Home»GENERAL»Lettre ouverte aux Red Hot Chili Peppers : « You can’t ‘play for a better day’ in Israel »

Lettre ouverte aux Red Hot Chili Peppers : « You can’t ‘play for a better day’ in Israel »

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print


Lettre ouverte de  BDS Italie


Signez la
pétition internationale demandant à Red Hot Chili Peppers d’annuler leur concert en Israël !


 Chers Flea, Anthony, Chad et Josh,


 En apprenant que vous avez le projet  de donner un concert à Tel Aviv, nous nous sentons obligés d’ajouter nos voix au chœur international des appels qui vous demande d’annuler ce concert.  Sachant que vous êtes un groupe qui a une conscience sociale, nous ne vous voyons pas en train de vous produire dans une bulle privilégiée entourée par des millions de palestiniens qui sont forcés de vivre sous l’oppression, sous l’apartheid et l’occupation par l’Israël.


Les paroles de vos chansons se montrent en contraste marqué avec la politique d’Israël qui impose une occupation brutale qui expulse les gens de leur terre natale, avec des lois racistes qui déchirent les familles et la répression violente en réponse à une résistance non-violente.


 Comme vous devez le savoir maintenant, ayant déjà reçu des lettres semblables venant des US, de la France, d’Israël, d’Inde, du Liban, de l’Afrique du Sud, ainsi que des collectifs internationaux « Don’t Play Apartheid Israël »(Ne Jouez Pas en Israël de l’Apartheid », et « Artists Against Apartheid «  (Les Artistes Contre l’Apartheid), un mouvement global mené par la société civile palestinienne fait appel aux artistes leur demandant de refuser de se produire en Israël en association avec une campagne de boycott, désinvestissement et de sanctions contre Israël, une réponse non-violente pour en finir avec la politique d’Israël qui ressemble de façon frappante à celle de l’Afrique du Sud sous l’apartheid.  Voici les raisons pour lesquelles Tel Aviv est considéré comme la Sun City de nos jours. 


Votre concert à Milan au mois de juillet sera juste quelques jours avant le 8ème anniversaire de la décision historique de la Cour Internationale de Justice qui a déclaré que Le Mur d’Apartheid d’Israël et la colonisation entreprise sont en violation de la loi internationale.  Le manque d’action a permis à Israël de continuer ses violations des droits de l’homme, et il continuera d’agir ainsi tant qu’il profite de l’impunité et que le statut qu’il s’accorde à lui-même d’état normal, civilisé, et démocratique n’est pas contesté.


Que vous le vouliez ou pas, votre concert fera partie des efforts pour promouvoir cette image.  En fait, c’est déjà le cas.  Les nouvelles de votre concert sont sur le site web du ministre du tourisme d’Israël, présenté comme « encore un exemple de la musique de première qualité au monde disponible en Israël », blanchissant les atrocités criminelles quotidiennes d’Israël. Par ailleurs, si vous consultez les cartes que ce même ministre fournit, vous aurez beaucoup de mal à trouver les Territoires Palestiniens Occupés.  Juste l’année dernière, pendant une kermesse sponsorisée par le gouvernement d’Israël à Milan qui a duré 10 jours, des clips vidéo de vedettes internationales qui se produisaient à Tel Aviv figuraient en bonne place dans l’installation multimédia sur la place centrale de la ville, ce qui montre qu’il est impossible de séparer musique et politique quand il s’agit d’Israël.

Beaucoup d’entre nous sont des fans de longue date de votre musique et nous souhaitons que vous continuiez à « jouer pour un jour meilleur », mais cela ne  peut pas arriver si vous choisissez de traverser le piquet de grève, ne prêtant pas attention à ce qui se passe autour de vous et en permettant à votre musique de couvrir le bruit des bulldozers en train de démolir des maisons, des tirs contre des fermiers, et les cris des palestiniens pour la liberté, la justice et l’égalité.


Il n’y aura un jour meilleur que si au contraire vous vous joignez à des gens comme l’archevêque Desmond Tutu aussi bien que beaucoup d’artistes, musiciens, directeurs et écrivains qui ont choisi de se tenir aux côtés des opprimés et qui refusent que leur talent soit utilisé pour masquer des violations des droits de l’homme.

Seulement à ce moment « le pouvoir de l’égalité » pourra commencer à devenir « ce qu’il devrait être » .

S’il vous plaît, annulez votre concert à Tel Aviv.


 Sincèrement,
 BDS Italia

Notes:
> [1] http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/Full%
> 20Report_551.pdf
> [2]
> http://www.guardian.co.uk/world/2012/jan/12/israel-palestinian-spouses-ban
> [3]
> http://www.alhaq.org/publications/publications-index/item/repression-of-non-violent-protest-in-the-occupied-palestinian-territory-case-study-on-the-village-of-al-nabi-saleh
> [4] Don’t Play Apartheid Israel
> http://www.facebook.com/notes/red-hot-chili-peppers-defy-injustice-cancel-israel/open-letter-to-red-hot-chili-peppers-please-cancel-your-gig-in-israel/286884711391791
> BDS France
> http://www.bdsfrance.org/index.php?option=com_content&view=article&id=775%3Alettre-ouverte-campagne-bds-france-aux-red-hot-chili-peppers-qui-ont-prevu-de-se-produire-en-israel&catid=9%3Aevenements-bds-france&lang=fr
> Lebanon
> http://english.al-akhbar.com/content/red-hot-chilli-peppers-urged-abandon-israel-gig
> Boycott from Within – Israel
>
> Artists Against Apartheid
> http://www.usacbi.org/2012/05/artists-against-apartheid-chilli-peppers-please-cancel/
> Indian Campaign for the Academic and Cultural Boycott of Israel
> http://www.incacbi.in/incacbi-appeal-red-hot-chili-peppers
> US Campaign for the Academic and Cultural Boycott of Israel
> http://www.change.org/petitions/red-hot-chili-peppers-cancel-your-performance-in-israel
> South Africa Artists Against Apartheid
> http://www.southafricanartistsagainstapartheid.com/2010/07/red-hot-chili-peppers.html
> [5] http://www.bdsmovement.net/
> [6]
> http://www.icj-cij.org/docket/index.php?pr=71&code=mwp&p1=3&p2=4&p3=6&ca
> [7]
> http://www.goisrael.com/Tourism_Eng/Articles/Newsletter/Pages/Red-Hot-Chili-Peppers-to-Perform-in-Israel.aspx
> [8] http://www.goisrael.de/Tourism_Ger/Tourist%20Information/Discover%
> 20Israel/Documents/

Previous post

Le cercle BDS-ULB reconnu par l'Université Libre de Bruxelles

Next post

Afrique du Sud et Danemark : pour le label des produits sous occupation israélienne