Home»A CLASSER»Cineffable «instrumentalisé» par Israël ?

Cineffable «instrumentalisé» par Israël ?

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print
La venue d’une réalisatrice israélienne à la prochaine édition du festival de films féministes et lesbiens de Paris, prévu du 29 octobre au 2 novembre prochains, fait des vagues. Un collectif appelle à boycotter l’événement.

Un «espace d’expressions» appelé Lesbiennes of Color (LOC) a appelé au boycott de la manifestation qui «afficherait» son «partenariat» avec l’ambassade d’Israël, en permettant que la représentation de l’Etat hébreu finance le voyage d’une artiste. Cineffable persisterait ainsi «dans un manque de conscience politique et risquent l’instrumentalisation du féminisme et du lesbianisme.» Selon LOC, la manœuvre s’inscrirait dans une stratégie du gouvernement israélien pour «faire oublier sa politique colonialiste, raciste, militariste, sioniste et criminelle qu’il mène à l’encontre du peuple Palestinien.»

Les organisatrices du festival, qui réservent leur réponse à cette «campagne de dénigrement», communiquent pour l’instant que «les critères retenus pour sélectionner ce film ont été les mêmes que d’habitude : caractère féministe ou lesbien de l’œuvre, qualités artistiques et originalité du propos.» Le nom de l’artiste invitée n’a pas été mentionné. Il pourrait toutefois s’agir de Revital Gal, qui doit présenter son court-métrage «The Other Side».

Les appels au boycott d’Israël se multiplient depuis quelques mois au sein du monde associatif LGBT en Europe. Ainsi, l’an dernier, la gay pride de Madrid avait renoncé à inviter un groupe israélien, sous prétexte des liens de ce dernier avec le ministère israélien des Affaires étrangères. Et ce printemps, une conférence de jeunes LGBT avait été déplacée de Tel Aviv à Amsterdam, sous la menace d’un boycott lancé par des organisations telles que Palestinian Queers for Boycott, Divestment and Sanctions. Là encore, c’était le soutien présumé des autorités israéliennes à l’événement qui avait fait l’objet de critiques virulentes.

Source: http://360.ch/blog/magazine/2011/09/cineffable-%C2%ABinstrumentalise%C2%BB-par-israel/

Previous post

Natacha Atlas rejoint BDS !

Next post

La Campagne BDS France lance la Scène SLAM BDS!