1

Boycott de la manifestation sioniste « Journée de Jérusalem » le 26/06 2011 à Montpellier

Photos de notre action disponibles à cette adresse (merci à Xavier Malafosse):

http://xaviermalafosse.photoshelter.com/gallery/Manif-contre-la-journee-de-Jerusalem/G0000Hv0GttmwxyA

Voici comment Frédéric CORCOS, Président du Centre Communautaire et Culturel juif (CCCJ) de Montpellier, annonçait l’an dernier, la 33ème « journée de Jérusalem » à Montpellier :

« Notre attachement à cette commémoration de la réunification de la ville de Jérusalem reste un particularisme spécifique à Montpellier et unique en Diaspora… A travers le symbole de cette journée, nous crions, avec tous nos amis, haut et fort, notre sionisme et notre soutien à l’Etat d’Israël !… JERUSALEM EST ET DOIT RESTER LA CAPITALE DE L’ETAT D’ISRAËL ! (…) Venez très nombreux commémorer ce 33ème anniversaire de la Journée de Jérusalem et soutenir ainsi l’Etat d’Israël, seul rempart de notre Peuple. Vive Israël ! »

C’est dit on ne peut plus clairement : il s’agit d’une manifestation politique sioniste de soutien à l’état israélien et d’un appel explicite à un soutien total de l’Etat d’Israël. Or les sponsors attitrés de cette manifestation ne sont autres que : La Ville de Montpellier, la Région Languedoc-Roussillon, l’Agglomération de Montpellier et le Département Hérault, dont les élus assistent en nombre à la manifestation. (Voir tract d’appel en PJ).

C’est la raison pour laquelle nous nous sommes rendus sur place, nous, citoyens montpelliérains et militants de la cause palestinienne, afin d’exprimer notre indignation face à cette journée honteuse unique en France et qui existe depuis plus de trois décennies !

cid_07cb5342-10ce-47ea-9b1f-d4f165c12a0abis

Nous étions une cinquantaine de jeunes, pour la plupart, ayant prit part à la manifestation en répondant à l’appel du comité BDSF34 et à celui du mouvement des quartiers populaires de Montpellier à l’initiative d’une « opération escargot » qui a amenée une vingtaine de voitures décorées aux couleurs de la Palestine et qui a fait son effet… Le cortège s’était formé le matin au départ de la Paillade pour ensuite se diriger en direction de Grammont via les quartiers du Petit-Bard, la Pergola et Paul-Valéry.

Une fois arrivé sur place, les forces de l’ordre nous attendaient en renfort pour « veiller à d’éventuels débordements » selon leurs dires mais nous ne nous sommes pas laissé intimider et nous avons quand même bloqué le carrefour au niveau de l’entrée du parc en formant une chaîne humaine. S’en est suivit un face-à-face avec les forces de l’ordre avant que nous décidions de partir en déclarant que ceci était un avertissement mais que désormais nous travaillerons sur du longs termes en faisant pression sur les élus locaux pour que ce genre de journée illégale en soutien à un état criminel n‘est plus lieu d‘exister…

Une fois le cortège reformé, nous avons perturbé la circulation pendant près d’une heure autour de la zone de l‘évènement. Beaucoup de chauffeurs ont exprimés leur soutien et d’autres, intéressés, nous ont interpellés pour nous demander le motif de notre action.

cid_b1bf24dd-5a2f-4045-8335-bb6bc4b7d084

La veille, toujours dans le cadre de l‘opposition à cette journée de soutien à la politique d‘Israel, une douzaine d’organisations dont le BDSF34 s’étaient mobilisés sur la Place de la Comédie à l’appel de la CCIPPP34 sur la base de trois revendications communes destinées aux élus locaux (voir tract appel en PJ) :

– Nous leur demandions de boycotter la manifestation sioniste en faveur d’Israel le 26 juin à Grammont (et nous continuerons),

– Nous leur demandons de refuser l’implantation de l’entreprise coloniale Agrexco sur le port de Sète,

– Nous leur demandons de suspendre l’accord de jumelage entre Montpellier et Tibériade pour sanctionner ces crimes et exiger le droit au retour des réfugiés.

Aujourd’hui, le mouvement de solidarité internationale est aux sanctions contre Israel et, comme vous l’avez constaté, ces revendications restent positionnées sur la même ligne et en rapport direct avec la campagne BDS France et la Coalition contre Agrexco.

Une vidéo suivra et on se donne rendez-vous très prochainement…

Solidairement,

Comité BDSF34.

Article en ligne de Midi Libre à ce sujet : http://www.midilibre.fr/2011/06/26/mobilises-contre-la-journee-de-jerusalem,343805.php