Home»A CLASSER»Lettre ouverte de la Campagne BDS France à Mireille Matthieu

Lettre ouverte de la Campagne BDS France à Mireille Matthieu

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Paris, le 25 Septembre 2011

 Chère Mireille Mathieu,

Nous avons appris qu’après votre passage en Lituanie et en Estonie en octobre prochain, vous prévoyez de donner un concert en Israël, au palais omnisports Nokia Arena de Tel-Aviv, le 22 novembre 2011. « Un monde joli est un monde où l’on vit sans peur », avez-vous écrit dans l’une de vos chansons. Savez-vous que le pays dans lequel vous vous apprêtez à jouer mène une politique qui conduit des millions de Palestiniens, hommes, femmes et enfants, à vivre dans la peur ? La peur du contrôle militaire, de l’arrestation, du bombardement… La peur du lendemain.

Chère Mireille, en vous rendant en Israël, vous ne pouvez oublier l’occupation militaire de la Cisjordanie, l’enfermement de la Bande de Gaza, la poursuite de la colonisation sur les terres palestiniennes et le déni des droits humains les plus fondamentaux des Palestiniens, comme l’accès à l’eau ou à une éducation de qualité. 600 checkpoints et un mur de plusieurs centaines de kilomètres entravent la circulation de milliers de personnes qui ne peuvent se rendre au travail, à l’école ou… à votre concert. « Nous ne voulons plus de guerre, nous ne voulons plus de sang », avez-vous également écrit. Nous non plus. C’est pourquoi nous sommes indignés de l’impunité dont jouit l’État d’Israël, dont les méfaits sont aujourd’hui pourtant bien connus. Oui Mireille, à Gaza comme en Cisjordanie, « il y a trop d’enfants qui pleurent ».

La passivité et la couardise de l’Union européenne et des États-Unis à l’égard d’un État qui a bombardé sans relâche, il y a deux ans et demi, la population de Gaza, tuant près de 1500 personnes dont 500 enfants, ou qui, il y a un peu plus d’un an, n’a pas hésité à tirer à bout portant sur les passagers de la « Flottille pour Gaza », suscitent en réalité une indignation mondiale. C’est dans ce cadre, devant l’échec de toute forme d’intervention internationale et de tentatives de paix, et inspirés par la lutte des Sud-Africains contre l’apartheid que s’inscrit la campagne « BDS » initiée en 2005 par toutes les composantes de la société civile palestinienne. Il s’agit d’un appel au Boycott, au Désinvestissement et aux Sanctions contre l’État d’Israël, jusqu’à ce qu’il applique le droit international et les principes universels des droits de l’homme.

 Aujourd’hui, de nombreux artistes ont choisi de ne pas se produire en Israël tant que cet État ne changera pas sa politique. Parmi les cinéastes, Ken Loach, Jean-Luc Godard, Meg Ryan, Dustin Hoffman ou Mike Leigh. Parmi les musiciens, Vanessa Parasis, Roger Waters, Brian Eno, Annie Lennox, Carlos Santana, Elvis Costello, Gil Scott-Heron, Gorillaz, les Pixies, Massive Attack, Gilles Vigneault ou Lhasa, entre autres, ont récemment annulé leurs prestations artistiques dans différentes villes israéliennes, ayant conscience que celles-ci seraient exploitées par Israël pour donner une image de normalité. Alors que certains ne manqueront pas d’interpréter votre concert comme un soutien politique, et pas seulement culturel, à l’État d’Israël, nous espérons au contraire pouvoir vous compter parmi les artistes du monde entier qui se sont joints aux appels au boycott d’Israël tant que celui-ci n’aura pas rempli ses obligations envers le droit international et reconnu pleinement les droits des Palestiniens.

« Quand tu auras fait des miracles tu pourras être fier de ta vie ». Ces mots sont les vôtres. Nous comptons sur vous pour rejoindre celles et ceux qui pensent encore qu’un miracle est possible, et que les citoyens peuvent jouer le rôle que les Etats refusent de jouer.

Vous pourrez, à juste titre, en être fière. Nous restons à votre entière disposition pour tout supplément d’information.

La Campagne BDS France

Campagne BDS France
21 ter Rue Voltaire 75011 Paris

 Site : www.bdsfrance.org

Contact : campagnebdsfrance@yahoo.fr

Previous post

Les Suédois appellent au boycott universitaire d'Israël

Next post

Solidarité avec tous les militants de la campagne BDS !