stambul sur Gaza et au Skype avec Nabila

Cet après-midi, en ce jour de solidarité avec le peuple palestinien et pour le climat, des militant-e-s de la Campagne BDS France à Paris étaient mobilisés devant une agence AXA pour expliquer que l’apartheid n’est pas vert ! Plusieurs centaines de tracts ont été distribués. AXA doit désinvestir de l’apartheid

À Strasbourg,  nous avons distribué des tracts demandant à AXA de  désinvestir de  l’apartheid israélien. Les restrictions de circulation (transport de matériel solide difficile etc.) ne  nous ont pas permis de faire signer les cartes postales cette fois. Après la distribution, nous nous sommes attablés pour boire un chocolat chaud,
image_pdfimage_print

DANS VOTRE RÉGION

COMMANDEZ VOS OUTILS


SHARE

Accueil