Home»BDS, QU'EST-CE QUE C'EST ?»BOYCOTT INSTITUTIONNEL»KKL»Lettre de l’UJFP au Directeur Général du Palais Brongniart

Lettre de l’UJFP au Directeur Général du Palais Brongniart

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Le 23 janvier 2014

Monsieur le Directeur Général du Palais Brongniart 28 place de la Bourse 75002, Paris

Monsieur le Directeur Général,

Nous sommes informés que le Palais Brongniart est mis à la disposition du KKL- FNJ (Fond National Juif) dimanche 2 février prochain.

En tant qu’association juive française, anticolonialiste, antisioniste et solidaire des anticolonialistes israéliens, nous tenons à vous exprimer nos plus vives réserves sur la tenue de cet événement.

Vous n’êtes pas sans savoir que le KKL-FNJ est un organisme d’ État israélien directement impliqué dans la dépossession des terres palestiniennes, la colonisation, l’occupation et la politique d’apartheid pratiquée par l’État d’Israël vis-à-vis de tous les Palestiniens, quel que soit leur lieu de résidence.

Le KKL-FNJ est aujourd’hui directement impliqué dans le transfert forcé des populations bédouines du Néguev en Israël même (plan Prawer), le vol de leurs terres au prétexte de plantations de forêts quand il s’agit, en vérité, d’organiser l’implantation de nouvelles colonies de peuplement juives. D’une façon générale, sous couvert aujourd’hui d’un discours écologique opportuniste et mensonger, le KKL-FNJ est directement responsable de la destruction irrémédiable du paysage palestinien originel : les forêts ont servi à dissimuler les ruines des villages détruits depuis 48 ; les zones déclarées réserves naturelles, à exproprier les propriétaires palestiniens de leurs terres au profit de la judaïsation de la Galilée et du Néguev en Israël, mais aussi de la politique d’occupation et de colonisation illégalement pratiquée dans les Territoires Occupés.

Tous ces éléments font que cet organisme, qui se définit lui-même comme le bras armé du sionisme est totalement impliqué dans une politique israélienne d’oppression, de nettoyage ethnique et d’apartheid unanimement condamnée par les instances internationales, la Cour Internationale de Justice de La Haye, le Tribunal Russell pour la Palestine, et les sociétés civiles de la plus grande partie du monde.

En accueillant cette exposition vous vous faites complice d’une opération de propagande israélienne en France dont le KKL-FNJ est l’un des outils majeurs et les plus pernicieux.

Nous ne doutons pas – Monsieur le Directeur Général – que, dans un esprit d’apaisement et de justice à l’égard du peuple palestinien, ces éléments – ici développés – devraient vous permettre de ne pas donner suite à ce projet.

Nous restons – Monsieur le Directeur Général – à votre entière disposition pour vous communiquer, si vous le souhaitez, tous les éléments complémentaires de ce dossier.

Recevez, Monsieur le Directeur Général, nos salutations distinguées.

Au nom de Bureau National de l’Union Juive Française pour la Paix
André Rosevègue (a.rosevegue@model-fx.com) et Pierre Stambul (pierre.stambul@orange.fr), coprésidents

Previous post

Annulation du rassemblement contre le KKL au Palais Brongniart le 2 février

Next post

Lettre de BDS France à Rémy Pflimlin, Président de France Télévision