8 MARS 2018 – JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DES FEMMES

Le 8 mars 2018, à l’appel d’une trentaine d’organisations et de syndicats, un important défilé dans les rues de Paris a célébré la 41e journée des droits des femmes. Il y était, notamment, exigé des mesures contre les violences sexistes et sexuelles, et marqué la persistance des inégalités professionnelles.

En marge, d’abord de cette manifestation qu’ils ont ensuite intégrée, une vingtaine de militant(E)s, répondant à l’appel des groupes parisiens de l’AFPS (Paris-Centre, Paris 14/6 et Paris-Sud, et Evry-Palestine), de l’Association de Palestiniens d’Ile-de-France, de la Campagne BDS France et du Forum Palestine Citoyenneté ont voulu saluer le combat des femmes palestiniennes pour la justice, la liberté et la dignité et exiger la libération des 58 femmes et 12 mineures actuellement en prison en Israël. 600 tracts ont rapidement été distribués, ce qui montre, à la fois, l’écho de ce combat, la réceptivité des manifestant(E)s et l’importance de la manifestation.

Ces femmes représentent des modèles de fermeté et de résistance face à l’apartheid israélien. Elles incarnent l’espoir exprimé par Mahmoud Darwich :