Home»COMITES LOCAUX»38»Après Paris, Marseille, Rennes et Strasbourg, Grenoble est allé dire et chanter à madame Ringer : CATHERINE N’Y VA PAS !!! LA LA LA !!!

Après Paris, Marseille, Rennes et Strasbourg, Grenoble est allé dire et chanter à madame Ringer : CATHERINE N’Y VA PAS !!! LA LA LA !!!

6
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print
Ce 13 novembre nous étions 13, des BDS-France épaulés par quelques adhérents de l’AFPS et un beau renfort des courageux camarades de Saint-Étienne qui ont assuré l’ambiance musicale avec A. à la guitare.

Nous sommes allés sur l’esplanade de la Belle Électrique à la rencontre des spectatrices et spectateurs du concert  de Mme Ringer pour leur demander de nous aider à la convaincre de ne pas aller chanter pour l’apartheid israélien et la colonisation !
Travail militant de base en toute quiétude ; 300 tracts distribués, acceptés , discutés …

En juin 2006, Roger Water des Pink Floyd avait annulé son concert prévu à Tel Aviv.

Et en février 2014, c’était Titi Robin qui refusait une invitation de jouer à Jérusalem
« en raison de la politique dramatique de l’état d’Israël à l’égard des Palestiniens et de la municipalité de Jérusalem à l’égard de ses habitants non juifs… » .
Il disait : Par le passé, j’ai joué à de nombreuses reprises en Palestine occupée et en Israël mais ces voyages ont fini par me faire prendre cette décision qui me semble, après mûre réflexion, la plus honnête vue l’évolution de la situation.

En septembre 2018 : Dominique Grange écrivait : «   puisque nous, chanteurs/chanteuses, avons le pouvoir de briser le silence, refusons de nous rendre complices de ces crimes et soutenons la résistance héroïque des Palestiniens contre la colonisation et l’occupation militaire »

En décembre 2019, Catherine Ringer ira t elle chanter en Israël ?

Les artistes ont joué un rôle clé pour isoler le régime d’apartheid en Afrique du Sud dans les années 1980, alors même que les gouvernements occidentaux poursuivaient leurs relations diplomatiques et économiques, dans une complicité criminelle. Aujourd’hui encore, les artistes peuvent et doivent montrer la voie, suivis par les citoyens que nous sommes tous, pour qu’enfin cesse l’oppression du peuple palestinien.
BDS à Grenoble
Previous post

Les joueurs de l'Argentine et de l'Uruguay doivent avoir de vos nouvelles: Annulez le match “amical” dans l'Apartheid d’Israël

Next post

BDS France Montpellier-Comédie : Dénoncer les crimes israéliens commis à Gaza