Home»BDS, QU'EST-CE QUE C'EST ?»BOYCOTT CULTUREL»Boycottez le festival « Pop-Kultur » de Berlin

Boycottez le festival « Pop-Kultur » de Berlin

10
Shares
Pinterest Google+
image_print

COMMUNIQUÉ PACBI

Boycottez le festival « Pop-Kultur » de Berlin

15 aout 2017

par la Campagne Palestinienne pour le Boycott Académique et Culturel d’Israël / Allemagne

Comme dans la lutte contre l’apartheid en Afrique du Sud, un régime d’oppression et de racisme ne devrait jamais être bienvenu dans des espaces culturels sous prétexte d’ouverture et d’inclusion.

La Campagne Palestinienne pour le Boycott Académique et Culturel d’Israël salue les artistes qui ont annulé leur participation à Pop-Kultur pour protester contre le parrainage d’Israël. Comme dans la lutte contre l’apartheid en Afrique du Sud, un régime d’oppression et de racisme ne devrait jamais être bienvenu dans des espaces culturels qui prétendent défendre l’ouverture, l’inclusion et les droits de l’Homme.

Israël conditionne son financement de tournées internationales d’artistes israéliens à la signature d’un contrat qui les engage à « promouvoir les intérêts politiques de l’État d’Israël via l’art et la culture ».

Un haut responsable israélien a admis : « Nous voyons la culture comme un outil de hasbara [propagande] de premier rang et je ne fais pas de différence entre hasbara et culture. »

Un autre responsable a ouvertement appelé à envoyer « des romanciers, des compagnies théâtrales, des expositions et des écrivains bien connus outremer pour contrer l’indignation internationale devant les violations des droits de l’Homme par Israël en présentant « un visage plus avenant » d’Israël.

Nous condamnons fermement l’acceptation du parrainage d’Israël par Pop-Kultur comme un acte conscient de complicité dans le blanchiment du régime israélien d’occupation et d’apartheid.

Nous appelons tous les artistes participants à se tenir du bon côté de l’histoire, du côté de l’opprimé, en annulant leurs représentations, à moins que le festival n’annule ce honteux parrainage.

Traduction : J. Ch. pour BDS France

Source : PACBI

Previous post

Résolution des socialistes démocrates pour la Justice en Palestine à la Convention DSA de 2017

Next post

La réponse de PACBI à la déclaration trompeuse du Festival Pop-Kultur