Censure de la conférence à Lyon « Israël, un Etat d’Apartheid ? »

Vendredi 2 mars à L’Institut d’Etudes Politiques (IEP)

Salle L303 – 3ème étage – 14 avenue Berthelot, 69007 Lyon.

Génération Palestine Lyon, le Collectif 69, le CCRASS et l’L’Union Juive Française pour la Paix (UJFP) vous invitent à une conférence sur « Israël, un Etat d’apartheid ? »

Avec Mbuyiseni Quentin Ndlozi, étudiant doctorant au département de sociologie de l’Université Witwatersrand de Johannesbourg (Afrique du Sud), membre du Tribunal Russel pour la Palestine et Wasseem Ghantous, Palestinien de Haïfa membre de Baladna, une association pour le droit à l’éducation des jeunes palestiniens vivant en Israël.

Tous les ans depuis 2005, une quarantaine de villes et de campus universitaires à travers le monde accueillent la Semaine contre l’Apartheid Israélien, un évènement international en solidarité avec la Palestine ayant pour but de faire connaître le régime d’apartheid sur lequel repose l’Etat d’Israël.

Dans le cadre de cette manifestation, alors que le colloque « Israël : un Etat d’Apartheid ? » prévu à l’Université Paris 8 a été annulé par la présidence de l’université sous la pression du CRIF, nous vous proposons de maintenir un débat sur ce thème le Vendredi 2 mars à 18h00, à l’IEP de Lyon.

Il s’agira d’étudier les parallèles entre l’apartheid en Afrique du Sud dans les années 1960-1990 et l’apartheid entre Israël et la Palestine aujourd’hui. La campagne pour le « Boycott, Désinvestissement, Sanctions » à l’égard d’Israël, lancée à l’appel de la société civile palestinienne en 2005, sera également évoquée.

Génération Palestine Lyon, le Collectif 69 Palestine, le CCRASS (Collectif Critique de Réflexion et d’Actions Sociales et Solidaires) et l’L’Union Juive Française pour la Paix (UJFP)

COMMUNIQUE

Nous apprenons avec indignation à l’instant que l’I.E.P Lyon ferme les locaux qui devaient acceuillir la conférence « Israël : un Etat d’Apartheid ? » ce vendredi 2 mars à 18 h 00 !

EST-IL POSSIBLE DE CRITIQUER L’ETAT D’ISRAEL EN MILIEU UNIVERSITAIRE FRANCAIS ?

 

I.E.P Lyon a fermé suite à des menaces reçues. (nous n’avons pas plus de précisions actuellement).

Cette censure à l’I.E.P Lyon fait suite à la fermeture de Paris 8, aux refus de l’ENS et de l’EHESS d’autoriser la tenue de débats sur la question de la Palestine.

 

Il est absolument incroyable que l’on ne puisse tenir cette conférence dans les locaux de l’Institut d’études politiques ! Rappelons qu’un intervenant universitaire d’Afrique du Sud Mbuyiseni Quentin Ndlozi et Wasseem Ghantous, Palestinien de Haïfa se proposaient d’étudier les parallèles entre  l’apartheid en Afrique du Sud dans les années 1960-1990 et l’apartheid entre Israël et la Palestine aujourd’hui. La conférence devait également évoquer la campagne pour le « Boycott, Désinvestissement, Sanctions » à l’égard d’Israël, lancée à l’appel de la société civile palestinienne en 2005

 

Nous posons les question suivantes : est-il possible de critiquer l’état d’Israël en milieu universitaire français ?

 

Une telle rage devant la notion d’apartheid appliquée à Israël n’est-elle pas révélatrice d’une vérité ?

 

Les associations appelantes tiendront la conférence quand même à l’heure prévue dans la cour devant l’I.E.P, elles appellent au soutien de tous.