1

Puma « Pire. Cadeau. De tous. » Pour le Black Friday et le Cyber Monday, ne mettez pas l’apartheid israélien dans votre panier !

Par le PACBI, le 24 novembre 2021

Le soutien de Puma à l’apartheid israélien en fait le Pire. Cadeau. De tous.

Puma sponsorise l’Association israélienne de football (IFA), qui régit et défend les équipes des colonies israéliennes illégales. Les colonies israéliennes sont des appropriations illégales de terres qui forcent les Palestiniens à quitter leurs terres et font partie intégrante du régime d’apartheid d’Israël.

Un partenariat avec l’apartheid israélien est mauvais pour les affaires, et Puma ressent la pression. Les clubs de football d’Asie et d’Europe ont mis fin à des contrats de sponsoring avec Puma en réponse à l’appel de plus de 200 équipes palestiniennes. Les propres ambassadeurs de Puma et partenaires commerciaux de Puma sont alarmés par le partenariat de l’entreprise avec l’apartheid israélien.

Lors du Black Friday, du Cyber Monday, et au-delà, dites à Puma qu’il n’y a pas de place pour l’apartheid israélien dans votre panier d’achat.

Plus de 120 000 personnes ont signé la pétition organisée par l’organisation internationale de plaidoyer SumOfUs, qui demande à Puma de « cesser de soutenir l’oppression du peuple palestinien par le régime d’apartheid israélien ».

120 000 personnes disent à Puma : « Nous sommes profondément attachés aux droits palestiniens et nous n’arrêterons pas de faire campagne tant que vous ne mettrez pas fin à votre partenariat avec l’apartheid israélien ».

Rejoignez-les !

Ajoutez votre nom maintenant : Puma, mettez fin à votre complicité avec l’apartheid israélien.

Puma se soucie beaucoup de son image et fait tout son possible pour projeter une image d’entreprise progressiste. Mais cette image commence à montrer des fissures importantes, car ceux qui croient réellement en l’égalité et la justice pour tous rejoignent la campagne croissante #BoycottPUMA.

Pendant ce temps, Israël fait la une des journaux et suscite la condamnation internationale pour son siège brutal de deux millions de Palestiniens à Gaza, l’expansion continue des colonies, les mesures de répression autoritaires, l’espionnage illégal des organisations de la société civile palestinienne et le meurtre des enfants palestiniens.

Ce n’est pas une bonne image pour PUMA de maintenir ce partenariat dans le crime.

Pour amplifier la campagne #BoycottPuma à l’approche du Black et du Cyber fridays, participez à notre action en ligne le week-end du 27-28 novembre ainsi que le lundi 29 novembre en tweetant !

Vendredi dernier, 120 000 signatures @SumOfUs ont été remises aux bureaux et magasins @PUMA du monde entier. Toutes demandent la fin de l'apartheid israélien. Que ferez-vous, @PUMAGroup ? #PumaFam #BoycottPuma… Cliquez pour tweeter

Hey @PUMA @PUMAfootball : vendredi dernier vous avez reçu plus de 120k signatures demandant la fin de votre sponsoring IFA -- allez-vous agir #Pumafam ? Ou allez-vous détourner le regard ? #nosupportforapartheid #BoycottPuma… Cliquez pour tweeter

Puma « Pire. Cadeau. De tous. » Pour le Black Friday et le Cyber Monday, ne mettez pas l’apartheid israélien dans votre panier ! Cliquez pour tweeter

Il est temps de mettre fin au parrainage des #installations illégales israéliennes sur les terres volées des #Palestiniens @PUMA. Combien de temps allez-vous continuer à bousculer les droits de l'homme sur le terrain de @PUMAfootball… Cliquez pour tweeter

#PumaFam qu'allez-vous faire avec les 120.000 signatures vous demandant d'arrêter de sponsoriser les colonies illégales israéliennes ? @PUMA #BoycottPuma http://pic.twitter.com/nZulerVXFJ Cliquez pour tweeter

Bonjour #PumaFam ! Que ferez-vous des 120 000 signatures que nous venons de déposer à vos portes ? @PUMAGroup @PUMA #nosupportforapartheid #foreverfaster http://pic.twitter.com/nZulerVXFJ Cliquez pour tweeter

Puma « Pire. Cadeau. De tous. » Pour le Black Friday et le Cyber Monday, ne mettez pas l’apartheid israélien dans votre panier ! Cliquez pour tweeter

Membres progressistes de #PUMAfam @LewisHamilton @Caradelevingne – rejoignez-nous pour dire à @PUMA d'arrêter de sponsoriser les installations israéliennes illégales sur des terres #palestiniennes volées. 120 000 personnes l'ont déjà… Cliquez pour tweeter

Je fais partie des 120 000 personnes qui exhortent @PUMA à cesser de parrainer l'oppression des Palestiniens par Israël. #nosupportforapartheid #BoycottPuma http://pic.twitter.com/nZulerVXFJ Cliquez pour tweeter

Vendredi 12 novembre, @PUMAGroup a reçu 120k signatures de pétition, demandant à l'entreprise de cesser de sponsoriser le système illégal d'installation d'Israël. Alors, que va faire @PUMA, maintenant ? #BoycottPuma Cliquez pour tweeter

Cher @PUMA, plus de 120 000 personnes vous exhortent à annuler votre parrainage avec la Fédération israélienne de football, qui s'entraîne sur des terres palestiniennes volées. Quand allez-vous agir ? #BoycottPuma… Cliquez pour tweeter

L'Association israélienne de football organise ses matchs dans des stades réservés aux Israéliens dans des colonies illégales, et @PUMA @PUMAGroup @PUMAfootball sponsorise cela ! Il est temps d'agir, #BoycottPuma. #foreverfaster… Cliquez pour tweeter

Nous avons remis plus de 120 000 signatures aux bureaux et magasins de Puma dans le monde entier, exhortant l'entreprise à cesser de parrainer les #installations israéliennes illégales sur des terres palestiniennes volées. Allez-vous… Cliquez pour tweeter

Il est temps pour #PumaFam de défendre les droits de l'homme palestiniens. @LewisHamilton @Caradelevingne -- aidez-nous à convaincre @PUMAGroup @PUMA d'annuler le contrat IFA ! #nosupportforapartheid #BoycottPuma… Cliquez pour tweeter

Bonjour @PUMA, avez-vous reçu ma signature – une parmi 120k ? Nous vous demandons d'arrêter de sponsoriser les colonies illégales d'Israël ! Annulez le contrat de l'IFA maintenant #PumaFam #BoycottPuma http://pic.twitter.com/nZulerVXFJ Cliquez pour tweeter

Bonjour @PUMAfootball -- Avez-vous reçu les 120.000 signatures de la pétition vous demandant d'annuler le contrat IFA ? Nous les avons soumises en #Malaisie, #France, #Royaume-Uni, #Allemagne, #Afrique du Sud, #États-Unis et… Cliquez pour tweeter

@PUMA respectera-t-elle tous les #droits de l'homme ? Plus de 120 000 personnes demandent à PUMA de cesser de soutenir les implantations illégales d'Israël sur les terres palestiniennes volées. Quand le ferez-vous @PUMAGroup ? #PumaFam… Cliquez pour tweeter

Plus de 120 000 personnes demandent à @PUMA d'arrêter de laver les sports des abus des droits de l'homme d'Israël. Quand allez-vous mettre fin au contrat IFA @PUMAfootball ? #nosupportforapartheid #PumaFam #BoycottPuma Cliquez pour tweeter

Quand @PUMA @PUMAGroup arrêtera-t-il de faire du sportswashing sur les violations des droits humains par Israël contre les Palestiniens ? Annulez le sponsoring de l'IFA. #nosupportforapartheid #PumaFam #BoycottPuma… Cliquez pour tweeter

Source : BDS Movement

 




Toc toc, PUMA. Nous avons une livraison spéciale de 120 000 signatures !

Par la Campagne Palestinienne pour le Boycott Académique et Culturel d’Israël (PACBI), le 12 novembre 2021

Les supporters des droits des Palestiniens en Océanie, Asie, Europe et Amérique du Nord remettent 120 000 signatures à PUMA pour exhorter la société à mettre fin à son partenariat avec l’apartheid israélien. Rejoignez les en ligne !

C’est ce que les supporters des droits des Palestiniens livreront aujourd’hui dans les bureaux et les magasins de PUMA en Océanie, Asie, Europe et Amérique du Nord.

La pétition, coordonnée par l’organisation internationale de plaidoyer SumOfUs appelle PUMA à « mettre fin à son soutien à l’oppression du peuple palestinien par le régime d’apartheid israélien ».

Rejoignez la livraison de signatures ! Partagez la pétition via les réseaux sociaux de Puma.

PUMA parraine l’Association Israélienne de Football (AIF), qui régit et défend les intérêts d’équipes dans les colonies israéliennes illégales. Les colonies israéliennes sont des saisies illégales de terre qui forcent les Palestiniens à quitter leur terre et font partie intégrante du régime d’apartheid israélien.

Collaborer avec l’apartheid israélien est mauvais pour les affaires, et PUMA ressent la pression. Des clubs de football d’Asie et d’Europe ont mis fin à leurs contrats de parrainage avec PUMA en réponse à l’appel de plus de 200 équipes palestiniennes. Les propres ambassadeurs et partenaires commerciaux de PUMA sont inquiets devant ce partenariat de la société avec l’Israël d’apartheid.

Israël fait les gros titres et cumule les condamnations internationales à cause du siège brutal des deux millions de Palestiniens de Gaza, de l’expansion continue des colonies, de la répression autoritaire, de l’espionnage illégal des organisations de la société civile palestinienne et de l’assassinat d’enfants palestiniens. Ce n’est pas une bonne image pour PUMA de maintenir son partenariat dans le crime.

Ajoutez votre nom maintenant : PUMA, mettez fin à votre complicité avec l’apartheid israélien !

PUMA est très attachée à son image et se donne beaucoup de mal pour présenter une image d’entreprise progressiste. Mais cette image commence à gravement se lézarder, tandis que ceux qui croient fermement à l’égalité et la justice pour tous rejoignent la campagne croissante de #BoycottPUMA.

120.000 personnes disent à PUMA : « Nous sommes profondément attachés aux droits des Palestiniens et nous ne mettrons pas fin à cette campagne tant que vous ne mettrez pas fin à votre partenariat avec l’apartheid israélien. »

Rejoignez nous alors que nous maintenons la pression sur PUMA pour qu’il mette fin à son soutien à l’apartheid israélien.

Source : BDS Movement

Traduction J. Ch. pour BDS France




12 novembre, 6ème journée internationale d’action contre PUMA !

Nous remettons 120 000 signatures à PUMA. Rejoignez-nous et signez la pétition en cliquant ici !

120 000 signatures !

C’est ce que les défenseurs des droits des Palestiniens vont remettre aujourd’hui aux bureaux et magasins PUMA en Océanie, en Asie, en Europe et en Amérique du Nord.

La pétition, initiée par l’organisation internationale de défense des droits SumOfUs, demande à PUMA de « cesser de soutenir l’oppression du peuple palestinien par le régime d’apartheid israélien. »

Participez à la remise des signatures ! Partagez la pétition avec les canaux de médias sociaux de Puma.

PUMA sponsorise l’Association israélienne de football (IFA), qui régit et défend les équipes des colonies israéliennes illégales. Les colonies israéliennes sont des saisies illégales de terres qui forcent les Palestiniens à quitter leurs terres et font partie intégrante du régime d’apartheid d’Israël.

Un partenariat avec l’apartheid israélien est mauvais pour les affaires, et PUMA ressent la pression. Des clubs de football en Asie et en Europe ont mis fin à des contrats de sponsoring avec PUMA en réponse à l’appel de plus de 200 équipes palestiniennes. Les propres ambassadeurs et partenaires commerciaux de PUMA sont alarmés par le partenariat de la société avec l’Israël de l’apartheid.

Israël fait les gros titres et suscite la condamnation internationale pour son siège brutal de deux millions de Palestiniens à Gaza, l’expansion continue de ses colonies, les mesures de répression autoritaires, l’espionnage illégal des organisations de la société civile palestinienne et le meurtre d’enfants palestiniens. Ce n’est pas une bonne image pour PUMA de maintenir ce partenariat dans le crime.

Ajoutez votre nom maintenant : PUMA, mettez fin à votre complicité avec l’apartheid israélien.

PUMA se préoccupe beaucoup de son image et se donne beaucoup de mal pour projeter une image d’entreprise progressiste. Mais cette image commence à montrer des fissures importantes, alors que ceux qui croient vraiment en l’égalité et la justice pour tous rejoignent la campagne #BoycottPUMA qui prend de l’ampleur.

Plus de 120 000 personnes disent à PUMA : « Les droits des Palestiniens nous tiennent à cœur et nous ne cesserons pas de faire campagne tant que vous ne mettrez pas fin à votre partenariat avec l’apartheid israélien. »

Rejoignez-nous afin que nous maintenions la pression sur PUMA pour qu’il mette fin à son soutien à l’apartheid israélien.

Je fais partie des 120 000 personnes qui exhortent @PUMA à mettre fin à son partenariat avec l'apartheid israélien. C'est un partenariat criminel. Je me joins aux défenseurs des droits des Palestiniens du monde entier pour remettre des… Cliquez pour tweeter

 




50 villes sur six continents rejoignent la journée internationale d’action #BoycottPUMA

Par la Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël (PACBI), le 23 septembre 2021

#BoycottPuma était en tendance sur les réseaux sociaux, avec une portée Twitter de 9 millions, qui a depuis presque doublé pour atteindre 17 millions. Tant que PUMA ne mettra pas fin à son soutien à l’apartheid israélien, la campagne de boycott menée par les Palestiniens ne peut que s’amplifier.

Le samedi 18 septembre, dans plus de 50 villes sur les six continents, les défenseurs des droits des Palestiniens et les amateurs de sport ont participé à la journée internationale d’action #BoycottPUMA. Juste après la Journée internationale d’action, la portée de #BoycottPUMA sur Twitter atteignait le chiffre impressionnant de 9 millions. Depuis, elle a presque doublé pour atteindre 17 millions.

Des manifestations ont eu lieu dans les bureaux de PUMA, dans les magasins de la marque PUMA et chez les détaillants pour protester contre le soutien de l’entreprise allemande de vêtements de sport à l’apartheid israélien. Des lettres ont été remises aux directeurs de magasins et des tracts distribués aux clients.

Dans une vidéo de campagne largement diffusée, des athlètes palestiniens ont été rejoints par des athlètes d’Asie, d’Afrique, d’Europe et d’Amérique du Nord appelant à boycotter PUMA jusqu’à ce que Puma mette fin à son accord de sponsoring avec l’Association israélienne de football (IFA). L’IFA régit et défend les équipes installées dans des colonies israéliennes illégales sur des terres palestiniennes volées. En outre, le licencié exclusif de PUMA en Israël opère dans le « no man’s land » entourant Jérusalem-Est occupée, qui fait partie de l’entreprise illégale de colonisation et d’annexion d’Israël. La campagne de boycott a été lancée par plus de 200 équipes sportives palestiniennes.

Plus de 64 000 personnes ont signé une pétition lancée récemment par l’organisation internationale de défense des droits SumOfUs, qui demande à PUMA de mettre fin à « sa complicité avec l’État d’apartheid israélien ».  Retrouvez et signez la pétition ici.

SumOfUs a récemment rencontré le PDG de PUMA et a demandé à l’entreprise de suivre l’exemple de Ben & Jerry’s et de mettre fin à son implication dans les colonies israéliennes illégales.

Sur les médias sociaux, le deuxième hashtag le plus utilisé avec @PUMA était #BoycottPUMA. Le premier était #PumaFam, le propre hashtag de PUMA, qui s’est retourné contre l’entreprise avec le message « Nous ne sommes pas #PumaFam ». PUMA a d’ailleurs été contraint de cesser d’utiliser son propre hashtag. En troisième position, on trouve #AnimalCrossing, le hashtag d’une nouvelle chaussure PUMA en collaboration avec le jeu Nintendo lancé le même jour. C’est vrai, #BoycottPUMA a surpassé PUMA et Nintendo.

Même les médias israéliens ont noté que « le hashtag #BoycottPUMA a également été tendance sur les médias sociaux au cours des derniers jours. »

Certaines branches des socialistes démocrates d’Amérique (DSA) aux États-Unis se sont jointes à la campagne et à la journée d’action. Le fan club Oakland Roots Radicals a lancé une campagne appelant l’équipe de football américaine à mettre fin à son accord avec Puma. Le fan club Porcomunas de l’équipe brésilienne Palmeiras a également rejoint la campagne. En juillet, Black Lives Matter UK a annoncé son soutien à la campagne #BoycottPUMA.

Les équipes de plusieurs pays abandonnent PUMA, et les ambassadeurs célèbres et les partenaires commerciaux de PUMA commencent à soulever des questions éthiques.

Tant que PUMA n’aura pas mis fin à son soutien à l’apartheid israélien, la campagne #BoycottPUMA ne peut que prendre de l’ampleur.

Contactez-nous pour vous impliquer : pacbi@pacbi.org  //  campagnebdsfrance@yahoo.fr

Retrouvez ici les actions menées dans plusieurs villes de France lors de la journée d’action.

Vous trouverez ci-dessous les tweets de la Journée mondiale d’action.




Mobilisations BDS dans plusieurs villes de France pour la journée Boycott PUMA du 18 septembre

Le 20 septembre 2021

Dans le cadre de la 5ème journée d’action internationale Boycott Puma, les militantes et militants se sont mobilisé.e.s dans plusieurs villes de France pour dire à Puma de cesser de sponsoriser la colonisation et l’apartheid israéliens.

Retour en images sur ces mobilisations…

Retrouvez ici une vidéo résumant les mobilisations en France

A Strasbourg

Huit militantes et militants ont agi à Strasbourg  pour appeler au boycott de PUMA, avec pancartes au cou et à la main, tracts et explications sonores à l’appui!
L’accueil fut bon avec des passantes et passants nombreux.ses par cette belle journée ensoleillée.
Pendant ce temps, d’autres militantes et militants développaient la campagne au stand du collectif au Village des associations au Parc de la Citadelle.

A Aix-en-Provence

A Aix-en-Provence, ce samedi après-midi, les militantes et militants de la campagne BDS étaient déterminé.e.s malgré la chaleur. Après une courte visite à l’intérieur du magasin Footlocker, ils et elles ont distribué plusieurs centaines de tracts, essentiellement en ciblant les jeunes, qui ont pour la plupart réservé un bon accueil.

A Saint-Etienne

Dans le cadre de la journée internationale d’action en direction de Puma,  sept militantes et militants BDS se sont réuni.e.s devant le centre commercial Centre Deux, et ont pu discuter avec de nombreux clients du centre commercial, un public plutôt très jeune, au son de la guitare du musicien Atmane et de sa chanson « Le boycott a la cote ».

A Tours

Dans la rue passante de Tours, les militantes et militants ont reçu un bon accueil, notamment des jeunes, et ont pu distribuer plusieurs centaines de tracts.

A Lyon

Les militantes et militants ont agi devant le centre commercial Confluences à Lyon à l’occasion de la journée internationale contre Puma.

A Saint-Denis

Une vingtaine de militantes et militants ont pu distribuer plus de 500 tracts le 18 septembre à Saint-Denis, près du Centre commercial de la Basilique Saint-Denis. Certain.e.s ont pu rencontrer le directeur du magasin Go sport afin de lui expliquer les raisons de cette action. Les retours venant des passantes et passants ont été positifs.

A Bordeaux
Malgré la pluie bordelaise, les militantes et militants ont fait preuve d’enthousiasme et se sont rassemblé.e.s afin de mener une action informative auprès des passants.
A Clermont-Ferrand
Chacun.e placé.e dans différents lieux ( entrées du magasin, feux routiers sur la rue, arrêt de tram, bas des immeubles..), les militantes et militants ont distribué 400 tracts sur Puma et ont engagé beaucoup de discussions. Sans surprise, l’accueil fut bon, la plupart des passants soutenant les droits des Palestiniens. Les rencontres furent intéressantes, notamment avec des jeunes passionné.e.s de football, et ont permis de rappeler le rôle de la campagne BDS, son aspect international et sa stratégie consistant à cibler certaines marques.
A Montpellier
C’est devant le magasin Décathlon que les militantes et militants ont tenu un stand ce 18 septembre et ont distribué 500 tracts, après avoir rencontré le directeur du magasin. L’accueil fut plutôt chaleureux.
A Lille
Sous le soleil lillois, petits et grands ont taclé Puma. Des tracts ont été distribués, plusieurs dizaines de signatures ont été récoltées pour la pétition.
Continuons à agir pour la liberté et la justice pour les Palestiniennes et Palestiniens et à appeler au Boycott de PUMA !
Retrouvez ici la vidéo de joueurs de football palestiniens qui expliquent en quoi la colonisation et l’apartheid les privent de vivre pleinement leur carrière.



Mobilisation BDS Paris à Saint-Denis (93) contre Puma le samedi 18 septembre

Le 20 septembre 2021

Notre mobilisation s’inscrivait dans le cadre de la 5eme Journée d’action internationale en direction de PUMA initiée par le PACBI. Vous trouverez l’ensemble des informations sur ce sujet en cliquant ici.

Lors de cette journée internationale Boycott Puma, nous étions 18 camarades de BDS Paris et de l’AFPS à distribuer plus de 500 tracts de BDS et de l’AFPS. De l’avis général c’était une très belle action (voir la vidéo ici et les photos)

La diffusion a eu lieu dans un quartier populaire de Saint-Denis, près du Centre commercial de la Basilique Saint-Denis. Il a été ainsi décidé de quitter la traditionnelle distribution devant le magasin Puma à Paris, pour s’adresser en région parisienne à tous ceux et celles qui achètent au quotidien des chaussures ou vêtements Puma sans connaître la réalité de la marque ; à savoir qu’elle sponsorise l’apartheid, via l’Association de Football Israélien qui a six équipes issues des colonies sur les territoires occupés, colonies illégales au regard du droit international.

Trois  camarades ont rencontré le directeur du magasin Go sport de Saint-Denis à qui nous avons expliqué la raison de notre action.

Les retours des passant.e.s étaient assez chaleureux surtout lorsqu’ils.elles entendaient le mot Palestine…

Nous avons eu de nombreuses demandes d’explications sur notre mobilisation.

Boycott Puma: Faites passer le mot!

 

 

 

 




250 militants du Danemark donnent un carton rouge à l’apartheid israélien

Par la Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël (PACBI), le 13 septembre 2021

A l’intérieur et à l’extérieur du stade où se déroulait le match de football Danemark – Israël, des manifestants ont dénoncé les attaques d’Israël contre les sports palestiniens et son utilisation du football pour blanchir par le sport son oppression des Palestiniens.

 

Plus de 250 supporters des droits palestiniens ont pris part à une manifestation pour protester contre l’apartheid israélien, à l’intérieur et à l’extérieur du stade où se déroulait le match de football de qualification pour la coupe du monde entre le Danemark et Israël.

A l’extérieur du stade, des orateurs ont dénoncé les attaques d’Israël contre les sports palestiniens et son utilisation du football pour blanchir par le sport son oppression des Palestiniens. Les manifestants ont témoigné de leur soutien à l’appel de 200 équipes palestiniennes afin de boycotter la compagnie allemande de sportswear Puma pour son soutien des colonies israéliennes illégales. Plus de 1000 tracts ont été distribués aux fans de football.

A l’intérieur du stade, des drapeaux palestiniens ont été déployés tout autour des tribunes, gagnant une couverture médiatique y compris sur la télévision nationale danoise.

La manifestation a été organisée par Boykot Israel Kampagnen – Denmark, International Forum Copenhagen, Stop the Annexation of Palestine, International Forum North Zealand, Palestinian Democratic Union in Denmark, Palestinian National Assembly in Denmark, Global Action, Demos.

Voir plus de photos de la manifestation et des drapeaux palestiniens à l’intérieur du stade.

Ci-dessous une déclaration de la Campagne palestinienne pour le Boycott académique et culturel d’Israël (PACBI) lue lors de la manifestation.

La Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël (PACBI), membre fondateur du Comité national de BDS, la plus grande coalition de la société civile palestinienne, salue tous ceux et toutes celles qui sont ici aujourd’hui et soutient des centaines de clubs de sport palestiniens qui demandent de donner un carton rouge à l’Israël de l’apartheid.

Un carton rouge à l’Israël de l’apartheid pour son régime, long de dizaines d’années, de colonialisme d’occupation, de racisme et de nettoyage ethnique graduel qui expulsent les autochtones palestiniens de leurs terres.

Un carton rouge à l’Israël de l’apartheid qui maintient les Palestiniens de Gaza sous un siège de plus de 14 ans maintenant, tout en menant des campagnes dévastatrices de bombardement qui massacrent des milliers de Palestiniens, y compris des centaines d’enfants.

Un carton rouge à l’Israël de l’apartheid qui a démoli plus de 130000 maisons palestiniennes dans toute la Palestine historique, y compris le village entier d’Al Araqib dans le Néguev plus de 190 fois.

Un carton rouge à l’Israël de l’apartheid qui détient sans charge ni procès et torture des prisonniers palestiniens, dont des enfants arrachés de leurs lits pendant des raids de nuit par des soldats lourdement armés et des footballeurs palestiniens voyageant pour des matchs.

Un carton rouge à l’Israël de l’apartheid qui met fin brutalement aux rêves des athlètes palestiniens, dont le footballeur Saeed Odeh, 16 ans, qui a été abattu et tué par des soldats israéliens en Cisjordanie occupée le 4 mai.

Un carton rouge à l’Israël de l’apartheid qui bombarde des installations sportives palestiniennes à Gaza, dont des clubs de sport, un terrain de football et un établissement paralympique, rien qu’en mai.

Un carton rouge à l’Israël de l’apartheid qui refuse aux athlètes palestiniens le droit de voyager, provoquant l’annulation de la Coupe de football de Palestine.

Un carton rouge à l’Israël de l’apartheid qui utilise cyniquement « le beau sport » pour blanchir ses graves violations des droits humains palestiniens.

A l’intention de ceux qui appellent à laisser la politique à l’extérieur des sports :  l’Association de football d’Israël  (IFA) est loin d’être une organisation apolitique. L’IFA participe activement à l’occupation militaire d’Israël. Elle ne fait pas qu’inclure dans ses ligues officielles des équipes des colonies illégales israéliennes installées sur des terres palestiniennes volées. L’IFA a aussi activement fait du lobbying, ainsi que le gouvernement israélien, pour maintenir les équipes de ces colonies.

Alors que les Palestiniens continuent à résister à l’oppression israélienne sous toutes ces formes, nous sommes encouragés par vous ici aujourd’hui à dire que l’apartheid israélien n’a pas de place dans les sports. Tout comme le régime d’apartheid de l’Afrique du Sud a été exclu des sports internationaux grâce au tollé populaire et à une campagne stratégique, l’Israël de l’apartheid le sera.

Pendant la dernière escalade de violence d’Israël, nous avons vu des nombres sans précédent d’athlètes professionnels et des équipes entières dans le monde entier, dans tous les sports, soutenir les droits palestiniens.

Des équipes du Qatar à la Malaisie ou au Royaume-Uni lâchent la marque de sport Puma en réponse à l’appel de plus de 200 équipes palestiniennes à boycotter Puma à cause de son soutien aux colonies israéliennes illégales par son sponsoring de l’Association israélienne de football.

Aux Olympiades de Tokyo, les judokas Fethi Nourine d’Algérie et Mohamed Abdalrasool du Soudan ont pris des positions de principe, refusant d’affronter des représentants de l’état israélien, mettant la cause palestinienne avant leurs propres rêves.

Le vent tourne. Dans le monde entier, des fans, des athlètes et des personnes de conscience refusent de rester silencieux. Tout comme vous tous aujourd’hui ici, ils rejettent les tentatives de blanchir par le sport l’apartheid israélien. Ils boycottent des compagnies comme Puma qui affirment respecter les valeurs du sport tout en soutenant l’apartheid israélien.

Notre mouvement pour la justice et la libération n’est destiné à grandir qu’avec votre soutien.

Boycottez Puma ! Carton rouge à l’Israël de l’apartheid !

Source : BDS Movement

Traduction CG pour BDS France




Nous inquiétons le PDG de PUMA. Participez à la journée d’action Boycott Puma, le 18 septembre

Par la Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël (PACBI), le 17 août 2021

Alors que les Palestiniens continuent de lutter contre l’accaparement illégal des terres par Israël et que des entreprises comme Ben & Jerry’s s’engagent à mettre fin à leur implication dans les colonies israéliennes illégales, il est temps pour nous tous et toutes d’intensifier la pression sur Puma pour qu’il mette fin à son soutien à l’apartheid israélien.

Puma s’inquiète de la campagne croissante de boycott.

Dans une note interne divulguée, Puma a déclaré que l’escalade de la violence par Israël contre les Palestiniens en mai avait entraîné une augmentation des demandes de ses « partenaires commerciaux et ambassadeurs » sur sa complicité dans l’apartheid israélien.

Le mois dernier, l’organisation mondiale de défense des droits SumOfUs a demandé à rencontrer Puma au sujet de son soutien aux colonies israéliennes illégales. Non seulement Puma a accepté, mais même l’  « agité » PDG  s’est joint à la rencontre!

Alors que les Palestiniens continuent de lutter contre l’accaparement illégal des terres par Israël et que des entreprises comme Ben & Jerry’s s’engagent à mettre fin à leur implication dans les colonies israéliennes illégales, il est temps pour nous tous d’intensifier la pression sur Puma.

Participez à la Journée internationale d’action #BoycottPuma,

18 septembre

Inscrivez votre groupe pour recevoir des informations et du matériel

Puma a de quoi s’inquiéter.

Des équipes, depuis l’Asie jusqu’en Europe, abandonnent Puma pour son parrainage de l’Association israélienne de football, qui inclut les équipes dans les colonies israéliennes illégales, forçant les familles palestiniennes à quitter leurs terres.

Et la campagne continue de grandir.

En juillet, Black Lives Matter UK a annoncé son soutien à la campagne, tout comme le club de football Clapton CFC, et 50 lieux à travers le Royaume-Uni ont boycotté les actions de Puma.

En juin, le Qatar Sports Club a annoncé qu’il ne renouerait pas avec Puma et des villes de toute la France ont protesté contre la complicité de Puma dans l’apartheid israélien.

Le fan club des Oakland Roots Radicals vient de lancer une campagne appelant l’équipe de football américaine à mettre fin à son accord avec Puma.

Aidez à convaincre Puma de mettre fin à son soutien à l’apartheid israélien.

Enregistrez votre groupe pour la Journée internationale d’action #BoycottPuma, le 18 septembre

 Le mois dernier, le célèbre fabricant de glaces Ben & Jerry’s a annoncé qu’il ne renouvellerait pas son contrat avec son partenaire israélien concernant les ventes de ses produits dans les colonies israéliennes illégales, déclarant que cela était « incompatible » avec les valeurs de l’entreprise.

Puma doit décider maintenant si le soutien aux colonies israéliennes illégales est conforme à ses valeurs.

Passez à l’action: 

Vous trouverez ci-dessous des idées pour la journée d’action #BoycottPuma.

Faites preuve de créativité! Apportez des thèmes sportifs à vos actions et partagez-les sur les réseaux sociaux.

Utilisez les hashtags #BoycottPuma et #PumaFam.

  • Organisez une action dans un magasin ou un détaillant Puma

Utilisez le localisateur de magasins Puma ou recherchez Puma sur Google Maps pour trouver des magasins de marque Puma dans votre ville.

 

  •  Marquez un but #BoycottPuma pour les droits des Palestiniens 

Faites une cage #BoycottPuma et marquez un but pour les droits des Palestiniens ou organisez un match de football simulé. Partagez une photo ou une vidéo sur les réseaux sociaux avec le hashtag #BoycottPuma

 

  • Impliquez le monde du sport 

Encouragez les associations sportives locales, les joueurs, les équipes sportives populaires, les clubs de supporters et les tournois sportifs antiracistes à se joindre à des actions avec des photos et des vidéos.

 

  • Possédez-vous des équipements de marque Puma ? Rebaptisez-les ! 

Écrivez « Boycott » au-dessus du logo de l’équipement Puma que vous possédez, ou scotchez simplement le logo Puma. Faites une courte vidéo ou prenez une photo de vous tout en renommant votre équipement Puma et publiez-la sur les réseaux sociaux.

 

 Exemple de tweet :

J'ai acheté du matériel @Puma avant de savoir que Puma soutient les colonies israéliennes illégales sur les terres palestiniennes volées. Cliquez pour tweeter

 

Jusqu'à ce que Puma mette fin à sa complicité dans l'apartheid israélien, je soutiens les équipes palestiniennes appelant à #BoycottPuma et je vais #RebrandPuma. Au revoir #PumaFam ! Cliquez pour tweeter

 

  • Appelez les équipes sponsorisées par Puma à #BootPuma

Vérifiez si les équipes locales sont sponsorisées par Puma et exhortez-les à abandonner Puma. Contactez-nous pour un exemple de lettre : pacbi@bdsmovement.net.  Prenez une photo avec le maillot de votre équipe tout en tenant une pancarte #BoycottPuma

 

  • Livrez ou envoyez la lettre de 200 clubs palestiniens aux bureaux de Puma 

Puma a des bureaux en Allemagne, au Royaume-Uni, en Espagne, au Portugal, en Italie, en Suède, en Norvège, en Finlande, au Danemark, en Autriche, aux Pays-Bas, en France, en République tchèque, en Pologne, en Turquie, en Afrique du Sud, aux Émirats arabes unis, aux États-Unis, en Argentine, au Chili, au Mexique, Pérou, Inde, Australie, Singapour, Malaisie, Indonésie, Japon, Corée du Sud, Hong Kong.

 

  • Organisez une conférence ou un atelier

Impliquez les associations sportives locales dans un événement sur les attaques israéliennes contre les sports palestiniens et la campagne #BoycottPuma. Contactez-nous pour d’éventuels intervenants : pacbi@bdsmovement.net

 

  • Lancez une campagne de désinvestissement

Vérifiez si votre fonds de pension, votre banque ou toute autre institution dont vous êtes membre est un investisseur dans Puma et demandez-leur de se désinvestir. Contactez-nous pour obtenir de l’aide à ce sujet : pacbi@bdsmovement.net

 

Source : BDS Movement




Puma et le nettoyage ethnique d’Israël à Silwan et Sheikh Jarrah

Le 6 juillet 2021

À quelques kilomètres de là où les Palestiniens luttent pour #SaveSilwan et #SaveSheikhJarrah du nettoyage ethnique progressif d’Israël, Puma maintient son soutien à l’apartheid israélien. Jusqu’à ce que ça s’arrête, nous choisirons #BoycottPuma, pas #PumaFam !

La semaine dernière, des bulldozers israéliens ainsi que des policiers et des soldats israéliens lourdement armés ont pris d’assaut le quartier palestinien de Silwan à Jérusalem-Est occupée, lors de la dernière série de démolitions de maisons palestiniennes par l’apartheid israélien.

A Silwan, tout comme à Sheikh Jarrah et dans toute la Palestine historique, Israël mène depuis des décennies une politique de nettoyage ethnique progressif par l’expansion des colonies. Dans le même temps, il réprime violemment les Palestiniens qui tentent de sauver leurs maisons et leurs moyens de subsistance.

Qu’est-ce que Puma a à voir avec ça ? 

Juste au nord de Silwan et Sheikh Jarrah se trouve un terrain officiel de l’Association israélienne de football (IFA). L’IFA comprend un certain nombre d’équipes et de terrains dans des colonies israéliennes illégales qui forcent les familles palestiniennes à quitter leurs maisons. Puma est le sponsor principal de l’IFA. Non seulement cela, mais à un peu plus d’1 km se trouve un point de vente de luxe du distributeur exclusif de Puma en Israël, Factory 54, construit sur un terrain occupé en violation du droit international.

Lorsque des entreprises internationales comme Puma prêtent leur image de marque pour couvrir l’apartheid israélien et le colonialisme de peuplement, cela permet à Israël de poursuivre son nettoyage ethnique progressif des Palestiniens autochtones.

Dites à Puma : Soutenir l'apartheid israélien et le nettoyage ethnique donne une très mauvaise image. Choisissons #BoycottPuma, pas #PumaFam ! Cliquez pour tweeter

Puma sait que ce qu’il fait est mal. Récemment, Puma a été surpris en train de mentir, encore une fois, à ses propres partenaires commerciaux et ambassadeurs. Puma a faussement affirmé qu’il parrainait l’Association palestinienne de football dans le but de saper la campagne croissante de boycott et d’apaiser les inquiétudes justifiées concernant le soutien de Puma à l’apartheid israélien.

Dites à Puma : Au lieu de mentir et de limiter les dégâts, arrêtez de soutenir l'apartheid israélien ! Choisissons #BoycottPuma, pas #PumaFam ! Cliquez pour tweeter

Les athlètes vedettes défendent les droits des Palestiniens en nombre sans précédent et des équipes depuis l’Asie jusqu’en Europe abandonnent Puma. Il est grand temps que Puma fasse ce qu’il faut et mette fin à son soutien à l’apartheid israélien en abandonnant l’Association israélienne de football.

Agissez pour le 16e anniversaire du mouvement BDS. Rejoignez la campagne #BoycottPuma.

Source : BDS Movement

 




La campagne BDS France mobilisée ce 19 juin 2021 : AXA, PUMA cessez de soutenir l’apartheid israélien !

Contre la complicité d’AXA et de PUMA vis-à-vis de la colonisation et de l’apartheid israéliens, la campagne BDS France s’est mobilisée dans plusieurs villes le 19 juin 2021.

L’équipementier sportif PUMA sponsorise l’Association israélienne de football, (IFA) dont 6 clubs se trouvent dans les colonies israéliennes illégales implantées en Cisjordanie, territoire palestinien occupé. Ainsi, les colons sont sponsorisés par PUMA tandis que l’armée israélienne n’hésite pas à tirer sur des joueurs de football palestiniens, à détruire les stades et à anéantir toute perspective de carrière pour les jeunes sportifs palestiniens.

La compagnie d’assurance AXA investit dans quatre banques israéliennes impliquées, selon l’ONU, dans la colonisation israélienne en finançant des entreprises et des organes gouvernementaux israéliens qui participent à l’occupation de la Palestine.

Boycotter PUMA et AXA, c’est agir en solidarité avec la lutte des Palestiniennes et des Palestiniens pour la justice, la liberté et l’égalité.

Retour en images sur la journée d’action nationale du 19 juin…

Les militantes et militants aixois ont bravé la chaleur pour distribuer plusieurs centaines de tracts et informer les passants sur la campagne BDS et la complicité d’AXA et de PUMA vis-à-vis de l’apartheid israélien.

 

A Strasbourg, les activistes se sont mobilisés pour sensibiliser la population, et ont permis aux passants de signer des cartes à envoyer au PDG de PUMA pour lui demander de cesser de sponsoriser l’apartheid et la colonisation.

 

A Paris, une action a eu lieu devant le magasin PUMA parisien, lors de laquelle les militantes et militants ont pu distribuer des tracts et informer les passants sur la campagne et le boycott de PUMA et d’AXA.

 

Les militantes et militants rennais ont installé dans leur ville un stand d’information quant aux campagnes de boycott de PUMA et d’AXA, et ont effectué un travail de sensibilisation auprès de la population.

 

C’est sur la place Bellecour que les militantes et militants lyonnais ont distribué des  tracts et ont profité du bon accueil des passants pour les sensibiliser.

 

A Orléans, une action d’information a eu lieu devant des magasins de chaussures revendeurs de PUMA.

 

A St Etienne, les militantes et militants ont réalisé une action informative sur AXA, dans le cadre de leur participation à la projection du film d’Hassane Mezine, “Fanon, hier aujourd’hui”.

Continuons à agir en solidarité avec les Palestiniennes et Palestiniens et pour la fin de la complicité d’AXA et de PUMA vis à vis de l’apartheid israélien !

 

 

 

 




Lettre ouverte à tous ceux et toutes celles qui ont accepté un contrat avec l’équipementier Puma

Le 20 mai 2021

Vous avez, comme tous-tes les citoyen-ne-s  concerné-e-s par ce qui se passe dans le monde, été interpellé-e-s par la situation particulièrement dramatique que vit actuellement le peuple palestinien.

Malgré ce que disent nos médias qui nous parlent de heurts entre Palestiniens et Israéliens  qui auraient commencé  il y a seulement deux semaines, vous savez comme nous qu’en réalité ces évènements s’inscrivent  dans une longue séquence de colonisation, de dépossession, de nettoyage ethnique…, de façon particulièrement flagrante et criante ces dernières semaines à Jérusalem, dans le quartier de Cheikh Jarrah où des dizaines de milliers de Palestiniens se sont mobilisés contre les expulsions de familles palestiniennes.

Vous savez comme nous que c’est à cause de cette politique israélienne de colonisation et d’apartheid qu’aujourd’hui le peuple palestinien subit des bombardements meurtriers, notamment dans la bande de Gaza, où il y a déjà plus de 230 Palestiniens assassinés dont soixante-sept enfants , trente-six femmes, des  médecins, des infirmiers, des universitaires, deux footballeurs, quinze personnes âgées, et plus de 1500 blessés, jusqu’à présent.

Depuis plus de dix jours et malgré la  pandémie, Gaza subit des destructions massives de maisons, les gens ne savent où se réfugier … c’est l’horreur absolue !

L’ONG Care déclare : «  L’urgence à Gaza ce n’est plus le Covid, la seule clinique faisant les tests a été bombardée, l’urgence c’est comment rester vivant… »

Parce que vous avez un contrat avec l’équipementier Puma, nous nous adressons à vous pour attirer votre attention sur le fait que l’entreprise Puma  se rend complice, depuis plus de trois ans maintenant, avec ce régime de colonisation et d’apartheid de l’état d’Israël, par son parrainage de l’IFA (Association israélienne de Football), qui elle-même inclut des clubs de colonies israéliennes illégales.

A l’appel de la société civile palestinienne, une campagne d’appel au boycott de Puma a été mise en place dans le cadre de la campagne internationale BDS (boycott-désinvestissement-sanctions) avec le #BoycottPuma.

Vous avez ici et maintenant l’occasion de montrer votre solidarité avec ce peuple qui souffre depuis plus de 70 ans, soit en renonçant à votre partenariat avec Puma jusqu’à ce que Puma cesse son parrainage du football israélien, soit en usant de votre influence auprès de Puma pour obtenir son propre  renoncement.

De nombreux sportifs et artistes ont manifesté, chacun à leur façon, leur solidarité avec la Palestine, comme Eric Cantona et Rachida Brakni, Paul Pogba, Frank Ribéry, Benjamin Mendy, Riyad Mahrez, Achraf Hakimi,  Ahmed Hassan « Koka », Khabib Nurmagomedov, Shkodran Mustafi, Frédéric Kanoute , Mohamed Aboutrika, Nasser Soumi, Tayssir Batniji, Ihab Shanti, Khaled Hourani, Rula Halawani, Iman Aoun, Mohammad Musalam, Khalil Abu Arafeh, Ernest Pignon-Ernest, Jacques Tardi, Farida Rahmani, Kolin Kobayashi, Roger Waters, Ken Loach

Vous aussi pouvez aider à mettre un terme  aux massacres à Gaza et à faire respecter les droits humains et le droit international !

Nous comptons sur vous pour que vous aussi vous usiez de votre notoriété et de votre influence pour aider ce peuple à retrouver sa liberté et à faire triompher la justice.

La campagne BDS France.

Exemples de victoire de BDS sur Puma :

– Le Liverpool FC rejette l’offre de parrainage de Puma et a annoncé qu’il signerait avec Nike, plutôt qu’avec Puma, en tant que fournisseur officiel de ses équipements à partir de la saison prochaine.

–  Le club de deuxième division anglaise Lutton a rompu le contrat qui le liait à Puma en soutien à la cause palestinienne

– La plus grande université de Malaisie, Universiti Teknologi MARA (UiTM), a mis fin à un accord de sponsoring avec la marque mondiale de sportswear Puma à cause du soutien de la compagnie pour les colonies israéliennes illégales en territoire palestinien occupé.

– Le club de football britannique Chester FC confirme qu’il ne renouvellera pas le parrainage de Puma, après avoir déclaré que des « pratiques de travail éthiques » figuraient parmi ses critères.

L’ancien joueur du FC Barcelone Oleguer Presas et le Donegal Celtic FC à Belfast soutiennent cette campagne. Des dizaines d’équipes amateurs de rugby, de football et de basket-ball la soutiennent également.

Vous voulez en savoir plus sur la campagne BDS France ? Cliquez ici.

 




Toujours voir grand ? Les Palestinien.ne.s ne voient que l’apartheid sponsorisé par PUMA

Le 1er mai 2021

La nouvelle campagne de PUMA, Only See Great, prétend proposer un univers marqué par l’optimisme et l’espoir.
Toujours voir grand ? Les Palestinien.ne.s ne voient que l’apartheid, sponsorisé par PUMA.
Où qu’ils/elles regardent, les Palestinien.ne.s ne voient que les colonies israéliennes illégales qui les privent de leurs terres.
Où qu’ils/elles regardent, les Palestinien.ne.s ne voient que les checkpoints militaires et les murs qui encerclent et réduisent leurs lieux d’habitation, d’apprentissage, de travail et de jeu.
Où qu’ils/elles regardent, les Palestinien.ne.s ne voient que des soldats israéliens armés qui envahissent les terrains de football, les campus universitaires et même les chambres d’enfants pendant la nuit.

Dites à PUMA : Les Palestiniens #OnlySeeApartheid sponsorisé par PUMA Cliquez pour tweeter

La campagne PUMA prétend explorer « l’idée-même de l’excellence, et ce que la lutte pour l’atteindre implique. »
Les Palestinien.ne.s luttent tous les jours pour passer outre les obstacles que l’apartheid israélien dresse devant eux partout.
Les Palestinien.ne.s trouvent la grandeur dans leur lutte pour la liberté, la justice et l’égalité depuis des décennies.

Rejoignez-les.

Dites à PUMA: nous n'avons pas besoin de coups et de slogans marketing “inspirants”. Nous voulons que PUMA arrête de soutenir l'apartheid israélien Cliquez pour tweeter

PUMA est le principal sponsor de l’Association Israélienne de Football, qui inclut des équipes des colonies israéliennes illégales.
Plus de 200 équipes et athlètes palestinien.ne.s demandent de #BoycottPuma jusqu’à ce qu’il mette un terme à son soutien au régime d’apartheid israélien et à l’occupation militaire. Des équipes sportives et des athlètes du monde entier les soutiennent.
Le marathonien Ahmad Tala a déclaré « Je suis obligé de courir en rond autour de ma ville de Ramallah parce que courir près des colonies israéliennes illégales est trop dangereux. PUMA sponsorise l’oppression et la dépossession des Palestinien.ne.s par Israël. »
L’ancien joueur de rugby irlandais Duncan Casey a dit « Le sport est une question de fair play et d’inclusion. Ceux qui disent que le sport et la politique ne devraient pas se mélanger ont le luxe de le faire parce que la
politique n’affecte pas leur vie. La politique de l’apartheid affecte la vie des Palestinien.ne.s chaque jour. Tout comme l’ont fait les athlètes contre l’apartheid en Afrique du Sud, nous pouvons utiliser nos voix pour soutenir nos collègues palestinien.ne.s et pour aider à convaincre PUMA d’abandonner l’équipe de l’apartheid. »
Alors que les actionnaires de PUMA se réuniront le 5 mai, agissez maintenant pour dire à PUMA : les Palestinien.ne.s ne voient que l’apartheid. Cessez de sponsoriser l’oppression israélienne.

Tweet:
#OnlySeeGreat ? #ToujoursVoirGrand Les Palestinien.ne.s ne voient seulement que l'apartheid #OnlySeeApartheid, sponsorisé par @Puma. Nous n'avons pas besoin de slogans marketing “inspirants”. Nous voulons que Puma cesse de soutenir… Cliquez pour tweeter

Vous pouvez également relayer sur Twitter la vidéo suivante :

Retrouvez ici les visuels de la campagne, que vous pouvez utiliser lors de l’action en ligne




Journée palestinienne de la terre: emmenez Puma dans une visite virtuelle de son soutien aux accaparements illégaux de terres par Israël

Par la Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël (PACBI), le 29 mars 2021

Puma affirme qu’il ne soutient pas les colonies israéliennes illégales, mais le logo de Puma est sur la carte officielle de l’Association israélienne de football des équipes des colonies.

Puma affirme ne pas soutenir les équipes dans les colonies israéliennes illégales.

Faux!

Puma sponsorise l’Association israélienne de football (IFA). L’IFA ne comprend pas seulement des équipes dans les colonies israéliennes illégales sur des terres palestiniennes volées, il plaide activement pour leur maintien.

Le logo de Puma se trouve directement sous une carte officielle des emplacements des équipes des colonies sur le site Web de l’IFA.

Puma ne peut pas nier l’évidence. Tweetez à Puma cette visite virtuelle de son soutien aux accaparements illégaux de terres par Israël.  PUMA dit qu'il ne soutient pas la colonisation israélienne illégale sur des terres volées. Oops...C'est bien le logo de @PUMA que l'on voit sur une carte des équipes dans les colonies. Pour le #LandDay, choisissez #BoycottPuma, et non #PumaFam… Cliquez pour tweeter

Puma ne fait ces fausses déclarations que parce qu’il est sous la pression de la campagne grandissante #BoycottPuma. 

Puma se soucie profondément de son image de soi-disant champion de la justice sociale.

À l’occasion de la Journée  palestinienne de la terre, et chaque jour, dites à Puma qu’il ne peut pas soutenir l’égalité universelle tout en parrainant l’apartheid israélien.

Source : BDS Movement

Traduction JC pour BDS France




“She moves us”. Mais Puma participe à l’oppression des femmes palestiniennes. 

Par la Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël (PACBI), le 7 mars 2021

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, alors que Puma lance sa campagne de marketing «She Moves Us» tout en soutenant l’apartheid israélien, les femmes palestiniennes et du monde entier qui évoluent dans le milieu du sport répondent avec #SheBoycotts.

Aujourd’hui, Journée internationale des droits des femmes, Puma lance «She Moves Us», une campagne de marketing pour «célébrer les femmes qui ont fait avancer la culture et le sport».

Cependant, Puma soutient les colonies israéliennes illégales obligeant les femmes palestiniennes et leurs familles à quitter leurs maisons. “She moves us” (elle nous fait bouger), mais Puma soutient l’occupation militaire israélienne qui empêche les athlètes palestiniennes de se rendre aux matchs. Elle nous fait bouger, mais Puma soutient l’apartheid israélien, y compris l’apartheid médical refusant des millions de vaccins aux Palestiniens pendant une pandémie. 

Rejoignez-nous pour célébrer les femmes palestiniennes dans le sport. Partagez la vidéo d’athlètes palestiniennes, dont une joueuse de l’équipe nationale féminine de football, appelant à boycotter Puma jusqu’à ce qu’il mette fin à son soutien à l’apartheid israélien.

Agissez: dites à Puma que son soutien de l’apartheid israélien opprime les femmes palestiniennes

Vous pouvez tweeter : #SheMovesUs, mais @PUMA soutient l'apartheid israélien qui opprime les Palestinien.ne.s, en particulier les femmes. À l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, rejoignez #SheBoycotts. Choisissez #BoycottPuma, pas… Cliquez pour tweeter

Des sportives du monde entier rejoignent leurs collègues palestiniennes, notamment une professeure de yoga en France, des danseuses acrobatiques en Italie, des cyclistes au Royaume-Uni et des coaches de course à pied aux États-Unis. Elles demandent à Puma de mettre fin à son soutien à l’apartheid israélien qui sépare les familles palestiniennes, démolit les maisons palestiniennes et font sortir les enfants palestiniens de leurs lits lors de raids nocturnes.

Partagez la vidéo de ces femmes issues du milieu du sport et rejoignez  #SheBoycotts.

Agissez: dites à Puma qu’on ne peut pas promouvoir l’égalité des sexes et aider à l’émancipation de certaines femmes tout en soutenant l’apartheid israélien qui opprime des millions de Palestiniennes.

Vous pouvez tweeter : #SheMovesUs mais @PUMA soutient l'apartheid israélien qui opprime des millions de Palestiniennes. Les femmes dans le sport se joignent aux athlètes palestiniennes pour #SheBoycotts lors de l'# IWD2021 Choisissez #BoycottPuma, pas… Cliquez pour tweeter

Vous pouvez également enregistrer votre propre vidéo et la partager sur les réseaux sociaux avec les hashtags #SheMovesUS et #SheBoycotts. Assurez-vous de taguer @Puma.

Source : BDS Movement

 

 

 

 




Puma échange un distributeur israélien complice pour un autre et maintient son soutien aux violentes confiscations de terre par Israël

Par la Campagne Palestinienne pour le Boycott Académique et Culturel d’Israël (PACBI), le 8 janvier 2021

Puma semble avoir cherché à se défaire d’une partie de sa complicité dans les violations du droit international par Israël, mais n’a même pas réussi à le faire. Puma devrait viser à mettre fin à toute complicité dans les violations israéliennes des droits des Palestiniens, pas à mettre à mal les campagnes de contrôle et de relations publiques.

Comme le boycott mondial de Puma pour son soutien aux colonies illégales israéliennes sur la terre volée aux Palestiniens continue de grandir, Puma a intensifié sa campagne de désinformation pour détourner les critiques.

A la mi-décembre, des défenseurs des droits de la personne humaine du monde entier ont pris contact avec Puma lors de la 4ème Journée d’Action Boycott Puma, exhortant la société à mettre fin à son soutien à l’apartheid israélien qui opprime des millions de Palestiniens. Puma a répondu avec une déclaration qui comportait un mensonge après l’autre.

Dans la déclaration, Puma a déclaré qu’il « ne soutient pas d’équipes de football dans les colonies ».

C’est faux. Puma est le principal sponsor de l’Association Israélienne de Football (AIF), qui comprend des équipes dans les colonies illégales israéliennes et les défend. Le logo de Puma se trouve sur tout le site internet de Puma, y compris directement sous une carte des terrains de football israéliens dans les colonies illégales à travers la Cisjordanie palestinienne occupée.

Le logo de Puma sur le site internet de l’Association Israélienne de Football sous une carte qui présente les infrastructures du football dans les colonies illégales à travers la Cisjordanie palestinienne occupée.

Puma a ensuite déclaré que « son distributeur israélien n’a pas non plus de succursales dans les colonies ».

C’est également faux. Delta Galil, détenteur exclusif pour Israël de la licence de Puma jusqu’à la fin de 2020, possède des filiales dans les colonies illégales israéliennes et figure sur la liste de la base de données de l’ONU des sociétés des colonies illégales.

Delta Israël, détenteur exclusif en Israël de la licence de Puma jusqu’à fin 2020, a des magasins dans les colonies illégales israéliennes en territoire palestinien occupé.

Puma a continué à prétendre que le nouveau détenteur de sa licence « Al Srad Ltd. n’a lui non plus aucune activité ou succursale dans les colonies ».

Encore faux. Al Srad Ltd. – Irani Corporation, exploite la chaîne de magasins de vêtements Factory 54, qui est elle aussi un sponsor de l’AIF. Factory 54 a un magasin dans le centre commercial Mamilla, qui est situé dans le « no man’s land » qui entoure Jérusalem Est occupée et fait partie de l’entreprise israélienne de colonisation-annexion illégale.

Le représentant exclusif actuel de la licence de Puma en Israël fait des affaires sur la terre occupée par Israël en violation du droit international.

En 1958, la résolution 127 du Conseil de Sécurité des Nations Unies a confirmé qu’Israël n’avait aucune souveraineté sur aucune partie du « no man’s land ». Par conséquent, Israël a occupé et illégalement annexé Jérusalem Est en 1967, y compris le « no man’s land ».  Le droit international considère que le « no man’s land » est un territoire occupé. Les Nations Unies et la communauté internationale reconnaissent Jérusalem Est comme faisant partie intégrante du territoire palestinien occupé.

Le nouveau représentant exclusif de la licence Puma en Israël, Al Srad Ltd., exploite un magasin de détail construit sur une terre occupée en violation du droit international.

Sous pression de la campagne mondiale de boycott, avec un nombre croissant de clubs de sport qui laissent tomber leur parrainage de Puma, et Puma étant obligé d’abandonner son propre hashtag #PumaFam, la marque a apparemment cherché à se défaire d’une partie de sa complicité dans les violations israéliennes des droits de la personne humaine en mettant fin à son contrat avec Delta Galil.

Puma a simplement échangé une société israélienne complice pour une autre, tout en maintenant son parrainage de l’Association Israélienne de Football et son soutien aux violentes confiscations de terre par Israël.

Il est incompréhensible que Puma, qui se présente comme une société championne de justice sociale, veuille prendre ses distances avec le régime d’apartheid d’Israël qui vole la terre et les ressources de la population palestinienne autochtone qu’elle maintient sous occupation armée depuis des décennies.

Cependant, les campagnes de relations publiques destinées à mettre à mal le contrôle n’arrêteront pas les  campagnes mondiales de boycott.

Tant que Puma ne mettra pas complètement fin à son implication dans les violations du droit international et des droits fondamentaux des Palestiniens par Israël, la campagne de boycott ne fera que grandir.

Source : BNC

Traduction : J. Ch. pour BDS France

 




Journée internationale d’action pour le boycott de Puma : Ne mettez pas l’apartheid israélien sous le sapin de Noël – 12 décembre 2020

Journée internationale d’action pour le boycott de Puma : Ne mettez pas l’apartheid israélien sous le sapin de Noël – 12 décembre 2020

Par la Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël (PACBI), le 20 novembre 2020.

 

Le soutien de Puma à l’occupation militaire israélienne et au régime d’apartheid en fait Le Pire Cadeau De tous Rejoignez le 12 décembre les groupes du monde entier pour la quatrième journée d’action  contre le soutien de Puma aux colonies illégales d’Israël sur les terres palestiniennes volées. Le gouvernement d’extrême droite israélien intensifie son expansion de colonies illégales sur des terres palestiniennes volées. Dans le même temps, il démolit un nombre record de maisons palestiniennes, laissant des centaines de familles palestiniennes sans abri pendant une pandémie.

Le soutien de Puma à ces violents accaparements de terres en fait … Le Pire. Cadeau. De tous.

Ne mettez pas l’apartheid israélien sous le sapin de Noël

Inscrivez-vous pour la 4ème Journée Internationale d’action BoycottPuma, 12 décembre

ICI

L’occupation militaire israélienne et les colonies illégales forcent les familles palestiniennes à quitter leurs maisons, avec le soutien total de l’administration Trump.

Puma affirme qu’il soutient l’égalité mais il contribue à prolonger la dépossession brutale des Palestiniens autochtones.

Puma soutient les équipes de football dans les colonies illégales d’Israël par sa licence exclusive en Israël qui a des filiales dans les colonies.

Puma, sponsor de l’apartheid israélien : Le Pire. Cadeau. De tous.

Inscrivez-vous pour la 4ème #Journée Internationale d’action BoycottPuma, 12 décembre

ICI

Alors que les populations du monde entier sont aux prises avec la pandémie de Covid-19, avec la catastrophe climatique et les effets du capitalisme sauvage, nos choix en tant que consommateurs sont plus importants que jamais.

Nos choix et nos campagnes ont le pouvoir d’apporter des changements. Nous pouvons convaincre les entreprises de respecter leurs politiques en matière d’éthique et de droits humains.

Puma est très soucieuse de son image. Un avocat de Puma nous a dit que nos appels au boycott de Puma rendent leur vie  » pénible « .

Rejoignez-nous dans nos efforts pour convaincre Puma de mettre fin à son soutien profondément immoral aux violations des droits humains des Palestiniens par Israël.

Passez à l’action :

Vous trouverez ci-dessous des idées pour la journée d’action #BoycottPuma, que ce soit chez vous ou, si les restrictions locales de COVID-19 le permettent, dans les magasins ou chez les détaillants de Puma.

Chaque groupe local BDS France décide quel type d’action il souhaite faire : en ligne ou dans la rue !

Soyez créatifs ! Intégrez des thèmes sportifs à vos actions et partagez-les sur les médias sociaux.

Utilisez les hashtags #BoycottPuma et #PumaFam (ceux de Puma, que nous avons complètement détournés !).

Pour les actions dans la rue ou dans les magasins :

1. Organisez un « Le Pire. Cadeau. De tous. » dans ou devant un magasin ou un détaillant Puma

Soyez créatifs. Faites savoir aux consommateurs que Puma est le « pire cadeau de tous « . Imprimez les visuels « Le Pire. Cadeau. De tous. »et demandez aux passants si vous pouvez les prendre en photo avec un des visuels.

Utilisez le localisateur de magasins Puma ou recherchez Puma sur Google Maps pour trouver les magasins Puma dans votre ville.

2. Marquez un but #BoycottPuma pour les droits des Palestiniens

Mettez en place un but #BoycottPuma et marquez un point pour les droits des Palestiniens ou organisez un match de football simulé. Partagez une photo ou une vidéo sur les médias sociaux avec le hashtag #BoycottPuma.

3. Utilisez la banderole « Taclons Puma » et distribuez des tracts. (modèle ci-dessous)

Pour les actions en ligne :

1. Possédez-vous des équipements de la marque Puma ? Transformez-les !

Inscrivez « Boycott » au-dessus du logo des équipements Puma que vous possédez, ou collez-le simplement sur le logo Puma. Réalisez une courte vidéo ou prenez une photo de vous pendant que vous changez la marque de votre équipement Puma et publiez-la sur les médias sociaux.

2. Faites appel aux équipes parrainées par Puma pour #BootPuma

Vérifiez si les équipes locales sont sponsorisées par Puma et incitez-les à abandonner Puma. Prenez une photo avec le maillot de votre équipe en tenant un panneau #BoycottPuma et publiez-la sur les médias sociaux.

Avant le jour de l’action :

  1. Remettez ou envoyez l’appel de 200 clubs palestiniens aux bureaux de Puma

Puma a des bureaux en Allemagne, au Royaume-Uni, en Espagne, au Portugal, en Italie, en Suède, en Norvège, en Finlande, au Danemark, en Autriche, aux Pays-Bas, en France, en République tchèque, en Pologne, en Turquie, en Afrique du Sud, aux EAU, aux États-Unis, en Argentine, au Chili, au Mexique, au Pérou, en Inde, en Australie, à Singapour, en Malaisie, en Indonésie, au Japon, en Corée du Sud et à Hong Kong.

Consultez l’appel ici

Adresses-mails des bureaux de Puma

E-Mail général :

service@puma.com info@puma.com

Dirigeants :

christin.kluth@puma.com michael.laemmermann@gmail.com benoit.menard@puma.com

Jean-François PALUS, Président du conseil de surveillance de Puma. son secrétariat : Juliette Tella  juliette.t@pumatma.com 

2. Impliquez le monde du sport

Encouragez les associations sportives locales, les équipes sportives populaires, les clubs de supporters et les tournois sportifs antiracistes à se joindre aux actions avec des photos et des vidéos.

3. Organisez une conférence ou un atelier

Impliquer les associations sportives locales dans un webinaire sur les attaques israéliennes contre les sports palestiniens et la campagne #BoycottPuma. Contactez les intervenants éventuels : pacbi@bdsmovement.net

4. Lancez une campagne de désinvestissement

Vérifiez si votre fonds de pension, votre banque ou toute autre institution dont vous êtes membre est un investisseur de Puma et demandez-lui de désinvestir. Contactez-nous pour obtenir de l’aide à ce sujet : pacbi@bdsmovement.net

Vous pouvez utiliser ce matériel :

Banderole

Tract

Visuels :

Exemples de tweets :

J’ai acheté des équipements @Puma avant que Puma ne soutienne les colonies israéliennes illégales sur des terres palestiniennes volées. https://bdsmovement.net/boycott-puma

Jusqu’à ce que Puma mette fin à sa complicité avec l’occupation militaire israélienne, je vais #RebrandPuma pour soutenir les équipes palestiniennes qui appellent à #BoycottPuma. Au revoir #PumaFam ! https://bdsmovement.net/boycott-puma

Je n’achète plus Puma tant que Puma sponsorise les équipes de football des colonies israéliennes illégales #BoycottPuma #PumaFam

Puma, faites un bond pour les droits des Palestiniens, mettez fin à votre soutien aux équipes de football des colonies israéliennes sur des terres palestiniennes volées #BoycottPuma #PumaFam

Puma viole sa charte éthique et le droit international en soutenant le football israélien, je n’achète plus Puma #BoycottPuma #PumaFam

Tant que Puma soutient le football de l’apartheid israélien, ce n’est PUMA marque ! #BoycottPuma #PumaFam

Puma finance le régime d’apartheid sur les terres palestiniennes volées, ma réponse : JE BOYCOTTE ! #BoycottPuma #PumaFam

Je ne ferai pas partie de la famille Puma tant que Puma soutiendra les clubs de football des colonies israéliennes illégales #BoycottPuma #PumaFam

Puma dit que le sport a le pouvoir de rassembler les peuples MAIS Puma soutient les colonies israéliennes illégales qui déchirent les familles palestiniennes #BoycottPuma #PumaFam

Puma dit qu’il ne soutient aucune politique MAIS Puma sponsorise l’Association Israélienne de football qui fait du lobbying en faveur des clubs de foot des colonies israéliennes illégales #BoycottPuma #PumaFam

 

Puma dit qu’il est dévoué à l’égalité universelle MAIS il soutient l’apartheid israélien, antithèse de l’égalité. #BoycottPuma #PumaFam

Puma se félicite d’aider tous les sportifs MAIS il soutient les attaques de sportwashing d’Israël sur le sport palestinien. #BoycottPuma #PumaFam

 

Je boycotte Puma, équipementier complice des violations du droit international et des droits humains par Israël. #BoycottPuma #PumaFam

 

Puma dit qu’il s’engage contre le racisme MAIS il soutient le football d’Israël, un pays qui pratique le racisme et l’apartheid. #BoycottPuma #PumaFam

 

Nous comptons sur vous !

 

Source de l’article original (légèrement modifié): BDS movement




Rejoignez la campagne contre Puma !

 

Pour manifester votre solidarité envers le peuple palestinien, partagez cet appel au boycott de Puma en publiant nos visuels et/ou en créant vous-même des visuels avec des photos. Envoyez-nous vos photos d’appel au boycott de Puma, nous les publierons avec votre autorisation.

campagnebdsfrance@yahoo.fr

Rejoignez-nous dans la tweetstorm prévu samedi 21 novembre, avec nos visuels, vos photos….N’oubliez pas les hashtags: #BoycottPuma  #PumaFam

Visuels ici: https://www.bdsfrance.org/visuels-pour-la-campagne-du-21-novembre-contre-puma/

Vous avez besoin d’inspiration ? Voici des exemples de messages qui peuvent être publiés sur les réseaux sociaux :

  • Je n’achète plus Puma tant que Puma sponsorise les équipes de foot des colonies illégales israéliennes #BoycottPuma   #PumaFam

 

  • Puma, faites un bond pour les droits des Palestiniens, mettez fin à votre soutien aux équipes de foot des colonies israéliennes sur des terres palestiniennes volées #BoycottPuma   #PumaFam

 

  • Puma viole sa charte éthique et le droit international en soutenant le foot israélien, je n’achète plus Puma #BoycottPuma   #PumaFam

 

  • Tant que Puma soutient le foot de l’apartheid israélien, ce n’est PUMA marque ! #BoycottPuma   #PumaFam

 

  • Puma finance le régime d’apartheid sur les terres palestiniennes volées, ma réponse : JE BOYCOTTE ! #BoycottPuma   #PumaFam

 

  • Je ne ferai pas partie de la famille Puma tant que Puma soutiendra les clubs de foot des colonies israéliennes illégales #BoycottPuma   #PumaFam

 

  •  Puma dit que le sport a le pouvoir de rassembler les peuples MAIS Puma soutient les colonies israéliennes illégales qui déchirent les familles palestiniennes #BoycottPuma   #PumaFam

 

  • Puma dit qu’il ne soutient aucune politique MAIS Puma sponsorise l’Association Israélienne de foot qui fait du lobbying en faveur des clubs de foot des colonies israéliennes illégales #BoycottPuma   #PumaFam

 

  • Puma dit qu’il est dévoué à l’égalité universelle MAIS il soutient l’apartheid israélien, antithèse de l’égalité. #BoycottPuma   #PumaFam

 

  • Puma se félicite d’aider tous les sportifs MAIS il soutient les attaques de sportwashing d’Israël sur le sport palestinien. #BoycottPuma   #PumaFam

 

  • Je boycotte Puma, équipementier complice des violations du droit international et des droits humains par Israël. #BoycottPuma   #PumaFam

 

  • Puma dit qu’il s’engage contre le racisme MAIS il soutient le foot d’Israël, un pays qui pratique le racisme et l’apartheid. #BoycottPuma #PumaFam

 

Nous comptons sur vous !

 




Lettre ouverte à la Direction de l’entreprise PUMA-France

Madame, Monsieur,

Nous avons lu dans une de vos publications Facebook* que vous déclariez n’avoir aucune relation commerciale avec des entreprises qui exploitent le travail forcé du peuple ouïghour.

A nouveau, nous prenons note de votre engagement quant au respect des droits humains dont vous faites un de vos objectifs de durabilité dans tous vos rapports.

Mais un véritable engagement de cette nature ne peut pas être à géométrie variable, destiné à la cause d’un peuple et ignorant délibérément les persécutions que subit un autre peuple.

C’est pourquoi nous revenons vers vous pour pointer une nouvelle fois vos contradictions.

Par son parrainage de l’Association Israélienne de Football (IFA), qui inclut des équipes implantées dans les colonies israéliennes illégales, implantées sur des terres volées au peuple palestinien, votre entreprise contribue directement au maintien du régime colonial et d’apartheid israélien. Nous vous rappelons que votre concessionnaire exclusif israélien, Delta, figure dans la base de données des Nations Unies listant des entreprises impliquées dans les colonies israéliennes.

Alors, pourquoi le peuple palestinien ne pourrait-il pas bénéficier de votre politique de « tolérance zéro » telle que vous la mettez en avant sur votre site ?

Nous vous demandons une nouvelle fois de ne pas vous rendre complice du régime colonial et d’apartheid israélien.

Tant que cette complicité persistera, les nombreux.breuses défenseur-e-s du droit international et des droits humains rassemblé-e-s dans une campagne internationale visant PUMA, dont vous avez largement entendu parler depuis deux ans, continueront à dénoncer vos manquements à ces droits

Dans l’attente d’une réponse à cette lettre, nous vous adressons nos sincères salutations

Juliette Simon

Pour la campagne BDS France

 

*

https://www.facebook.com/PUMAFrance/posts/1575618612618881




Le Luton Town Football Club vire le sponsor de l’occupation israélienne, Puma

Par Ali Abunimah, le 29 juillet 2020

Les militants au Royaume-Uni célèbrent une victoire pour les droits des Palestiniens, après que le Luton Town Football Club a abandonné la marque allemande de tenues de sport, Puma, qui était son fournisseur.

« Nous tenons à remercier le Luton Town FC pour ses réponses constructives à nos appels au boycott de Puma, et pour nous avoir informés directement de sa décision d’abandonner la société qui était son fournisseur en tenues de sport » a déclaré Markus Keaney, porte-parole de la Campagne de solidarité avec la Palestine (PSC).

« Nous espérons que d’autres clubs vont suivre et faire le choix de la justice, de la liberté et de l’égalité ».

Plus de 200 équipes sportives et athlètes palestiniens avaient appelé au boycott de Puma parce que cette entreprise sponsorise la Fédération de football d’Israël, laquelle comprend les équipes des colonies de peuplement israéliennes installées en Cisjordanie occupée en violation du droit international.

The Electronic Intifada a vu une correspondance impliquant les dirigeants du Luton FC et confirmant que l’équipe avait soulevé des préoccupations avec Puma en ce qui concerne les droits de l’homme, avant de décider de faire appel à un autre fournisseur.

Le club du championnat d’Angleterre de deuxième division a annoncé la semaine dernière que ses joueurs porteront des tenues fabriquées par Umbro à partir de la saison 2020-21.

En plus de l’engagement direct de ses militants locaux avec le club, la Campagne de solidarité avec la Palestine a déclaré que des milliers de courriels avaient été envoyés à la direction du Luton FC pour appeler l’équipe à laisser tomber Puma.

« Cette décision va donner un énorme coup de fouet à la campagne internationale, avec la campagne que mène la PSC au Royaume-Uni pour boycotter l’entreprise Puma jusqu’à ce qu’elle mette fin à sa complicité avec les violations d’Israël du droit international », a déclaré le directeur de la Campagne de Solidarité avec la Palestine, Ben Jamal.

« C’est un rappel à toutes les organisations sportives de leur responsabilité à s’assurer que leurs relations commerciales reflètent les obligations qui sont les leurs à savoir d’agir de manière éthique et de ne pas se rendre complice de violations des droits ».

Traduction : BP pour BDS France

Source : The Electronic Intifada




#BoycottPuma 3e round : manifestation en ligne de solidarité avec les Palestiniens avant la réunion des actionnaires de PUMA

Par Palestinian Campaign for the Academic and Cultural Boycott of Israel (PACBI), 26 février 2020

Rejoignez la 3e journée internationale d’action #BoycottPuma le 4 mai pour rappeler aux actionnaires de Puma que la complicité avec les colonies illégales d’Israël est immorale et rend les familles palestiniennes encore plus vulnérables à un moment de pandémie internationale.

Alors que la pandémie de coronavirus s’étend, le soutien déjà profondément immoral de Puma envers les colonies illégales d’Israël en continuelle expansion prend une dimension plus sinistre.

Le concessionnaire exclusif de Puma en Israël, Delta, a été listé dans la banque de données onusienne. Les Nations Unies considèrent toutes les colonies israéliennes en territoire occupé comme un crime de guerre.

L’entreprise coloniale d’Israël, ainsi que les checkpoints militaires et les murs associés, expulse les familles palestiniennes de leurs maisons, limite leur accès à l’eau potable et empêche leur déplacement vers les hôpitaux et les cliniques. La déclaration de Puma selon laquelle ils sont « dévoués à l’égalité universelle » ne pourrait pas sonner plus creux.

En mai, les actionnaires de Puma participeront à leur assemblée générale annuelle en ligne. Faisons en sorte que leur ordre du jour inclut la fin du soutien de Puma à l’apartheid israélien qui rend les familles palestiniennes encore plus vulnérables.

Rejoignez la 3e journée d’action internationale en ligne #BoycottPuma, le 4 mai 2020.

Enregistrez-vous maintenant pour recevoir les mises à jour et du matériel.

Puma est le principal sponsor de l’Association de football d’Israël (IFA), qui inclut des équipes des colonies illégales d’Israël sur des terres palestiniennes occupées.

Les actionnaires de Puma devraient aussi savoir que soutenir l’apartheid israélien a un coût !

Un avocat de Puma a admis récemment devant un supporter des droits palestiniens que la campagne #BoycottPuma rendait leur vie « misérable ».

La plus grande université de Malaisie a mis fin à un contrat de sponsoring avec Puma en solidarité avec l’appel des équipes palestiniennes.

Le club de football britannique Chester FC a décidé de ne pas renouveler son contrat avec Puma, mentionnant « les pratiques de travail éthiques » parmi les critères pour sa sélection. Le club de première division de Liverpool, qui était en pourparlers avec Puma, a aussi opté pour un autre sponsor.

Deux journées d’action internationales réussies #BoycottPuma ont donné lieu à des manifestations dans plus de 20 pays à des boutiques et devant des bureaux de Puma, et à des appels à des équipes sponsorisées par Puma pour qu’elles abandonnent Puma. Le hashtag #BoycottPuma a généré des millions d’impressions.

Faisons le 3e round en ligne.

Le 4 mai, avant l’assemblée en ligne des actionnaires de Puma, rejoignez des groupes de défense des droits humains et des associations sportives dans le monde entier en augmentant la pression sur Puma.

Enregistrez-vous pour la 3 journée d’action internationale en ligne #BoycottPuma, le 4 mai 2020.

C’est le moment de nous unir pour commencer à forger le monde que nous voulons voir, celui dans lequel personne n’est laissé derrière.

Agissez en ligne :

Voici ci-dessous quelques idées pour la journée d’action en ligne #BoycottPuma.

Soyez créatifs ! Incluez des thèmes sportifs dans vos manifestations et partagez-les sur les réseaux sociaux.

Utilisez le hashtag #BoycottPuma et expliquez pourquoi vous ne ferez pas partie de #PumaFam.

1. Marquez un but #BoycottPuma pour les droits palestiniens

Installez des buts #BoycottPuma chez vous et marquez un but pour les droits palestiniens. Partagez une photo ou une vidéo sur les réseaux sociaux avec le hashtag #BoycottPuma.

2. Impliquez le monde des sports

Encouragez des associations sportives locales, des équipes sportives populaires, des fan clubs, et des matchs sportifs anti-racistes à rejoindre les actions en ligne avec des photos et des vidéos.

3. Appelez les équipes sponsorisées par Puma à #BootPuma [#éjecter Puma]

Vérifiez si des équipes locales sont sponsorisées par Puma et incitez-les à laisser tomber Puma. Prenez une photo avec le maillot de vore équipe tout en tenant une pancarte #BoycottPuma.

4. Possédez-vous un équipement de la marque Puma ? Renommez-le !

Ecrivez « Boycott » au-dessus du logo de l’équipement Puma que vous possédez, ou scotchez-le au-dessus du logo Puma. Faites une courte vidéo ou prenez une photo de vous portant votre équipement dé-marqué et postez-le sur les réseaux sociaux. Exemple de tweet :

J’ai acheté un équipement @Puma avant que Puma ne soutienne les colonies israéliennes illégales sur des terres palestiniennes volées.

Jusqu’à ce que Puma mette fin à sa complicité dans l’occupation militaire d’Israël, je #RebrandPuma [dé-marquerai Puma] pour soutenir l’appel des équipes palestiniennes à #BoycottPuma. Au revoir #Pumafam ! https://bdsmovement.net/boycott-puma

5. Remettez la lettre de 200 clubs palestiniens aux bureaux de Puma.

Puma a des bureaux en Allemagne, au Royaume-Uni, en Espagne, au Portugal, en Italie, en Suède, en Norvège, en Finlande, au Danemark, en Autriche, aux Pays-Bas, en France, en République Tchèque, en Pologne, en Turquie, en Afrique du Sud, dans les Émirats Arabes Unis, aux États-Unis, en Argentine, au Chili, au Mexique, au Pérou, en Inde, en Australie, à Singapour, en Malaisie, en Indonésie, au Japon, en Corée du Sud, à Hong Kong.

6. Organisez un exposé ou un atelier en ligne

Impliquez des associations sportives locales dans un webinar sur les attaques d’Israël contre les sports palestiniens et la campagne #BoycottPuma. Contactez pacbi@bdsmovement.net pour des conférenciers possibles.

7. Lancez une campagne pour le désinvestissement

Cherchez si votre fonds de pension, votre banque ou toute autre institution dont vous êtes membre est un investisseur de Puma et demandez-leur de se désinvestir.

Contactez : pacbi@bdsmovement.net pour avoir de l’aide sur cette question.

 

Traduction : CG pour BDS France

Source : BDS Movement