Home»GENERAL»Analyses»BNC : Les actions étonnantes que nous avons réalisées en 2014

BNC : Les actions étonnantes que nous avons réalisées en 2014

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Le Comité National Boycott, Désinvestissement, Sanctions (BNC), la coalition des organisation de la société civile palestinienne qui luttent pour conduire et soutenir le mouvement de boycott, désinvestissement, sanctions (BDS), remercie chaleureusement chaque personne qui a soutenu et contribué au mouvement BDS cette année.
Si vous le pouvez, pensez à faire un don à l’occasion de notre tout premier appel de fonds. Cela nous aidera à produire les ressources et les recherches dont notre mouvement a besoin pour avoir un impact encore plus grand en 2015.

En janvier, Scarlett Johansson aide à populariser BDS

L’année a commencé avec une controverse internationale à propos de la décision de Scarlett Johansson, au top des acteurs d’Hollywood, de devenir ambassadrice de Sodastream, la fabrique israélienne de siphons dont l’usine se trouve dans une colonie israélienne illégale.
Ce fait a particulièrement attiré l’attention parce que la star de « Lost in Translation » était aussi ambassadrice d’Oxfam, une ONG internationale qui condamne les colonies israéliennes illégales. Oxfam a été confronté à une énorme pression pour laisser tomber Johansson et critiquer publiquement sa décision.
Finalement, c’est Johansson qui a mis fin à la saga en cessant d’être représentante d’Oxfam, mais pas avant que les réseaux sociaux se soient enflammés autour de son soutien au régime d’apartheid d’Israël et que le mouvement BDS ait fait l’objet d’une attention sans précédent de la part des media internationaux. Le prix de l’action Sodastream a alors subi la première de nombreuses attaques à la baisse.

Un fonds de pension néerlandais géant désinvestit de banques israéliennes.

Dans un mouvement qui a créé le socle sur lequel d’autres fonds européens ont suivi le mouvement par la suite, le fonds de pension néerlandais PGGM a annoncé qu’il désinvestissait des dizaines de millions d’euros de cinq des plus grandes banques israéliennes, à cause de leur implication dans les crimes d’Israël contre les Palestiniens. Ce fonds gère les pensions de retraite de 2,5 millions de gens.

Veolia perd un contrat avec Boston de 4,5 milliards de dollars
.

Les membres de la campagne BDS de Boston ont fêté la perte de la multinationale française Veolia d’un contrat de 4,5 milliards de dollars, à la suite d’une campane vigoureuse dénonçant la fourniture de services de cette société aux colonies israéliennes illégales.

Les Amis de la Terre International rejoignent une campagne BDS croissante
.

Le mois de janvier a aussi vu les Amis de la Terre International annoncer leur soutien à la campagne contre la compagnie nationale des eaux israélienne Mekorot et d’autres campagnes de boycott et de désinvestissement.

Le chanteur norvégien Moddi annule un concert annoncé en Israël.

Sa décision a été une réponse directe à une campagne vigoureuse sur les réseaux sociaux menée par des militants BDS à Gaza.

Février – Israël panique tandis que davantage de fonds désinvestissent

alt

Le mois de février a aussi vu le démarrage de la Semaine de l’Apartheid Israélien, qui s’est tenue dans plus de 160 villes de plus de 32 pays.

Des investisseurs danois et luxembourgeois désinvestissent d’Israël.

Le fonds de pension d’État luxembourgeois FDC exclut neuf banques et sociétés israéliennes importantes et une société étatsunienne pour leur implication dans les colonies israéliennes et dans les violations des droits humains dans les territoires palestiniens occupés. En même temps, la plus grande banque danoise, la Banque Dankse a mis sur liste noire la banque israélienne Hapoalim pour sa participation à la construction des colonies.

Israël et ses soutiens paniquent et attaquent la liberté de parole, par peur du boycott
.

Suite au scandale Scarlett Johansson et à toute une série de décisions de désinvestissement de sociétés et d’investisseurs européens, le gouvernement israélien discute de la possibilité d’actions juridiques et d’intervention de ses services de sécurité pour contrer le mouvement BDS. Aux USA, le législateur des États de New York et du Maryland prend en vain des mesures en vue de faire passer une loi conduisant à retirer les fonds publics de toute institution ou association universitaire solidaire de BDS.

Une Union étudiante du Royaume Uni annule un contrat G4S
sur son rôle dans les prisons israéliennes.

L’Union des étudiants de l’université de Kent dans le sud-ouest de l’Angleterre vote l’annulation de son contrat avec G4S suite au tollé devant son rôle dans le non respect des droits humains en Palestine.

Mars – la compagnie des Eaux israélienne perd un contrat de 170 millions de dollars avec l’Argentine

mekorot-latuff-600300

La municipalité de Buenos Aires suspend un contrat d’eau de 170 millions de dollars avec Mekorot, à la suite d’une campagne sur le rôle de Mekorot dans le système israélien « d’apartheid de l’eau ». Mekorot a ensuite été ciblé dans une semaine d’action engagée lors de la Journée Mondiale de l’Eau.

Victoire à Galway par le vote de l’Union étudiante irlandaise qui rejoint le mouvement BDS.

La motion, qui a été votée à presque 2 contre 1 à l’université nationale d’Irlande à Galway, suit la décision de l’Union des professeurs d’Irlande de s’associer au boycott universitaire d’Israël, en 2013.

Avril – D’autres mauvaises nouvelles pour SodaStream et Mekorot

Cannes-Film-Festival-Sodastream-ActionLe réseau Earth Day (jour de la Terre) rompt ses liens avec Sodastream     
SodaStream avait été partenaire de l’initiative du Jour de la Terre au titre de ses efforts pour verdir son rôle au sein de l’apartheid israélien jusqu’à ce que la pression de BDS le convainque d’abandonner ses liens avec l’exportateur israélien. Sodastream tente de « verdir » son rôle dans l’apartheid israélien en s’auto promotionnant ami de l’environnement.

Une compagnie d’État israélienne perd un marché au Portugal.

Mekorot est face à un deuxième grand recul au moment où la compagnie des eaux de Lisbonne, EPAL, a annoncé qu’elle mettait fin à un accord d’échange technologique, sous la pression de députés portugais et de groupes militants.

Le mouvement de désinvestissement continue à s’étendre sur les campus étatsuniens.

Les étudiants de l’université du Nouveau Mexique, de l’université Wesleyan dans le Connecticut et de l’université Riverside en Californie votent le soutien au désinvestissement de sociétés qui aident Israël dans sa violation du droit international. En même temps, la plus importante pétition d’étudiants jamais vue dans l’histoire de la Floride, appelle au désinvestissement.

La plus grande union d’enseignants d’Europe se joint à l’appel pour le boycott d’Israël.

L’Union Nationale des Enseignants du Royaume Uni vote l’appui à la politique de boycott du Congrès des Syndicats du Royaume Uni.

Mai – La Fondation Bill Gates désinvestit de G4S sur son rôle dans les prisons israéliennes

Gates_Demo_London

La Fondation Bill Gates, une des plus grandes fondations privées du monde, désinvestit de G4S.

Une pétition signée par plus de 14 000 personnes ainsi que des manifestations devant les bureaux de la Fondation à Londres, Johannesburg et Seattle a appelé la Fondation Gates au désinvestissement de G4S à cause de son rôle dans la fourniture d’équipements et de services aux prisons dans lesquelles Israël détient et torture les prisonniers politiques palestiniens.

L’UE interdit les exportations de volailles des colonies israéliennes illégales.

La décision a été prise de mettre en œuvre l’engagement européen de ne pas reconnaître la souveraineté israélienne sur le territoire palestinien occupé, qui a résulté de la pression d’organisations de base et de plaidoyer.

Juin – Des presbytériens étatsuniens désinvestissent et G4S annonce son retrait des prisons.

 Presbyterians-divest

Des années d’action à la base sont payantes et l’Assemblée Générale de l’Église Presbytérienne (USA) à Détroit vote le désinvestissement de ses parts de trois corporations – Hewlett Packard (HP), Motorola Solutions et Caterpillar – sur la base des rapports bien documentés sur leur complicité dans l’oppression et le déni des droits humains des Palestiniens.

La pression de BDS force G4S à annoncer son retrait des prisons.

Tandis que plus de 100 héroïques prisonniers politiques palestiniens continuaient leur plus longue grève de la faim et en étaient au 55ème jour, la compagnie de sécurité britannique G4S annonce qu’elle mettra fin à son rôle dans le système carcéral israélien, mais pas avant 2017 cependant. Cette décision résultait de la campagne BDS qui avait coûté à la compagnie des millions de dollars de contrats et forcé la Fondation Bill Gates et l’Église Méthodiste Unitaire étatsunienne, la plus grande église protestante, à désinvestir de la compagnie.
Pour autant, la campagne contre G4S est en place pour continuer jusqu’à ce que le retrait des prisons soit effectif et que G4S cesse d’avoir un rôle dans les colonies et l’armée d’Israël.

Victoires britanniques dans la campagne Sodastream.

La grande chaîne de supermarchés John Lewis du Royaume Uni a arrêté de stocker Sodastream et une boutique Sodastream de Brighton a fermé suite à des campagnes à forte visibilité sur le rôle de Sodastream dans les colonies illégales en Cisjordanie et dans le nettoyage ethnique dans le désert du Néguev en Israël.

Le fonds de pension géant néerlandais ABP désinvestit de sociétés d’armement israéliennes.

Aryt Industries Ltd. Et Ashot Ashkelon étaient sur une liste noire pour leur rôle dans la production de munitions à fragmentation.

Juillet – Le massacre d’Israël à Gaza prompts des sanctions internationales et des actions de boycott

stop-arming-israel-1

Palestiniens de Gaza, des gouvernements et des gens de conscience se sont mobilisés dans le monde et ont fait pression sur Israël pour qu’il se plie au droit international et respecte les droits humains.

Les éléments clef sont notamment :

  • Le vote du Parlement chilien pour la suspension des négociations d’un nouvel accord d’échange économique avec Israël et le rappel des ambassadeurs du Brésil, du Chili, de l’Équateur et du Pérou.
  • Un appel à un embargo militaire sur Israël lancé par six prix Nobel et des douzaines de célébrités, est signé par 60 000 personnes.
  • Des centaines de milliers de gens participent à des manifestations exigeant la fin du siège de Gaza et appelant les gouvernements à imposer un embargo sur les armes et à appliquer des sanctions à Israël.
  • Le conseil municipal de Dublin vote une résolution appelant à un embargo militaire et à la suspension de l’accord d’association UE-Israël.
  • Au moins 12 municipalités de Turquie, un grand nombre d’associations professionnelles de premier plan et un syndicat important lancent des appels pour le boycott des produits israéliens.

17 membres de l’UE se mobilisent contre la complicité d’entreprises avec les crimes d’Israël.
Avant le déclenchement de l’attaque sur Gaza, plus de 17 gouvernements européens avaient publié des directives en ligne avertissant les entreprises du risque inclus dans le commerce et les autres liens économiques avec les colonies israéliennes illégales. Ces décisions interviennent à la suite de campagnes d’organisations de base et de plaidoyer sur ce sujet.

Août – Des centaines de milliers de gens descendent dans la rue et les navires israéliens dont bloqués aux USA.

gaza_9aug14_demo_1_600

Le 9 août, des centaines de milliers de gens descendent dans les rues, prenant part au Jour de Colère lancé par des groupes de Gaza. Desmond Tutu, le héros anti-apartheid, a dit que cette journée a été la plus grosse mobilisation jamais vue sur un seul sujet.

Des milliers de personnes soutenant les droits des Palestiniens dans la Baie de San Francisco ont pris part à des vigies et à des manifestations qui ont empêché un navire israélien de décharger au port d’Oakland pendant quatre jours consécutifs. À la fin du mois d’août, le déchargement de navires israéliens a été empêché ou troublé dans les ports d’Oakland, de Tacoma, de Seattle et de Long Beach.

Autres événements-clef du mois d’août :

  • Les principaux exportateurs alimentaires israéliens font état d’une vague sans précédent d’annulations de commandes en provenance d’Europe à mesure que le boycott populaire d’Israël s’intensifie.
  • En Cisjordanie, les ventes de produits israéliens chutent de 50%, du fait de l’augmentation du boycott.
  • Le président bolivien Evo Morales, Fidel Castro et une série de personnalités d’Amérique centrale et d’Amérique latine appellent au BDS et à des sanctions gouvernementales.
  • L’exécutif de l’Union Nationale des Étudiants du Royaume Uni, qui représente 7 millions d’étudiants britanniques, a voté une motion de soutien à BDS, de même que d’autres unions dans toute l’Amérique latine.
  • Le bureau de gestion Soros de l’investisseur milliardaire George Soros, vend ses parts dans Sodastream sous la pression de ses partenaires du Moyen Orient.

Photo credit: Adri Nieuwhof

Septembre – Veolia annonce se retirer d’Israël quand les autorités du Koweit lui suppriment un contrat de 750 millions de dollars

Les autorités du Koweit annoncent retirer Veolia d’un contrat de 750 millions de dollars suite à une campagne de groupes koweitiens et du Comité National Palestinien de Boycott, désinvestissement, Sanctions (BNC).

Veolia annonce la vente de sociétés israéliennes
.

C’est aussi en Septembre que la multinationale française Veolia, qui a perdu des milliards de dollars de contrats du fait de campagnes sur ses servies dans les colonies israéliennes illégales, déclare avoir l’intention de « se retirer du marché israélien » et de vendre l’essentiel de ses intérêts en Israël au cours de 2015.
La campagne contre Veolia doit continuer jusqu’à ce que Veolia retire effectivement toutes ses participations aux violations israéliennes du droit international, dont son implication dans le projet israélien illégal de tramway.

Walden Bello fait un discours au Congrès des Philippines, appelant à l’annulation d’un contrat avec Elbit.

Le député philippin Walden Bello, écrivain et professeur ajoute sa voix à la campagne appelant le gouvernement philippin à annuler son contrat avec la société d’armement israélienne Elbit.

L’ANC se joint à l’appel pour un boycott total d’Israël, y compris des interdiction de voyages, en solidarité avec la Palestine.

Les membres et dirigeants de l’ANC ne devraient pas voyager en Israël, du moment que le parti est solidaire de la Palestine : c’est ce qu’a déclaré lundi Gwede Mantashe, le secrétaire général de l’ANC.

L’UEFA, l’Union Européenne des Associations de Football se prononce contre la candidature de Jérusalem à une coupe.

L’Union Européenne des Associations de Football rejette la candidature d’Israël pour l’accueil de la coupe européenne 2020, suite à une campagne d’équipes sportives palestiniennes et de groupes militants en Europe.

Plus de 640 artistes suisses et d’acteurs culturels exigent que la Conseil fédéral suisse suspende sa coopération militaire avec Israël.

Octobre – SodaStream annonce la fermeture de son usine située dans une colonie illégale

Screen Shot 2014-12-24 at 13.38.53

Sodastream annonce qu’elle va fermer son usine de Mishor Adumim, une colonie israélienne illégale, après l’intense campagne de boycott contre cette compagnie qui a vu des détaillants et des investisseurs dans le monde entier couper leurs liens avec elle.
Pour autant, Sodastream révèle qu’elle pourra bénéficier du déplacement de Palestiniens par Israël dans le Néguev et déclare que l’usine va rester ouverte encore quelque temps en 2015. La campagne contre Sodastream continue.

Le Koweit boycotte 50 sociétés sur la base de leur rôle dans les colonies israéliennes illégales.

Les sociétés sur liste noire comprennent les cibles phare de BDS, telles que Veolia, Volvo, les ciments Heidelberg, Dexia, Pizzarotti et Alstom.

G4S perd un contrat avec le gouvernement irlandais.

Les militants palestiniens ont fait campagne contre G4S quand ils ont été informés du contrat et du rôle de G4S dans les prisons israéliennes et aux checkpoints.

Des militants de Los Angeles bloquent le déchargement d’un cargo israélien pendant deux jours.

La coalition de Los Angeles « Bloquez le Bateau » a remporté une nouvelle victoire en retardant de plus de 34 heures un cargo israélien.

Israël exclu d’exercices militaires en Italie après des protestations.

La pression publique force le gouvernement italien à exclure l’armée israélienne d’exercices militaires auxquels elle devait prendre part.

Novembre – Des syndicats et partis européens de premier plan appellent à l’arrêt du pacte commercial UE-Israël

Screen Shot 2014-11-20 at 12.25.05

Plus de 300 partis politiques, de syndicats et de groupes de campagne appellent à la suspension de l’accord d’association UE-Israël qui facilité des échanges commerciaux sans restriction entre l’UE et Israël.
Les signataires de l’appel comprennent Podemos, le parti de gauche actuellement en tête des sondages en Espagne, le Congrès des syndicats irlandais et d’autres syndicats importants d’Espagne, du Danemark, de France et de Belgique.

D’autres campus étatsuniens et britanniques votent le ralliement à BDS.

L’université de Californie à Los Angeles devient la sixième des neuf campus de premier cycle du système universitaire californien à appeler au désinvestissement, tandis que le plus important referendum jamais fait en milieu étudiant à l’université d’Exeter appelle l’association des étudiants à rejoindre BDS.

Une campagne importante contre G4S remporte un succès aux États Unis.

Durham est la première municipalité des USA à boycotter une entreprise pour son rôle dans la violation israélienne du droit international.

Décembre – Elbit Systems perd un contrat clef au Brésil

boycott elbit

L’État brésilien de Rio grande do Sul annule un contrat de premier plan de collaboration avec la compagnie d’armement israélienne Elbit Systems dans la vague de protestations sur le rôle de cette compagnie dans l’oppression des Palestiniens.

L’Union des étudiants travailleurs des USA est le premier syndicat à soutenir BDS.

Les étudiants travailleurs de l’université de Californie ont eu un vote déferlant en soutien à la campagne de boycott sous direction palestinienne, désinvestissement et sanctions (BDS) contre Israël.

Déclaration d’Olive d’une conférence de l’ONU appelant à l’action.

La conférence internationale des gouvernements et des organisations de la société civile appuyée par l’ONU, en soutien aux droits des Palestiniens a appelé les municipalités à se mobiliser en soutien aux droits des Palestiniens.

Plus d’infos sur :

http://www.bdsmovement.net/2014/round-up-13017#sthash.pveIBRJp.dpuf

Traduction SF pour BDS France

Previous post

Pas de drones d’origine israélienne pour l’armée de terre française !

Next post

2014 brise le tabou du boycott universitaire d’Israël