Home»BDS, QU'EST-CE QUE C'EST ?»BOYCOTT CULTUREL»Action BDS près du Théâtre de Chaillot à Paris : On ne danse pas avec l’apartheid

Action BDS près du Théâtre de Chaillot à Paris : On ne danse pas avec l’apartheid

4
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Le jeudi 11 octobre au soir une quinzaine de militant-e-s de la Campagne BDS France Paris se sont rassemblé-e-s sur le Parvis des Droits de l’Homme, près du Théâtre National de la Danse Chaillot pour dénoncer le spectacle de la troupe « Batsheva Dance Company»  qui a cours actuellement. Nous avons brandi des visuels « On ne danse pas avec l’apartheid », déployé la banderole « Israël Apartheid Boycott » et lu une déclaration pour dénoncer ce spectacle produit dans le cadre de la saison France-Israël.

VOIR LES PHOTOS

Nous avons été écoutés et photographiés par des touristes de passage.

Les organisateurs, côté israélien sont : le bureau du Premier Ministre, les ministères des Affaires étrangères, de la Culture, de l’Agriculture, de l’Économie, des Affaires stratégiques, des Affaires de Jérusalem, du Tourisme, de l’Industrie, des Sciences et l’Ambassade d’Israël en France !

La Saison croisée France/Israël 2018 organisent des événements culturels qui honorent l’État d’Israël, dont le 70ème anniversaire de sa création.

Elle permet de présenter Israël comme un pays attractif, respectueux des droits humains, ouvert à la diversité culturelle et même aux critiques. De fait elle est destinée à blanchir les crimes, à essayer de redorer l’image d’un État qui se caractérise par :

les récents massacres à Gaza contre les manifestant-e-s non violent-e-s des Marches pour le droit au retour des réfugiés (droit inscrit dans la résolution 194 de l’ONU), la dépossession continuelle du peuple autochtone palestinien, l’occupation, la colonisation, l’apartheid (récemment officialisé par une « Loi fondamentale » à valeur constitutionnelle), le blocus de Gaza, l’annexion de Jérusalem avec le soutien de Trump, les pratiques liberticides ou d’épuration ethnique contre les Palestiniens d’Israël dont les Bédouins, la violation constante des résolutions internationales, la répression criminelle contre les résistant-e-s qui se révoltent contre cette situation, la détention de milliers de prisonnier-e-s (dont 291 enfants en juin 2018) souvent sans charge ni jugement (la « détention administrative »), la répression sévère contre les artistes et les sportifs palestiniens, qui ne peuvent pas se déplacer librement, la fermeture des frontières à toute personne soupçonnée de participer de près ou de loin au BDS, ce qui revient à exclure du pays celles et ceux qui s’opposent à sa politique …

Le Théâtre National de la Danse Chaillot se rend donc complice des tentatives de l’État Israélien de normaliser son image.

Mais des artistes s’engagent !  Ainsi 80 personnalités issues du monde des arts, ont affirmé leur refus de participer à la « Saison France-Israël ». Parmi elles : Alain Damasio, Annie Ernaux, Tardi, Dominique Grange, Nathalie Quintane, Jean-Luc Godard et la chorégraphe Maguy Marin, Et une campagne importante se développe appelant à boycotter l’Eurovision 2019 s’il a lieu en Israël.

Israël doit faire l’objet de sanctions tant que cet État ne respecte pas le droit international. Souvenons-nous, qu’en 2011, la France annulait de nombreuses manifestations de la saison France-Mexique suite à la condamnation, par la justice mexicaine de la française Florence Cassez. Les crimes israéliens, sans commune mesure avec cette affaire, devraient commander une annulation des manifestations de la saison France Israël.

Refusons le blanchiment du colonialisme et de l’apartheid israélien !

Solidarité avec le peuple palestinien !

Soutien à la grande marche du retour à Gaza !

Saison France-Israël, saison de l’apartheid !

La Campagne BDS France à Paris


Don’t dance with Israeli Apartheid ! : BDS protest near Théâtre Chaillot against Batsheva company in Paris  – 11 october 2018
On the evening of October 11, 2018 around fifteen activists from the BDS France Paris Campaign gathered at the Parvis des Droits de l’Homme, near the Chaillot – National Theatre of Dance in Paris to denounce the forthcoming performance of the Batsheva Dance Company, which is scheduled to take place over a period of three days. They carried signs which read « Don’t dance with apartheid », unfurled an « Israel Apartheid Boycott » banner and read a statement denouncing this show which is produced as part of the France-Israel Season.
 
PHOTOS:
 
Tourists and other passersby in the area stopped to listen to and photograph us. 
 
The organizers, on the Israeli side, include the Prime Minister’s Office, the Ministries of Foreign Affairs, Culture, Agriculture, Economy, Strategic Affairs, Jerusalem Affairs, Tourism, Industry, and of Science as well as the Israeli Embassy in France.
 
The 2018 France-Israel Season organizes cultural events honoring the State of Israel, including the 70th anniversary of its creation. It portrays Israel as an attractive country, respectful of human rights, open to cultural diversity and even to criticism. Its goal is to whitewash Israel’s crimes, and to try and restore the image of a country characterized by:
 
–      the recent massacres in Gaza against non-violent protesters from the March for the Right of Return of Refugees (a right enshrined in UN resolution 194);
–      the continued dispossession of the Palestinian people through occupation, colonization and apartheid (recently formalized by a « Constitutional Law »);
–      the blockade of Gaza and the annexation of Jerusalem with the support of Trump;
–      the repression and ethnic cleansing of Bedouins and other Palestinians in Israel;
–      the constant violation of international resolutions, the criminal repression of anyone who resists this situation, and the “administrative detention” of thousands of Palestinian prisoners (including 291 children in June 2018) often without charge or sentencing; 
–      the repression against Palestinian artists and athletes, whose movements are severely restricted
–      and the closing of Israel/Palestine’s borders to anyone suspected of participating directly or indirectly in BDS, which effectively excludes from the country those who oppose Israeli government policy.
 
Given the above, the Chaillot – National Theatre of Dance is complicit in Israel’s attempts to whitewash its image. But artists are standing up to this attempt! So far 80 leading figures from the world of the arts have refused to participate in the France-Israel Season. They include Alain Damasio, Annie Ernaux, Tardi, Dominique Grange, Nathalie Quintane, Jean-Luc Godard and choreographer Maguy Marin. A major campaign is also underway calling for the boycott of Eurovision 2019 if it takes place in Israel.
 
Israel must be subject to sanctions as long as it does not respect international law. In 2011, France canceled many of its France-Mexico Season events following the sentencing of French citizen Florence Cassez by a Mexican court. Israeli crimes, which far exceed those of the Cassez case, should necessitate a cancellation of the of France-Israel Season planned events.
 
We must refuse the whitewashing of colonialism and Israeli apartheid!
Solidarity with the Palestinian people!
Support for the March of Return to Gaza!
Season France-Israel, Season of Apartheid!
The BDS French Campaign – Paris
Previous post

Saison France-Israël : Saison de l'apartheid, Interview de Jérôme Faynel (Collectif 69 - BDS France)

Next post

This is the most recent story.