Home»BDS, QU'EST-CE QUE C'EST ?»BOYCOTT UNIVERSITAIRE»Afrique du Sud : Les relations avec l’État d’Israël, les organisations et les institutions israéliennes

Afrique du Sud : Les relations avec l’État d’Israël, les organisations et les institutions israéliennes

6
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

14 décembre | Tshwane University of Technology |

 

Le 24  Novembre 2017, le Conseil de l’Université de Technologie de Tshwane a formellement approuvé une recommandation du Forum Institutionnel selon laquelle TUT n’aurait plus aucun lien avec Israël ni avec des organisations et institutions israéliennes.

En 2016, l’Ambassade d’Israël a accueilli en Afrique du Sud une conférence rassemblant quelques uns des plus éminents chercheurs sur l’eau spécialisés sur l’utilisation de l’eau dans les pays aux ressources rares en eau. En conclusion de la conférence, l’Ambassadeur s’est engagé à diffuser aux universités sud-africaines le livre Que l’Eau Soit écrit par Seth Siegel.

L’Ambassadeur a visité la Faculté de sciences de TUT, du fait de l’expérience de son Département des Sciences environnementales, sur l’eau et sur la terre en études sur les ressources en eau. L’objet de la visite était de diffuser et d’offrir des exemplaires du livre aux départements de cette Faculté, ainsi qu’à la bibliothèque des sciences de la Faculté.

En fait, TUT a reçu des réclamations de la part de nos organisations étudiantes, de membres du personnel, de militants pour les droits humains des Palestiniens ainsi que de citoyens juifs israéliens opposés à l’occupation par leur pays de la terre palestinienne.

En tant qu’Université progressiste dans l’Afrique du Sud démocratique, nous tenons à affirmer que TUT ne signera aucun accord ni n’entrera dans des partenariats scientifiques avec quelque organisation ou institution israélienne que ce soit jusqu’au moment où Israël mettra fin à son occupation illégale du territoire palestinien.

L’Université ne soutiendra ni n’acceptera les violations perpétrées par le gouvernement israélien lorsqu’il limite les déplacements d’enfants et de jeunes palestiniens sur leur propre terre et restreint les possibilités de leur accès à l’éducation en détruisant les écoles.

TUT soutient par ailleurs l’appel de plusieurs instances, dont des instances étudiantes et d’autres organisations progressistes à boycotter Israël et les institutions israéliennes, aussi longtemps qu’Israël continuera à violer les droits humains fondamentaux du peuple palestinien de même que le droit international.

 

Source: Tshwane University of Technology

Traduction SF pour BDS France

Previous post

Rassemblement à Paris contre l'annexion de Jérusalem et la visite de Netanyahou

Next post

L’Association du barreau et les Syndicats palestiniens de professeurs d’université exhortent la Société européenne de droit international à déplacer son Forum de recherche en dehors de l’Université hébraïque