Home»BDS, QU'EST-CE QUE C'EST ?»BOYCOTT SPORTIF»#ShameOnGiro : Montrons au Giro d’Italia ce qu’est la réalité

#ShameOnGiro : Montrons au Giro d’Italia ce qu’est la réalité

11
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

3 mai 2018 – Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël (PACBI)

Alors que des millions de personnes dans le monde vont suivre la célèbre course cycliste, joignez-vous aux actions des médias sociaux pour gâcher la fête et montrer au Giro d’Italia ce qu’est la réalité !

 Les médias sociaux appellent à l’action

Le Giro d’Italia prend le départ avec sa décision de faire partir la célèbre course cycliste depuis Jérusalem, ce vendredi. Il a besoin qu’on lui fasse constater ce qu’est la réalité.

Un pot-de-vin d’Israël de plusieurs millions de dollars a suffi pour enrôler le Giro dans sa campagne de propagande. En conséquence, le Giro :

– blanchit, ou lave par le sport, les crimes de guerre continuels d’Israël, notamment l’assassinat délibéré de manifestants palestiniens pacifiques à Gaza, à quelques kilomètres seulement de la course.

– ne veut tenir aucun compte de ces villes et villages tout au long de la course qui ont été détruits et nettoyés ethniquement par Israël en 1948.

– étouffe les douzaines de lois et de politiques d’apartheid d’Israël qui obligent certaines communautés palestiniennes à vivre sans les services de base, comme l’eau, l’électricité, les écoles et les routes.

– ne veut tenir aucun compte des colonies, du mur et des check-points, illégaux, d’Israël et qui refusent aux Palestiniens toute liberté de mouvement.

– ne veut tenir aucun compte de la politique ouvertement raciste pour un nettoyage ethnique progressif des Palestiniens, originaires du pays, hors de Jérusalem.

– ne veut tenir aucun compte des appels d’organisations palestiniennes et internationales représentant des millions de personnes, de dirigeants palestiniens, de réseaux chrétiens palestiniens et de membres du Parlement européen à déplacer la course.

L’UCI, l’organisme mondial du cyclisme, a maintenu fermement sa politique de l’autruche, refusant de prendre les mesures qui lui permettraient de ne pas se rendre complice de l’oppression des Palestiniens par Israël.

C’est à nous de gâcher la fête et de montrer au Giro ce qu’est la réalité !

Vendredi, 4 mai, alors que des millions de personnes dans le monde suivront la course, faisons pleuvoir sur le défilé. Gâchons les « cérémonies » des soixante-dix ans de dépossession palestinienne.

Partagez les exemples de tweets, les vidéos, mèmes et carte interactive ci-dessous avec les hashtags #ShameOnGiro et #Giro101.

Source: PACBI

Traduction : JPP pour BDS FRANCE
Previous post

BDS France Montpellier : pour Gaza, embargo militaire contre Israël !

Next post

Montpellier, 5ème « Petite marche pour Gaza » et pour les enfants emprisonnés.