Home»GENERAL»Comité National Palestinien (BNC)»Communiqué concernant l’affiliation au mouvement BDS et l’utilisation de l’acronyme BDS

Communiqué concernant l’affiliation au mouvement BDS et l’utilisation de l’acronyme BDS

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Par le BNC, le 7 juillet 2019

Le Comité national palestinien BDS (BNC), la plus grande coalition de la société civile palestinienne qui assure la direction du mouvement mondial et décentralisé BDS, est encouragé par la croissance du mouvement au niveau mondial et par la création de groupes locaux, régionaux et nationaux affiliés au mouvement à travers le monde.

Les partenaires internationaux de BDS défendent les droits fondamentaux du peuple palestinien énoncés dans the l’appel BDS de 2005 et respectent l’engagement du mouvement BDS en faveur de la non-violence ainsi que ses principes éthiques et antiracistes.

Il y a eu quelques cas exceptionnels de petits groupes qui utilisent le nom BDS ou même le logo du BNC, sans aucune coordination avec le BNC, tout en violant les principes éthiques du mouvement BDS. Lorsqu’ils sont détectés, ces groupes sont approchés en privé et invités soit à se conformer aux principes et à l’Appel BDS, soit à retirer l’acronyme BDS et le logo du BNC de leur nom et de leurs activités, car ils ne peuvent pas faire partie de ce mouvement.

Afin de garantir le respect des principes éthiques et antiracistes du mouvement et de protéger le mouvement en pleine expansion, le BNC a défini les critères suivants pour tout groupe qui se considère affilié au mouvement BDS et qui utilise ou souhaite utiliser le nom BDS dans son travail de solidarité :

1) Le BNC encourage tous les groupes solidaires à se familiariser non seulement avec l’appel BDS de 2005 mais aussi avec la déclaration sur les principes antiracistes et éthiques du mouvement BDS. En outre, nous encourageons les groupes solidaires à s’assurer que ces principes sont respectés dans tous les aspects de leur travail d’organisation et de solidarité, tant sur le terrain qu’en ligne.

2) Tout groupe utilisant l’acronyme BDS dans son nom ou ses activités doit soutenir les trois droits des Palestiniens énoncés dans l’appel BDS de 2005 et se conformer aux principes antiracistes du mouvement BDS

3) Si nous encourageons les groupes BDS du monde entier à utiliser et à diffuser largement l’acronyme BDS, nous déconseillons aux camarades d’utiliser le logo du BNC (qui apparaît en haut de notre site internet et de toutes les déclarations du BNC) comme le leur, que ce soit dans leurs publications et/ou leurs comptes sur les réseaux sociaux, afin d’éviter toute confusion quant à la source des documents et des messages. Nous encourageons les camarades à créer leurs propres logos qui puissent refléter leur propre réalité.

4) Aucun groupe qui propage ou tolère des formes d’expression ou des activités entrant en conflit avec les principes d’antiracisme et de non-violence du mouvement ou qui sapent les droits des Palestiniens énoncés dans l’Appel BDS ne peut faire partie du mouvement BDS ; il sera considéré comme en dehors du mouvement BDS et sera invité, par le BNC, à ne plus utiliser l’acronyme BDS ou à ne plus revendiquer une quelconque affiliation au mouvement.

5) Aucun groupe affilié à un groupe ou à une organisation connue pour tolérer des points de vue contraires aux directives éthiques ou aux principes antiracistes du mouvement BDS ne peut faire partie du mouvement BDS et il lui sera demandé de retirer l’acronyme BDS de son nom et de son logo.

6) Si un groupe porte atteinte à l’un des principes éthiques et antiracistes du mouvement BDS, le BNC demandera en privé au groupe de retirer l’acronyme BDS et de cesser de se présenter comme faisant partie du mouvement BDS. Si le groupe ne tient pas compte de la demande du BNC dans un délai déterminé, le BNC censurera publiquement le groupe et le mettra à distance du mouvement BDS.

Le Comité national palestinien BDS (BNC) souscrit aux paroles de Martin Luther King, selon lesquelles « l’injustice où que ce soit est une menace pour la justice partout ». Nous nous efforçons d’être moralement cohérents dans notre lutte, et c’est pourquoi nous continuons à avoir une tolérance zéro pour toute forme de racisme ou de sectarisme.

L’utilisation abusive de l’acronyme BDS est mauvaise par principe et nuit à l’ensemble de notre mouvement. Elle renforce les attaques du régime israélien d’extrême droite contre le mouvement BDS pour les droits des Palestiniens. Il est de notre responsabilité collective de veiller à ce que notre mouvement soit moralement cohérent et adhère à des principes éthiques et antiracistes dans la lutte pour la liberté, la justice et l’égalité.

Source : BDS Movement

Previous post

Journée de la terre 2021 : Plusieurs actions en France pour demander à CAF de descendre du train de l’apartheid !

Next post

Mobilisation dans toute l’Europe pour demander aux institutions publiques de #BoycottCAF