Home»BDS, QU'EST-CE QUE C'EST ?»BOYCOTT CULTUREL»Chomsky clarifie sa position sur le boycott culturel d’Israël

Chomsky clarifie sa position sur le boycott culturel d’Israël

23
Shares
Pinterest Google+
image_print

Depuis quelques années, les personnes faisant la promotion des mantras d’ « engagement constructif » et de « construction de ponts » avec Israël citent le Professeur Noam Chomsky pour leur défense. Il serait opposé à la campagne de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) lancée par la société civile palestinienne en 2005.

Artists for Palestine GB a contacté le Professeur Chomsky pour lui demander de clarifier sa position.

Il nous a déclaré ceci :

« Je suis opposé à toute apparition en Israël qui serait utilisée à des fins nationalistes ou quelque autre propagande qui dissimulent l’ occupation et le déni des droits fondamentaux palestiniens. Je me suis investi dans des activités afin de tenir Israël responsable pour ses violations du droit international avant que le mouvement BDS ne prenne forme. Bien que j’aie quelques différences stratégiques avec le mouvement BDS, je soutiens fermement ses actions et continue d’y participer. »

Questionné au sujet des arguments qui évoquent la prétendue démocratie d’Israël, il nous a répondu :

« L’idée récurrente qu’Israël est une « démocratie vivante » est absurde. A moins que la qualification ne soit que purement symbolique, il ne peut y avoir d’ « état juif (chrétien, musulman, blanc) démocratique ». Dans le cas d’Israël, la « judéité » est loin d’être symbolique. Il n’est pas besoin de répéter ici ce que j’ai écrit par le passé, documentant largement les pratiques discriminatoires d’Israël. »

APGB remercie le Professeur Chomsky pour sa clarification, et attire respectueusement l’attention de tout artiste envisageant de se produire ou d’exposer en Israël sur l’argument essentiel que le Professeur met en avant : la présence en Israël d’artistes internationaux est utilisée par le gouvernement pour dissimuler l’occupation et ses violations des droits humains.

Le groupe britannique Radiohead a rejeté les demandes des Palestiniens et d’artistes du monde entier d’annuler son concert à Tel-Aviv en Juillet dernier, avec le chanteur Thom Yorke expliquant que Radiohead « n’approuvait pas Netanyahu ». Mais comme APGB l’a montré, le gouvernement de Netanyahu, lui, approuve Radiohead à coup sûr, avec les politiciens israéliens et les missions diplomatiques soutenant haut et fort la position anti-boycott du groupe. Tous les grands artistes se rendant en Israël ont de fortes chances d’être acclamés de la sorte, toute représentation étant considérée comme une victoire par le régime d’apartheid israélien.

Nous espérons que la clarification du Professeur Chomsky encouragera les artistes internationaux à respecter l’appel de leurs homologues palestiniens à s’abstenir de se produire en Israël jusqu’à ce qu’il mette fin à ses violations du droit international.

 

Source: Artists for Palestine UK

Traduction: L. Gr pour BDS France

Previous post

Une interview de José-Luis Moraguès : « Le BDS s’oppose radicalement au sionisme et à sa vision raciste du monde »

Next post

Lettre de BDS France à Lisa Simone: Annulez votre concert à Tel Aviv!