Home»ACTIONS ET EVENEMENTS»La Campagne BDS France était à la fête de l’Humanité 2018 

La Campagne BDS France était à la fête de l’Humanité 2018 

9
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Comme chaque année, la Campagne BDS France tenait un stand sous la bannière « Boycott Israël Apartheid » lors de la fête de l’Huma qui s’est tenue du 14 au 17 Septembre dernier.
De très nombreux échanges avec les visiteurs, l’occasion de faire connaître la Campagne BDS et ses nombreux volets à un large public.

LES PHOTOS ICI !


Les cartes postales à signer et à adresser au président d’AXA, appelant cette société d’assurance à cesser toute collaboration avec l’une des principales sociétés d’armement israélienne Elbit Systems ainsi que tout financement à des banques israéliennes actrices de la colonisation ont suscité un vif intérêt du public. Près de 300 cartes ont en effet été signées sur notre stand.

Lors du débat organisé sur notre stand le samedi, Dominique Grange, Mohamed Paz, Ivar Ekeland et Régine de BDS France Marseille sont intervenus autour de la thématique : « Pinkwashing, Saison France-Israël : la propagande d’Israël en question »
Le dimanche, nous avons accueilli Samir Eskanda, militant de la Campagne BDS Palestinienne autour d’un débat intitulé « Comment la Campagne BDS a changé la donne », ainsi que Monira de BDS St Étienne . Samir nous a rappelé l’importance du boycott culturel, a listé les récentes victoires dans ce domaine et les campagnes en cours (Festival Meteor, Eurovision 2019 en Israël…)

Nous avons également eu l’honneur d’accueillir tout au long du week-end Mindy Gershon et Dave Lippman du groupe BDS new-yorkais « Adalah New York »

Dimanche,  pour clore ce week-end riche en partages, Ahed Tamimi nous a fait l’honneur de sa visite sur notre stand,  accompagnée de sa famille. Nous lui avons bien évidemment offert un Tee Shirt BDS qu’elle a brandi en guise de soutien. Un moment fort en émotion, galvanisant à souhait.

Previous post

Hommage à notre camarade et amie Gisèle Felhendler

Next post

Plus de 200 clubs sportifs palestiniens demandent instamment à Puma de cesser son parrainage des équipes israéliennes dans les colonies illégales