Home»COMITES LOCAUX»13»BDS se mobilise contre l’état d’urgence

BDS se mobilise contre l’état d’urgence

1
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print
Samedi 30 janvier, des manifestations se sont tenues dans des dizaines de villes de France contre l’état d’urgence. Retour sur la présence de la campagne BDS France dans plusieurs villes : Clermont-Ferrand, Lyon, Martigues, Metz, Montpellier, Orléans, Paris, Perpignan, Saint-Etienne, Strasbourg, Toulouse, Tours…

Clermont-Ferrand

DSC06640 (1024x768)

Plus de 400 personnes ont participé au rassemblement devant la préfecture de Clermont ce samedi 30 janvier, associations, syndicats et partis, pour crier
Non à la prolongation de l’état d’urgence ! Non à la déchéance de nationalité ! Non à la réforme constitutionnelle liberticide !

Une quinzaine de militants AFPS 63 étaient là, dont certain-e-s ont distribué 1.200 tracts « Défendons les libertés et le droit au Boycott » (ci-joint) avant et pendant le rassemblement.

Le rassemblement s’est dispersé après le discours de Maître Jean-Louis Borie, pour le collectif associatif et syndical.


Lyon

C’est au nom de l’état d’urgence (notamment) que notre dernier rassemblement de soutien à la Palestine a été interdit par arrêté préfectoral. Nous avons appelé à cette manifestation avec d’autres associations décidées à s’opposer et à en finir avec cet état d’exception.

Nous étions un plus d’un milliers de manifestants de la Place des Terreaux à la Place Bellecour.

http://collectif69palestine.free.fr/spip.php?article969


Martigues

BDS Ouest Etang de Berre a participé au rassemblement contre l’état d’urgence à Martigues.


Metz

IMG_6793
Malgré la pluie et le froid, environ 200 personnes ont défilé dans les rues du centre de Metz pour dénoncer la prolongation de l’état d’urgence et les atteintes aux libertés. Comme le montre la photo, la présence de BDS était, grâce à notre banderole, bien visible dans cette manifestation unitaire. Au départ de la manifestation, j’ai été invité par Radio Bleue à donner une interview au cours de laquelle j’ai pu expliquer les raisons de notre participation, insistant notamment sur les menaces qui pèsent sur notre organisation quant au droit au boycott. Il pleuvait si fort que nous avons préféré renoncer à distribuer nos tracts : nous les mettons en réserve pour une prochaine action de rue, quand le temps s’y prêtera.
Ce fut l’occasion de rencontrer d’autres militants, notamment les Jeunes Communistes qui ici se montrent intéressés par BDS et se disent prêts à participer aux engagements du collectif local. Nous les inviterons à notre prochaine assemblée générale.
Nous sommes rentrés trempés jusqu’aux os et frigorifiés (Metz n’est pas Marseille !), mais satisfaits de cette après-midi marquée du signe de la solidarité et de la résistance.

Montpellier

 IMG_9864
A Montpellier deux cortèges au départ dont celui de l’AG contre l’état d’urgence qui a souhaité partir du « Petit Bard » pour montrer et dénoncer les attaques policières contre les quartiers populaires. Les deux cortèges se sont rejoint à la gare et ont défilé ensemble jusqu’à la préfecture.  Le comité BDS France 34 signataire de l’AG contre l’Etat d’urgence a participé à la manifestation avec les drapeaux palestiniens, diffusé 500 tracts contre l’état d’urgence et pour les libertés et 300 tracts de l’appel à la pétition « Nous boycottons les produits israéliens ».

Orléans

Orléans Loiret Palestine est venue se joindre à la manifestation contre l’état d’urgence à Paris

Paris

received_10207763860266785

Malgré un temps pluvieux très désagréable nous avons été très visibles et très photographiés avec notre grande banderole.

La manif a été importante, avec un bel éventail de gens : beaucoup de jeunes, beaucoup de CGT et autres syndicats, beaucoup de camarades du mouvement des sans-papiers, etc, etc

Nous étions parmi des cortèges d’associations antiracistes et antifascistes
La pluie nous empêchait de diffuser le tract, sauf à la fin (environ 450 diffusés)
Voici ci-dessous, en attendant mieux, une photo qu’une camarade a tweeté.
Nous avons scandé « BDS continue ! », « Valls, t’es foutu !, BDS est dans la rue ! »

Perpignan

Capture du 2016-02-07 14:10:08
BDS France 66 est dans la place à Perpignan contre l’état d’urgence et ses dérives dont la criminalisation des militants BDS .

Saint-Etienne

30janvier

A Saint-Etienne, BDS était signataire de l’appel et partie prenante du rassemblement

Samedi 30 janvier à 14h30 place Jean Jaurès
8 personnes sont intervenues : les porte-parole de CGT, Solidaires, Réseau Education Sans Frontières, réseaux citoyens, LDH, Jeunesses Communistes et Libre pensée, et BDS Saint-Etienne.

Strasbourg

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Rassemblement de  400 personnes au centre ville de Strasbourg, place Kléber. Nous avons distribué (avec le tee-shirt BDS) 300 tracts “Défendons les libertés et le droit au boycott”, très bien accueilli,  beaucoup de discussions avec des personnes intéressées.
La pluie se mettant à tomber fort, le rassemblement s’est dispersé  avant 16h.
Organisations participantes et/ou ayant pris la parole: Justice et Libertés – PCF – PCOF – Femmes egalité – UJFP- CJACP – LDH – UNSA – Jeunes Verts- + présence NPA – DIDF – Parti Pirate – la FSU – Comprendre et S’engager – Ras l’Front- Les amis du peuple Kurde –

Toulouse

Toulouse

Le comité BDS France Toulouse était signataire de l’appel pour la manifestation contre l’état d’urgence qui s’est tenue entre la Place Arnaud Bernard et Saint-Cyprien.


Tours

Rassemblement à Tours, sous la pluie, presque continue. Nous étions sans doute 300-400 personnes, donc pas ridicule. Le parcours prévu d’abord jusqu’à la Préfecture s’est prolongé ensuite même vers la gare. Pas loin d’une heure de manif quand même. Nous avions un tract à distribuer, mais cela a été difficile à cause de la pluie. Pas de photo …. mais nous étions 8 de la coordination BFDS37, avec des tee-shirts et 2 drapeaux. Une relative bonne humeur malgré le temps.

Les organisations présentes du département 37 : ATTAC, CGT, Convergences services publics, Coordination BDS, D’ailleurs nous sommes d’ici, FSU, LDH, Retirada, RESF, Solidaires et les organisations NPA, MRC, PCF, PCOF. Les 2 associations Palestine (AFPS et Collectif Palestine) étaient également représentées.


 

Previous post

Déclaration irlandaise de solidarité à BDS : #NousSommesBDS – Défendre la liberté d’expression en France et le droit de boycotter

Next post

Le drone Watchkeeper d'Elbit System est écarté par l'armée française