Home»BDS, QU'EST-CE QUE C'EST ?»BOYCOTT SPORTIF»Equipe de France U17 en Israël : Lettre au Président de la FFF

Equipe de France U17 en Israël : Lettre au Président de la FFF

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

{youtube}JwI_mULxBCw{/youtube}

Monsieur Le Président,

Dans le cadre des qualifications au tour Elite du Championnat d’Europe des moins de 17 ans de l’UEFA 2014, l’équipe de France masculine de football doit rencontrer ses homologues tchèque, liechtensteinoise et israélienne lors d’un mini tournoi censé se dérouler du 22 au 27 octobre prochains en Israël.

Dans la continuité de notre mobilisation pour le boycott sportif d’Israël dans le cadre du mouvement international BDS (Boycott Désinvestissement & Sanctions), nous vous invitons à demander à l’UEFA de ne pas organiser ce tournoi là-bas et que l’équipe de France refuse de rencontrer l’équipe israélienne.

De la même manière que nous, militants et citoyens de conscience, français et européens, avons dénoncé la tenue de l’Euro 2013 U21 en juin dernier en Israël, à l’appel de la société civile et des clubs sportifs palestiniens [1], nous estimons que ce mini tournoi ne fait que contribuer à normaliser l’injustice et les violations quotidiennes du droit international que fait subir le régime israélien à l’égard du peuple palestinien. De nombreuses personnalités, dont des footballeurs français, ont également relayé l’appel des Palestiniens, estimant qu’Israël ne mérite pas l’honneur d’organiser des tournois sportifs, ses actes allant à l’encontre des valeurs du sport. [2]

Les compétitions sportives organisées en Israël ne sont que des outils trompeurs de propagande politique, blanchissant les crimes de guerre d’un système qui répond strictement à la définition onusienne d’apartheid. [3]

A l’heure où le gouvernement israélien se félicite du succès de l’organisation de l’Euro espoirs qui aurait permis d’espérer une coexistence possible entre arabes et juifs israéliens par le biais du football [4], ce même gouvernement souhaite appliquer un plan de nettoyage ethnique du désert du Néguev dans le Sud d’Israël, où vivent plusieurs dizaines de milliers de bédouins Palestiniens citoyens israéliens qui sont menacés d’expulsion imminente. [5]

De plus, au moment même où vous préparez ce tournoi, deux joueurs de l’équipe palestinienne de football sont emprisonnés depuis 2 ans et demi. Il s’agit de deux prisonniers politiques parmi les quelques 5000 qui croupissent dans des conditions terribles dans les geôles israéliennes. [6]

L’arrestation des joueurs, tout comme le blocage des fonds et du matériel dédiés au sport, l’interdiction de construire ou de développer les infrastructures sportives, les restrictions de circulation des sportifs et l’ingérence politique d’Israël dans l’organisation des rencontres sportives des Palestiniens, ont clairement été décrits comme étant des entraves au football palestinien dans un rapport récemment adressé à la FIFA, reconnues par le Président S. Blatter et Shaikh Salman bin Ebrahim Al Khalifa, Président de la Confédération Asiatique de Football. [7]

Enfin, à l’heure où reprennent les illusoires négociations, présentées comme étant la seule voie possible vers une paix au Proche Orient, la colonisation criminelle de la Cisjordanie se poursuit ouvertement [8], la construction du mur jugée contraire à la loi inter­na­tionale continue et le blocus illégal de Gaza est toujours maintenu depuis maintenant 7 ans.

C’est pour ces raisons entre autres qu’en 2005 la société civile palestinienne s’est résolue à demander le soutien de la société civile internationale pour mettre en place la campagne BDS (pour Boycott, Désinvestissements et Sanctions). Inspirés par la lutte des Sud-Africains contre l’apartheid, les Palestiniens appellent à cesser toute collaboration et à sanctionner Israël et ses institutions gouvernementales y compris sportives jusqu’à ce que cet état respecte le droit international et que le peuple palestinien puisse exercer l’ensemble de ses droits fondamentaux.

C’est uniquement sur ces bases que doivent se faire des négociations, pour espérer une véritable paix juste et durable au Proche Orient.

Nous espérons donc que vous serez sensible à notre interpellation. Nous vous serions très reconnaissants de bien vouloir nous accorder un rendez-vous afin que nous puissions en parler de vive voix.

Restant à votre disposition pour vous fournir toute autre information utile sur cette question, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, nos respectueuses salutations.

Campagne BDS France

[1] Appel du 22 juin 2011 des sportifs palestiniens à l’UEFA : http://cartonrougeapartheidisrael.weebly.com/1/post/2011/06/appel-des-sportifs-palestiniens-luefa-carton-rouge-isral-etat-dapartheid.html

Appel du footballeur Mahmoud Sarsak du 17 octobre 2012 : http://cartonrougeapartheidisrael.weebly.com/1/post/2012/10/le-footballeur-palestinien-mahmoud-sarsak-appelle-ce-quon-retire-isral-le-privilge-dorganiser-des-tournois-de-football-de-luefa.html

[2] Déclaration du juin 2012 de K.Loach, E.Cantona, N.Chomski etc lors de la grève de la faim du footballeur prisonnier Mahmoud Sarsak : http://electronicintifada.net/blogs/ali-abunimah/cantona-fifa-join-pressure-israel-hunger-striker-mahmoud-sarsak-determined-reach

Déclaration de footballeurs professionnels du 29 Novembre 2012 publiée sur le site de Kanouté : http://www.kanoute.com/EUROPEAN-FOOTBALLERS-DECLARE-SUPPORT-FOR-PALESTINE_ad-id!35-l!fr.ks

Tribune du 27 mai 2013 signée par le Prix Nobel D.Tutu, F. Kanouté, K. Loach etc et publiée sur le site de The Guardian : http://www.theguardian.com/football/2013/may/27/uefa-insensitivity-to-palestinians-plight

[3] Conclusions de la troisième session internationale du Tribunal Russell sur la Palestine (Le Cap – Afrique du Sud – 5 et 6 novembre 2011) « Les pratiques d’Israël envers le peuple palestinien violent-elles l’interdiction internationale de l’apartheid ? »

http://www.russelltribunalonpalestine.com/en/sessions/south-africa/south-africa-session-full-findings-french

Ouvrages sur le sujet :
D.Cohen Apartheid et Israël, Actes Sud, 2008, 75 p.
C. Lebrun et J. Salingue, Israël, un Etat d’apartheid ? Enjeux juridiques et politiques, L’Harmattan, 2013, 270 p.
M. Bôle-Richard, Israël le nouvel apartheid, Les Liens qui Libèrent, 2013, 250 p.

[4] http://www.haaretz.com/news/sports/under-21-national-soccer-team-a-rare-feat-of-multiculturalism-in-israel.premium-1.527859 et http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Israel-la-coexistence-pacifique/377852

[5] http://www.rue89.com/2013/07/24/les-bedouins-disrael-menaces-plan-dexpulsions-leurs-terres-244514

[6] http://addameer.org/

[7] version anglaise du rapport : http://cartonrougeapartheidisrael.weebly.com/uploads/1/2/6/0/12608354/rapport_anglais.pdf

Déclarations AFC http://www.the-afc.com/en/afc-president-sub/afc-pres-news/26167-pres-palestine-140613.html et FIFA http://www.fifa.com/aboutfifa/organisation/president/news/newsid=2132275/index.html

[8] http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/08/13/israel-palestine-les-etats-unis-veulent-eviter-que-les-pourparlers-deraillent_3460654_3218.html

Previous post

Procès BDS d'Alençon: un jugement surprenant

Next post

Victoire BDS : Véolia Transport se désengage des lignes de bus qu'elle gérait en Palestine occupée