Home»Actus»AXA est surveillée de près pour sa complicité avec l’apartheid d’Israël

AXA est surveillée de près pour sa complicité avec l’apartheid d’Israël

11
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Le 29 septembre 2021

Le 29 septembre 2021, la coalition « Don’t buy into occupation » – « N’investissez pas dans l’occupation » (DBIO) a publié un rapport qui, sur la base des recherches de Profundo expose le rôle des institutions financières européennes en tant que financières des 50 sociétés commerciales impliquées dans l’entreprise de colonisation de peuplement illégale d’Israël.

De ce rapport, nous apprenons qu’en mai 2021, le géant français de l’assurance multinationale AXA s’est classé au 30ème rang des 100 premiers investisseurs européens dans des entreprises qui aident les colonies de peuplement illégales d’Israël – dont beaucoup sont classées dans la base de données de l’ONU de février 2020.

Alors qu’en mars 2021, AXA avait investi 5,95 millions de dollars US dans les banques israéliennes (Banque Hapoalim, Banque Leumi, la Banque Discount Israël, la Banque Mizrahi Tefahot), le rapport DBIO montre qu’en mai 2021, AXA s’est désengagé de deux d’entre elles (la Banque Hapoalim et la banque Mizrahi Tefahot). Le rapport confirme également qu’AXA n’a pas réinvesti dans Elbit, le fabricant d’armes d’Israël, depuis qu’il a vendu ses actions en décembre 2018.

En outre, un examen des actionnaires d’Equitable Holdings (EQH) a montré que fin juin 2021, AXA ne détenait plus que 0,07 % des actions EQH, contre 9,93% en mars. Cela veut dire qu’AXA ne peut plus influencer ni contrôler les décisions d’investissements d’EHQ, ayant vendu presque toutes ses actions dans un processus qui a obligé EQH à quitter le groupe AXA et à supprimer l’acronyme AXA de son nom.

Néanmoins, AXA continue d’être impliquée dans le système israélien de colonialisme de peuplement, d’occupation militaire, et d’apartheid, contre le peuple palestinien : comme confirmé par le rapport DBIO, AXA continue de détenir des actions pour une valeur de 6 millions de dollars US dans deux banques israéliennes : la Banque Leumi (5 millions de dollars) et la Banque Discount Israël (1,2 millions de dollars).

Le rapport indique encore qu’en mai 2021, AXA avait également investi dans d’autres entreprises impliquées dans les colonies de peuplement illégales d’Israël, parmi lesquelles la General Mills, Manitou, le groupe de technologie minérale CETCO, RE/MAX Holdings, Solvay et Terex. Certaines d’entre elles figurent déjà dans la base de données de l’ONU, tandis que toutes répondent aux critères de l’ONU pour paraître dans les futures mises à jour de la base de données. Avec un investissement total de 845 millions de dollars US, DBIO classe AXA en 30è position dans les 100 investisseurs européens dans l’entreprise coloniale de peuplement illégale d’Israël.

À la veille de l’assemblée générale d’AXA le 29 avril 2021, le rapporteur spécial de l’ONU sur les droits de l’homme dans les Territoires palestiniens occupés, Michael Lynk, a demandé au géant français de l’assurance de se désinvestir totalement des banques israéliennes, expliquant qu’ « en prenant en compte les violations flagrantes des droits de l’homme associées aux colonies de peuplements israéliennes, il est impossible pour les entreprises de s’engager économiquement dans les colonies de peuplement israéliennes tout en respectant leurs obligations en vertu des droits de l’homme internationaux et du droit humanitaire ».

La coalition « Stop AXA Assistance to Israeli Apartheid » (« Arrêtez l’assistance d’AXA  l’apartheid israélien ») demande instamment à AXA de suivre l’exemple de KLP, la plus grande caisse de retraite de Norvège, qui s’est désinvestie – en se référant à la base de données de l’ONU – des 16 entreprises complices de l’entreprise de colonisation de peuplement illégale d’Israël.

Joignez-vous à la coalition et boycottez AXA jusqu’à ce qu’elle se désinvestisse de l’apartheid israélien !

Source : BDS movement

Traduction BP pour BDS France

Previous post

[Lettre du BNC] #IsraelOutOfAU – Une lettre ouverte aux dirigeants de l’Union Africaine 

Next post

Soirée Palestine le 18 octobre 2021 à 18h30 à Paris