Home»BDS, QU'EST-CE QUE C'EST ?»BOYCOTT SPORTIF»Match de foot France-Israël EURO 2013 : boycott

Match de foot France-Israël EURO 2013 : boycott

0
Shares
Pinterest Google+
image_pdfimage_print

Une quarantaine de militants de la Campagne BDS ont perturbé le match de foot France-Israël au stade de Troyes dans le cadre de l’EURO 2013

Un militant pro palestinien a Troyes 930x620 scalewidth 6301 300x200 Match de foot France Israël EURO 2013 : boycott !

Cette action de protestation s’inscrit dans la logique de boycotter complètement et systématiquement toutes les institutions universitaires et culturelles israéliennes, en contribution à la lutte pour stopper l’occupation, la colonisation et de système d’Apartheid d’Israël. L’objectif est d’empêcher Israël de se promouvoir comme un État «fair play» via la participation de ses individus et de ses équipes sportives dans les compétitions bilatérales et internationales, ainsi que d’exclure Israël des évènements sportifs et des compétitions mondiales comme la Coupe du Monde, les Jeux Olympiques, etc.

Rappelons-nous qu’il y a environ 1 an, Michel Platini, Président de l’UEFA, avait déclaré que l’attitude d’Israël vis-à-vis du sport palestinien était susceptible de le pousser à reconsidérer la qualité de membre de l’UEFA pour Israël.
Une réaction commune aux propositions de boycott sportif est que la politique et le sport ne peuvent être mélangés. La réalité pour les Palestiniens est que la politique et le sport sont extrêmement liés. Israël a imposé, de fait, l’interdiction du sport et des loisirs aux Palestiniens. La liberté des athlètes et des équipes israéliennes de pratiquer se fait au dépend des Palestiniens qui sont privés du droit de participer aux évènements sportifs de l’échelle locale à internationale.

Tandis que les militants ont brandi des drapeaux palestiniens dans les tribunes, 5 militants ont pu enjamber la balustrade pour aller sur la pelouse du stade. 3 militants ont été placés en garde à vue pendant 4h30 ; ils ont été relâchés sans poursuites dans la nuit.

Articles parus dans la presse

europe1.fr France-Israel brievement interrompu
lest-eclair.fr Foot France Israël : un match sous haute surveillance

Previous post

Collaboration avec l’occupation, Alstom perd un contrat de 10 milliards $ en Arabie Saoudite

Next post

Une année de réalisations BDS et de défis