Home»BDS, QU'EST-CE QUE C'EST ?»BOYCOTT CULTUREL»Des citoyens israéliens aux organisateurs du Pop-Kultur festival de Berlin: « Mettez fin au partenariat avec l’ambassade d’Israël »

Des citoyens israéliens aux organisateurs du Pop-Kultur festival de Berlin: « Mettez fin au partenariat avec l’ambassade d’Israël »

15
Shares
Pinterest Google+
image_print

Le 17 août

Aux organisateurs du festival Pop-Kultur Berlin,

Nous, citoyens d’Israël, nous opposons à la politique de colonialisme, d’occupation militaire, et d’apartheid contre le peuple palestinien, de notre gouvernement. Nous vous écrivons en soutien de l’appel palestinien, Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) contre les institutions israéliennes, et particulièrement l’appel au boycott des institutions académiques et culturelles. Nous soutenons cette campagne car elle suit les principes universels des droits de l’homme, y compris l’opposition à toute forme de racisme.

Les nombreux artistes qui ont renoncé à leur participation au festival ont attiré notre attention sur le rôle du partenariat de l’ambassade d’Israël dans ce festival. Il n’est pas fréquent que des artistes renoncent à participer à un festival tel que le vôtre. Nous espérons que vous allez entendre leurs arguments et ouvrir le dialogue à ce sujet.

« Nous trouvons très cynique qu’un état colonial, qui depuis sept décennies pratique une discrimination ethnique systématique envers la population arabe indigène et exploite le genre et la préférence sexuelle dans le but de contrôler la population, essaie de se présenter comme un promoteur des cultures arabes et féministes. Nous voyons cela comme une tentative de tirer parti des voix critiques du Moyen-Orient, comme celles de Mazzaj ou Emel Mathlouthi, afin de présenter l’occupation de la Palestine comme normale. Il n’y a rien de normal dans l’occupation militaire et le siège [de Gaza], l’apartheid et le colonialisme. Il est fondamentalement juste de s’opposer aux entités qui commettent ces crimes et d’exiger qu’ils soient rendus publics. »

Israël utilise ouvertement et activement la culture dans le cadre de sa stratégie de campagne de propagande. Le Ministère des Affaires Étrangères Israéliens a reconnu publiquement un investissement annuel de centaines de millions de dollars pour améliorer l’image d’Israël.

.
« Brand Israël » a été conceptualisé il y a dix ans, pour changer l’image détériorée d’Israël dans le monde après des dizaines d’années d’occupation, d’apartheid et d’attaques militaires Le but de cette stratégie est de détourner l’attention du régime militaire et de ses crimes, au profit de ses réalisations culturelles ou High-tech, ou – bien ironiquement – de sa soi-disant « Démocratie qui respecte les droits de l’homme ». La plus remarquable des exploitations est celle concernant la communauté LGBTQ*, qui en réalité souffre de revers effrayants, surtout en ce qui concerne la législation, où Israël est en fait loin derrière la plupart des états européens.

Il est important de le comprendre, surtout en Allemagne, que la campagne BDS est un appel lancé par la société civile palestinienne, qui fait consensus, malgré la fragmentation du territoire, en Cisjordanie, Gaza, à l’intérieur d’Israël mais également à l’étranger parmi les palestiniens réfugiés partout dans le monde. Ce sont les personnes directement concernées par la politique israélienne qui nous demandent, en tant que citoyens de conscience, de boycotter Israël. Beaucoup de citoyens de conscience juifs partout dans le monde, et certains parmi nous en Israël, ont repris l’appel, puisque la campagne BDS s’est révélée le seul moyen, pour obliger l’État d’Israël – qui dépend des financements étrangers et de l’approbation de la communauté internationale – à respecter les principes du droit international et des droits de l’homme.

C’est pour toutes ces raisons que nous vous demandons de mettre fin à votre partenariat avec l’ambassade d’Israël.

Dans l’attente de votre réponse.

Cordialement

BOYCOTT! Supporting the Paletinian BDS Call from Within

Source:  BDS Call from Within

Previous post

Des photographes portugais s’engagent dans le boycott d’Israël

Next post

Embargo militaire: Soutien aux cinq militants britanniques !