Home»BDS, QU'EST-CE QUE C'EST ?»BOYCOTT CULTUREL»Le Monde : Le soutien de SodaStream au festival d’Angoulême fait polémique

Le Monde : Le soutien de SodaStream au festival d’Angoulême fait polémique

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Le Monde.fr | 31.01.2014

alt

D’une bulle à l’autre. Le partenariat entre SodaStream, marque israélienne spécialisée dans les boissons gazeuses, et le festival international de bandes dessinées d’Angoulême a fait sursauter des dessinateurs, qui ont dénoncé vendredi 31 janvier dans une lettre ouverte ce lien avec « une entreprise honteuse ».

« Nous, dessinatrices et dessinateurs de tous les pays, sommes surpris, déçus et en colère de découvrir que SodaStream est un sponsor officiel du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême », précise le texte adressé au délégué général de la direction du Festival, Franck Bondoux. « Nous vous demandons de couper tous les liens entre le Festival et cette entreprise honteuse », insistent les signataires, parmi lesquels l’Américain Joe Sacco, le Français Siné, la tunisienne Willis From Tunis, ou encore l’israélien Amitai Sandy.

Voir le site Angouleme : Drop SodaStream

Double scandale

Fabricant d’appareils de gazéification de boissons, dont le site de production est installé dans la zone industrielle de Michor Adoumim, dans la colonie de Maalé Adoumim, à une dizaine de kilomètres de Jérusalem, SodaStream est pointée du doigt par les militants pour les droits des Palestiniens menacés par l’occupation israélienne.

L’information a ainsi été relayée par les promoteurs de la campagne internationale Boycott-Désinvestissement-Sanctions (BDS), qui luttent contre l’implantation de sociétés israéliennes dans les territoires occupés depuis 1967, qui contrevient au droit international.

Avant le neuvième art, le septième avait déjà été secoué par une polémique liée à SodaStream. Le partenariat publicitaire entre l’actrice américaine Scarlett Johansson et la marque israélienne a provoqué un tollé médiatique, et ce avant même la diffusion du spot concerné, prévu le 3 février aux Etats-Unis lors du Superbowl.

Source : http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2014/01/31/des-dessinateurs-denoncent-le-soutien-de-sodastream-au-festival-de-bd-d-angouleme_4358012_3218.html

Previous post

Rapport : les obligations d’Israël imposées par le droit international, ses violations et leurs implications pour la politique de l’UE

Next post

Plus de 40 dessinateurs écrivent au directeur du festival d'Angoulême