1

Matisyahu: Communiqué de BDS Pais Valencia et RESCOP

Face à la désinformation sur les critiques du chanteur sioniste Matisyahu, nous publions ci-dessous pour information les clarifications de BDS Pais Valencia et de RESCOP. Nous renvoyons aussi aux lignes directrices du PACBI sur le boycott culturel et universitaire:


http://www.aurdip.org/les-directives-pacbi-pour-le.html

Les militants des droits de l’homme en Espagne clarifient le contexte qui a amené à l’annulation du concert de Matisyahu au festival Rototom Sunsplash en Espagne.

le 19 août 2015

Les organisateurs du festival Rototom Sunsplash ont annoncé leur décision d’annuler le concert de l’artiste américain Matisyahu de leur programme de cette année, suite à la pression de militants des droits de l’Homme et d’artistes qui, en Espagne et ailleurs, se sont élevés contre son incitation à la haine raciale et sa défense des crimes de guerre d’Israël, y compris dans ses chansons.

 

Après l’annonce de cette décision, le Ministère israélien des affaires étrangères et les lobbies pro-israéliens ont diffusé de la désinformation et une propagande éculées sur les motivations derrière cette annulation. Pour mettre fin à cette ambiguïté, calmer le jeu et répondre à ces allégations, nous publions la clarification suivante au nom des organisateurs de la campagne, BDS Pais Valencia, et RESCOP (Réseau de Solidarité contre l’Occupation de la Palestine) :

 

1) Comme indiqué sur le site du festival, le but du Rototom Sunsplash est de promouvoir « la paix, l’égalité, les droits de l’Homme et la justice sociale ». Ces valeurs sont les fondements de ce festival et un thème de cette 22ème édition. Le festival a également une longue histoire de solidarité avec les Palestiniens et d’opposition à l’occupation par Israël et à ses graves violations du droit international, comme le prouvent les différents débats qui se sont tenus au fil des années dans ce Forum Social, mettant en évidence la triste condition des Palestiniens.

 

2) En tant que militants motivés par notre engagement pour les droits humains et la pleine égalité, indépendamment de toute identité, nous avons contacté les organisateurs du festival pour leur demander d’annuler le concert de Matisyahu après avoir appris la nouvelle de sa participation à l’édition de cette année. Les raisons de notre indignation étaient claires dans nos messages : la défense répétée par Matisyahu des crimes de guerre et des violations des droits de l’Homme par Israël, son incitation à la haine raciale, ses relations avec des groupes israéliens fondamentalistes extrémistes et violents sont en contradiction directe avec les principes de défense des droits de l’Homme et de la paix et avec l’esprit de ce festival.

 

3) Nous avons été rapidement rejoints dans nos efforts par des militants de toute l’Espagne et par des artistes, dont cinq ont annoncé qu’ils annuleraient leur participation à moins que Matisyahu ne renonce à ses opinions haineuses et racistes qui déshumanisent les Palestiniens et justifient leur oppression.

 

4) Quelques exemples d’incitation à la haine par Matisyahu :

 

a- Soutien aux massacres et aux crimes de guerre commis par l’armée israélienne contre les civils palestiniens et libanais. En 2007, Matisyahu a soutenu une collecte de fonds pour l’armée israélienne pendant le siège brutal de Gaza et quelques mois seulement après l’attaque sanglante d’Israël au Liban qui a fait plus de mille morts parmi les civils et a détruit les infrastructures libanaises.

 

b- Dans une interview en 2010, il a justifié l’attaque conduite par l’armée israélienne, et le meurtre de certains de ses membres, contre une Flotille de solidarité qui naviguait dans les eaux internationales pour apporter des fournitures humanitaires qui manquaient cruellement aux Palestiniens assiégés de Gaza. Le rapport de l’enquête consécutive menée par le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU a reconnu Israël coupable de violations des lois humanitaires et des lois sur les droits de l’Homme.

 

c- Matisyahu a joué cette année à la conférence politique de l’AIPAC, lobby pro-occupation israélienne.

 

d- Dans ses écrits personnels, Matisyahu a fait l’éloge des colons israéliens qui volent la terre des Palestiniens en Cisjordanie et font de leur vie un enfer sur terre.

 

e- Le parolier de Matisyahu, Ephraïm Rosenstein, est lui même un colon d’une des colonies illégales de Cisjordanie. Rosenstein est membre de Honenu, organisation juridique israélienne qui défend les colons terroristes qui attaquent les Palestiniens pour les pousser hors de leur terre.

 

5) Au vu de ces preuves conséquentes, les organisateurs du festival ont reconnu chez Matisyahu l’incitation à la haine raciale et la défense de crimes de guerre et ont essayé de dialoguer avec lui pour savoir s’il prendrait ses distances avec son bilan de haine. Matisyahu a refusé de rétracter ses opinions haineuses et de reconnaître l’égalité des droits aux Palestiniens, et son invitation a donc été annulée.

 

6) Alors que les médias ont décrit cet effort comme faisant partie du mouvement mondial Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS), nous tenons à préciser que nos efforts n’entrent pas dans les attributions du boycott culturel d’Israël telles que les lignes directrices émises par la Campagne Palestinienne pour le Boycott Académique et Culturel d’Israël (PACBI) les précisent. BDS appelle au boycott des institutions israéliennes complices des violations du droit international par Israël, et non au boycott des individus. Contrairement au mouvement de boycott culturel contre l’Afrique du Sud de l’Apartheid, le mouvement BDS lancé par les Palestiniens n’appelle pas au boycott des artistes, universitaires, etc. en tant qu’individus.

 

7) Le mouvement BDS que nous sommes fiers de soutenir est un mouvement ouvert et non-sectaire de défense des droits de l’Homme, qui s’inspire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et refuse toute forme de racisme, dont l’antisémitisme. Les supporters juifs du mouvement aux USA, en Israël, en Grande Bretagne et ailleurs jouent un rôle clé dans le combat du mouvement pour la liberté, la justice et l’égalité.

 

8) En tant que citoyens de conscience qui ont aussi en horreur toute forme de racisme et d’incitation au racisme, notre demande d’annulation du concert de Matisyahu est un boycott valable et « de bon sens » contre un artiste qui refuse de désavouer ses propos racistes et sa honteuse incitation à la haine raciale. L’origine ethnique et religieuse de Matisyahu n’a strictement rien à voir avec notre demande d’annulation de son concert.

 

9) Enfin, nous tenons à remercier les organisateurs du Rototom Sunsplash pour leur démarche courageuse et fidèle à leurs principes qui a permis d’annuler le concert de Matisyahu et de démontrer, dans les faits, qu’ils sont fidèles aux valeurs du festival : de paix, d’égalité des droits et de justice sociale. Nous souhaitons beaucoup de succès aux futurs festivals. 

 

BDS Pais Valencia

RESCOP

Source: 

http://boicotisrael.net/bds/aclaracion_cancelacion_matisyahu/