Home»GENERAL»Agissez : demandez la libération du responsable et défenseur palestinien des droits de l’homme et de BDS, Salah Khawaja #FreeSalah

Agissez : demandez la libération du responsable et défenseur palestinien des droits de l’homme et de BDS, Salah Khawaja #FreeSalah

14
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

5 novembre 2016

Le défenseur palestinien des droits de l’homme, et secrétaire du Comité national palestinien pour le Boycott, le Désinvestissement et des Sanctions, Salah Khawaja, reste emprisonné  au centre d’interrogatoires de Petah Tikva, son droit de recours à un avocat lui a été refusé.

Khawaja, 46 ans, membre important de la Campagne populaire palestinienne contre le Mur de l’apartheid (Stop the Wall) et dirigeant du BDS, est détenu pour interrogatoire depuis le 26 octobre, jour où il fut enlevé lors d’un raid militaire violent avant le lever du jour sur son domicile. Alors que les forces de l’occupation investissent sa maison, elles lancent des lacrymogènes dans tout le secteur et pénètrent dans les maisons voisines pour tenter d’enrayer toute protestation contre l’arrestation de ce militant populaire. Le Comité national palestinien du BDS, au sein duquel Khawaja assume les fonctions de secrétaire, est la plus importante coalition de la société civile palestinienne qui œuvre à la direction et au soutien du mouvement BDS, mouvement international qui se développe pour le boycott d’Israël.

Le 31 octobre, la cour d’appel militaire israélienne a rejeté le recours interjeté par Khawaja avec les avocats de l’association de défense des droits de l’homme et de soutien aux prisonniers, Addameer, contre sa longue période d’interrogatoires et le refus de le laisser visiter par un avocat. Une nouvelle audience se tiendra sur son affaire le dimanche 6 novembre.

Front Line Defenders, Unadikum et Stop the Wall, ont lancé des appels à l’action pour soutenir Khawaja et requérir l’attention internationale afin de soutenir ce dossier d’un défenseur palestinien des droits de l’homme, ciblé pour son militantisme.

Le réseau de solidarité avec les prisonniers palestiniens, Samidoun, se joint à l’appel à l’action pour le dossier de Salah Khawaja et exige sa libération immédiate. Nous exhortons à l’action internationale pour soutenir Salah et tous les Palestiniens emprisonnés.

 

Agissez !

1 – Participez à l’action de Front Line Defenders, en exigeant de l’État israélien qu’il libère immédiatement Khawaja et mette fin à sa persécution des défenseurs palestiniens des droits de l’homme. Inscrivez-vous ici : https://www.frontlinedefenders.org/en/action/take-action-salah-khawaja

2 – Demandez aux responsables de votre pays d’intervenir et de mettre fin au silence et à la complicité dans la détention de Salah Khawaja et des autres défenseurs palestiniens des droits de l’homme, comme des plus de 7000 Palestiniens prisonniers politiques. Demandez à vos responsables aux Affaires étrangères – et aux membres de votre Parlement – d’agir pour ce dossier.

Appelez, durant les horaires réguliers de bureau :

– la Ministre australienne des Affaires étrangères, Julie Bishop : + 61 2 6277 7500

– le Ministre canadien des Affaires étrangères, Stephane Dion : +1-613-996-5789

– la Haute Représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini : +32 (0) 2 29 53516

– le Ministre néo-zélandais des Affaires étrangères, Murray McCully : +64 4 439 8000

– le Secrétaire britannique des Affaires étrangères, Boris Johnson : +44 20 7008 1500

– le Président des États-Unis, Barack Obama : 1-202-456-1111

Dites à votre gouvernement, que :

1 – Salah Khawaja, défenseur palestinien des droits de l’homme, est arbitrairement détenu depuis le 26 octobre et qu’il lui est refusé toute visite d’un avocat. Salah est l’une des grandes voix palestiniennes s’exprimant contre les colonies et le mur illégaux qui détruisent la terre palestinienne.

2 – votre gouvernement se doit d’exiger la libération immédiate de Salah et la fin des persécutions contre les défenseurs palestiniens des droits de l’homme, par l’État israélien.

3 – les interrogatoires de Salah par Israël, à Petah Tikva, constituent une violation de la Quatrième Convention de Genève relative à la protection des civils en temps de guerre, Convention qui interdit le transfert de civils protégés vers le territoire de la puissance occupante.

4 – le gouvernement doit faire davantage que d’exprimer sa préoccupation, il doit aussi prendre des mesures sérieuses pour qu’il soit mis fin à ces violations. Les représentants de votre gouvernement doivent assister aux audiences de Salah qui commencent le 6 novembre, et suspendre les accords avec les institutions israéliennes impliquées dans les emprisonnements et l’oppression qui se poursuivent contre les Palestiniens.

 

http://samidoun.net/2016/11/take-action-demand-release-of-detained-palestinian-human-rights-defender-and-bds-leader-salah-khawaja-freesalah/

Traduction : JPP pour BDS France

Previous post

Des militants dénoncent la participation de chefs de divers pays aux Tables Rondes de « l’apartheid » à Tel Aviv

Next post

BDSF34, Place de la Comédie : « Un boycott légitime »