Home»GENERAL»Comité National Palestinien (BNC)»De Rio de Janeiro à la Palestine : Marielle, présente !

De Rio de Janeiro à la Palestine : Marielle, présente !

9
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print
Comité national palestinien du BDS – Brésil – 20 mars 2018
Les Palestiniens dénoncent l’assassinat de la conseillère et militante des droits de l’homme de Rio de Janeiro, Marielle Franco, et ils expriment leur solidarité aux Brésiliens : « Ensemble, nous nous engageons à continuer de nous battre pour le monde dont Marielle rêvait, un monde de liberté, de justice et d’égalité pour tous ».
 
C’est avec douleur et indignation que nous, Comité national palestinien du BDS, la plus importante coalition de la société civile palestinienne, avons appris l’assassinat de la conseillère et militante des droits de l’homme de Rio de Janeiro, Marielle Franco, et de son chauffeur, Anderson Pedro Gomes. Depuis la Palestine, nous dénonçons cet assassinat politique ciblé et nous exprimons notre solidarité à la famille, aux amis, aux camarades de Marielle et d’Anderson, et à tous les Brésiliens qui se battent pour la justice et l’égalité.

Marielle était une femme noire, homosexuelle, de 38 ans, originaire de Maré, le plus important bidonville de Rio de Janeiro. Une combattante énergique et intrépide qui était devenue la cinquième conseillère municipale de la ville en nombre de voix à sa première élection. Elle a dénoncé publiquement les violations policières et militaires contre les populations des bidonvilles. Au milieu de l’injustice, du racisme, du sexisme et de la militarisation qui s’emparent de notre monde, Marielle a fait naître un rayon d’espoir.

Elle a représenté les aspirations de nombreux Brésiliens au changement et les espoirs de millions de personnes à travers le monde, dont nous-mêmes, pour une vie digne libérée de toute oppression. L’espoir que Marielle a inspiré n’est pas mort la semaine dernière. Comme le poète palestinien Mahmoud Darwish l’a dit, « Nous souffrons d’une maladie incurable : l’espoir » ; les idéaux dont Marielle s’était faite la championne continuent de vivre.

À vous tous qui luttez pour vos droits au Brésil, nous voulons vous dire que vous n’êtes pas seuls. Votre lutte se développe à travers le monde et nous, de la Palestine, nous sommes de ces voix innombrables qu’aucune balle, aucune armée et aucune brutalité ne réduira au silence. Nous nous tenons debout ensemble, avec vous, côte à côte, jusqu’à ce que nous obtenions nos droits, nos libertés et notre dignité.

Nos luttes sont profondément liées. C’est d’autant plus vrai que les gouvernements nationaux et locaux au Brésil entretiennent des relations militaires et sécuritaires profondes avec le régime d’occupation et d’apartheid d’Israël. Ils en importent des technologies et des formations, lesquelles ont été « testées sur le terrain », sur nos corps, afin de réprimer les mouvements sociaux brésiliens et de tuer les Noirs et les pauvres.

Nous continuerons d’internationaliser notre résistance populaire et de relier nos luttes afin de mettre fin aux régimes de militarisation et d’oppression raciste des bidonvilles de Rio à la Palestine.

Ensemble, nous nous engageons à continuer de nous battre pour le monde dont Marielle rêvait, un monde de liberté, de justice et d’égalité pour tous.

Marielle, présente !

Le Comité national palestinien du BDS est la plus importante coalition de la société civile palestinienne. Il dirige et soutient le mouvement national pour le Boycott, le Désinvestissement et les Sanctions pour les droits des Palestiniens.

 

Source: BNC

Traduction : JPP pour BDS FRANCE

 

Previous post

Le discours qu'Israël a tenté de censurer au Parlement Européen

Next post

La Paillade : Fiasco total de l’opération de propagande israélienne.