1

“De la Palestine à la France, nous lutterons contre toutes formes d’oppressions!”

SEMAINE INTERNATIONALE CONTRE L’APARTHEID ISRAELIEN 2021 

La Semaine contre l’Apartheid Israélien (IAW) est un outil de mobilisation au niveau mondial pour un soutien populaire au combat des Palestiniens et Palestiniennes pour la justice.

Cette année, l’angle choisi par le BNC (coordination internationale de BDS) est de faire de l’IAW une opportunité pour mettre en réseau et renforcer les liens entre la lutte de libération des Palestiniens et Palestiniennes et d’autres luttes contre le racisme, les violences d’Etat, les violences patriarcales et toutes les oppressions systémiques. 

Une série d’actions et d’événements s’organisent partout à travers le monde. En raison de la situation sanitaire, plusieurs mobilisations ont eu lieu virtuellement. 

En France, différentes actions ont été menées le samedi 20 mars :

Prise de photos devant des lieux symboliques à Paris, devant l’université de la Sorbonne et devant le Panthéon.
-Malgré l’imposition du couvre-feu, deux vidéo-projections ont pu être organisées : une à Saint-Étienne dans un lieu culturel et une à Marseille en extérieur !

Ces projections ont permis de diffuser deux montages-vidéos : 

– une vidéo réalisée par BDS Europe, de différentes personnes d’horizons variés, reprenant le message de l’IAW
– une vidéo réalisée par le groupe français de l’organisation de l’IAW, où trois intervenantes de qualité transmettent ce message de justice.

Nous les en remercions chaleureusement. 

Michèle SIBONY est une militante de longue date contre l’occupation de la Palestine. Elle est actuellement porte-parole de l’Union Juive Française pour la Paix. 

Amal BENTOUNSI est la sœur d’Amine Bentounsi, tué d’une balle dans le dos par la police en 2012. Elle s’est battue pour obtenir justice, elle est la première personne à avoir, partiellement, gagné son procès contre la police. Son combat est celui de toutes les victimes de violences policières avec le collectif Urgence notre police assassine. Ce collectif a d’ailleurs mis au point l’application Urgences Violences Policières pour mettre fin à l’impunité de la police.  

Françoise VERGES est écrivaine et universitaire féministe, antiraciste décoloniale. Elle a rendu publics les crimes commis par le gouvernement français à la Réunion, où des femmes ont été enlevées et stérilisées. Elle est l’auteure de plusieurs livres dont le dernier Une théorie féministe de la violence 

Cette dernière a accepté, ainsi que Nada Awad et Sihame Assbague, d’intervenir publiquement sur la Palestine dans le cadre de la Semaine 2021 contre l’apartheid israélien. 

Nada AWAD est palestinienne de Jérusalem. Elle est chargée de plaidoyer international à l’Institut du Caire pour les Human Right Studies. 
Sihame ASSBAGUE est journaliste indépendante et militante antiraciste. 

Elles discuteront des réalités (post)coloniales en France et en Palestine. Elles reviendront sur les résistances possibles à l’apartheid, aux violences policières et aux logiques racistes. 

L’engagement de ces grandes dames inspirantes nous aide à appréhender comment construire une vraie convergence des luttes.

Ce sera le dernier évènement et il clôturera l’édition 2021 de la semaine internationale contre l’apartheid israélien.

Il sera à suivre sur la page Facebook de BDS France et sur Youtube, ici-même :

 

« De la Palestine à la France, nous résisterons face aux oppressions et à la violence ! »