Home»BDS, QU'EST-CE QUE C'EST ?»DESINVESTISSEMENT»Colère contre les entreprises complices de la colonisation

Colère contre les entreprises complices de la colonisation

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

alt

Plusieurs chefs d’entreprises françaises, de France Télécom Orange, EDF Energies Nouvelles, la SNCF, Alcatel, Alstom et d’autres, ont profité de la visite diplomatique du Président François Hollande en novembre 2013 pour nouer des contrats avec des entreprises ou avec l’Etat israélien.

La Campagne BDS France s’associe à la colère de toutes celles et tous ceux qui, parmi les employés et les clients de ces entreprises, sont outrés que leurs patrons sans scrupules se rendent ainsi complices de la politique coloniale et raciste de l’Etat israélien, de la fermeture de ses frontières aux millions de réfugiés palestiniens, des centaines de résolutions de l’ONU violées, de la situation d’apartheid mise en place, de la construction du Mur illégal de Cisjordanie, du blocus illégal de la Bande de Gaza, de l’occupation, des destructions de maisons et de la construction toujours croissante de colonies illégales. En particulier, nous remercions le syndicat SUD Rail d’avoir réagi si vite à la signature d’un accord de partenariat entre la SNCF et son homologue israélienne (1), à l’occasion de laquelle Guillaume Pépy, président de la SNCF, a rencontré Shimon Peres, criminel de guerre.

Au lieu de ternir ainsi leur image de marque, et afin d’aider à mettre fin à l’impunité de l’Etat israélien, ces chefs d’entreprises auraient du, au contraire, profiter de leur position pour faire pression sur cet Etat afin qu’il applique le Droit international et les Principes universels des Droits humains, comme le demandent de nombreuses organisations palestiniennes depuis 2005 dans leur appel au Boycott, au Désinvestissement et aux Sanctions contre l’Etat d’Israël.

La Campagne BDS France réitère son appel et enjoint les entreprises françaises à respecter leurs propres chartes éthiques, à suivre l’appel au BDS, à cesser tout investissement en Israël et à rompre tous les accords passés avec des entreprises ou avec l’Etat israélien, tant que cet Etat ne respectera pas le Droit international.

La Campagne BDS France
21 ter rue Voltaire
75011 Paris
campagnebdsfrance@yahoo.fr
www.bdsfrance.org

Previous post

Pétition pour le retrait de la circulaire contre les militants BDS

Next post

Confé­rence autour de l’ouvrage "Israël, un État d’apartheid ?" par Julien Salingue