Home»GENERAL»Comité National Palestinien (BNC)»Un nouveau rapport des Nations Unies blâme les violations israéliennes des droits humains palestiniens et compile une liste de compagnies complices

Un nouveau rapport des Nations Unies blâme les violations israéliennes des droits humains palestiniens et compile une liste de compagnies complices

18
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

31 janvier 2018 – Comité National Palestinien (BNC)

 

Aujourd’hui, le Haut-Commissaire aux droits de l’homme des Nations Unies a rendu public un rapport identifiant, sans les nommer, 206 compagnies qui travaillent en lien avec les colonies israéliennes illégales construites sur des terres palestiniennes volées en Cisjordanie occupée, y compris Jérusalem Est.

Le rapport des Nations Unies a noté en particulier :

« Les violations des droits humains [palestiniens] associées avec les colonies [israéliennes] sont omniprésentes et dévastatrices, atteignant chaque facette de la vie palestinienne. À cause du développement et de l’infrastructure des colonies, les Palestiniens souffrent de restrictions sur leur liberté de religion, de mouvement et d’accès à l’éducation ; sur leurs droits aux terres et à l’eau ; sur leur accès à des moyens d’existence et leur droit à un standard de vie adéquat ; sur leurs droits à une vie de famille ; et sur de nombreux autres droits fondamentaux. »

Le Comité national palestinien de BDS (le BNC), qui représente la plus grande coalition de la société civile palestinienne, a déclaré :

« La société civile palestinienne salue le récent blâme par les Nations Unies des flagrantes violations par Israël des droits humains palestiniens, ainsi que leur insistance sur le fait que les compagnies ont l’obligation d’éviter toute complicité dans ces violations.

Cependant, il est malheureux qu’un intense harcèlement d’Israël et de l’administration Trump ait empêché jusqu’à maintenant les Nations Unies de rendre effectivement publics les noms des compagnies qu’elles jugent complices des graves violations par Israël du droit international. Sans donner publiquement ces noms, il est plus difficile de réussir à leur faire rendre des comptes de façon significative.

Avec le soutien inconditionnel de l’administration Trump, Israël poursuit ses tentatives d’intimidation des officiels onusiens, des chefs d’état, des entreprises et des personnalités de la culture. Mais les gens se fatiguent des tyrans et, par de patientes et persistantes actions collectives, les tyrans sont finalement arrêtés et doivent rendre des comptes.

Le mouvement BDS pour la liberté, la justice et l’égalité travaille à forcer les compagnies complices des abus israéliens contre les droits humains palestiniens à rendre des comptes et il continuera à le faire. Des campagnes BDS efficaces ont contraint en fait des compagnies majeures comme Veolia et Orange à mettre fin à leur collusion avec les crimes d’Israël. Même si le rapport des Nations Unies ne va pas assez loin, il représente un pas en avant et confirme la nécessité de notre travail de masse. »

Le comité national palestinien BDS (le BNC) est la plus large coalition de la société civile palestinienne. Il dirige et soutient le mouvement global de Boycott, désinvestissement et sanctions en faveur des droits palestiniens.

Source: BDS Movement

Traduction: C.G pour BDS France

Previous post

Formation BDS avec la JC à Saint-Étienne

Next post

saison France-Israël: Lettre de boycott from within à l'Institut français