1

Un partenariat avec SodaStream ne sera pas chose facile

Rich Duprey – The Motley Fool – 21 avril 2014

 

Après qu’un quotidien israélien eut rapporté que SodaStream International (NASDAQ : SODA) était en train de réfléchir à un partenariat avec une grosse entreprise de boissons, le cours des actions a bondi de 8 %, pendant qu’une spéculation se lançait sur qui pouvait bien être la prétendante. Bien qu’il semble inévitable que l’on veuille s’accrocher à la société qui est le leader dans la fabrication de soda à domicile, SodaStream n’en arrive pas moins avec dans ses bagages Keurig Green Mountain et Coca-Cola, un duo jamais vu, aussi je ne suis pas certain que la foudre va frapper une seconde fois.

 

Que vous jugiez cette critique pertinente ou non, les opérations de SodaStream dans les colonies israéliennes en Palestine sont une pierre de touche pour une controverse. L’apparition de l’actrice Scarlett Johansson dans une annonce de Super Bowl pour le fabricant de soda DIY a déclenché une vague d’indignations plus tôt cette année, ce qui a amenée l’actrice à donner sa démission d’une grande organisation anti-pauvreté qui l’avait critiquée pour cette promotion.

 

Que vous conveniez ou pas que les colonies en Cisjordanie sont illégales n’est pas vraiment la question, même si cela colore votre opinion sur une société qui opère depuis là-bas – ou de Gaza – ou qui fait affaire avec une telle société, et cette sorte de polarisation suffit à rendre les salles de conseil des sociétés capricieuses. Aussi, les investisseurs qui cherchent à lire dans les feuilles de thé pour savoir quelle est cette « grosse entreprise de boissons » qui envisage un partenariat avec SodaStream, en supposant qu’il y en ait vraiment une, doivent aussi se demander si l‘entreprise voudra se laisser entraîner dans un débat avec toutes ses connotations négatives, la publicité, les manifestations, et les boycotts, que le partenariat va amener avec lui.

 

La spéculation se concentre naturellement autour de PepsiCo (NYSE : PEP), Dr Pepper Snapple (NYSE : DPS) et Starbucks (NASDAQ : SBUX) comme prétendants naturels, mais des raisons indiscutables existent qui excluent chacune d’entre elles.

 

-* Pepsi a déjà une société d’embouteillage à Gaza, le groupe Yazegi, mais qui appartient à une famille palestinienne. Une association avec SodaStream pourrait être vue comme préjudiciable à cette relation, et bien que cela puisse être vu aisément comme un signe d’équilibre, la politique et le conflit de longue date ont le moyen de réduire à néant une telle clarté des choses.

 

-* Dr Pepper, qui tire ses revenus presque entièrement du marché du soda aux États-Unis et pourrait tirer profit d’une innovation d’un nouveau produit (son échec récent avec Core 4 TEN pèse lourd sur ses résultats), pourrait rechercher une présence internationale, mais probablement qu’elle ne souhaiterait pas commencer en devant protéger sa décision de la controverse.

 

-* Starburks exploite aussi de nombreux magasins dans tout le monde arabe, mais il y a plusieurs années, elle a été, à tort, accusée d’avoir fait un don d’une somme équivalant à une semaine de profit à l’armée israélienne, ce qui avait provoqué nombre de protestations à travers le monde. Il est douteux qu’elle veuille soulever un tel tollé une fois encore, et réveiller ces souvenirs.

 

Une fois de plus, indépendamment de savoir si c’est bien ou mal, et nonobstant votre propre position, les sociétés se doivent de prendre ces questions en compte, et il me semble que ces trois grosses sociétés de boisson en particulier devraient faire le choix de pécher par excès de prudence plutôt que de risquer un retour de bâton hostile en devenant partenaire de SodaStream.

 

Vous ne pouvez pas rater cela

 

 

The Economist compare cette invention perturbatrice à la machine à vapeur et à la presse à imprimer. Pour Busines Insider, « c’est la nouvelle industrie au milliard de dollars ». Et tout le monde, de BMW à Nike, à l’U.S. Air Force, l’utilise déjà tous les jours. Regarder la présentation de la vidéo choquante de Motley Fool aujourd’hui pour découvrir le Gadget Garage qui met fin à l’ère du Made in China… et apprendre la stratégie d’investissement que nous avons utilisée pour doubler notre argent sur ces trois parts de capitaux. Cliquez ici pour voir, maintenant !

 

The Motley Fool : http://www.fool.com/investing/general/2014/04/21/a-sodastream-partnership-wont-be-an-easy-sell.aspx
Traduction : JPP pour BDS France