A la Une

28 octobre 2019 Comité national palestinien du BDS (BNC)/Norvège Oslo se joint à cinq autres municipalités et un conseil de compté de la Norvège pour interdire les produits et les services issus des colonies de peuplement israéliennes. Dans une étape historique, le nouveau conseil municipal d’Oslo, récemment élu, exclut des

Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël (PACBI) – 25 octobre 2019 Faites savoir au fabricant de vêtements de sport Puma que vous ne ferez pas partie de #PumaFam tant qu’il n’aura pas mis fin à son soutien aux colonies de peuplement israéliennes illégales qui poussent les familles

25 octobre 2019 Par la Campagne palestinienne pour le boycott universitaire et culturel d’Israël (PACBI)/ Si vous avez acheté du matériel Puma avant que l’entreprise ne décide de soutenir les colonies israéliennes illégales sur des terres palestiniennes volées, renommez-les en écrivant «Boycott» sur le logo! Plus de 200 équipes sportives

15 juillet 2019 Le mouvement BDS ne tolère aucun acte ou discours qui adopte ou promeut, entre autres, le racisme contre les Noirs, le racisme contre les Arabes, l’islamophobie, l’antisémitisme, le sexisme, la xénophobie ou l’homophobie. Réponses, par Omar Barghouti au nom du Comité national palestinien de BDS (BNC), aux

Actualités BDS en France et dans le monde

Environ 230 personnes d’origines diverses (dont une demi-douzaine de Palestiniens) ont participé le 30 novembre aux 8h pour la Palestine à l’espace Nelson Mandela de Clermont-Ferrand, à l’appel de l’AFPS 63 et BDSF 63, dont 150 ont assisté à la conférence de Sarah Katz et Pierre Stambul sur Gaza, à

BDS a été au centre des débats de nos 8h pour la Palestine le 30 novembre à Clermont-Ferrand, à l’appel de l’AFPS 63 et BDSF 63, avec 230 participants, dont 150 qui ont assisté à la conférence de Sarah Katz et Pierre Stambul sur Gaza et au Skype avec Nabila

Cet après-midi, en ce jour de solidarité avec le peuple palestinien et pour le climat, des militant-e-s de la Campagne BDS France à Paris étaient mobilisés devant une agence AXA pour expliquer que l’apartheid n’est pas vert ! Plusieurs centaines de tracts ont été distribués. AXA doit désinvestir de l’apartheid

À Strasbourg,  nous avons distribué des tracts demandant à AXA de  désinvestir de  l’apartheid israélien. Les restrictions de circulation (transport de matériel solide difficile etc.) ne  nous ont pas permis de faire signer les cartes postales cette fois. Après la distribution, nous nous sommes attablés pour boire un chocolat chaud,
image_pdfimage_print

DANS VOTRE RÉGION

COMMANDEZ VOS OUTILS


SHARE

Accueil