Les « quartiers populaires » à la pointe de la solidarité avec la Palestine !

Montpellier samedi 9 décembre 2017, à l’initiative de la Campagne BDS France Montpellier et soutenu par : APLR (Association des Palestiniens Languedoc-Roussillon),  CCIPPP34 (Campagne Civile Internationale pour la Protection du peuple Palestinien), CIMADE (L.R), CMF (Collectif des Musulmans de France), ENSEMBLE 34, FUIQP34 (Front Uni des Immigrations et des Quartiers populaires), MAN (Mouvement pour une Alternative Non-violente), NPA 34 (Nouveau Parti anti-capitaliste), PG (Parti de Gauche), PODEMOS – Montpellier, UJFP34 (Union Juive Française pour la Paix)

UN RASSEMBLEMENT QUI SE TRANSFORME EN MANIFESTATION

Samedi 9 décembre 2017,  la place de la Comédie déborde d’événements, marché de Noël, Téléthon et au lieu habituel de notre rassemblement, un podium avec d’énormes baffles, un vieux sosie de Johnny Halliday qui s’époumone devant un auditoire parsemé.

Les nombreux drapeaux palestiniens hauts dressés et le chapiteau BDS France Montpellier monté malgré les interdictions arbitraires de la ville, marquent le lieu du rassemblement.  Les gens se pressent au stand, achètent drapeaux, tee shirts, signent les pétitions, soutiennent financièrement BDS. Les panneaux et banderoles s’arrachent et déjà fusent spontanément quelques slogans parmi les groupes de personnes qui visiblement veulent exprimer leur colère face aux décisions de D. Trump. Très vite au vu des  400 personnes présentes il devient évident que  le rassemblement va se transformer en manifestation avec plus de 500 personnes au  départ de la manifestation.

vueStand1vue7

Deux prises de parole avant la manifestation :

Husein Abuzaid, président de l’association des palestiniens du Languedoc-Roussillon (Nous n’avons pas eu le temps de traduire) :

 

José-Luis Moraguès, un des porte parole de la Campagne BDS France Montpellier insistera sur 4 points :

  •  En abattant ses cartes et en ôtant son masque D. Trump officialise avec arrogance son mépris du droit international, son mépris de la justice et des droits humains. Cela n’a rien de surprenant de la part de cet individu qui soutient les suprémacistes blancs, la police raciste, qui s’oppose à toutes les modestes décisions écologiques et sociales prises par son prédécesseur et qui représente l’Amérique des anciens colons qui ont exterminé les indiens et fait régner la loi du plus fort par le profit et les armes. En contre partie, l’effet positif de cette décision c’est qu’aujourd’hui les médias mainstream déclarent ouvertement qu’Israël occupe illégalement la ville de Jérusalem, qu’il viole les accords internationaux et les résolutions de l’ONU, que le déplacement des populations est un crime de guerre etc. Et du coup, tout comme l’échec des accords d’Oslo a révélé que le prétendu « processus de paix »  n’était qu’un écran de fumée derrière lequel la colonisation pouvait aller bon train, la décision de Trump révèle l’hypocrisie et la complicité des occidentaux qui jusqu’ici n’ont rien fait contre l’annexion de Jérusalem, rien fait contre les violations que la décision de Trump met en évidence. Les États et leurs gouvernements doivent mettre en accord leurs actes avec leurs paroles ! Macron désapprouve la décision de Trump mais il le reçoit quand même et ose reprendre les éléments de langage consacrés sur la « nécessaire sécurité d’Israël » qui placent l’agresseur Israël et position de victime et qui valident toutes ses exactions, ses crimes et violations du droit.
  • L’arbre de Trump ne doit pas cacher la forêt de la responsabilité criminelle d’Israël. Or à ne cibler que D. Trump (qui mérité absolument toutes ces critiques) on masquerait que c’est Israël qui a annexé Jérusalem, que c’est Israël qui viole le droit international, qui construit un mur de 750km condamné par la cour Internationale de justice, qui maintient le blocus de Gaza et commet avec ses massacres consécutifs un génocide progressif etc. Pour la Campagne BDS France Montpellier, Israël reste notre cible principale et centrale et toute tentative de « normalisation » avec Israël doit être combattue.
  • A Montpellier cela fait 40 ans, que les exécutifs de la Région, du département et de la Ville ont reconnu Jérusalem capitale une et indivisible de l’État d’Israël ! Depuis 40 ans, chaque année ils commémorent la « réunification de Jérusalem »

 

  •  » Il faut que les élus mettent leurs actes en accord avec leurs paroles et nous devons les y obliger.  Vous ne pouvez pas rester spectateurs des malheurs des Palestiniens, pleurer sur leur sort et ne rien faire. Nous vous appelons à construire avec nous des Zones libres d’Apartheid Israélien ! »

 

LA MANIFESTATION

UNE  MANIFESTATION combative  qui  effectué un grand tour de ville en passant par le quartier populaire du plan Cabanne

 

quelques images …

vue11vue10vue9vue8vue6vue5vue4