Home»ACTIONS ET EVENEMENTS»BDS France à l’Université d’été solidaire et rebelle des mouvements sociaux et citoyens

BDS France à l’Université d’été solidaire et rebelle des mouvements sociaux et citoyens

4
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

La Campagne BDS France a participé à l’Université d’été solidaire et rebelle des mouvements sociaux et citoyens, qui se tenait cette année à Grenoble du 22 au 26 aout. 2100 personnes inscrites pour une centaine d’évènements, 5 jours pour débattre, se former, agir !

BDS France a élaboré le programme « Palestine » avec l’AFPS, l’UJFP et l’AURDIP. La règle était que les propositions d’évènements devaient satisfaire à 3 organisations différentes. Même si chacune est resté au pilotage des ateliers dont elle était à l’initiative, la coopération a toujours été sympathique et fructueuse :

  • Un atelier sur les entreprises françaises complices de la colonisation israélienne. Un power point magistral élaboré pour la circonstance par l’AFPS présente la colonisation, l’implication des entreprises françaises dans la colonisation, la campagne en cours contre les banques françaises qui financent la colonisation, et la campagne « Tram » qui vient de démarrer.

  • Un atelier « l’impact de l’occupation militaire sur les enfants palestiniens et résilience » avec Samah Jabr, qui a remporté l’unanimité des présentEs pour dire qu’elle est fantastique.

L’AFPS et la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine ont par ailleurs fait tourner le jeu interactif « Vivre en Palestine ». Vif succès public ! Le film documentaire « Le char et l’olivier » de Roland Nurier (scénariste et réalisateur), et le film d’Alexandra Dols « Derrière les fronts, résistances et résilience en Palestine » ont été projetés.

  • La Campagne BDS France était à l’initiative d’un évènement important co-organisé avec l’AFPS : l’atelier « France / Israël, l’argument sécuritaire en question » avec Shir Hever, économiste, écrivain et journaliste qui, en tant qu’Israélien a l’avantage d’analyser la société israélienne de l’intérieur. Une vidéo de 10 mn en cours d’élaboration présentera l’essentiel de son analyse sur l’évolution de l’élite politico-militaire aux commandes en Israël, sur les conséquences de la privatisation de l’industrie de la sécurité en Israël, sur les tentatives d’Israël pour exporter son modèle sécuritaire, et sur l’importance d’une campagne d’embargo militaire contre Israël. Il paraît utile de traduire et publier son dernier livre « The privatization of israeli security« . Salle pleine et franc succès pour une présentation « provocatrice » et un débat contradictoire animé.

  • La coordination BDS à Grenoble a organisé une action BDS dans le centre ville de Grenoble  appelée pour l’occasion « déambul’action ». 7 prises de paroles de 5 à 10 minutes chacune dans 7 lieux différents ont permis de présenter 7 campagnes BDS, dont la campagne sur le tram de Jérusalem, celle contre la vente des produits des colonies dans le grand Monoprix du quartier, la campagne de boycott culturel… Devant une agence de la Société Générale, l’AFPS a présenté sa campagne contre les banques françaises qui financent la colonisation. Nous voulions remettre au responsable le dossier « Les liaisons dangereuses des banques françaises… » mais entre temps l’agence avait baissé son rideau de fer ! Plus de succès par contre dans l’agence AXA où le responsable nous a reçu après que nous ayons présenté la campagne embargo. Nous lui avons expliqué que l’on a rien contre lui personnellement ni contre AXA en général, mais contre les participation d’AXA dans Elbit Systems et dans les 5 principales banques israéliennes, et que sur ce point on ne les lâcherait pas !

 

Malgré les pressions anti-démocratiques du CRIF (principal relais de l’État d’Israël en France) répétées depuis juin en direction de la Ville de Grenoble, nous avons organisé et déclaré à la Préfecture une manifestation qui s’est déroulée dans le calme, sous le regard discret de la police, et en compagnie d’une journaliste du Dauphiné Libéré qui a rédigé un bon article d’information dans le Dauphiné Libéré:

Enfin, sur le stand partagé avec l’UJFP nous avons décidé de faire signer les cartes postales de la campagne contre AXA : 190 signatures recueillies ! Différents contacts intéressants ont été pris avec des organisations présentes et sont à développer…

L’Équipe BDS France à l’Université d’été d’Université d’été solidaire et rebelle des mouvements sociaux et citoyens

Previous post

Laetitia Sadier, Ivan Smagghe: s'il vous plaît annulez votre concert! #Meteor

Next post

STOP À LA RÉPRESSION CONTRE BDS FRANCE MONTPELLIER ET SES MILITANT.E.S !